Vuelta: un plateau faible?

La Vuelta s’élance ce week-end du côté de Torrevieja, sur la côte Est du pays.

Troisième grand tour de la saison, le plateau de cette Vuelta m’apparait plus faible cette année, presqu’un peu triste.

L’ambiance est peut-être plombée par cette « récente » victoire sur papier de Chris Froome sur la Vuelta 2011, suite au récent déclassement de Juan José Cobo, dont il ne faisait aucun doute, déjà à l’époque de la course, qu’il marchait sur la sauce.

Enfin peu importe, ce n’est pas la première fois, ni la dernière, qu’on ré-écrit des pages de l’histoire du cyclisme…

Alors, qui pour une victoire en Espagne?

Pour moi, l’équipe à battre sera la Jumbo-Visma, qui aligne Steven Kruijswijk et Primoz Roglic, deux potentiels vainqueurs. Roglic est certainement plus « frais » que Kruijswijk qui a beaucoup donné sur le Tour de France. La Jumbo-Visma a de grandes ambitions, voulant devenir aussi puissante que Ineos l’an prochain, et a allongé le budget pour recruter Tom Dumoulin. Ca commence maintenant!

L’autre équipe à surveiller, c’est Astana bien sûr, qui se présente en Espagne avec deux leaders également, soit Miguel Angel Lopez et Jakob Fuglsang. Leur collectif apparait très puissant.

Il faudra bien entendu surveiller la Movistar, dont c’est le tour national. Valverde bien sûr, mais aussi Nairo Quintana, qui a un Tour de France en demi-teinte à se faire pardonner. Rappelons que Quintana a signé chez Arkea-Samsic pour l’an prochain, faudra voir quel impact ca a sur la motivation des Espagnols à travailler pour lui.

L’autre favori, c’est Rigoberto Uran chez EF. Je pense qu’il est en bonne condition, du moins il l’était sur le Tour et il s’est entretenu.

À cette liste on peut ajouter quelques autres coureurs à surveiller: Rafal Majka, Esteban Chaves, Louis Meintjes, Fabio Aru qui progresse de course en course, voire Wout Poels chez Ineos ou encore son co-équipier Tao Geoghegan. Pierre Latour chez AG2R – La Mondiale fait également son retour sur les grands tours, après des blessures l’ayant écarté du Tour. Thomas de Gendt, quel coureur!, bouclera de son côté son 3e grand tour de la saison, un exploit dans le cyclisme moderne. Et le jeune Tadej Pogacar, 20 ans, est également au départ, pour l’équipe UAE d’Aru.

Ca se jouera où?

La Vuelta pourra se jouer n’importe où bien sûr, les coureurs exploitant aujourd’hui tous les terrains, même les descentes ou le vent pour créer des bordures. Certaines étapes seront toutefois clé pour le général, parce que montagneuses.

Curieusement, la dernière semaine est probablement plus facile que la 2e semaine, ce qui est inhabituel pour un grand tour.

La 5e étape et son arrivée à l’observatoire de Javalambre, après 170 bornes, sera le premier test révélateur pour le général.

La Vuelta a aussi cédé à la mode des étapes courtes mais accidentées, comme cette 9e étape du côté d’Andorre, avec seulement 94 kms mais trois ascensions et une arrivée en altitude. L’étape démarre dans le premier col, voilà qui lancera la course très tôt. Et dès le lendemain, lors de la 10e étape, le chrono de 36km du côté de Pau.

Deux autres étapes très accidentées en 2e semaine forgeront le général: la 13e étape de Bilbao à Los Machucos d’abord, puis la 16e étape et son arrivée en altitude à Alto de la Cubilla.

En dernière semaine, je ne vois que la 18e étape vers Becerril de la Sierra avec un fort potentiel de changer le classement général.

Pour suivre la course depuis le Canada, la meilleure option est probablement tiz-cycling.

36 Commentaires

  • Thierry mtl
    Soumis le 24 août 2019 à 1:19 | Permalien

    La profondeur des équipes est particulièrement faible. Ça ralentira l’ensemble du peloton et ça avantagera Jumbo-Visma.
    Roglic est favori et il ne loupera pas sa chance cette fois. Hâte de voir Pogacar l’incroyable.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Yvon
    Soumis le 25 août 2019 à 3:31 | Permalien

    On va pouvoir comparer à distance Bardet et Latour. Bardet qui passera 2 ans dans victoire. Il a diplôme de management plus tard gardera t il un commercial peu performant et avec un salaire de base élevé. Est il responsable à 100 pour 100.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 11 votes)
  • Soumis le 25 août 2019 à 11:25 | Permalien

    La Colombie minée par le dopage

    https://www.leprogres.fr/sport/2019/08/25/la-colombie-minee-par-le-dopage

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • alano39
    Soumis le 26 août 2019 à 3:55 | Permalien

    Superbe début de tour de Colombie. Oups de Vuelta.
    Entre nous la blague colombienne va encore durer longtemps?
    4 colombiens dans les 10 premiers et ils sont tellement forts qu’ils se partagent les victoires. Hier Uran a laissé partir Quintana qui était bougrement fort. Ils ont joué avec le peloton comme le chat avec la souris. Ils sont une jambe au dessus des autres. Quintana revient comme une balle et Uran semble inoxydable.
    Lappartient a reconnu dans la presse qu’il y avait un pb avec l’Amérique du sud qui représente ces dernières années 75% des contrôles positifs. Oui vous avez bien lu 75%. C’est effrayant comme chiffre et tellement révélateur d’une situation anormale. En même temps la Colombie voit ses champions pousser comme des champignons. Le giro baby a été dominé par les colombiens. Après Bernal, Sosa préparez vous à voir débarquer Ardila, Reyes et Bolivar. On a même pas le temps de mémoriser les noms tellement ça va vite.
    Et puis les résultats Ineos avec un Wout Poels qui ne marche plus, un Thomas qui revient juste sur le tdf et leur pépite Bernal qui en 2 ans est passé de vainqueur du tour de l’avenir à vainqueur du tdf. Du jamais vu.
    Il y a un cyclisme à 2 vitesses avec quelques équipes qui s’accaparent les victoires.
    Une nouvelle génération a pris le pouvoir en quelques mois avec des coureurs qui ont moins de 24 ans. Cette nouvelle génération a gagné presque toutes les courses par étapes. Le reste étant gagné par Roglic. Sur les classiques on a vu Van der Poel et Evenpoel battre les meilleurs coursiers. L’un étant à la fois sur le cyclo cross, le mountain bike et la route et l’autre sortant des juniors.
    Cette Vuelta semble dédiée à un colombien ou Roglic voire Pogacar qui a 20 ans a déjà gagné le tour de Californie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 17 votes)
  • Soumis le 26 août 2019 à 8:23 | Permalien

    Un radar pourrait bientôt sanctionner les automobilistes qui dépassent les vélos de trop près.. Actuellement en test au Canada, cet appareil s’installe sur le guidon des vélos :

    https://www.20minutes.fr/economie/auto/2589583-20190826-radar-pourrait-bientot-sanctionner-automobilistes-depassent-velos-trop-pres

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Bigmouse
    Soumis le 26 août 2019 à 1:15 | Permalien

    Et les radars pour piéton pour flasher les vélos sur les trottoirs 😈😈😈 ou dénoncer les cyclistes klaxonnant les piétons pour qu’ils se poussent?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 11 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 26 août 2019 à 4:18 | Permalien

    La deuxième étape de la Vuelta illustre aussi la faiblesse du peloton. Sur le Tour, une telle étape avec une côte de 2e cat. à 27 km de l’arrivée n’aurait pas fait de tels dommages. Les 3 ou 4 échappés jouant le Général auraient été rattrapé par 30 ou 50 coureurs sur le plat de 20 km… et Quintana n’aurait pas gagné.

    C’est pas la même Ineos qui était là. Leurs cadors ont perdu 9 minutes.

    Mais bon, les colombiens sont en forme…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 27 août 2019 à 1:13 | Permalien

    @ Thierry mtl,

    Les Colombiens « on » les laisse être en « forme » …C’est une attraction , ils sont « vendeurs » et sont en tête de gondole !le cyclisme colombiens est gangréné au « pays » et en Europe tout « baigne » …A d’autres …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • tylerkay
    Soumis le 29 août 2019 à 1:35 | Permalien

    @BigMouse : les velos sur les trottoirs a cause du comportement des automobilistes ou parce que la piste cyclable est confondu avec le trottoir? et un radar pour les pietons sur les pistes cyclables? Ceux qui traversent n’importent ou? Les 2R motorises sur les pistes cyclables? Les voitures sur les pistes cyclables? Les voitures garees sur les trottoirs?

    Car c’est tellement plus rapide de rouler sur un trottoir et de klaxonner sur tout le monde que de rouler sur la route.

    Arretons de faire des cyclistes des coupables.

    NB: En France, on a de plus en plus de pistes cyclables partagees (on degage tout le monde de la route, c’est pratique pour les voitures pour rouler en exces de vitesse). Il est etonnant de voir que ce qui derange sur un trottoir ne derange pas sur un trottoir qui porte un autre nom.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Wolber
    Soumis le 29 août 2019 à 3:37 | Permalien

    Moi, ce que j aime c est les pistes cyclables à contre sens des rues.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 29 août 2019 à 5:00 | Permalien

    Wolber…Grenoble, peut-être ?
    Au sortir d’une réunion de travail, je décide d’aller faire un tour en vélo autour de cette grosse agglo qui propose de très beaux spots cyclistes. Et dans une rue très fréquentée, je m’aperçois au bout de 500 mètres que la piste traverse la route en diagonale pour aller prendre les 300 mètres de rue restant à contresens. Je me suis arrêté…interloqué. Derrière moi, plusieurs cyclistes, fixies, VTT sont arrivés et ont traversé sans même ralentir en insultant les automobilistes. Surréaliste !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Wolber
    Soumis le 29 août 2019 à 6:04 | Permalien

    EAP, j ai bien l impression que cette idée, sortie d un esprit dérangé , soit mise en application par beaucoup de grandes villes essentiellement dans le but de contraindre les automobilistes . Malheureusement.
    Un ami , de retour du Danemark m expliquait avoir vu , la bas, de vraies pistes cyclables sécurisées

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 29 août 2019 à 7:53 | Permalien

    Je « plussoie » aux propos de Tylerkay. Je ne sais pas pourquoi on pense, finance -surtout- et construit ces pistes « hybrides » en France.Peut-être parce qu’on ne demande jamais l’avis des cyclistes et futurs usagers de telles structures, où l’on retrouve des marcheurs entraînés, des promeneurs du dimanche, des rollers, des skieurs de fond à roulette…des skateboarders…J’y ai même vu une femme en roller, poussant un landau, avec un chien en laisse, et deux enfants, l’un en roller, l’autre sur une draisienne. Record battu! Il ne lui manquait plus qu’un tel portable à l’oreille.
    J’ai fait un test récemment. Sur une route large, près de chez moi, qui était une route nationale avant de devenir départementale après le désengagement financier de l’état, on a roulé à deux de front avec un ami. J’étais sur la bande de roulement à droite de la partie réservée aux voitures, et mon ami roulait sur la bande blanche qui délimite la chaussée. On a été klaxonnés, …insultés et deux conducteurs se sont même rabattus violemment et dangereusement devant nous pour nous montrer leur colère !
    Lorsqu’habituellement j’emprunte cette route seul, et que je roule à 50cm à gauche de cette même bande blanche, jamais personne ne me klaxonne, ni ne m’injurie…CQFD.
    Une étude, à laquelle Laurent avait fait référence me semble-t-il, expliquait que tant dans l’attitude que dans le verbiage, les cyclistes sont toujours les coupables, même lorsqu’il s’agissait, par ex., d’un chauffeur de camion en tort, qui avait tué un cycliste.
    Le combat -c’en est un – est loin d’être gagné.
    Et vu l’augmentation exponentielle des cyclistes en vélo électrique en France, cyclistes qui n’ont jamais vraiment pédalé sur les routes auparavant, je ne serais pas surpris d’une augmentation importante des cyclistes morts sur la route.
    Enfin…la piste « hybride » construite près de chez moi est en passe de se démoder. Le boom de son ouverture à grand renfort de com politique est passé, on peut enfin rouler…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 29 août 2019 à 7:57 | Permalien

    Il n’y a pas que les colombiens…

    L’équipe des deux premiers de l’étape 5, Burgos BH, a eu 3 tests positifs dans la dernière année, ce qui leur a valu une suspension de l’UCI.

    Valverde retrouve sa jeunesse. Sur Cyclingtips, Tyler Hamilton disait justement cette semaine, que toutes ses victoires depuis le printemps 97, moment où il a pris de la testostérone pour la première fois, devraient être accompagnées d’un Bémol. Il explique que dès qu’on a recours au dopage, on modifie nos capacités d’entrainement et de performance ainsi que nos paramètres fondamentaux. Certains acquis développementaux se maintiennent, même lorsqu’on a cessé de se doper.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • alano39
    Soumis le 30 août 2019 à 4:50 | Permalien

    Pour être faible le plateau le devient de plus en plus. Avec tous ces abandons on peut craindre que cette vuelta soit dénaturée.
    C’est fou ce retour en forme des espagnols dès qu’ils mettent les roues en Espagne.
    Herrada attaque tous les jours et gagne hier.
    Que dire de la petite équipe Burgos qui fait un doublé la veille. Le jeune Madrazo du haut de ses 31 ans a gagné devant son équipier Jetse Bol.
    Et Valverde, l’inénarrable Valverde qui a 38 ans est toujours devant.
    Et puis le petit Pogacar qui suit les meilleurs et se permet d’attaquer du haut de ses 20 ans. La Slovénie peut également compter sur Roglic sur cette Vuelta. C’est bien simple il y a 2 slovènes sur cette vuelta et ils sont tous les 2 dans le top 10.
    Cette vuelta m’intéresse de moins en moins tant elle incarne le cyclisme à 2 vitesses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 30 août 2019 à 8:03 | Permalien

    alano,
    je suis bien d’accord avec toi et reconnaître aussi que la Slovénie, aussi petite nation soit-elle, nous sort depuis peu des coureurs de tout premier plan comme elle n’en a jamais sorti dans son histoire est une incongruité. Donc avec la Colombie c’est match nul pour moi!
    Par contre il faut aussi reconnaître que les français s’en sortent plutôt bien dans ce tableau de cyclisme « à deux vitesses ». Et Latour pourrait encore progresser au classement les 2 dernières semaines.

    Donc finalement, une vuelta plus faible mais pas si inintéressante que ça, du moins pas plus que le Giro ou le Tour de France. Quant au « bricolage » propre aux espagnols, n’oublions pas Aderlass ou le « alaphilippe show » de juillet, entre autres…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • alano39
    Soumis le 30 août 2019 à 8:24 | Permalien

    Plus que des longues phrases des chiffres:
    l’Amérique du sud représente ces dernières années 75% des contrôles positifs.
    La Slovénie a enregistré un grand nombre de cas positifs. 8 des 19 coureurs slovènes ayant évolué dans le World Tour (la première division du cyclisme) depuis dix ans ont été suspendus pour dopage, parfois avant ou après leur passage dans l’élite du cyclisme. Soit 42 % d’entre eux, une proportion énorme au regard de la faible efficacité de la lutte antidopage. Dixit le journal Le Monde.
    Je pense que c’est édifiant et ce n’est pas contestable. Ce sont des faits. Les faits sont têtus et à un moment on ne peut pas les passer sous silence.
    Les français s’en sortent bien? Oui mais pas vraiement à bien y réfléchir.
    Nos coureurs matures sont aujourd’hui pris en sandwich entre des vieux qui ne prennent pas leur retraite et une nouvelle génération. Pinot à peine sorti de la domination de Froome (32 ans) est confronté à la prise de pouvoir de Bernal (22 ans). Cette génération qui compte Van der Poel, Pogacar, Sosa (et tous les jeunes colombiens), Evenpoel etc….
    Il ne va donc pas disposer d’une grande marge d’expression malgré la classe que tout le monde lui reconnait.
    Idem pour Alaphilippe qui arrive juste à maturité et voit une nouvelle génération arriver presque à son niveau en à peine 2 saisons chez les pros.
    Certes le cyclisme français se porte plutôt bien mais ça me semble fragile.
    L’éclosion exponentielle de futurs champions me laisse dubitatif et me fait craindre un avenir plus compliqué pour le cyclisme français malgré la grande valeur de ses coureurs. Quand on compare l’évolution d’un Gaudu à celle de Bernal on mesure le fossé qui sépare ces 2 jeunes champions. L’un progresse step by step l’autre arrive immédiatement au sommet de la hiérarchie.
    Idem avec Pogacar qui est passé d’amateur surdoué à professionnel avec un palmarès étoffé.
    A chacun de se faire sa propre religion mais la situation est sur bien des points anormale et me fait craindre de nouveaux scandales dans les mois à venir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Tchmil
    Soumis le 30 août 2019 à 8:56 | Permalien

    OK avec toi. Toutefois dans les 75% de contrôlés positifs il y a une majorité de coureurs d’équipes colombiennes obscures et de coureurs plus obscurs encore. Donc il y a bien un soucis dans les entrailles du système entre la Colombie et l’Europe, puisqu’aucun coureur significatif émergent n’a été pris encore de mémoire.
    Pour les français c’était plus leur bonne tenue sur cette vuelta que je voulais souligner que leur évolution générale (ils ne sont que 14 au départ).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 31 août 2019 à 5:17 | Permalien

    Je regardais hier la 2 emme étape du Tour d’ Allemagne (un peu par hasard).
    A 30 ou 40 bornes de l’ arrivée, Evenépoel possédait 3 ou 4 minutes d’ avance sur l’ avant garde du peloton, c’ est à dire les cadors. Le prodige Belge, plus que doué, n’ est quand même pas un surhomme, et comme tout un chacun, il subit la loi de la perte de la minute par tranche de 10Km. (exactement la même loi de la poursuite individuelle, sur piste, ou sur 4 Km le meilleur du monde « rend » une bonne vingtaine de secondes, aux 4 Km, face à la meilleure équipe de poursuite.)
    Autrement dit, un homme seul ne peut résister longtemps face à un peloton organisé. (mais le peloton ne « s’ organise » pas toujours et pour diverses raisons laisse faire…..
    Hier, plusieurs équipe mirent  » la main à la pâte afin de ne pas se faire humilier….et G. Thomas, en particulier, fit une grande part de travail.
    Il faut hélas, ajouter que les motos caméra jouèrent encore un rôle délétère : La moto qui filmait l’ homme de tête était de 3/4 arrière (donc rien à dire)….par contre, celle qui filmait le groupe de chasse était positionnée devant ce groupe, et souvent pas très loin….encore une fois une injustice…..et oui, les motos caméra ou autres influencent, de manière frauduleuse le cours des courses…..et personne ne dit rien!
    En résumé: Evenépoel aurait sans doute subit la loi de ses poursuivants….mais les motos (caméra entre autre…) ne l’ ont pas aidé….Mr Lappartient, serait il possible de trover l’ amorce d’ un début de solution…et vous, dirigeants ou autre, lisez Mr Bert Blooken…c’ est édifiant vis à vis d’ un probléme que je dénonce depuis des années!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 20 votes)
  • alano39
    Soumis le 2 septembre 2019 à 3:52 | Permalien

    Et voilà comme attendu un colombien porte le maillot et la grosse étape de montagne a été gagnée par un slovène.
    Demain lors du chrono Pogacar et Roglic devraient logiquement reprendre du temps sur leurs adversaires et nous allons peut être avoir 2 slovènes au premières places. Du jamais vu et un défi aux statistiques pour un pays qui a 10 pros.
    Reste Valverde rescapé du cyclisme espagnol des belles années du dopage pour jouer le rôle d’arbitre.
    On nage en plein délire, en plein cyclisme à 2 vitesses et c’est tellement évident que personne n’en parle.
    Les commentateurs déploient des trésors d’ingéniosité pour ne pas s’étonner de voir un jeune de 20 ans battre les meilleurs pros. A ce rythme nous allons bientôt voir un junior slovène gagner le tdf.
    La domination de l’Amérique du Sud et de la Slovénie est devenue hégémonique sur les grands tours. Après Carapaz, Bernal c’est bientôt le tour de Pogacar. En 12 mois il est passé du tour de l’Avenir à la Vuelta comme si de rien n’était. Lemond avait mis quelques années avant de battre les meilleurs sur les grands tours après sa victoire sur le tour de l’Avenir acquise à plus de 21 ans. Idem pour Anquetil, Hinault, Merckx, Fignon et tous les autres.
    Je n’ai jamais vu en près de 40 ans, l’éclosion d’une telle nouvelle génération. Bernal, Sosa, Evenpoel à peine passés pros battent les meilleurs. C’est bien simple les jeunes de 24 ans semblent déjà trop vieux. On est allé très loin dans le jeunisme et je me demande jusqu’où ça va aller. Il n’y a pas de référentiel, de précédents et j’avoue être dans le flou le plus total.
    C’est tout le contraire du cyclisme des années EPO qui avait permis l’éclosion de générations de vieux coureurs. Il fallait avoir plus de 30 ans pour briguer un podium.
    On ne peut pas passer de tout à son contraire sans une explication rationnelle. Celle de la génération spontanée de champions hyper précoces ne me convainc pas du tout et je pense qu’il y a d’autres raisons.
    Et puis il faudrait un peu se pencher sur le monde du cyclo cross/mountain bike qui nous sort des champions d’exception à qui mieux mieux.
    Ce n’est pas clair car on ne passe pas du cyclo cross à la route aussi facilement. Et puis surtout depuis toujours il est rare de briller simultanément dans les 2 disciplines. D’ailleurs ces exceptions étaient des routiers qui s’étaient mis au cyclo cross et non l’inverse.
    Van der Poel qui gagne en mountain bike, en cyclo cross et sur la route est un véritable mutant. Idem pour Van Aert. Le prochain est Pidcock dès qu’ils sera passé chez Ineos? Ca fait bcp de mutants sur une même génération. Non? Quand un phénomène anormal se généralise c’est la preuve qu’il y a quelque chose de nouveau et que le paradigme a changé. Quand les temps changent, les temps pour paraphraser Audiard.
    On connait tous la musique, celle des seringues, des boîtes de pharmacie et des poches de sang.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 2 septembre 2019 à 7:00 | Permalien

    Alano: ce que tu dis sur le dopage me semble parfaitement étayé et tout à fait vrai.
    Cependant, il faut remarquer que la plupart des sports ont le même problème et cela semble insoluble.
    L athlétisme a bien connu (et connait encore certainement) la problématique du dopage local ou national; exemple la Jamaique pour les courtes distances, ou le Kenya- Ethiopie pour le fond…avec l’ aval des fédérations nationales citées ci dessus.
    Sans remonter aux calendes du dopage d’ état des années 70 ou 80.
    En ski de fond on ne peut ignorer le dopage des pays de l’ est….voire de la Norvége ou autres pays Scandinaves. ( la Norvége « regorge » aussi d’ une multitude de jeunes talents cyclistes, il y aurait peut être à voir de ce côté là)
    Alors, c’ est vrai, le cyclisme voit émerger des pays plus ou moins exotiques et oui,comme tu le dis, certaines générations spontanées de touts jeunes posent questions
    A coté de ces jeunots, Valverde s’ accroche et est plus fort à 40 qu’ 25 ans…..mais ou est donc la vérité? Je crois que l’ on ne saura jamais.
    Pour ma part, je ne crois pas à la lutte contre le dopage et je préfère dénoncer certaines dérives, qui se voient et sont même criardes….tels les « abris ».
    Autre chose, ou en est on pour ce qui concerne les « moteurs »?
    Remarquez combien l’ UCI entretient le phénoméne en officialisant les courses de VTT électrique, via championnats nationaux et mondiaux….pour moi, cela n’ à rien de bien réjouissant et encore moins exemplaire….mais ou va t’on…et, tant que l’ on y est pourquoi pas des courses sur route électrifiés….(surtout que je ne fais pas trop la différence , à ce niveau là, entre la route et le VTT.) ..Bref, les vers sont dans le fruit et le fruit se « pourrit » de toute part!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 10 votes)
  • alano39
    Soumis le 2 septembre 2019 à 7:52 | Permalien

    je vous incite à lire l’article sur les troubles alimentaires publié dans cyclisme-dopage.com.
    On apprend que Lambrecht au moment de sa chute était en sévère hypoglycémie. Après 100 km de course c’est étrange.
    Et puis il y a tous ces morts en Belgique ces dernières années:
    Jimmy Duquennoy (23 ans) de l’équipe WB Aqua protect Veranclassic, crise cardiaque.
    Michael Goolaerts (Veranda Willems-Crelan) crise cardiaque
    Jeroen Goeleven, retrouvé mort dans sa chambre
    Daan Myngheer crise cardiaque
    Antoine Demoitié chute mais quelle est la cause?
    Gijs Verdick (Cycling Team Jo Piels) victime de deux infarctus après la troisième étape de la Carpathain Couriers Race en Pologne en 2016.
    Bjorg Lambrecht cet été.
    l’article parle de nouveaux produits qui seraient mal acceptés par certains organismes avec notamment des hypoglycémies. Il serait fait usage de médicaments contre de diabète et des pros ont interpellé l’UCI sur les désordres alimentaires de certains coureurs (Brajkociv et Clément Chevrier). Mettez en parallèle la retraite de Kittel qui ne veut plus torturer son corps et vous ne pouvez que vous interroger sur ce qu’il se passe dans le peloton.
    Toujours sur cyclisme-dopage cet article sur le dopage en Colombie qui fait froid dans le dos. On nous avoue le besoin d’exfiltrer des jeunes coureurs pour leur éviter de se doper. Selon Luis Fernando Saldarriaga, qui a découvert Nairo Quintana et Esteban Chaves on le les fait pas courir de tour de Colombie en raison du dopage. Il est manifeste que le système colombien existe et les langues commencent à se délier. Nous ne pouvons éviter de craindre un futur scandale qui impliquera des cadors.
    De toute façon il semble évident que certains vont encore plus loin dans le dopage et qu’ils prennent des risques de plus en plus importants. Un jour ça explosera et l’UCI va encore nous jouer les vierges effarouchées.
    Pourtant un simple quidam comme moi s’est rendu compte que ça ne tourne plus rond mais personne n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
    En attendant les tricheurs engrangent les victoires et les sous et passent pour des champions d’exception.
    Le cyclisme des usurpateurs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  • mica
    Soumis le 2 septembre 2019 à 8:15 | Permalien

    Alano: oui, c’ est du parler vrai. Tu as raison, touts ces jeunes Belges disparus (souvent en début de saison, aprés cures hivernales hivernales peut être ? ) devraient interpeller et font froid dans le dos.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 2 septembre 2019 à 8:17 | Permalien

    Bonnes analyses Alano et Mica (je te croyais perdu dans les limbes de la toile…).
    La Slovénie ? il est tout bonnement invraisemblable qu’une nation qui n’est pas une « nation-mère » du vélo, n’a pas de culture cycliste, arrive à sortir une telle génération de coursiers au regard du peu de coureurs licenciés. Les liens entre le manitou du vélo slovène Erzen, patron de l’équipe Bahrain, et le toubib Schmidt dans l’opération Aderlass sont une explication plausible.
    Le « jeunisme » : Briana Williams, double championne du monde juniors d’athlétisme (Jamaïque) sur 100 et 200 mètres, a été contrôlée positive, par exemple.
    MDVP a 24 ans quand même et sa progression a une certaine logique.
    Les « Vieux » qui volent à 40 ans ? Hamilton l’a déclaré récemment et plusieurs études en attestent : les capacités développées par le dopage perdurent bien après les période dites d’effet des produits utilisés (vascularisation, prise musculaire, etc…)
    Les moteurs : Hamilton a parlé à mots déguisés des exploits de Cancellara.
    Hier, j’étais dans un groupe de 8 en course et j’étais le seul en transmission mécanique. Je me disais qu’il ne doit pas être bien difficile de planquer un moteur. En tous cas, pour l’alimentation, le problème est réglé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 2 septembre 2019 à 8:31 | Permalien

    L’ex-filtrage des jeunes coureurs n’est pas nouveau : ça se pratiquait en France il y a 25/30 ans et bien avant. Une équipe préférait prendre un jeune néo-pro de 19 ou 20 ans dans ses rangs pour éviter d’une part qu’il ne se grille à courir le cachet dans les courses amateurs en 1ère catégorie et qu’il ne prenne l’habitude de pratiques dérivantes concernant le dopage. Ça permettait aussi à l’équipe de mieux façonner l’espoir cycliste dans les années qui suivaient avec d’autres pratiques dopantes.

    Autre bizarrerie : avant, un coursier devait choisir entre Cyclo-cross ou route, les 2 n’étant pas compatibles au niveau de l’engagement physique demandé. Il y a encore quelques années, Astana avait notamment demandé à Lars Baak de laisser tomber le Cc pour ne pas entamer sa résistance physique sur la saison routière.
    Aujourd’hui, on fait les 2, et on rajoute même le VTT pour certains. J’irai plus sur une évolution des méthodes de préparation, mais d’un autre côté, les spécialités sont de plus en plus pointues…Mystère !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 2 septembre 2019 à 9:13 | Permalien

    Une erreur dans mon post précédent : il s’agit de Lars Boom, et non pas Lars Bak, qui n’a jamais couru chez Astana. Lars Boom a été champion du monde de Cc en 2008, et a gagné des épreuves de la coupe du monde de Cc.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • mica
    Soumis le 2 septembre 2019 à 10:43 | Permalien

    EAP : non je n’ étais pas perdu ailleurs, je voulais prendre une pose et plus que ça…..mais je n’ ai pas pu résister….quand une chose m’ interpelle il faut que j’ en parle et quelle magnifique tribune que LFR.
    Certains on dit que j’ en abusais; Peut être!
    En tout cas, voir l’ UCI entériner et promouvoir l’ électrique dans le VTT c’ est introduire un peu plus le loup dans la bergerie, déja que certains ou certaines ne s’ en privaient peu être pas (voir certaines images de cyclo cross..).
    Tu évoques les trans. de dérailleurs av et arriére électrique et là aussi, en effet, ça peut interroger.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 11 votes)
  • nikko
    Soumis le 2 septembre 2019 à 11:05 | Permalien

    « Certains on dit que j’ en abusais; Peut être! »

    Non Mica, pas peut-être !! C’est sûr !!! Alors s’il te plait, résiste !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 15 votes)
  • Yvon
    Soumis le 2 septembre 2019 à 1:58 | Permalien

    Vous rejoignez 2 commentaires faits il y a quelques temps les pannes de dérailleurs électroniques qui ne sont pas très fiables beaucoup moins que les hauts de gammes mécaniques et surtout la porte ouverte à la triche électrique avec des batteries à disposition légalement. Puis sur MVDP et son caisson d’altitude autorisé en Belgique si ce pays n’était pas trop cool pour les examens médicaux, citant tout ces accidents cardiaques en France ils ont sauvé Turgis.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 3 septembre 2019 à 8:05 | Permalien

    « On apprend que Lambrecht au moment de sa chute était en sévère hypoglycémie. Après 100 km de course c’est étrange. »
    Alano, où as tu pris ce constat puisque les résultats de l’autopsie n’ont pas été rendu publique à ce niveau (sanguin). Je n’ai trouvé aucune confirmation sur le Web. Peux-tu préciser ? N’est ce qu’une rumeur ?

    Évidemment, Lambrecht n’a pas quitté la route de cette façon (voir les images) à cause d’un déflecteur. Mais y a t-il une preuve de son état de santé à ce moment ?

    À moins que le système de direction du vélo ait cédé sous l’impact. Ce serait aussi congruent avec les images.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 4 septembre 2019 à 1:31 | Permalien

    Bon, ça semble à peut prés plié en ce qui concerne le C G de la Vuelta pour Roglic….mais on ne sait jamais…chute, expédition punitive à l’ initiative de Contador… mais non,suis je bête, il n’ est plus là je me croyais quelques années en arriére.
    Plus sérieusement, , la moyenne du vainqueur du CLM m’ interroge…46 km/H ce n’ était quand même pas trés rapide, le profil ne semblait pas insurmontable, le vent ne pouvait être super déterminent car c’ était pratiquement un circuit, bon, certainement un parcours « tarabiscoté » comme touts les organisateurs proposent désormais. ( Le meust étant le parcours urbain de Marseille avec ses bouts de quai, sa descente hyper dangereuse de ND de la Garde, ses virages à 180°…..).
    Encore une fois, il y a 60 ans, Anquetil ou Gimondi faisaient bien mieux sur des distances doubles sur les parcours de la vallée de Chevreuse avec ses innombrables côtes et virages.(Sans compter tout l’ attirail « moderne »). Plus prés de nous, Hinault et même Mottet dans l’ arriére pays Niçois, avec ses petits cols,et ses petites routes n’ auraient pas été ridicules, mais comprenne qui pourra! J’ ai mon explication, mais je ne la donnerais pas une nouvelle fois.
    Sur ce CLM, trés bonne prestation de R. Cavagna, mais que la hiérarchie Française est fluctuante: un coup c’ est B. Thomas, puis Paillot, ou Gougeard, ou Latour, ou Rosseto, ou d’ autres… on a l’ impression qu’ ils se « plantent  » à tour de rôle…allez donc savoir pourquoi? Bon, c’ est quand même mieux qu’ il y a 3 ou 4 ans, allez, un bon point aussi pour Latour!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 9 votes)
  • Ludovic_P
    Soumis le 4 septembre 2019 à 3:02 | Permalien

    Bonjour,

    On parle de la réussite des français au chorno de la Vuelta. J’entends souvent comme argument au sujet de la faiblesse des français qu’il y aurait peu d’épreuve chronométrées chez les jeunes.

    Existe-t-il des chiffres là dessus ? Sur le nbr de courses chronométrées dans les pays plus  »forts » en CLM ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 4 septembre 2019 à 8:09 | Permalien

    Difficile de répondre à ta question, Ludovic_P
    Mais ce que je peux dire au regard de ma pratique, c’est qu’aujourd’hui, par rapport à il y a 25/30 ans -la préhistoire -, il y a peu de CLM organisés pour les jeunes, si ce n’est sur quelques courses par étape pour permettre de faire un classement. Mais au niveau au dessus, c’est à dire chez les amateurs en 1ère ou 2ème catégories, beaucoup de CLM très célèbres, sur des distances correctes entre 25 et 50 kms ont disparu.
    Les grimpées, qui sont aussi des chronos, sont délaissées par les jeunes. Les entraineurs ne les incitent pas à y prendre part, et pourtant, le protocole d’échauffement, de concentration nécessaire, de préparation y est le même que pour un chrono classique.
    En Auvergne Rhône-Alpes, cette année a été réinstitué un championnat régional de chrono par équipes. Il y avait des années que ça ne se faisait plus.
    On pourrait aussi dire la même chose pour les cols à grimper qui sont quasiment inexistants dans les petites catégories amateurs. Il faut aller courir sur les cyclosportives pour ça!
    Les anglais avaient de longues épreuves chrono dans les années 80. Je ne sais pas où ils en sont aujourd’hui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Wolber
    Soumis le 4 septembre 2019 à 11:00 | Permalien

    En junior , à mon époque, ( ça fait vieux con… comme disait Audiard
    Le pire chez chez les cons, c est les vieux cons , on ne peut rien contre l expérience.) les championnats de France étaient décernés à l issue d un clm le matin et d une etape en ligne l après midi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!