Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Vlog #4 d’Adam Roberge

Toujours intéressant, notamment la première partie sur l’entrainement d’Adam, ce jeune coureur québécois de 22 ans, excellent contre-la-montre, et qui progresse d’année en année.

Partager

Précédent

De bonnes nouvelles pour la lutte contre le dopage

Suivant

Affaire Sky-Freeman: le point avec Marc Kluszczynski

  1. mica

    Hors sujet, mais en ces temps de relâche cycliste, on aura moins de scrupules.
    hier, je regardais, en fin d’ après midi de légers différés de la manche de coupe du monde sur piste (de Manchester).
    C’ est toujours interessant, mais le commentateur de la chaîne Française « l’ équipe 21 », Patrick Chassé, cédant à son enthousiasme, voyait des médailles partout, de l’ or, de l’ argent, du bronze…., peut être se voyait il déja aux J O de Tokyo …voire à ceux de Paris 2024!

    Il nous aurait presque promis une moisson pour ces Olympiades…je vous dis pas….! de l’ or à foison pour nos pistards…..sauf que ce n’ était encore que des médailles en chocolat….sauf que la FFC a fait le pari, insensé, de ne miser, en vitesse féminine, que sur une seule athlète.(Mathilde Gros). iL n’ y a certes pas trop de candidates à vouloir subir toutes les contraintes et sacrifices inhérents à la vitesse sur piste….
    Alors, Mr Chassé, ne parlons pas trop de médailles à l’ occasion de ces épreuves, par ailleurs très intéressantes, mais plutot de « places » et gardons le dénominatif de médailles pour les grandes occasions.
    Un point très positif pour les Français: la progression impressionante des Françaises et Français en poursuite par équipe qui ne sont plus très loin du niveau mondial….mais, il faut encore travailler, car d’ autres nations vont encore progresser, mais bravo à ces jeunes….et travail.

    0
    0
  2. wolber

    Et puis des petits français victorieux d une américaine courue à 59,9 km/h, imaginez un peu… avec un braquet de 54×14 pour B Thomas.

    0
    0
  3. mica

    Wolber: oui, 54×14 un braquet avec lequel on peut faire beaucoup de choses, sur piste comme sur route…
    c’ est un peu le braquet magique…et encore, je pencherais davantage pour le 48×14 ou 50x 14 sur piste comme sur route!
    Et en poursuite par équipe, les meilleures équipes roulent à plus de 64 Km/h avec ces braquets réduits.
    Les sprinteurs routiers devraient en prendre de la graine, eux qui ne dépassent guère le 64 Km/h en sprint plat sur 200m et une dizaine de secondes….pourtant, ce sont ,paradoxalement, les mêmes qui passent de la piste à la route mais qui prennent toujours les mauvaises habitudes; se croyant obligés de « pousser, tirer » comme ils peuvent le 56×12.
    C’ est finalement assez incompréhensible pour tout esprit rationnel.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.