Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Vélo 101, avec Saxo Bank

Vraiment, c’est bien joué!

Je sais pas vous, mais l’étape d’hier m’a rudement fait plaisir.

Elle prouve en tout cas qu’en matière de cyclisme et sur des parcours moins sélectifs qu’en haute montagne, la science de la course paie encore.

Ne manquez pas les images de l’étape, ca vaut la peine car c’est un cours condensé de cyclisme 101.

Acte 1, km 32. Déjà divisé en trois par des coups de bordure des Omega-Pharma Quick Step, ce qui reste du peloton approche un virage à gauche, vent de dos.

Acte 2, les Saxo Bank remontent en tête du peloton avant le virage. Facile, c’est vent de dos.

Acte 3, le peloton tourne et là, vent de la gauche. Les Saxo Bank avec Bennati et Roche accélèrent méchamment, et du bon côté de la route de surcroît, évidemment à droite. Les images témoignent de la maîtrise de l’exercice: regardez les Saxo Bank, ils « ouvrent la porte » juste assez pour abriter leurs coéquipiers, mais sans plus. Très beau coup de bordure, dans les règles de l’art. Évidemment, c’était prémédité!

Acte 4, la cassure se créé tout doucement, Froome est derrière mais c’est déjà trop tard. 20m, 30m, 50m, ca fera plus d’une minute à l’arrivée!

Acte 5, les Saxo Bank insistent et appuient méchamment. Pourquoi? Mais parce qu’ils ont Cavendish et Sagan avec eux, donc ils savent que derrière, il y a au moins deux équipes de sprinters qui ne rouleront pas!

Acte 6, les Saxo Bank, aidés de quelques Quick Step pour Cavendish évidemment, se paient un chrono par équipe de 30 bornes et vont au bout, pour un bénéfice conséquent de plus d’une minute pour Contador et Kreuziger.

Très, très bien joué. La débauche d’énergie est certes conséquente, mais ca vaut la peine pour un tel gain en temps.

Si Froome a les meilleures jambes du peloton, voilà qui prouve que si on essaie, si on sait profiter de chaque occasion, les coureurs moins forts mais soudés avec leurs équipes peuvent faire des dégâts et créer une course d’incertitude où le Tour peut se perdre n’importe où.

Imaginez ce que ca serait sans les oreillettes!

Ceci étant dit, Froome est toujours serein, peu concerné de ce débours d’une minute à l’endroit de quelques adversaires. Je pense qu’il l’a caché mais qu’il termine cette étape frustré de voir que tout le peloton est ligué contre lui. Attention au Ventoux, je pense qu’il va vraiment chercher à écraser le Tour pour se venger… Esseulé, avec une équipe moins forte, c’est la seule carte à jouer pour Froome: écraser la concurrence à la pédale, lors des arrivées en altitude. Le hic, c’est que beaucoup savent désormais qu’avec une équipe moins forte, ca vaut la peine de partir de loin question de mettre le maillot jaune sous pression dès le début des étapes. La prochaine semaine va quand même être compliquée à gérer pour Froome et il va devoir compter sur Porte et Kennaugh méchamment!

Valverde est le grand perdant de la journée d’hier, ayant crevé de la roue arrière au plus mauvais moment. C’est dommage pour la course, car cela place les Movistar dans une position moins intéressante pour jouer le général. Comme lui, je n’ai pas tellement compris pourquoi les Europcar ont roulé pour distancer le leader de la Movistar, et je suis sûr que des comptes se règleront « cash » sur la route dans les prochains jours, notamment à l’endroit de Rolland…

L’étape d’aujourd’hui vers Lyon

Une étape parfaite pour baroudeurs, avec de la bosse un peu tout le temps. C’est l’étape parfaite pour David Veilleux et je pense qu’on pourrait le voir devant!

Partager

Précédent

Cinquième journal du Tour

Suivant

Gestion 101, selon Froome, Portal, Brailsford et l’équipe Sky…

45 Commentaires

  1. Z

    Aussi:

    Acte 1: Boasson-Hagen se blesse.
    Acte 2: Valverde crève.
    Avec un peu de chance, on peut assister prochainement à une blessure de Kreuziger, à une crevaison de Contador. Le must serait une chute de Froome.

    0
    0
  2. J’ai aimé le commentaire de Contador, le grand gagnant aujourd’hui c’est le cyclisme.

    0
    0
  3. hugo

    La science de la course, c’est très bien, ceci dit après 13 étapes nous avons eu droit à deux CLM, Froome qui décolle en montagne et 10 étapes plus ou moins réglées au sprint. Où sont les étapes casse-pattes toutes en bosses? C’est comme si en France il n’y avait que des plaines et des hautes montagnes. J’exagère un peu… mais le Giro est tellement plus intéressant que le Tour depuis quelques années.

    0
    0
  4. Thomas

    Toujours un plaisir de lire des analyses de courses de la part de quelqu’un d’avisé sur le cyclisme, rien à voir avec les articles consensuels qu’on peut lire ici et là.

    Sportivement,

    Thomas

    0
    0
  5. toutouille26

    @ alain39 et d’autres
    c’est quand même l’équipe de riis qui a manoeuvré, donc dopage ou pas, on peut pas lui enlever une grosse science de la course. On aurait pu bourrer d’epo un mulet, il aurait pas gagné le tour 96 pour autant. Meme si je désapprouve bien sur le dopage.
    D’ailleurs, ça pose un peu problème, car que ce soit pour l’encadrement ou les commentaires tv, on retrouve de nombreux anciens dopés qui ont la science de la course

    0
    0
  6. mica

    Je me permets de nuancer l enthousiasme general en remarquant le role joué par les dizaines de motos et voitures précédent le groupe Contador dans le final.On me dira que l image télé ecrase…que les caméramens et photographes doivent bien travailler..mais combien de courses faussées avec la complicité ou le silence du petit monde du vélo..triste à pleurer.

    0
    0
  7. Roger Wielgus

    Personnellement je regrette que des équipes autre que les SKY (AGR2R – Je rêve-je me demande pourquoi) aient roulé sur le groupe Contador.

    En parlant de science de course il aurait été préférable de provoquer des attaques de toutes parts dans le peloton maillot jaune pour déstabilisées encore plus un Froome bien mal accompagné. D’autres cassures auraient pu se produire et isoler Froome encore plus, tout en augmentant son débours sur ses concurrents.

    Sans l’aide d’autres équipes, le peloton maillot jaune se serait retrouvé à 5 minutes des échappées.

    0
    0
  8. Zboy

    En passant, le pseudo Z n’est pas Zboy. Souhaiter une chute à un coureur, mutant ou non, n’est pas mon genre.

    0
    0
  9. X

    Epreuve:???
    Année:???
    Distance: 10 km (prologue)

    1. ???????? en 11’55 ».
    2. Breukink à 30″
    3. Rominger
    4. L.Jalabert à 31″
    5. Alonso à 32″
    6. Gorospe
    7. Garmendia à 35″
    8. Hodge à 36″
    9. Mauri
    10. Marie à 38″

    0
    0
  10. schwartz patrick

    il y a quelque chose que je ne comprends pas…
    1. D’un coté, toutes les équipes se relaient pour aider
    Froome alors qu’il est piégé et ses équipiers esseu-
    lés…
    2. D’un autre coté, la plupart jouent perdant et
    croient en sa victoire …
    En tous cas bravo les Saxo, ce n’est pas tous les jours qu’on a vu autant de mouvements et de stratégies
    de course, je me suis régalé, çà a pété de tous les cotés, un vrai feu d’artifice, un régal, autre chose que les échappées « bidon » qui n’aboutissent pas …

    0
    0
  11. Max

    Ag2R roulait parce que la plupart des gars devant étaient ceux qui sont devant Péraud au général. Péraud sait qu’il ne sera pas premier, donc à la limite il s’en fout d’aider Froome. Par contre, plusieurs de ses devanciers sont prenables.

    Et puis Péraud est quand même un coureur qui aime monter au train. Voir une sky qui maîtrise est peut-être un présage positif pour lui. Laisser trop d’avance aurait sans doute généré trop d’attaques dans la montagne.

    Bref, je pense qu’AG2R a bien couru, en fonction de ses intérêts. C’est juste dommage que ses intérêts aillent dans le sens de Froome et contre le spectacle.

    Europcar j’avoue que je comprends moins. Autant je dirai rien sur Belkin qui avait ses intérêt, autant pour Europcar je vois pas. Une alliance pour s’assurer de pas être embêté pour le maillot à pois?

    Cela dit, il faut arrêter de chouiner quand on perd du temps sur crevaison. Je suis désolé, mais le crevaison est une variable sur laquelle on peut influer. Qu’ils commencent à ne plus surgonfler leurs boyaux, et puis à mettre des pneus, d’une marque plutôt solide. Moins efficace certes, mais plus sécure en terme de probabilité de crevaison.
    Enfin, son arrêt a été abominablement long. Tu crèves, tu prends le vélo du coéquipier, t’en as pour 15 secondes maximum. Ils ont paniqués et ils ont perdu. C’est le jeu ma pauvre lucette.

    0
    0
  12. Muddler

    On parle dopage, plein de commentaires, toutes sortes d’analyses. On a une vraie course, peu de réactions ( 8 commentaires dont un pour une mise au point (Zboy en passant salut J.S., de Boul, anciennement du Cap)

    J’étais assis sur le bout du sofa, (je la regardais en enregistrement travail oblige). Ça en prendrait plus des comme ça, genre classique. Dope ou pas un coureur s’en sort pas tout seul d’un coup de bordure. Dommage que les autres équipes que Sky aient roulé, finalement cette étape nous confirme que Sky n’est pas si forte malgré tout leur programme.

    Muddler

    0
    0
  13. @max

    « Qu’ils commencent à ne plus surgonfler leurs boyaux, et puis à mettre des pneus, d’une marque plutôt solide. »

    Alors c’est la faute aux boyaux Vittoria Corsa SC? Zut, moi qui croyais que c’étais du bon matériel …. 🙂

    En passant Belkin, Euskatel et Argos-Shimano roule sur la même chose .

    0
    0
  14. schwartz patrick

    Ceux qui crèvent le plus souvent sont ceux qui « ratonnent » dans les roues ou sur les bas côtés…
    en général, les gars « cuits », hors de forme ou profiteurs … Et il y a la malchance, çà existe !!!
    maintenant, au niveau matos, ils ont ce qu’il y a de
    meilleur, c’est sûr, et si c’est très léger, y a risque
    forcément… Faut prendre des boyaux qui ont eu le temps de sécher ou … des Continental Compétition !
    Et puis au niveau dépannage, le leader de l’équipe doit
    être accompagné, un changement de roues, çà va très vite !!!
    Mais je suis également étonné de voir des coureurs sur
    le bord de route, à l’arrêt,immobiles, sacrément dépendants des mécaniciens, même pour une chaine qui est tombée, le vélo jeté dans le fossé …On dirait
    qu’ils n’ont connus que le professionnalisme et « papa&
    maman » qui l’un et l’autre règlaient le vélo et s’occu-
    paient de l’intendance « cuisine,diététique et linge sale »! pas mal d’enfants gâtés dans le lot, quand même!
    mais bon, je fais partie de l’ancienne génération…

    0
    0
  15. schwartz patrick

    Hors sujet, de retour des Dolomites, nous avons croisé
    avec mes potes,dans le col de Pordoi(alors que nous montions et eux descendaient!) Nibali en tête, toute l’équipe d’Astana (suivie d’une voiture d’équipe)
    qui n’était pas sur le Tour (et préparaient probablement la Vuelta); Sympas, ils nous ont chaleureusement salué! du coup, on pense au vélo,aux
    coursiers qui « travaillent » dur, à notre passion, pas au dopage ! il y a des jours où on sait mettre les
    « affaires sales » de côté…. heureusement !

    0
    0
  16. Donjuandodu

    Riis a déja usé de la même statégie avant. C’était aux début de léquipe CSC, à Paris Nice ou au Dauphiné je crois. Bien joué !

    0
    0
  17. ferrerg

    ce démarrage de Froome entre le sprint et la cadence de pédalage sur du 10%, c’est juste une blague!

    0
    0
  18. delirium89

    HALLUCINANT

    0
    0
  19. bigmouse

    C’est cool j’ai vu une belle course de mobylette aujourd’hui!

    putain même les commentateurs de F2 étaient sur le cul! bon ouf 5 min après c’était passé on était revenu a oui oui land^^

    Sinon ds cette histoire, ce qui m’ennuie, ce n’est pas vroum vroum qui sprint comme sur la piste, c’est que l’année prochaine ca va être la course a l’armement !:-(

    On risque bientôt de se retrouver avec plus de la moitié du peloton avec du dopage sanguin

    hs vroum vroum sous oxygene a l’arrive….

    0
    0
  20. Eric Fruttero

    L’a failli se viander dans le virage.. 🙂

    0
    0
  21. bigmouse

    et dsl pour les 2 ou 3 mots vulgaires! mais tt ceci me laisse estamoqué

    0
    0
  22. toutouille26

    La première fois qu’on voit un coureur ralentir pour pas se faire gauler sur les temps d’ascensions et les puissances.

    0
    0
  23. toutouille26

    On attends l’article de Laurent 😉

    0
    0
  24. bigmouse

    il est monté en quel temps?

    cru entendre 57 min presque autant que mayo (record en 55min 10) sur un contre la montre, avec route refaite (mais pas par le meme chemin apriori)et plus de 200 kilometre de moins

    0
    0
  25. p'tit lucien

    le Froome, là, il devrait aussi se faire soigner son tic du cou. C’est agaçant à la fin !

    0
    0
  26. Vincent C

    Froome?

    Y’a même pas rouler à fond! Avec l’Aicar et le GW-machin-truc-chouette ils peuvent avoir des performances jusqu’à 68% mieux que ceux qui ne se dopent pas.

    Alors la mobilette Froome n’était même pas à plein régime!

    http://www.liberation.fr/sports/0101646004-aicar-le-nouveau-produit-miracle-pour-les-nantis

    0
    0
  27. Vincent C

    Et l’article date de 2010!

    0
    0
  28. dg

    vous étes mesquin, il a su utiliser les quelques faux plats descendants pour mettre la plaque.

    Laurent l’a écrit, le vélo tactique , c’est beau

    0
    0
  29. alain39

    C’est quoi cette pantomine? On nous en fait tout un plat mais en fait ce n’était pas la montée du ventoux mais la descente. Enfin c’est ce que j’ai vu à la tv, un mec qui moulinait comme en descente, qui parlait, qui se retournait, qui sprintait enfin un mec qui descendait tranquillement le ventoux.
    C’est une blague ce tdf avec en plus un Porte qui un jour lâche tout le monde et le lendemain se fait larguer.
    C’est dommage car il y a 6 coureurs en 2 mn et donc ce serait un tdf ouvert si l’CVNI (Coureur volant non identifié) ne venait pas tout bousiller.
    Je vous donne le résultat de l’Alpe d’Huez: 1: Froome, 2: Vettel, 3: Pedrosa.
    Au point où on en est autant mettre un peu de fun et trouver des adversaires à même d’affronter Froome. A part être motorisé je ne vois pas qui peut le suivre en montagne.
    Je vous laisse je vais prendre ma dose d’EPO (Eau Pastis Olives) pour me remettre de ce choc visuel.

    0
    0
  30. Monérol François

    Très bon article qui résume bien la suspicion opaque entourant ce coureur atypique.

    Je ne sais pas s’il se dope. J’ai presque envie de le croire. Malheureusement j’ai vraiment ce goût bizarre dans la bouche, presque un malaise. Il est je pense dû au fait que l’équipe Sky maîtrise mieux l’aspect « communication » du sport que l’aspect « sport » en lui-même.

    Froome est-il dopé ou vraiment fort? Reprenons depuis l’ascension du Mont Ventoux. Porte accélère avec son leader dans sa roue et Contador. Froome glisse alors quelques mots à son coéquipier, puis dépose une mine impressionnante. Contador ne peut que constater les dégâts. Par la suite, Froome ne cesse de consulter son SRM et ses pulsations. De même, il n’arrête pas de communiquer avec son directeur sportif. Dans le même temps, on a vraiment l’impression qu’il accélère par à-coups, se contentant de garder un rythme soutenu mais régulier le reste du temps.

    Froome cherche-t’il à retenir son potentiel en watts afin de ne pas éveiller les suspicions? Calcule-t’il son rythme pour ne pas exploser les records établis par les chaudières passées, et ne pas aller à l’encontre de la communication établie par son équipe?

    Je me pose la question, en tout cas, et là je rejoins l’article, cela donne l’impression d’un robot contrôlé à distance sans instinct de course ni spontanéité. Possède-t’il d’ailleurs un sens de la course? On peut en douter au vu du coup de bordure de vendredi. Au lieu de chercher à boucher le trou opéré par les Saxo, il s’était aussitôt mis à communiquer par son oreillette.

    Du dopage? On ne le sait pas mais les doutes sont permis. En tout cas, Dave Brailsford et Nicolas Portal sont de sacrés communicants. L’image de la société est préservée mais pas sûr que le sport en sorte ici gagnant.

    0
    0
  31. Monérol François

    Je ne sais pas si Froome se dope. J’ai presque envie de le croire. Malheureusement j’ai vraiment ce goût bizarre dans la bouche, presque un malaise. Il est je pense dû au fait que l’équipe Sky maîtrise mieux l’aspect « communication » du sport que l’aspect « sport » en lui-même.

    Froome est-il dopé ou vraiment fort? Reprenons depuis l’ascension du Mont Ventoux. Porte accélère avec son leader dans sa roue et Contador. Froome glisse alors quelques mots à son coéquipier, puis dépose une mine impressionnante. Contador ne peut que constater les dégâts. Par la suite, Froome ne cesse de consulter son SRM et ses pulsations. De même, il n’arrête pas de communiquer avec son directeur sportif. Dans le même temps, on a vraiment l’impression qu’il accélère par à-coups, se contentant de garder un rythme soutenu mais régulier le reste du temps.

    Froome cherche-t’il à retenir son potentiel en watts afin de ne pas éveiller les suspicions? Calcule-t’il son rythme pour ne pas exploser les records établis par les chaudières passées, et ne pas aller à l’encontre de la communication établie par son équipe?

    Je me pose la question, en tout cas, cela donne l’impression d’un robot contrôlé à distance sans instinct de course ni spontanéité. Possède-t’il d’ailleurs un sens de la course? On peut en douter au vu du coup de bordure de vendredi. Au lieu de chercher à boucher le trou opéré par les Saxo, il s’était aussitôt mis à communiquer par son oreillette.

    Du dopage? On ne le sait pas mais les doutes sont permis. En tout cas, Dave Brailsford et Nicolas Portal sont de sacrés communicants. L’image de la société est préservée mais pas sûr que le sport en sorte ici gagnant.

    EDIT: supprimer l’article que j’ai posté précédemment svp. J’ai enoyé le mauvais article. Merci. 😉

    0
    0
  32. schwartz patrick

    ECOEURE.
    1. Par la « performance » « stupéfiante » de Froome
    2. Du monde sur le Ventoux, ok, mais une fois de plus
    tellement de cons (qui en fait n’en ont rien à
    foutre du vélo!
    3. Les commentateurs, Adam, Vasseur, Holtz,tous pourris
    jusqu’à l’os, ne tarrissant pas d’éloges sur Froome
    alors que c’en est affligeant! on aurait presque de
    la peine pour Contador !!!
    4. Les motards! est ce que c’est une course « moto GP »?
    ou une concentration? tu t’étonnes que les coursiers
    aient besoin d’un max d’oxygène? on a une piste…
    5. écoeuré par moi, j’ai regardé cette farce menteuse
    et hystérique jusqu’au bout… du coup,je l’avoue,
    j’ai honte …

    0
    0
  33. vitalis

    tout le monde c’est que dans le sport il se dope il n’y a que toi assez idiot pour croire qu’il y a encore du sport propres même les tennisman se dope les amateurs font de même pour Mr François mmonérol prof d’histoire géo qui trouve la plage a saint Vivien du médoc

    0
    0
  34. otto lilienthal

    Le dopage sanguin, mode d’emploi sans craindre le contrôle

    Au cas où vous auriez encore des doutes… Des chercheurs norvégiens exposent dans une revue spécialisée les méthodes qui permettent de passer aisément à travers les (larges) mailles des filets de l’antidopage :

    http://www.slate.fr/story/75141/dopage-sanguin-mode-emploi-sans-craindre-controle

    0
    0
  35. p'tit lucien

    Bon, dans ce monde de brutes, sachons y voir un peu de positif. Moi, j’ai trouvé chouette que Philippe Gilbert, alors que d’habitude dans ce genre d’étape de haute montagne il n’en touche pas une et reste loin derrière dans le grupetto, cette fois il a su aider son leader Cadel Evans jusqu’au bout, de sorte qu’il est arrivé au sommet du Ventoux à un peu plus de huit minutes de Froome, ce qui est probablement un vrai exploit, tenant compte la nature supra-humaine de ce dernier et, dans une moindre mesure, de la meute d’espagnols à ses trousses.
    Le pauvre Evans, il souffrait en arrivant, n’empêche.

    0
    0
  36. Bertrand Garneau

    Vélo 303 avec Sky car c’est bien avec ce calibre qu’ils ont tué le Tour. Donc à l’an prochain, Porte vainqueur du Tour 2014 édition 101.

    0
    0
  37. Mon moment fort de cette étape du 14 juillet:

    http://www.rtbf.be/video/detail_sagan-fait-le-show-dans-le-ventoux?id=1839122

    Contrairement à ce qui s’est passé plus haut, ça, c’était divertissant!

    0
    0
  38. Xavier

    D’accord avec le commentaire de schwartz patrick.
    A une nuance près : Adam et Vasseur OK, mais pas d’accord pour Holtz : il n’a pas fait d’éloges sur Froome, au contraire il a passé son temps à dire qu’il n’avait jamais vu ça et ququ’on pouvait avoir de sérieux doutes. Et pour du direct sur le diffuseur du tour, c’est quand même nouveau.

    0
    0
  39. Je réalise que mon lien ne fonctionne pas dans toutes les régions. En voici un autre:

    0
    0
  40. Cyclick

    Près du sommet du Ventoux aujourd’hui, lors des accélérations foudroyantes de Froome pour se détacher de ses adversaires, avez-vous entendu le son « Frrrooooooooooommmmeeeeeee »?

    Ne vous trompez pas, ce n’est pas le son du vent, mais bel et bien le son que ce coureur fait lorsqu’il utilise à bon escient les substances (illicites?) se promenant dans son corps…

    Toujours la meme routine, tete en bas, il releve la tete, gauche-droite, tete en bas, il releve la tete, gauche-droite, etc… Pareil, tout le temps pareil, après tant de rotation, baisse la tete, releve, gauche-droite… Un métronome, une montre bien programmé, bref un robot !!! Nous savons tous qu’un robot, ce n’est pas humain…

    0
    0
  41. Alex

    Dernier 6.15 km du ventoux

    Pantani en 2000 : 18:11

    Froome en 2013 : 17:41

    0
    0
  42. Alex

    Dernier 6.15 km du ventoux

    Pantani en 2000 : 18:11

    Froome en 2013 : 17:41

    0
    0
  43. schwartz patrick

    OK avec Xavier (38)
    il est vrai que Holz est plus nuancé,moins corrompu je
    ne sais pas,mais certainement moins naif, quoique, peut
    on encore être un chouia naif face à une telle farce?

    0
    0
  44. schwartz patrick

    à vitalis (33)
    avant de me traiter d’idiot, consulte tout ce que j’ai écris sur le dopage dans ces lignes; et si tu es
    nouveau sur le blog, tu n’es pas plus pardonnable,
    parce qu’agressif et aux préjugés faciles, CQFD, point

    0
    0
  45. vitalis

    scwartz Patrick déjà ce n’était pas pour toi mais bien pour François monérol et de deux j’ai fait du vélo dans un club et je c que le dopage existe depuis longtemps

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.