À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire…

La Flamme Rouge est de retour après une petite absence pour raisons familiales. Merci à tous de vos nombreux commentaires passionnants!

Lance Armstrong est donc entré directement dans l’Histoire du cyclisme hier en étant le premier être humain à s’imposer 6 fois – consécutives, excusez un peu – dans le Tour de France. Mieux qu’Anquetil, mieux que Merckx, mieux qu’Hinault et mieux qu’Indurain. Mais hormis ce dernier, le palmarès du champion américain ne soutient pas la comparaison avec les 3 premiers, sachons s’en souvenir.

Contrairement à sa 5e victoire cependant, sa 6e ne nous laisse aucun goôt. Acquise sans une attaque (Armstrong n’a jamais été seul sur ce Tour, sauf dans les CLM), acquise avec une facilité déconcertante (ses… 6 victoires d’étape dont 3 au sprint en attestant sans conteste), acquise sans panache aucun mais plutôt avec arrogance (l’épisode Simeoni de vendredi dernier en dit très long sur ce point, nous y reviendrons plus tard), acquise sans devoir se battre, acquise au sein d’une équipe surprenament puissante (6 Postiers parmi les 16 premiers du dernier clm samedi, du jamais vu!!!), c’est une victoire sans saveur, et qui soulève même beaucoup de questions. Au passage, il établit d’ailleurs la 2e moyenne la plus rapide de l’histoire (40,553 km/h), 2003 restant le Tour du record (40,940 km/h).

Les scientifiques chercheront assurement, dans les prochains jours, semaines et mois, à comprendre comment Lance Armstrong peut-il vieillir et devenir de plus en plus fort, qui plus est après un cancer. Il s’agit probablement du seul cas à pouvoir être documenté de l’histoire de la médecine. Les articles visant à mieux comprendre ses méthodes seront très certainement nombreux dans les prochains mois, étant donné l’étendue des surprises des trois dernières semaines :

– un surprenant retour en super-forme pour Armstrong, 3 semaines après avoir été battu par plusieurs coureurs sur le Dauphiné – un clm par équipe qui plaçait l’US Postal à une longueur d’avance de toutes les autres équipes – une performance sans équivoque dans les Pyrénées – une dernière semaine exempte de fatigue, avec 3 victoires de suite, soit à Villars de Lans, l’Alpe d’Huez et le Grand Bornand – une sortie surprenante vendredi dernier en début d’étape, pour “écoeurer” le pauvre Simeoni, alors dans les profondeurs du classement. Le problème d’Armstrong ? Simeoni a parlé dans le procès Ferrari en Italie, dénoncant les pratiques de ce médecin et confirmant que ce dernier lui a bel et bien prescrit toutes sortes de cures, dont celle à l’EPO bien sôr. Armstrong a donc voulu l’empêcher de faire quoi que ce soit, de la même façon qu’avec Christophe Bassons en 1999. Une attitude qui nous a profondément choqué, et qui en dit long sur l’Américain qui déclarait “Simeoni n’a pas de respect pour le sport qui le paie“. Pardon, Lance ? – une nouvelle victoire deux jours plus tard, sur le dernier clm, alors que les Postiers placaient 6 coureurs parmi les 16 premiers (Superman Landis 4e!), une preuve sans conteste de l’état de fraicheur de cette équipe après 3 semaines de courses, dont 2 à contrôler le peloton.

La Flamme Rouge suivra donc avec intérêt les prochains articles qui verront le jour quant à ces performances impressionnantes. Et on commencera par une analyse-critique de L.A. Confidentiel cette semaine (on vous la gardait au chaud pour l’après-Tour!).

Quoi qu’il en soit, certaines rumeurs sont entendues ces jours-ci quant à la poursuite de la 7e victoire l’an prochain. Elles nous font bien rire, car nous n’en croyons rien : Lance Armstrong sera bel et bien au départ du Tour l’an prochain. D’une part, il aime trop cette course, et il est parfaitement conscient de ce qu’elle peut lui apporter. D’autre part, le nouveau sponsor Discovery ne voudra pas se passer de la pub que pourrait lui apporter une 7e victoire consécutive : les yeux du monde entier seront rivés sur Armstrong l’an prochain, épiant ses moindres gestes.

Que retiendrons-nous de ce Tour de France ? Un podium innatendu, surtout dans le cas de Kloden. Il fait cependant plaisir de voir ce coureur retrouvé, ses performances de néo-pro ayant démontré qu’il avait les aptitudes pour le plus haut niveau (victoire sur Paris-Nice, vice-champion olympique en 2000). Basso répond à l’heure, c’est le seul des autres favoris à avoir complètement assumé ses responsabilités. Ullrich 4e, on cherche encore à comprendre ce qui a bien pu se passer après le Tour de Suisse et surtout dans les Pyrénées. On l’a entendu évoquer un petit rhume… Chose certaine, pour Ullrich, on regrettera bien longtemps son choix de l’hiver dernier, alors qu’il refusait la perche que lui tendait Bjarne Riis de le rejoindre chez CSC. Ullrich aurait bénéficié de la “préparation” CSC qui réussit bien aux ex-champions vieillissants, pour preuve Jalabert en 2001 et 2002 (deux maillots à pois!), Hamilton (4e du Tour l’an dernier, avec une clavicule felée) et Basso cette année.

Pour les autres, il faudra revoir entièrement la copie. Si Hamilton n’a pas eu de chance, tout comme Mayo, carton rouge à Heras dont on ne connaît pas les raisons de son abandon. Manolo Saiz, le connaissant, ne doit pas être content…

Pour les classements connexes, Virenque aura réussi son pari, c’est-à-dire à entrer lui aussi dans l’Histoire du cyclisme comme le seul homme à s’être imposé 7 fois dans le classement du meilleur grimpeur, devançant ainsi Bahamontès et Van Impe. On sera sévère : c’est une tache dans l’histoire. On regrettera fortement que depuis 10 ans, le maillot à pois ne lui ait pas été davantage contesté. Pantani s’en désintéressait, et Virenque est seul à sprinter en haut des cols depuis fort longtemps.

Le vert va à McEwen, et c’est là que la plus belle lutte pris lieu. Hushovd, O’Grady et même Zabel ont pu prétendre à remporter le prix. Quant à Boonen, il lui aura manqué une constance qui viendra avec l‘ge et l’expérience.

Karpets s’impose chez les jeunes devant deux Français, Casar et Voeckler. Doit-on y voir une lueur d’espoir pour le cyclisme français ? On ne le croit pas, aucun de ces coureurs n’ayant véritablement démontré de réelles aptitudes pour devenir champion. Ce qui plaît cependant, c’est leur esprit de battant, de guerrier. Sans Voeckler, en particulier, ce Tour aurait été d’une tristesse…

Les révélations de ce Tour : Kloden, Basso, Boonen, Voeckler, Azavedo, Landis (celui-là, on lui recommande fortement de se trouver une équipe au sein de laquelle il serait leader incontesté en 2005 et de se lancer à la conquête du Tour!), Karpets, Hushovd.

Les déceptions de ce Tour : Hamilton, Mayo, Ullrich, Heras, Sevilla, Botero, Simoni, Chavanel, Zabel, Nozal, Boogerd, Kroon, Dekker, Verbrugghe, Gonzales de Galdeano.

Les fuites sur le parcours du prochain Tour : Noirmoutier, Challans, Bayeux, Rouen, Nancy, Lunéville, Colmar, Montbéliard, Courchevel, Alpe d’Huez, Toulon, Pau, Bordeaux, Clermont-Ferrand et Chteauroux.

On entame la saison lucrative des critériums d’après Tour en Europe de l’Ouest. C’est en effet le temps de monayer les performances du Tour (c’est pour ca aussi qu’il est important de se montrer en juillet…). Des coureurs comme Armstrong, Virenque, Basso, Voeckler, Moreau, Casar, Goubert, Nazon ou Moncoutié pourront passer à la caisse et exiger des sommes très importantes pour courir. D’autres, comme Chavanel, Halgand, Robin, qu’on a peu vu en juillet, seront moins en demande.

24 Commentaires

  1. BD
    Soumis le 26 juillet 2004 à 9:56 | Permalien

    En effet, ce Tour aura certainement été peu captivant, pour ne pas dire emmerdant. Mais revenons toutefois aux performances d’Armstrong. La Presse de samedi dernier présentait un article qui, pour le commun des mortels, fournit une explication scientifique à ses performances:

    – Un mental de fer suite à sa lutte contre le cancer;

    – Des fémurs plus longs que le moyenne, lui permettant de développer plus de puissance via un bras de levier plus important;

    – Un corps ayant été complèment transformé suite à son cancer;

    – Un VO2Max de 85, et une FCM de 200 pulses;

    – Un taux d’hématocrite naturellement élevé; et

    – Un coeur trois fois plus gros que la normale.

    Il faut avouer que le mec est génétiquement avantagé. Mais est-ce que ces avantages peuvent expliquer une telle performance par rapport aux autre cyclistes de haut niveau dans le monde ? Et quand est-il des autres postiers ?

    Le mec est hyper costaud, c’est évident. Mais avouons qu’il y a tout de même quelques doutes entourant de telles performances …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. BD
    Soumis le 26 juillet 2004 à 9:56 | Permalien

    En effet, ce Tour aura certainement été peu captivant, pour ne pas dire emmerdant. Mais revenons toutefois aux performances d’Armstrong. La Presse de samedi dernier présentait un article qui, pour le commun des mortels, fournit une explication scientifique à ses performances:

    – Un mental de fer suite à sa lutte contre le cancer;

    – Des fémurs plus longs que le moyenne, lui permettant de développer plus de puissance via un bras de levier plus important;

    – Un corps ayant été complèment transformé suite à son cancer;

    – Un VO2Max de 85, et une FCM de 200 pulses;

    – Un taux d’hématocrite naturellement élevé; et

    – Un coeur trois fois plus gros que la normale.

    Il faut avouer que le mec est génétiquement avantagé. Mais est-ce que ces avantages peuvent expliquer une telle performance par rapport aux autre cyclistes de haut niveau dans le monde ? Et quand est-il des autres postiers ?

    Le mec est hyper costaud, c’est évident. Mais avouons qu’il y a tout de même quelques doutes entourant de telles performances …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. BD
    Soumis le 26 juillet 2004 à 9:56 | Permalien

    En effet, ce Tour aura certainement été peu captivant, pour ne pas dire emmerdant. Mais revenons toutefois aux performances d’Armstrong. La Presse de samedi dernier présentait un article qui, pour le commun des mortels, fournit une explication scientifique à ses performances:

    – Un mental de fer suite à sa lutte contre le cancer;

    – Des fémurs plus longs que le moyenne, lui permettant de développer plus de puissance via un bras de levier plus important;

    – Un corps ayant été complèment transformé suite à son cancer;

    – Un VO2Max de 85, et une FCM de 200 pulses;

    – Un taux d’hématocrite naturellement élevé; et

    – Un coeur trois fois plus gros que la normale.

    Il faut avouer que le mec est génétiquement avantagé. Mais est-ce que ces avantages peuvent expliquer une telle performance par rapport aux autre cyclistes de haut niveau dans le monde ? Et quand est-il des autres postiers ?

    Le mec est hyper costaud, c’est évident. Mais avouons qu’il y a tout de même quelques doutes entourant de telles performances …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. philspector
    Soumis le 26 juillet 2004 à 10:08 | Permalien

    D’accord avec toi sur l’état de forme du cyclisme français. Si un gars comme Voekler a épaté tout le monde par son acharnement à vouloir conserver le maillot jaune, il ne paraît pas posseder en lui les germes d’un futur vainqueur du tour de France.

    Alors, modérons un peu les propos des journalistes. Si les second rôles qui composent le cyclisme français, peuvent de temps en temps être sur le devant de la scène, la réalité est que l’on a aucun coureur capable de remporter le tour, ni même une classique.

    Les allemand classent deux hommes parmi les quatre premier du tour, les espagnol, trois dans les dix premiers, les américains, deux hommes, les portuguais et les italiens, un homme parmi les dix premiers.

    Le premier français, Moreau est 12ème et ce n’est pas lui qui représente l’avenir du cyclisme français.

    Cela fait maintenant 15 ans qu’on a pas un champion digne de ce nom. Oui je sais, certains vont me dire que j’ai oublié Jalabert mais je ne considère pas ce dernier au niveau de Fignon ou d’Hinault. Bon coureur de classique, Jalabert était trop limité pour gagner le Tour.

    Quand va t’il arriver celui que toute la France attend? J’ai entendu Luc Leblanc, qui a l’intention de former une équipe l’année prochaîne, dire sur RMC qu’il avait déniché l’oiseau rare.

    Quelqu’un a t’il entendu parler de ce jeune français qui est paraît il meilleur qu’Hinault au même age ?

    Parce que j’en ai marre,chaque année, à chaque fois que le tour débute, de chercher dans le comportement de français l’espérance d’un futur champion.

    En 1990, Gilles Delion qui suivait les meilleurs en Montagne provoquait chez moi des montées d’adrénaline. Vous vous rendez compte à quel point j’en étais arrivé !!

    1993: Quel est le nom de ce français d’origine polonaise (nom se terminant en Wack, je crois) qui, parce qu’il suivait les Indurain, Chapucci, Bugno et consort dans la montagne, imprimait à mon coeur une frénésie hinaultienne. Bien bas j’étais tombé.

    Alors, certes, de temps en temps, un coureur (Virenque, Leblanc, Jalabert) remontait ma fierté d’être français. Mais lorsqu’on se mettait à vibrer devant leurs exploits, une petite voix intérieure se déclenchait, nous disant qu’il n’y avait pas d’espoir de les voir gagner le tour parce que trop limité en CML (Leblanc, Virenque) ou en Montagne (Jalabert).

    Qu’il est loin le temps des thévenet, Hinault ou Fignon, le temps ou vous discutiez des heures avec votre correspondant anglais sur le fait de savoir qui, de Hinault ou de Fignon, était meilleur en Montagne (tour 1984). Quand on y repense, quel luxe !!

    Alors Luc Leblanc ou qui que vous soyez, dépêchez vous de découvrir cet espoir car mon petit coeur est devenu bien aride, chaque année, aux environs du mois de jullet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. philspector
    Soumis le 26 juillet 2004 à 10:08 | Permalien

    D’accord avec toi sur l’état de forme du cyclisme français. Si un gars comme Voekler a épaté tout le monde par son acharnement à vouloir conserver le maillot jaune, il ne paraît pas posseder en lui les germes d’un futur vainqueur du tour de France.

    Alors, modérons un peu les propos des journalistes. Si les second rôles qui composent le cyclisme français, peuvent de temps en temps être sur le devant de la scène, la réalité est que l’on a aucun coureur capable de remporter le tour, ni même une classique.

    Les allemand classent deux hommes parmi les quatre premier du tour, les espagnol, trois dans les dix premiers, les américains, deux hommes, les portuguais et les italiens, un homme parmi les dix premiers.

    Le premier français, Moreau est 12ème et ce n’est pas lui qui représente l’avenir du cyclisme français.

    Cela fait maintenant 15 ans qu’on a pas un champion digne de ce nom. Oui je sais, certains vont me dire que j’ai oublié Jalabert mais je ne considère pas ce dernier au niveau de Fignon ou d’Hinault. Bon coureur de classique, Jalabert était trop limité pour gagner le Tour.

    Quand va t’il arriver celui que toute la France attend? J’ai entendu Luc Leblanc, qui a l’intention de former une équipe l’année prochaîne, dire sur RMC qu’il avait déniché l’oiseau rare.

    Quelqu’un a t’il entendu parler de ce jeune français qui est paraît il meilleur qu’Hinault au même age ?

    Parce que j’en ai marre,chaque année, à chaque fois que le tour débute, de chercher dans le comportement de français l’espérance d’un futur champion.

    En 1990, Gilles Delion qui suivait les meilleurs en Montagne provoquait chez moi des montées d’adrénaline. Vous vous rendez compte à quel point j’en étais arrivé !!

    1993: Quel est le nom de ce français d’origine polonaise (nom se terminant en Wack, je crois) qui, parce qu’il suivait les Indurain, Chapucci, Bugno et consort dans la montagne, imprimait à mon coeur une frénésie hinaultienne. Bien bas j’étais tombé.

    Alors, certes, de temps en temps, un coureur (Virenque, Leblanc, Jalabert) remontait ma fierté d’être français. Mais lorsqu’on se mettait à vibrer devant leurs exploits, une petite voix intérieure se déclenchait, nous disant qu’il n’y avait pas d’espoir de les voir gagner le tour parce que trop limité en CML (Leblanc, Virenque) ou en Montagne (Jalabert).

    Qu’il est loin le temps des thévenet, Hinault ou Fignon, le temps ou vous discutiez des heures avec votre correspondant anglais sur le fait de savoir qui, de Hinault ou de Fignon, était meilleur en Montagne (tour 1984). Quand on y repense, quel luxe !!

    Alors Luc Leblanc ou qui que vous soyez, dépêchez vous de découvrir cet espoir car mon petit coeur est devenu bien aride, chaque année, aux environs du mois de jullet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. philspector
    Soumis le 26 juillet 2004 à 10:08 | Permalien

    D’accord avec toi sur l’état de forme du cyclisme français. Si un gars comme Voekler a épaté tout le monde par son acharnement à vouloir conserver le maillot jaune, il ne paraît pas posseder en lui les germes d’un futur vainqueur du tour de France.

    Alors, modérons un peu les propos des journalistes. Si les second rôles qui composent le cyclisme français, peuvent de temps en temps être sur le devant de la scène, la réalité est que l’on a aucun coureur capable de remporter le tour, ni même une classique.

    Les allemand classent deux hommes parmi les quatre premier du tour, les espagnol, trois dans les dix premiers, les américains, deux hommes, les portuguais et les italiens, un homme parmi les dix premiers.

    Le premier français, Moreau est 12ème et ce n’est pas lui qui représente l’avenir du cyclisme français.

    Cela fait maintenant 15 ans qu’on a pas un champion digne de ce nom. Oui je sais, certains vont me dire que j’ai oublié Jalabert mais je ne considère pas ce dernier au niveau de Fignon ou d’Hinault. Bon coureur de classique, Jalabert était trop limité pour gagner le Tour.

    Quand va t’il arriver celui que toute la France attend? J’ai entendu Luc Leblanc, qui a l’intention de former une équipe l’année prochaîne, dire sur RMC qu’il avait déniché l’oiseau rare.

    Quelqu’un a t’il entendu parler de ce jeune français qui est paraît il meilleur qu’Hinault au même age ?

    Parce que j’en ai marre,chaque année, à chaque fois que le tour débute, de chercher dans le comportement de français l’espérance d’un futur champion.

    En 1990, Gilles Delion qui suivait les meilleurs en Montagne provoquait chez moi des montées d’adrénaline. Vous vous rendez compte à quel point j’en étais arrivé !!

    1993: Quel est le nom de ce français d’origine polonaise (nom se terminant en Wack, je crois) qui, parce qu’il suivait les Indurain, Chapucci, Bugno et consort dans la montagne, imprimait à mon coeur une frénésie hinaultienne. Bien bas j’étais tombé.

    Alors, certes, de temps en temps, un coureur (Virenque, Leblanc, Jalabert) remontait ma fierté d’être français. Mais lorsqu’on se mettait à vibrer devant leurs exploits, une petite voix intérieure se déclenchait, nous disant qu’il n’y avait pas d’espoir de les voir gagner le tour parce que trop limité en CML (Leblanc, Virenque) ou en Montagne (Jalabert).

    Qu’il est loin le temps des thévenet, Hinault ou Fignon, le temps ou vous discutiez des heures avec votre correspondant anglais sur le fait de savoir qui, de Hinault ou de Fignon, était meilleur en Montagne (tour 1984). Quand on y repense, quel luxe !!

    Alors Luc Leblanc ou qui que vous soyez, dépêchez vous de découvrir cet espoir car mon petit coeur est devenu bien aride, chaque année, aux environs du mois de jullet.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Erik Zabel
    Soumis le 26 juillet 2004 à 10:26 | Permalien

    Je ne suis pas très content quand j’aperçois le nom de Zabel parmis les déceptions du Tour : une deuxième place, trois troisième places,…c’est même mieux que l’année dernière surtout que cette année, ses admirables qualités de grimpeurs l’ont permis de lutter pur le maillot vert.

    Si l’on se rend compte que Zabel est moins rapide qu’avant, c’est quand même normal à 34

    ans, d’autant plus que l’on peut remarquer qu’il se préoccuppe de moins en moins du Tour de France et a depuis ces dernières années une saison très chargée (classiques, Tour, Vuelta, Championnat du Monde, de très nombreuses courses à étapes). En témoigne sa 1ère place au classement UCI, qu’il va retrouvée après ce bon Tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. Erik Zabel
    Soumis le 26 juillet 2004 à 10:26 | Permalien

    Je ne suis pas très content quand j’aperçois le nom de Zabel parmis les déceptions du Tour : une deuxième place, trois troisième places,…c’est même mieux que l’année dernière surtout que cette année, ses admirables qualités de grimpeurs l’ont permis de lutter pur le maillot vert.

    Si l’on se rend compte que Zabel est moins rapide qu’avant, c’est quand même normal à 34

    ans, d’autant plus que l’on peut remarquer qu’il se préoccuppe de moins en moins du Tour de France et a depuis ces dernières années une saison très chargée (classiques, Tour, Vuelta, Championnat du Monde, de très nombreuses courses à étapes). En témoigne sa 1ère place au classement UCI, qu’il va retrouvée après ce bon Tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. Erik Zabel
    Soumis le 26 juillet 2004 à 10:26 | Permalien

    Je ne suis pas très content quand j’aperçois le nom de Zabel parmis les déceptions du Tour : une deuxième place, trois troisième places,…c’est même mieux que l’année dernière surtout que cette année, ses admirables qualités de grimpeurs l’ont permis de lutter pur le maillot vert.

    Si l’on se rend compte que Zabel est moins rapide qu’avant, c’est quand même normal à 34

    ans, d’autant plus que l’on peut remarquer qu’il se préoccuppe de moins en moins du Tour de France et a depuis ces dernières années une saison très chargée (classiques, Tour, Vuelta, Championnat du Monde, de très nombreuses courses à étapes). En témoigne sa 1ère place au classement UCI, qu’il va retrouvée après ce bon Tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. Francois
    Soumis le 26 juillet 2004 à 1:16 | Permalien

    Je m’étonne du peu d’attention que la presse a consacré au comportement INADMISSIBLE d’Armstrong et de USPS face a Simeoni. C’est une HONTE de tolérer ce genre de comportement. C’est de l’intimidation pur et simple. Simeoni était bien le seul dans le peloton à avoir des “couilles” ces derniers jours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Francois
    Soumis le 26 juillet 2004 à 1:16 | Permalien

    Je m’étonne du peu d’attention que la presse a consacré au comportement INADMISSIBLE d’Armstrong et de USPS face a Simeoni. C’est une HONTE de tolérer ce genre de comportement. C’est de l’intimidation pur et simple. Simeoni était bien le seul dans le peloton à avoir des “couilles” ces derniers jours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. Francois
    Soumis le 26 juillet 2004 à 1:16 | Permalien

    Je m’étonne du peu d’attention que la presse a consacré au comportement INADMISSIBLE d’Armstrong et de USPS face a Simeoni. C’est une HONTE de tolérer ce genre de comportement. C’est de l’intimidation pur et simple. Simeoni était bien le seul dans le peloton à avoir des “couilles” ces derniers jours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. erik zabel
    Soumis le 27 juillet 2004 à 5:49 | Permalien

    Ne faudrait-il franchement pas supprimer le maillot à pois?

    Le fait que Virenque l’ait remporté sept fois est, comme Bahamontès le dit, une honte pour le cyclisme.

    Comment est-ce que le 40ème du chrono de l’Alpe a-t’il pu remporté un tel classement? En sprintant au-dessus des cols, personne ne lui contestant son cher maillot à pois où en attaquant dans les étapes de montagne, ce que les vrais grimpeurs ne pourraient se permettre de faire car étant trop bien classés au général.

    Ainsi, le maillot à pois pourrait être comparé au prix de la combattivité, ces 4 dernières années, 3 fois le meilleur grimpeur a été élu supercombatif.

    Mais pourquoi est-ce qu’un vrai grimpeur comme Armstrong ne veut-il pas ce maillot? C’est simple : sa popularité quasi nulle en France ne ferait qu’empirer s’il”volait”le grand prix de la montagne à Virenque, le chouchou du public français.

    Virenque entre ainsi dans la légende du Tour en remportant 7 maillot à pois, ce que nul autre coureur n’a jamais pu réaliser mais a-t-il de quoi être fier?

    Au fait, quand on y réfléchit bien, des sprinteurs comme O’Grady ou Zabel, qui passent bien la montagne pourrait le remporter s’ils ne disputaient pas le maillot vert.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. erik zabel
    Soumis le 27 juillet 2004 à 5:49 | Permalien

    Ne faudrait-il franchement pas supprimer le maillot à pois?

    Le fait que Virenque l’ait remporté sept fois est, comme Bahamontès le dit, une honte pour le cyclisme.

    Comment est-ce que le 40ème du chrono de l’Alpe a-t’il pu remporté un tel classement? En sprintant au-dessus des cols, personne ne lui contestant son cher maillot à pois où en attaquant dans les étapes de montagne, ce que les vrais grimpeurs ne pourraient se permettre de faire car étant trop bien classés au général.

    Ainsi, le maillot à pois pourrait être comparé au prix de la combattivité, ces 4 dernières années, 3 fois le meilleur grimpeur a été élu supercombatif.

    Mais pourquoi est-ce qu’un vrai grimpeur comme Armstrong ne veut-il pas ce maillot? C’est simple : sa popularité quasi nulle en France ne ferait qu’empirer s’il”volait”le grand prix de la montagne à Virenque, le chouchou du public français.

    Virenque entre ainsi dans la légende du Tour en remportant 7 maillot à pois, ce que nul autre coureur n’a jamais pu réaliser mais a-t-il de quoi être fier?

    Au fait, quand on y réfléchit bien, des sprinteurs comme O’Grady ou Zabel, qui passent bien la montagne pourrait le remporter s’ils ne disputaient pas le maillot vert.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. erik zabel
    Soumis le 27 juillet 2004 à 5:49 | Permalien

    Ne faudrait-il franchement pas supprimer le maillot à pois?

    Le fait que Virenque l’ait remporté sept fois est, comme Bahamontès le dit, une honte pour le cyclisme.

    Comment est-ce que le 40ème du chrono de l’Alpe a-t’il pu remporté un tel classement? En sprintant au-dessus des cols, personne ne lui contestant son cher maillot à pois où en attaquant dans les étapes de montagne, ce que les vrais grimpeurs ne pourraient se permettre de faire car étant trop bien classés au général.

    Ainsi, le maillot à pois pourrait être comparé au prix de la combattivité, ces 4 dernières années, 3 fois le meilleur grimpeur a été élu supercombatif.

    Mais pourquoi est-ce qu’un vrai grimpeur comme Armstrong ne veut-il pas ce maillot? C’est simple : sa popularité quasi nulle en France ne ferait qu’empirer s’il”volait”le grand prix de la montagne à Virenque, le chouchou du public français.

    Virenque entre ainsi dans la légende du Tour en remportant 7 maillot à pois, ce que nul autre coureur n’a jamais pu réaliser mais a-t-il de quoi être fier?

    Au fait, quand on y réfléchit bien, des sprinteurs comme O’Grady ou Zabel, qui passent bien la montagne pourrait le remporter s’ils ne disputaient pas le maillot vert.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. erickk
    Soumis le 27 juillet 2004 à 12:46 | Permalien

    Je suis d’accord avec l’autre erik, le Zabel (dépité de pas être en vert ;-))

    Trêve de plaisanteries. Je regarde les pois de Virenque objectivement en essayant de dépassionner le débat.

    Le calcul est simple : on sait pertimment qu’en 97, ce monsieur n’était pas très clean. Divers témoignage l’affirme et si vous l’ignorez, courrez donc à la bibli la plus proche.

    D’autre part, la plupart des sports (sérieux) suspende 2 ans. Sanction dont on attend toujours la ratification, M. H.V., je mettrais donc le 2000 dans la période de suspension.

    Ca fait donc bien 2 maillots que R.V. est allé voler. Pour le reste, je ne me prononcerais pas, on a bien envie de le croire quand il dit qu’il roule à l’eau claire, lui qui a connu cet année des défaillances et des faillites presqu’humaines. Mais il nous a tellement pris pour des cons à la fin des années 90, que je ne le lui laisse pas le bénéfice du doute.

    C’est un bon gars, ce Richard. Tout le contraire d’un Robocop… si vous occultez les menaces qu’il a fait à Daniel Baal pour éviter sa suspension de 2 ans par exemple…

    Erickk, plus rancunier qu’Armstrong.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  17. erickk
    Soumis le 27 juillet 2004 à 12:46 | Permalien

    Je suis d’accord avec l’autre erik, le Zabel (dépité de pas être en vert ;-))

    Trêve de plaisanteries. Je regarde les pois de Virenque objectivement en essayant de dépassionner le débat.

    Le calcul est simple : on sait pertimment qu’en 97, ce monsieur n’était pas très clean. Divers témoignage l’affirme et si vous l’ignorez, courrez donc à la bibli la plus proche.

    D’autre part, la plupart des sports (sérieux) suspende 2 ans. Sanction dont on attend toujours la ratification, M. H.V., je mettrais donc le 2000 dans la période de suspension.

    Ca fait donc bien 2 maillots que R.V. est allé voler. Pour le reste, je ne me prononcerais pas, on a bien envie de le croire quand il dit qu’il roule à l’eau claire, lui qui a connu cet année des défaillances et des faillites presqu’humaines. Mais il nous a tellement pris pour des cons à la fin des années 90, que je ne le lui laisse pas le bénéfice du doute.

    C’est un bon gars, ce Richard. Tout le contraire d’un Robocop… si vous occultez les menaces qu’il a fait à Daniel Baal pour éviter sa suspension de 2 ans par exemple…

    Erickk, plus rancunier qu’Armstrong.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  18. erickk
    Soumis le 27 juillet 2004 à 12:46 | Permalien

    Je suis d’accord avec l’autre erik, le Zabel (dépité de pas être en vert ;-))

    Trêve de plaisanteries. Je regarde les pois de Virenque objectivement en essayant de dépassionner le débat.

    Le calcul est simple : on sait pertimment qu’en 97, ce monsieur n’était pas très clean. Divers témoignage l’affirme et si vous l’ignorez, courrez donc à la bibli la plus proche.

    D’autre part, la plupart des sports (sérieux) suspende 2 ans. Sanction dont on attend toujours la ratification, M. H.V., je mettrais donc le 2000 dans la période de suspension.

    Ca fait donc bien 2 maillots que R.V. est allé voler. Pour le reste, je ne me prononcerais pas, on a bien envie de le croire quand il dit qu’il roule à l’eau claire, lui qui a connu cet année des défaillances et des faillites presqu’humaines. Mais il nous a tellement pris pour des cons à la fin des années 90, que je ne le lui laisse pas le bénéfice du doute.

    C’est un bon gars, ce Richard. Tout le contraire d’un Robocop… si vous occultez les menaces qu’il a fait à Daniel Baal pour éviter sa suspension de 2 ans par exemple…

    Erickk, plus rancunier qu’Armstrong.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  19. philspector
    Soumis le 27 juillet 2004 à 12:49 | Permalien

    Pour continuer sur Virenque et son maillot à pois, notons que les journalistes et plus particulièrement ceux de France 2 entretiennent le mythe du grimpeur Virenque avec des commentaires dithyrembiques sur ce “fabuleux” exploit d’avoir remporté 7 maillots à pois.

    Tant qu’on aura pas un coureur français capable de gagner le tour on s’exposera à ce que nos chers journalistes français, frustrés de tant d’années d’insuccès d’un coureur français sur le tour, tranforment un simple grimpeur en en roi absolu de la Montagne alors que, comme l’exprime Erik Zabel, Virenque bénéficie surtout chaque anné de la mensuétude des principaux favoris.

    Bahamontes avait tout à fait raison dans son analyse au sujet de Virenque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  20. philspector
    Soumis le 27 juillet 2004 à 12:49 | Permalien

    Pour continuer sur Virenque et son maillot à pois, notons que les journalistes et plus particulièrement ceux de France 2 entretiennent le mythe du grimpeur Virenque avec des commentaires dithyrembiques sur ce “fabuleux” exploit d’avoir remporté 7 maillots à pois.

    Tant qu’on aura pas un coureur français capable de gagner le tour on s’exposera à ce que nos chers journalistes français, frustrés de tant d’années d’insuccès d’un coureur français sur le tour, tranforment un simple grimpeur en en roi absolu de la Montagne alors que, comme l’exprime Erik Zabel, Virenque bénéficie surtout chaque anné de la mensuétude des principaux favoris.

    Bahamontes avait tout à fait raison dans son analyse au sujet de Virenque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  21. philspector
    Soumis le 27 juillet 2004 à 12:49 | Permalien

    Pour continuer sur Virenque et son maillot à pois, notons que les journalistes et plus particulièrement ceux de France 2 entretiennent le mythe du grimpeur Virenque avec des commentaires dithyrembiques sur ce “fabuleux” exploit d’avoir remporté 7 maillots à pois.

    Tant qu’on aura pas un coureur français capable de gagner le tour on s’exposera à ce que nos chers journalistes français, frustrés de tant d’années d’insuccès d’un coureur français sur le tour, tranforment un simple grimpeur en en roi absolu de la Montagne alors que, comme l’exprime Erik Zabel, Virenque bénéficie surtout chaque anné de la mensuétude des principaux favoris.

    Bahamontes avait tout à fait raison dans son analyse au sujet de Virenque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  22. erickk
    Soumis le 29 juillet 2004 à 12:21 | Permalien

    Un nouvelles passée inapercue : l’UCI a ENFIN ratifié le code de l’AMA. Les cyclistes vont pouvoir s’entrainer pour Athènes, il n’y a plus de ménace d exclusion du cyclisme.

    Erickk

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  23. erickk
    Soumis le 29 juillet 2004 à 12:21 | Permalien

    Un nouvelles passée inapercue : l’UCI a ENFIN ratifié le code de l’AMA. Les cyclistes vont pouvoir s’entrainer pour Athènes, il n’y a plus de ménace d exclusion du cyclisme.

    Erickk

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  24. erickk
    Soumis le 29 juillet 2004 à 12:21 | Permalien

    Un nouvelles passée inapercue : l’UCI a ENFIN ratifié le code de l’AMA. Les cyclistes vont pouvoir s’entrainer pour Athènes, il n’y a plus de ménace d exclusion du cyclisme.

    Erickk

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!