Une Vuelta déjantée…

À l'occasion de la première journée de repos sur la Vuelta, c'est le moment de tirer un premier bilan des forces en présence.

Un constat se dégage de la première semaine de course: la Vuelta est cette année bien imprévisible et personne n'a encore gagné la course ! Six coureurs se tiennent encore à l'intérieur d'une minute de retard sur l'actuel leader, l'inattendu Chris Froome chez Sky, auteur d'une remarquable perf (2e derrière Martin) contre-la-montre dimanche dernier.

Depuis le départ samedi il y a 9 jours, c'est pas moins de sept (!!!) leaders différents qu'on a pu voir en maillot rouge: Fuglsang, Bennati, Lastras, Chavanel, Rodriguez, Mollema et maintenant Froome. Imprévisible vous dites ?

Le pire, c'est qu'il est actuellement bien difficile d'imaginer qui remportera cette Vuelta dans deux semaines à Madrid. S'il ne reste plus de contre-la-montre, il reste encore sept étapes de montagne, dont trois arrivées en altitude avec notamment l'Angliru et ses terribles pourcentages dimanche prochain. C'est peut-être seulement à ce moment qu'on aura une meilleure idée de celui qui montera sur la plus haute marche du podium.

On connait cependant ceux qui ont déjà perdu la Vuelta, en premier lieu Igor Anton, mais aussi Nicolas Roche, Michele Scarponi, Daniel Martin, Carlos Sastre et Andreas Kloden. 

La surprise vient du Suédois Fredrik Kessiakoff, 30 ans, coureur chez Astana et qui pointe actuellement en 5e place à 34 secondes du leader Froome. Venu du mountain bike, le seul fait d'arme de Kessiakoff sur la route à ce jour est sa récente victoire au Tour d'Autriche avec une victoire d'étape à la clef.

Si on me demande de me prononcer, je mise Vicenzo Nibali pour la gagne à Madrid, tout simplement parce qu'il m'apparait comme le coureur le plus expérimenté sur les grands tours parmi les actuels 15 premiers. Ses facultés de récupération et sa capacité d'être présent tous les jours sans connaître de jour sans sont ses principaux atouts. Wiggins est aussi un candidat sérieux mais je demande à voir sur les forts pourcentages de l'Angliru dimanche.

Chose certaine, cette Vuelta est un peu à l'image du Giro et du Tour de France cette année, une course surprenante où des coureurs inattendus ont réussi à surprendre. Sur le Giro, ce fut Gadret, Rujano et Kruijswijk. Sur le Tour de France, Voeckler bien évidemment mais aussi Rolland et, dans une moindre mesure, Jeannesson. Enfin, sur cette Vuelta, ce pourrait être Kessiakoff, Fuglsang mais aussi Froome. Doit-on y voir quelque chose, notamment une baisse du niveau de dopage dans le peloton ? Je ne suis pas loin de le penser, fort des récents propos de Jérémy Roy sur ce site: avec la régression du dopage, cela permettrait à plus de coureurs de s'exprimer, nivelant les niveaux et donc les chances de succès.

Je m'en voudrais de ne pas évoquer, en terminant, la remarquable perf de Tony Martin dans le clm de Salamanque. C'est pas compliqué, il a mis une valise à tout le monde, Cancellara compris, le 2e de l'étape étant relégué à une minute, excusez un peu. Rappelons que Martin avait déjà mis tout le monde d'accord sur le clm de Grenoble la veille de l'arrivée à Paris lors du dernier Tour de France. Tony Martin est devenu, cette année, LA bête à rouler du peloton et je crois bien que Fabian Cancellara aura fort à faire s'il veut redevenir champion du monde du clm à Copenhague dans trois semaines…

Et un petit conseil: si vous allez voir une course cycliste, notamment les GP de Québec et Montréal, faites attention à vos enfants et tenez-les par la main !

9 Commentaires

  1. touille
    Soumis le 31 août 2011 à 4:39 | Permalien

    rolland qui monte luz ardiden bouche fermée, voeckler qui se transforme en grimpeur montant sur le grand plateau le galibier
    j’ai du mal lire ton article!!
    Mince je vais encore me prendre des votes négatifs
    je corrige, ce sont des grands champions!!!
    Remarque, vu que la bêtise est la chose la mieux partagée…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. nikkos
    Soumis le 31 août 2011 à 8:00 | Permalien

    Où a eu lieu cette gamelle ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. thierry mtl
    Soumis le 31 août 2011 à 8:07 | Permalien

    Je dois être naif, je crois à un changement de pratique, principalement dans le dopage sanguin qui est plus compliqué à cause des tests et des suivis.

    Kessiakoff est inégal depuis son arrivée sur route.

    J’aime les CLM en milieu de Grand Tour, pcq les grimpeurs ont encore la chances de pouvoir prendre des risques dans la seconde moitié, plutôt que de se faire anéantir dans les deux derniers jours.

    Leipheimer a dominé un US Pro Challenge ennuyeux. Cette course n’a pas accouché de ses promesses. L’américain très moyen est content que Levy ait pulvérisé le podium du Tour. Ca lui fait quand même de belles victoires cette année. Étonnant que RadioShack n’essai pas de le garder, c’est leur meilleur américain. Il y a mammouth sous roche et c’est probablement à cause de la fusion avec Leopard-Trek.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Ronan
    Soumis le 31 août 2011 à 8:58 | Permalien

    Avant les canadiennes, s’est déroulé ce dimanche 28 août 2011 le GP Ouest-France à Plouay en Bretagne(UCI-WT). Pro tour depuis 2005, elle a vu la victoire du champion de Slovénie Gréga Bole qui succède à Matt Goss au palmarès. Thomas Voeckler vient échouer à la troisième place après un retour canon au kilomètre.
    Voici un lien pour voir les 3 derniers kilomètres :

    http://youtu.be/PTwcCifRUos

    Pour mieux connaître l’histoire du GP Ouest-France :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_prix_Ouest_France_de_Plouay

    La dernière manche de la coupe du monde féminine se déroulait le samedi sur le même circuit et a été remportée par Annemiek van Vleuten. Elle remporte le classement final de la coupe du monde.

    Par ailleurs j’ai ramené pour les lecteurs une petite vidéo de Philippe Gilbert à la sortie du bus avant de prendre le départ (lire en 1080p):

    http://youtu.be/Ff7yaX5UJiY

    Après 2000, Plouay s’est de nouveau portée candidate pour l’organisation des championnats du monde en 2017 (budget minimum 12 millions d’euros contre 4 millions en 2000).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. schwartz patrick
    Soumis le 31 août 2011 à 12:54 | Permalien

    Les performances de coureurs inconnus ou peu connus ne me rassurent pas forcément ; ils peuvent très bien être chargés et se faire attraper un peu plus tard en ayant été maladroits ou porteurs de nouveaux produits ! Et puis c’est le Tour d’Espagne et qui dit Espagne ne m’inspire pas des masses … Mais
    bon, pourquoi pas, rêvons un peu (un tout petit peu)…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. touille
    Soumis le 31 août 2011 à 1:58 | Permalien

    Sur l’echauffement du chrono à grenoble voeckler etait seul à sm uriage et j’aurais ou lui dire « allez cortico » quand il m’a regardé; je me suis retenu car les coureurs ont beaucoup de mérite de faire ce sport si dur depuis des années
    mais je pense quand même qu’il a bien escroqué son monde, et ça me désole
    et bernaudeau qui nous faisait depuis des années l’eloge de sa volaille, pfff on l’entend plus il a trop honte à mon avis
    madiot doit avoir envie de lui mettre un coup de boule

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Malhonêteintelectuel
    Soumis le 2 septembre 2011 à 3:39 | Permalien

    Kessiakoff n’a rien d’une surprise pour moi. Il gagnait déjà en coupe du monde de mtb il y a cinq ans. Par contre, il met du temps à transférer son potentiel sur route, c’est vrai.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. schwartz patrick
    Soumis le 3 septembre 2011 à 12:27 | Permalien

    à Touille
    même si j’ai du mal à « casser » Thomas Voeckler, je suis d’accord avec toi ; qu’en est-il vraiment de l’usage des corticoides dans le peloton ; sont-ils sur
    une liste admise par l’UCI, y a t-il un seuil de tolérance, ferme-t-on les yeux ??? Thévenet, à son époque était apparemment un gros consommateur de cortisone et ce produit (dangereux s’il en est) n’a jamais vraiment créé de polémique, ne serait-ce de débat, comme si l’ensemble du « système cycliste » cherchait à cacher la présence de la substance …Si tout le monde en prend dans le peloton, on peut déjà comprendre les moyennes étonnantes et les facultés de récupération du « coureur de base » sur un grand tour ;ne
    parlons même pas des cadors …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. toutouille
    Soumis le 3 septembre 2011 à 3:50 | Permalien

    avec un peu de classe
    je ne pense pas qu’on ait besoin de corticos pour suivre un grand tour, avec tous les suivis qu’ils ont (massage, alimentation, ostéo…)
    par contre pour faire ce que les coureurs d’europcar ont fait, ça me parait plus qu’évident

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!