Un « jour sans » pour l’enthousiasme

Je sais pas vous, mais mon enthousiasme en a pris un sérieux coup ces jours derniers. Pourtant, on est en plein Tour de France, la grande fête du vélo. L’inspiration devrait être facile devant les exploits des forçats de la route, nos champions.

Et bien non.

Ce manque d’enthousiasme est évidemment lié aux affaires de dopage qui secouent actuellement le peloton pro: affaire Armstrong, affaire DiGregorio, affaire Schleck, et voilà qu’il faut rajouter depuis quelques heures affaire Gabrovski (EPO) et affaire Leleivyte (EPO). Ca la fout mal.

C’est aussi lié à une course que je ne comprends plus. Un Thomas Voeckler largué en montagne tous les jours sur le Dauphiné, blessé au genou en juin, et qui réalise sur ce Tour, quelques semaines plus tard seulement, deux très grands numéros, déposant tout le monde dans les cols. Donnez-moi sa recette, j’achète illico en préparation de la Haute Route! Et chose certaine, je suis le premier à le reconnaître: Voeckler me l’a mise dans les dents! (par rapport à mon scepticisme quant à sa sélection sur l’équipe Europcar avant le Tour).

De même, je ne comprends plus comment des Bradley Wiggins et Chris Froome anorexiques dominent outrageusement l’épreuve, bouche fermée dans les cols. Des équipiers Sky surpuissants après pourtant des mois voire des années d’inexistence (Rogers, Porte). Une course aseptisée, sans grande initiative tellement tout le monde préfère conserver sa position au général pour marquer des points UCI plutôt que risquer une attaque. Enfin, un milieu qui continue de se protéger comme une société fermée désireuse de préserver son image, ses acquis. Je lis que Franck Schleck plaidera rien de moins que l’empoisonnement. Une vaste conspiration des forces du mal ont conduit à un projet de l’empoisonner…

Le clou? Je lis qu’Andy Schleck est « dégouté du cyclisme ». Hey! Dégouté du cyclisme? Qui devrait être dégouté du cyclisme? Qui se dope? Chez qui retrouvons-nous des traces de produits qui ne devraient pas se trouver là?

S’il y a bien quelqu’un qui devrait être dégouté du cyclisme, c’est bien nous, les fans et passionnés de vélo. Rien ne change. 14 ans après l’électrochoc de l’affaire Festina, je vois peu de motifs de se réjouir. Tout n’est certes pas noir sur ce Tour de France et la lutte contre le dopage en général a sans l’ombre d’un doute fait des progrès ces dernières années, mais force est de reconnaître que des produits dopants sont encore en circulation et que des acteurs peu recommandables sont encore actifs dans la gestion des équipes ou du cyclisme de façon générale. Et que des performances sportives nous laissent encore perplexes tant elles fleurtent avec les limites humaines.

Au fond, certains lecteurs, dont Bikelarue, ont probablement raison: ce n’est pas du sport, c’est du spectacle. Ce n’est pas « que le meilleur gagne », c’est « que gagne celui qui saura ne pas se faire prendre ». Et j’ajoute « qui saura ne pas se faire prendre sur le fait ». Car se faire prendre plus tard, ce n’est pas grave…

Et pourtant, je demeure convaincu que certains coureurs pro présents sur le Tour sont propres. La situation du cyclisme est tellement triste pour eux comme pour nous.

Bonne fin de Tour à tous.

Le Tour de France vu par Serge Chapleau, célèbre caricaturiste au Québec et travaillant pour le journal La Presse:

23 Commentaires

  • touille
    Soumis le 19 juillet 2012 à 12:53 | Permalien

    Très juste; tout à fait d’accord avec toi; sur que wiggins sera pris dans quelque mois, comme d’autres l’ont été avant lui.
    Tant qu’on ne mettra pas ferrari et consorts en prison, rien ne changera. Parce qu’ils ne sont pas 36 à doper les coureurs. Il y a quand même de l’amélioration car les puissances ne sont pas au niveau des années transfusions sanguines/ EPO; des petits coureurs un peu dopés, habillés de verts, peuvent raffler des étapes.
    Mais c’est clair que pour le général; c’est pas gagné!
    Restent les paysages pyrénéens, toujours aussi sympas à regarder

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • jmax
    Soumis le 19 juillet 2012 à 3:35 | Permalien

    C’est clair que c’est dommage pour Voekler. Jusqu’à hier, on pouvait croire au miracle de l’année dernière du petit coureur français qui vient se battre avec les champions étrangers survitaminés. Sa première victoire dans le Tour cette année pouvait encore faire croire à l’exploit exceptionnel de volonté du gars blessé qui gagne à l’orgueil mais sur l’étape d’hier, trop c’est trop. Il voltige de cols en cols prenant du temps aux cadors dans quasiment chaque ascension, rappelant la très grosse perf. de Landis sur l’étape de Morzine avec la fin que l’on connaît. Fini le monde des vilains étrangers dopés qui gagnaient tout et des gentils français propres qui ne gagnaient jamais rien. Les français raflent désormais toutes les étapes de montagne et on attend qu’un sprinter français (Demare ?) prenne la même potion magique pour avoir enfin un Tour 100% tricolore.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 19 juillet 2012 à 5:46 | Permalien

    Gros coups de blues durant ce tour de France…je me suis rappele plusieurs fois le Tour 71 http://www.youtube.com/watch?v=EFCQnjoFCm0 Tout le monde etait suspendu a la TV et a la radio: un « serial » fantastique. Apres avoir perdu 9 minutes sur Ocana, des l’etape suivante,qui etait une banale etape de transition avec arrivee a Marseille, Merckx attaquait des le depart avec une dizaine d’autres coureurs places la un peu au hasard et finissait l’etape avec 2 heures d’avance sur l’horaire…Ces jours-ci , les 2 heures c’etait pour dormir devant la TV..Ennui du aux enjeux trop gros, au gigantisme de l’organisation: le TDF est un gros qui peine a se remuer, il lui faut maintenant detruire l’environnement dans les Vosges pour qu’il puisse s’asseoir, et finalement survit grace a la caravane publicitaire et a l’helico. C’est devenu un serial de serie B dans lequel les acteurs/coureurs se trompent de role.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Stef Toupenet
    Soumis le 19 juillet 2012 à 6:03 | Permalien

    100 pour 100 en accord avec toi, tu as simplement résumé un triste constat.
    Mais à l’inverse d’un Andy, moi je ne suis pas dégouté.
    Je fais du vélo depuis 1985, après Festina j’ai pris un coup au moral. Depuis je constate que rien ne change, pas grave, j’avance et me fais de plus en plus plaisir grâce au vélo.

    Stef

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 19 juillet 2012 à 6:30 | Permalien

    Voilà… il suffit de regarder tout ce cirque au second degré, puis c’est tout. Je me suis régalé (un peu) devant l’étape de Porrentruy, mais depuis calme plat : plus admiratif des milliers de cyclos qui en ont bien bavé sur les deux Étapes du Tour avec des conditions météo de chiotte (brouillard, humidité et froid 5°C en haut de chaque col pyrénéen ou presque).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 19 juillet 2012 à 6:57 | Permalien

    ok avec Stef Toupenet et Rodolphe

    prendre toute cette farce au second degré et se faire un plaisir perso en s’inventant un meilleur monde du vélo; lorsque je roule seul, je suis échappé et les
    autres sont loin derrière ; moi, je ne suis pas chargé
    je souffre (sans me faire forcément toujours plaisir!),
    mais au moins, si je développe 50watts, c’est de vrais
    watts, 100% naturels, et avec la (les) banane !!!
    Heureusement qu’il y a les classiques de début de saison où j’arrive encore à me motiver et me faire des films; le TDF n’est qu’une grosse foire , un très
    mauvais bizzness pour les passionnés honnêtes que nous
    sommes, mais excellent pour les crétins agités de fin de cols, amen.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 19 juillet 2012 à 7:16 | Permalien

    Le cas Schleck est peu banal.
    A priori le produit retrouvé n’est pas sur la liste UCI des produits dopants mais il est clair qu’utiliser un diurétique en plein tdf n’est pas normal.
    Son équipe qui est en pleine banqueroute n’a pas trouvé mieux que le suspendre au moins elle aura une bonne raison de ne pas payer son salaire.
    Ceci étant, Schleck qui a été pris pour avoir versé de l’argent à Ferrari n’est pas clean et on le sait tous.
    Mais le plus cocasse c’est son projet de porter plainte pour empoisonnement. C’est une accusation lourde en droit français et franchement c’est honteux car qui pourrait l’avoir « empoisonné » avec un diurétique.
    Il s’est fait prendre et voilà tout et comme les autres il va nier. De plus avec un produit non listé quelle peut être sa sanction? Rien.
    Pour la baisse des performances on sait tous que les nouveaux protocoles avec mini dosages sont moins efficaces et visent surtout à améliorer la récupération et ensuite les performances.
    Aussi, les français peuvent rivaliser sur une étape car le dopage ne donne plus un avantage insurmontable sur une journée. Alors avec un peu de chnace et une bonne tactique c’est possible.
    Par contre pour le général pas photo les dopés sont devants car ils arrivent à maintenir le même niveau de performance au quotidien.
    Les Sky en sont le parfait exemple.
    Chaque fois que je vois Froome sur un vélo je ne peux que m’esclaffer de son style. Le buste raide, les bras écartés et rigides comme du bois, les jambes qui moulinent et la bouche fermée.
    Je n’ai jamais vu en plus de 30 ans un champion avec un style aussi déplorable. Même les plus mauvais avaient au moins une souplesse du buste (Pollentier).
    Mais cette raideur du buste est arrivée avec l’EPO avec des coureurs qui ne se déhanchent plus. Il n’y a plus cet effet de balancier du buste à chaque coup de pédale qui accompagnait la puissance transmise à chaque demi rotation.
    Reprenez les archives et vous verrez que tous avaient un déhanché différent certes mais présent. On ne peut pas monter sans utiliser le poids de son corps sauf alors à disposer d’une puissance démoniaque qui permet de mouliner.
    A lui seul il incarne l’avantage donné par le dopage et avec lui on revient à l’époque Riis et on constate qu’une mûle peut devenir un cheval de course.
    Mieux encore il envisage de doubler avec la vuelta. Et ça vient de la bouche d’un mec qui 12 mois auparavant n’avait rien fait au plus haut niveau.
    Il est certain de sa récupération et il faut dire que sur ce tdf il se balade littéralement en montagne.
    Un tdf ennuyeux avec un peloton résigné car il ne pet battre les Sky.
    J’écoutais avant hier une interview de Wiggins qui disait que la star était l’équipe. Content de voir qu’il partage mon analyse et constate que dans cette belle machine il n’est qu’un rouage.
    C’est un aveux, imaginez Hinault, Merckx, Fignon, Lemond, Bobet, Anquetil et les autres dirent qu’ils étaient au service de leur équipe.
    C’était le contraire l’équipe était construite autour d’eux.
    Plus que 4 jours et le rideau de fin sera tombé sur cette bouffonnerie. Car c’est bien à celà que nous assistons avec 2 Sky aux 1ere places et un peloton mis sous tutelle. On se contente de quelques belles victoires d’étapes. Un tdf qui ne va pas marquer les esprits et qui va vite sombrer dans l’oubli sauf si l’actualité dopage le rattrape.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • delirium89
    Soumis le 19 juillet 2012 à 7:17 | Permalien

    aux dernières news Nibali fait la descente à fond et revient sur le groupe voekler mais valberde lui dit qu’avec lui l’échapée est foutue. Et que fait Nibali et bien il se releve pour les laisser partir.c’est pas beau ça? c’est pas un comportement royal ça? ils vont surement partager les primes après les champs élysée

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • delirium89
    Soumis le 19 juillet 2012 à 7:18 | Permalien

    c’est surtout du fouttage de gueule

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 19 juillet 2012 à 7:21 | Permalien

    Tout d’abord félicitation pour tes articles qui sont bcp plus point que la plus part des choses trouvé sur le net!

    Ceci dit pas d’accord sur tt (sinon ce n’est pas marrant). Donc voila mes réflexions (je précise pr dire que je connais un peu le sport que j’ai fait un peu de vélo ds ma jeunesses avant de me tourner vers des sports co, foot puis basket tt en pratiquant en parallèle la lutte le tt à un niveau modeste)

    « Un Thomas Voeckler largué en montagne tous les jours sur le Dauphiné, blessé au genou en juin, et qui réalise sur ce Tour, quelques semaines plus tard seulement, deux très grands numéros, déposant tout le monde dans les cols »
    => Il y a 2 éléments à prendre en compte: sur ses soucis de santé, il est largué ds le dauphiné car mal au genou (la c’est logique). Il s’arrête et perd un peu de sa forme (pas tt quand même…ds certain sport on appelle même ca faire du jus^^). Début du tour, il se fait des films, et son inconscient fait apparaitre des douleurs résiduelles (un grand classique, à chaque blessure ca m’arrive). Avec le temps ca s’estompe et prends confiance pr retrouver son véritable niveau, cad un niveau de base élevé que ses nombreuses places d’honneur ds les classique confirme, sans être à son max qui lui aurai permit de jouer un top 10. Derrière un peu (beaucoup ?) de comédie, de panache de réussite (scarponi et sanchez étaient plus fort que lui pr sa première victoire et viennent mourir sur lui après s’être bien observé) et ca gagne ds une échappé avec des mecs n’appartenant pas au 20 premiers.
    Sur la 2 eme victoire, il va moins vite que les favoris. Dans le Tourmalet, il creuse l’écart mais derrière c’est monté pépère. Dans l’aspin et peyressoudre, il perd entre 2 et 3 min quand le peloton favori bouge. L’écart remontant quand les favoris se regroupe ds la vallée et laisse filer. Il ne faut pas s’enflammer c’est beau mais pas énorme. Juste une échappé composé d’un mec fort et qui aura pu jouer un top 10 sans ses soucis et que les gros ont laissé filer.
    Rien à voir avec le commentaire blazé de l’internaute Touille et la pseudo voltige.
    Ceci dit pr finir mon interprétation ne veut pas dire qu’il est propre, juste que ces 2 victoires ne sont pas abérantes (plus de choses à dire sur la sky^^).

    Et en ccl, il faut peut etre arreter de vouloir tt voir en noir (meme si la vérité est grise).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • marco16v
    Soumis le 19 juillet 2012 à 7:45 | Permalien

    Drôle de hasard: Les deux victoires d’étape de Voeckler surviennent au lendemain d’une journée de repos « réparatrice »…
    Pensez-y!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • jmax
    Soumis le 19 juillet 2012 à 8:12 | Permalien

    Voekler vient de passer en tête des 10 derniers grands prix de la montagne, trois jours de plus et il gagnait le Tour !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Robinson
    Soumis le 19 juillet 2012 à 8:30 | Permalien

    @Alain39 : Monter à fond sans se déhancher est ce que les cyclistes apprennent aujourd’hui. Même chez les simples amateurs. Il est dopé pareil, ne t’inquiet 😉

    @Delirium89 : Nibali n’a rien concédé. S’il restait le peloton revenait sur eux point… Il gagnait quoi à rester là?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Jean-Francois
    Soumis le 19 juillet 2012 à 9:42 | Permalien

    J’ai l’impression de lire entre les lignes que Voeckler est dopé?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Stéphane
    Soumis le 19 juillet 2012 à 12:23 | Permalien

    Perso j’ai décroché de ce tour ennuyeux à mourir après le contre-la-montre.
    Dopage, pas dopage maintenant cela me passe au dessus de la tête, hier soir j’ai pris plus de plaisir à monter mes gaines Nokon et ma guidoline…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Régis M.
    Soumis le 19 juillet 2012 à 1:01 | Permalien

    Au risque de passer (encore) pour un inconditionnel de Voeckler, je remarque qu’il gagne des étapes dont les cadors se désintéressent. Passer quatre cols et arriver quatre minutes avant Voigt ne le fera pas entrer dans la légende du Tour au côté de Merckx. A part ça, je ne sais pas à quoi il carbure, pas plus que ces participants à l’Etape du Tour ou aux cyclosportives et divers défis en général. Voir arriver à Roubaix sur la cyclo d’ASO un voltigeur de L’Alpe d’Huez, même Rasmussen n’y avait pas pensé.
    Pour participer encore (à mon grand âge) à une cyclo chaque année, j’ai perdu ma candeur devant tous ces « champions » avec nourriture en pots et en tubes, excités et braillards, abreuvés de conseils en tous genres par des magazines qui font leur beurre sur leur dos.
    Quant à Schleck, la théorie du complot ne me déplait pas. Le machiavélisme de Bruynel, associé à sa haine à l’égard de ceux qui veulent quitter le navire est déjà apparu avec Fuglsang. C’est bien la première fois que ce type de défense arrive à me convaincre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • regis78
    Soumis le 19 juillet 2012 à 1:09 | Permalien

    Aucunes illusions pour ma part sur l’état de forme « chimique » des coureurs de quelque nationalité qu’il soit. Reste un « spectacle » quotidien intéressant en décalage total c’est évident avec nous les blaireaux qui faisons du vélo pour notre santé mais sans argent à la clé.En fait les coureurs font leur métier et ils prennent ce qu’ils faut pour cela faut-il leur en vouloir, Perso je n’y pense pas car les produits ne font pas tout derrière il y a la tactique de course et toutes ces heures d’entrainement.je regarde les courses toujours avec intérêt en oubliant la chimie car dans le vélo ce n’est pas toujours le plus fort qui gagne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Fore
    Soumis le 19 juillet 2012 à 4:32 | Permalien

    Froome et Wiggins font peur par leur maigreur, voir ces sur cyclingnews : http://forum.cyclingnews.com/showthread.php?t=17756&page=24

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • zboy
    Soumis le 19 juillet 2012 à 5:50 | Permalien

    Quand je pense que j’ai Froome dans mon pool et qu’il se retient d’attaquer Wiggins. J’aurais aimé qu’il lui reprenne 1 min 30 dans les Alpes et Pyrénnées, c’aurait été drôle sur le dernier TT de 56 bornes !!

    J’aimerais ça voir les derniers grimper, voir s’ils sont essouflés.

    Je pense qu’Evans ne carbure pas aux grosses potions. Tout le monde chiale qu’il est un diesel, mais si ce n’était qu’un gars avec un très gros moteur qui ne prend pas trop d’huile synthétique?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • zboy
    Soumis le 19 juillet 2012 à 5:52 | Permalien

    J’en parlais avec Vincent C en dehors de ce blog: imaginez la perte de $$$ pour Froome si c’est lui le plus fort ! Notoriété, contrat à venir, commanditaires, pubs, crit d’après TDF….c’est des peusos de perdu ça !!! Dopé, ou non !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Pierre Dumais
    Soumis le 19 juillet 2012 à 9:54 | Permalien

    Je dis et le redis, soyons sérieux et arrêtons de jouer les vierges offensées. Il n’y a pas un cal….de cycliste sur terre qui finirait un grand tour cycliste (Giro, TDF et Vuelta) sans un petit remontant.

    Seriez-vous capable d’enfiler 20 étapes de suite de plus de 200 km avec des cols, du vent, de la chaleur à jeun?

    Pierre Dumais

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • jmax
    Soumis le 20 juillet 2012 à 2:28 | Permalien

    Dans le Tour de France, ce qui est dur, ce n’est pas la longueur des étapes bouclée souvent en moins de cinq heures, ni les cols, ni le vent. Bon nombre de cyclotouristes font plus difficile comme les participants au Paris-Brest-Paris ou au Tour de France randonneur, 4800km en moins de 30 jours. Ce qui est excessivement difficile, c’est le rythme de la compétition car pour faire faire du 38 km/h comme le fera le vainqueur, il faut vraiment être très fort

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • franzz
    Soumis le 20 juillet 2012 à 7:48 | Permalien

    L’EPO se resserre sur les belligérants. ;o)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!