Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Ultracyclisme: les stakhanovistes de la pédale

C’est en pleine expansion au Québec, et c’est très bien: voici l’ultracyclisme!

Ce que c’est?

L’ultracyclisme, c’est du cyclisme pratiqué sur de très longues distances, souvent plusieurs centaines de kilomètres. J’ai certains amis qui affectionnent tout particulièrement ce genre de distances. Forcément, l’allure est moins rapide mais ce n’en est pas moins impressionnant: garder 30 de moyenne après 8h de vélo présente un défi pour n’importe qui, coureur ou pas coureur!

Et l’ultracyclisme a une ligue au Québec, le RUQ: le Regroupement d’ultracyclisme du Québec. Ou les ultra-crinqués!

Son fondateur est le sympathique Sylvain Grenier, celui-là même qui a lancé l’Ultra-Défi, soit 1000kms en moins de 62h. La prochaine édition aura lieu du 19 au 22 août prochain et c’est désormais un événement ouvrant à la qualification pour la prestigieuse Race Across America (RAAM).

Autrement dit, Sylvain, c’est à l’usure qu’il vous aura…

Une des ambassadrices du mouvement, Jessica Belisle, a récemment entrepris la traversée du Canada aller-retour (Montréal – Vancouver – Montréal) en solitaire, excusez un peu. Des étapes entre 200 et 300 bornes tous les jours. Jessica a diffusé plusieurs vidéos de son aventure, insistant sur son état d’esprit chaque fois. Je dois dire que je me suis pris au jeu et trouve passionnant de voir son évolution depuis quelques semaines, étant évident que la clé de pareilles entreprises n’est pas forcément la force des jambes, mais bien celle de la tête…

C’est comme lorsque vous vous présentez au pied de l’Alpe d’Huez sur la Marmotte, après plus de 6h dans le buffet: ce n’est plus les jambes qui parlent, elles sont finies. C’est la tête…

Une chose certaine, je me permets d’encourager Jessica publiquement, lui souhaitant bon courage pour la suite, et lui confirmant que je suis son aventure avec intérêt. Elle pédale peut-être seule, mais elle n’est pas seule! Go Jessica go!

D’autres épreuves sont proposées par le RUQ: le Défi des 21 (450 kms en 24h), l’Ultra Taiga (pédaler du 49e au 53e parallèle!), et d’autres encore. Je ne sais pas si j’aurai le courage de me présenter au départ, un jour, d’une seule de ces épreuves, mais qui sait? Passer 8h sur le vélo je connais, mais 16h, je ne suis pas sûr de ce que ça donnerait!

J’ignore également si ce mouvement d’ultracyclisme au Québec présente un équivalent en France. Si nos lecteurs français peuvent nous éclairer sur ce point, ce serait avec plaisir. On connait bien sur les mythiques Paris-Brest-Paris voire, à une certaine époque, Bordeaux-Paris, mais quoi d’autre? Certains regroupements existent aussi, comme les Félés du Grand Colombier ou les Cinglés du Mont Ventoux, très sympathiques d’ailleurs, mais j’ignore si une ligue d’ultracyclisme est présente dans l’Hexagone.

Quoi qu’il en soit, je souhaite à tous les stakhanovistes de la pédale une belle saison 2016, ponctuée de défis relevés et de bonne humeur!

Partager

Précédent

Giro: le point

Suivant

Dopage en Russie: quel scandale!

14 Commentaires

  1. Bonjour et bravo pour cet article consacré à l’ultra-distance.
    En France, il existe une toute jeune association que j’ai créée en décembre dernier pour fédérer les adeptes des longues distances. Jessica Belisle est d’ailleurs membre d’honneur et nous serons heureux de l’accueillir en France cet été pour lui remettre le maillot de notre Team.
    Nous sommes actuellement une quarantaine et participons à diverses épreuves ou raids au long court. Depuis le début de l’année nous avons réalisés plusieurs BRM de 300 km. Nous avons également aligné 2 équipes pour la traditionnelle Flèche Vélocio du week-end de Pâques avec la clé 520 km en 24 h pour l’équipe n°2. Nous organisons également nous même des défis longues distances comme celui que nous avons réalisé ce week end entre Orange et l’Alpe d’Huez via le Mont ventoux ! Un périple de 320 km et 6500 m D+.
    En juillet nous serons au départ du Défi Raid des 7 majeurs, un challenge ultra-montagnard de 360 km avec près de 12 000 m D+ via les cols de Vars, Izoard, Agnel, Sampeyre Fauniera, Lombarde et la Bonette pour finir. Bref, les challenges ne manquent pas !

    Pour plus d’info, je vous invite à parcourir ces quelques liens :
    http://www.cyclosportissimo.com
    http://www.cyclosportissimo.com/association-cyclosportissimo/
    http://www.cyclosportissimo.com/sujets/tuc/

    A votre disposition pour toute information complémentaire.

    0
    0
  2. Patrick

    Les 24 heures du Mans voitures et motos ont une grande renommée. Beaucoup moins connues les 24 heures du Mans cyclistes seul ou par équipes crées en 2009.
    http://www.24heuresvelo.fr/

    0
    0
  3. LaVoitureCaPue

    – 24h du mans cyclo

    – le tour du mont blanc (330 km 8000 D+)

    – L’ardechoise marathon 278 km, 16 cols, et 5 370 m de dénivelé

    http://www.raceacrossitaly.com/

    – race accross the alps. autriche 533km 20h et qqs pour le vainqueur.

    A la marmotte, si t’es cuit au pied de l’alpe, c’est que t’as mal géré… ON est en pleine mode du fractionné. Tout le monde en fait bcp trop… « Plus personne » ne travaille l’endurance. C’est pour ça que dans les grandes cyclo avec D+, bcp s’écroulent bcp trop tôt. Le 1° col en bourrin, le 2° au train et plus rien pour le reste…

    0
    0
  4. Ludovic

    Ultracyclisme en France, il me vient notamment deux trucs en tête :
    * confrérie des sept majeurs : enchainement de Vars, Izoard, Agnel, Sampeyre, Fauniera, Lombarde, Bonette en 24 heures : http://www.les7majeurs.com
    * the french divide : relier Belgique et Espagne par les pavés de Paris-Roubaix, les chemins de Saint-Jacques de Compostelle et le Tourmalet : http://www.frenchdivide.com

    Et sinon, quelques autres trucs ici : http://www.cyclosportissimo.com/events/categorie/type-depreuve/ultra-distance/ mais ce n’est pas seulement en France

    0
    0
  5. Pour la France, Patrick Gilles, qui s’occupe du site http://www.cyclosportissimo.com/ consacré à cette pratique, a monté une association. Il existe depuis cette année, un team regroupant une quarantaine de pratiquants à travers la France (et même la Belgique).
    Dernier défi en date, l’Etape des 2 Mythes, d’Orange à l’Alpe d’Huez en passant par le Ventoux.

    0
    0
  6. Thierry Lemaire

    C’est un peu un nouveau nom pour un très vieux truc. En France ça s’appelle l’Audax : https://fr.wikipedia.org/wiki/Audax

    0
    0
  7. Je me permets de rectifier les propos de Thierry Lemaire. L’ultra-cyclisme ou l’ultra distance n’a rien à voir avec l’audax !! L’audax est certes une pratique sur des longues distances mais à allure régulée avec un capitaine de route qui fait office de régulateur.
    L’ultra-cyclisme est une discipline sportive qui peut être compétitive (publication de classement et de temps).

    => https://fr.wikipedia.org/wiki/Ultracyclisme

    L’audax club parisien entretient cependant une certaine forme d’ambiguïté avec l’épreuve Paris Brest Paris dont on ne sait pas vraiment quel est le sort réservé à ceux qui pensent y venir pour faire un temps.

    0
    0
  8. JW

    Aux USA de plus en plus d’épreuves type endurence sur chemins en gravier: http://www.spinistry.net/#!red-river-riot/c3cg
    Option 320km !

    0
    0
  9. super Papier Laurent, merci beaucoup pour cette visibilité !! Je tiens seulement à préciser que le défi des 21 c’est plutôt 330km à réaliser en moins de 16h…. bon ça reste pas une balade, mais c,est moins pire que 450km, cependant, nous travaillons sur une nouvelle course qui verra le jour en 2017 qui elle sera de 450km à réaliser en 24h !!! tu a vendu mon scoop ??? 😛

    0
    0
  10. Sabin Larouche

    Le tour du seck
    420km sur 15hr30,de vélo dans la même journée
    Deux tours du lac est Jean Québec Canada .
    Troisième éditions 2juillet 2016.

    0
    0
  11. rocheto

    Les 24h de l’insa à Lyon, france, le week end dernier.
    https://www.24heures.org/courses/

    Le premier solo boucle 670 km !!
    chapeau.

    0
    0
  12. Corriger moi si je me trompe..mais le tour du Seck n’étant pas une course, on ne peu donc pas parler d’ultracyclisme, mais bien de « randonné ». Car par définition, quand on parle d’ultracyclisme on parle de : COURSE de vélo de LONGUE distance, voilà !

    Mais ceci n’enlève en rien que le tour du seck est u expérience sportive hors du commun, ça va de soi 🙂

    0
    0
  13. Gilles

    Rien de bien nouveau dans l’ ultra sinon le non qui « sonne » plus moderne que randonneur. Il est organisé tout les ans dans tous les pays des BRM (brevet randonneur mondiaux) qui proposent des distances allant de 150 à 1000 kms en autonomie et permettant à chacun d’ aller au bout de lui même et de vivre une belle aventure.

    0
    0
  14. @GIlles: VRAI, sauf que Brevet n’est pas UNE COURSE et donc pas de « règle de course » donc pas de chrono ni de commissaire, donc donc dans les faits, bien qu’Il s’agit de la même action, l’intention est TRÈS différente, voilà 🙂

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.