Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Troisième journal du Tour

1 – Une étape sans grande action hier, et qui s’est conclue par la victoire au sprint d’Andrei Greipel, « le gorille ». À environ 30 bornes de l’arrivée, Cavendish a été retardé par une chute, puis a dû rentrer par lui-même, laissant forcément quelques plumes dans l’aventure. Il a également été gêné dans son sprint par le lanceur de Greipel qu’il a dû contourner méchamment. Mais bon, c’est la course, rien à redire, même si Cavendish était en beau pétard après l’étape.

Pour le reste, le maillot jaune a changé d’épaules, mais pas d’équipe puisque c’est le Sud-Africain Daryl Impey qui a endossé la tunique portée ces jours derniers par Simon Gerrans. Impey est le premier maillot jaune africain de l’histoire du Tour, et le premier pour l’Afrique du Sud à un moment où son grand leader spirituel, Nelson Mandela, est au plus mal. Et rappelons que le favori du Tour, Chris Froome, est né au Kenya!

2 – Le médical. Déjà, plusieurs abandons notoires sur le Tour de France, notamment Maxime Bouet, Jurgen Van den Broeck ainsi que Janez Brajkovic, tous deux victimes de chutes. Aujourd’hui, la liste s’est allongée avec notamment l’abandon de Nacer Bouhani, à la peine depuis le départ de ce Tour. Je suis toujours touché par la peine et le désarroi d’un coureur qui abandonne le Tour de France et les images en direct de l’abandon hier de Nacer sont éloquentes à ce sujet

Par ailleurs, le Canadien Ryder Hesjedal court avec une côte fracturée, cadeau de sa chute lors de la première étape. S’il s’en accomode assez bien pour le moment, il faudra voir lorsqu’il faudra mettre toute la gomme dans les cols… « It sucks » a-t-il résumé! Comme on le comprend: c’est une « annus horribilis » pour le Canadien, après son abandon sur le Giro pour cause de maladie et son abandon sur le Tour de Suisse en raison d’une grosse chute.

Enfin, Joaquim « Purito » Rodriguez se fait discret depuis le début de ce Tour, mais souffre également: il a été touché lui aussi et aurait mal partout. Faudra voir ce que ca donne samedi!

3 – Andy Schleck se fait pour le moment discret, mais devra se dévoiler dès samedi avec l’arrivée en altitude à Ax-3-Domaines. Son frère Franck, autorisé à re-courir très bientôt après sa suspension pour dopage sur le Tour 2012, vient d’être limogé par son équipe Radio-Shack. On peut assurément penser qu’Andy sera lui aussi partant de l’équipe américaine pour rejoindre son frère sous d’autres horizons dès 2014. Je ne sais pas vous, mais j’ai l’impression que les Schleck auraient besoin d’un directeur sportif fort: dans ce contexte, pourquoi pas une équipe française comme AG2R – La Mondiale ou FDJ?

4 – L’étape d’aujourd’hui vers Albi: c’est certes plus accidenté en milieu d’étape, mais les 45 derniers kms sont roulants et favoriseront les regroupements. Les tentatives d’échappées fuseront tôt en début d’étape, les baroudeurs ayant une belle carte à jouer sur un tel profil d’étape. Les équipes de sprinters feront le bilan en haut du col de la croix de Mounis, et mettront en route si leur sprinter est toujours avec eux et bien. De belles chasses en fin d’étape sont à prévoir! Surveillez notamment Voeckler!

5 – Nouveau Willier Cento 1 Air aero 2014: réussi comme vélo! J’aime.

6 – Nouveaux casques Louis Garneau, route et aéro. J’aime beaucoup, très réussi, en particulier le casque de chrono qui équipait les Europcar à Nice. Du beau matos, efficace et étudié.

7 – Jour sans: c’était moi hier. Panne de jambes. Rien. Niet. Kaput. Zut. La grande lessive. Aucune force. Le corps humain a ceci de fascinant qu’il est inexplicable, les grands jours succédant aux jours sans… sans explications!

Partager

Précédent

Victime de la mode…

Suivant

La revanche de Sagan!

  1. schwartz patrick

    2. je ne veux pas être méchant, mais votre « Ryder »,il
    a beau avoir un gros moteur,c’est incontestable,
    pour la tenue de route c’est pas brillant. Trainer
    derrière, avoir du mal à frotter, il y a des lacunes
    à combler! piste,cyclo-cross, classiques de début
    de saison dans les Flandres, tout s’apprend même
    plus tard ! il est un peu comme Andy et Moncoutié…
    Pourtant dans le cyclisme moderne il y a des
    attitudes nécessaires à maîtriser,incontestablement
    et en priorité sur l’image et la « com »…
    Et en ce qui me concerne,dans quelques heures, les
    Dolomites …

    0
    0
  2. Andy Schleck à la FDJ ? ça pèterait sec avec Madiot 😀
    Mais je suis d’accord, il faut un manager à poigne pour le Luxembourgeois s’il veut encore épaissir son palmarès…

    0
    0
  3. schwartz patrick

    OK avec Rodolphe,
    ce ne serait pas le plus mauvais choix; son côté à la fois paternaliste et autoritaire… et puis il l’enverrait aussi sec dans les labours, apprendre la
    terre …

    0
    0
  4. thierry mtl

    Le Tour par attrition médicale des favoris se poursuit, comme dans les dernières années. Ce n’est pas un modèle compétitif intéressant. Les étapes manquent de bosses dans le final, malgré les quelques tentatives du genre en Corse. Le Tour adopte un modèle trop linéaire et répétitif, année après année. Seule la victoire de Jan Bakelandts fut une victoire mémorable par sa forme et sa façon.

    Le Giro est systématiquement plus intéressant dans sa première semaine, même si le peloton est moins fort.

    C’est peut-être pour ça que Hesjedal reste à l’arrière du peloton à contourner les coureurs qui jonchent le sol. Habitué au vélo de montagne, Ryder évite ainsi de s’endormir.

    0
    0
  5. Zardoz

    C’est pas la joie chez nous en Belgique. On comptait sur un possible podium de VDB pour compenser le printemps tristement historique que vient de vivre le cyclisme belge (pas la moindre victoire dans les classiques et semi-classiques, une première), mais même pas. On risque de rétrograder du top 10 Pro Tour, et donc de se retrouver à 6 aux prochains mondiaux. Dire qu’on caracolait en tête du classement il y a deux ans.

    0
    0
  6. Vincent

    Faut arrêter d’avoir de la compassion pour Bouhanni. Si Jurgen VDB est tombé et a par la même occasion abandonné c’est en grande partie de la faute du sprinter. Pendant toute l’étape il s’est traîné en queue de peloton, étant même largué. Il a réintégré le peloton uniquement gràce aux voitures des directeurs sportifs. Il était donc évident que Bouhanni a sprinté avec un manque total de lucidité vu son état de fatigue pendant l’étape. De plus sprinter alors qu’on est environ autour de la trentième position c’est vraiment pas malin… Je sais bien que Bouhanni n’est pas le seul responsable de la chute mais certains kamikazes devraient éviter de se mêlér des arrivées massives, surtout quand on sait qu’on a aucune chance, ce qui était son cas lors de la 5ème étape.

    0
    0
  7. toutouille26

    oh les dolomites, la chance!!

    0
    0
  8. Zenou

    Schleck à la FDJ ?
    Impossible.
    Madiot démontre une confiance totale en Thibault Pinot comme le futur grand grimpeur du Tour de France. Je ne vois pas pourquoi il risquerait de lui mettre dans ses pattes un coureur comme Schleck qui n’est pas un modèle de professionnalisme.

    0
    0
  9. Max

    Je pense pas que le parcours soit cause de la linéarité tactique des tours de france. Vu le parcours proposé cette semaine, il y avait quand même de quoi faire (même si ça aurait pu être plus dur, notamment en corse).

    C’est le degré de préparation des coureurs qui, je pense, en est la cause. Sur d’autres courses, et même le tour d’Italie, les équipiers ne sont pas si en forme, et des leaders/outsiders sont parfois simplement en préparation. En plus, c’est situé plus tôt dans l’année, à une époque où l’entraînement est peut-être un chouilla moins maîtrisable (manque de possibilités pour s’entraîner en montagne, et manque de courses montagneuses pour situer sa progression).

    Là, tout le monde est à 100% parce qu’on sait que si on ne l’est pas ce n’est même pas la peine de se déplacer. Et comme il y a beaucoup d’enjeu (potentiellement tout le monde peut être en jaune sur une première semaine), tout le monde veut suivre. ça fait qu’on arrive systématiquement en gros paquet.

    C’est là surtout la différence que j’y vois. Le niveau sportif est toujours sauf,voire même en augmentation. Mais il n’est pas caution de spectacle.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.