Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Troisième chronique du Tour

1 – Hécatombe sur les routes du Tour hier: Tom Boonen et Bradley Wiggins ont quitté la course, victimes de chutes. Pour Wiggins, je suis vraiment peiné, le coureur était dans la forme de sa vie et un protagoniste sérieux à une place sur le podium à Paris. Wiggins s'est fracturé la clavicule à environ 40 kms de l'arrivée hier, sur une route droite et large. Une chance qu'il portait une oreillette…

HTC-HighRoad est désormais la seule équipe du Tour à avoir encore neuf coureurs en course !

2 – L'équipe RadioShack a la palme de la poisse sur ce Tour. En quelques jours, Brajkovic a dû abandonner sur chute, Leipheimer a perdu pas mal de temps lui aussi en raison d'une chute et on apprend ce matin que Chris Horner ne repartira pas, nez cassé. Les espoirs de l'équipe reposent désormais sur Andreas Kloden, pour moi le plus fort de l'équipe.

3 – Victoire au sprint de Cavendish hier, un sprint parfaitement amené par son équipe HTC-HighRoad. Romain Feuillu est pour moi encore le plus impressionnant, devant naviguer dans la meute pour essayer de s'imposer. Aux 300m, Feuillu est loin derrière et il termine 4e sur la ligne. Il faut des nerfs, de l'agilité et de la puissance pour faire ca! S'il continue, il doit pouvoir en accrocher une je pense.

4 – Les deux étapes du week-end sont piégeuses, avec les routes du Massif central. Ca sera usant et des averses orageuses sont possibles. Aujourd'hui samedi, le col de la Croix Saint-Robert, à 25 kms de l'arrivée, est la plate-forme de lancement idéale pour une victoire d'étape d'un coureur au sein d'une échappée. Dimanche, c'est une autre chance pour un groupe qui partira de loin de s'imposer. Chose certaine, le général devrait changer et un nouveau maillot jaune devrait émerger. Cadel Evans ?

5 – Excellent débat comme toujours hier à propos des articles d'Antoine Vayer. Merci à tous de votre civilité, la façon dont on présente ses arguments et ses opinions étant aussi pour moi importante, question de préserver la crédibilité de ce site. 

6 – Un lecteur nous demande pourquoi il n'y a eu qu'un Pantani. Il écrit "Pantani était chargé, tout le monde l’était, qu’on m’explique pourquoi il n’y au qu’un seul PANTANI ?" La réponse est simple et tient en deux choses: d'une part, tout le monde n'était pas chargé, bien que c'était probablement le lot d'une partie importante du peloton, et deuxièmement, le raisonnement fait implicitement une hypothèse qui est fausse: tout le monde ne se dope pas égal ! Certains ont accès à des produits que d'autres n'ont pas. Certains usent de produits plus massivement que d'autres. Bjarne Riis est un bon exemple: jamais ce coureur moyen n'aurait pu et dû gagner le Tour de France, sauf s'il était à… 60% d'hématocrite comme c'était le cas. D'autres se dopaient peut-être que pour atteindre 52% d'hématocrite… et ca fait toute la différence du monde.

7 – Intéressant article sur les blessures à la tête en cyclisme et une petite pensée au même moment pour Mauricio Soler dont la condition ne s'améliore pas beaucoup et demeure très inquiétante, ce dernier étant pour le moment privé de parole et d'autres fonctions.

8 – Montagneux, le Tour 2011 ? Hum… pas si sûr que ca et cette intéressante comparaison nous permet d'y voir plus clair. Cela rejoint aussi mes propos d'avant Tour: pas si difficile que ca, le Tour 2011 ! Seule grosse caractéristique, le fait que six cols à franchir sont à plus de 2000m, un sommet depuis le Tour 2008 et la 2e fois seulement depuis 2004. 

9 – Yannick Talabardon : "Avec SAUR-SOJASUN, nous ne sommes pas là pour montrer le maillot, mais pour faire un beau Tour de France". Et on ne peut pas faire un beau Tour en montrant le maillot ? (qu'on n'a d'ailleurs pas beaucoup vu jusqu'ici…)

Partager

Précédent

Il FAUT lire Vayer

Suivant

Le point sur un drôle de Tour

11 Commentaires

  1. Batrick P

    Un autre point, Laurent, à propos du « Pantani ». Les effets des dopages ne sont pas les mêmes sur tout le monde.
    Oui, n’oublions pas Mauricio Soler, et de très nombreux autres.

    0
    0
  2. thierry

    Always a team player, Hesjedal was back fetching water bottles when he was caught in the massive pileup that also derailed teammate Tyler Farrar with about 40km to go.
    -Velonews

    Hesjedal a bcp trop jouer les domestiques sur le Tour cette année. Et voilà le résultat, il est hors temps pour le GC. Vaughters lui en demande trop et l’écarte ainsi du top 10. Pourquoi ne pas le péserver ? Je ne crois pas qu’il a été traité justement par son équipe.

    0
    0
  3. toutouille26

    andy schleck en roue libre en montée, cunego plus fort que jamais, on va encore s’amuser cette année; et quel suspense, hein, thierry adam?
    « cette fin d’étape s’annonce passionante » peut on entendre chaque jour;
    oui, surtout les 500 derniers mètres
    parce qu’avant, ils ont peur d’attaquer, surement la peur de la défaillance!!!!

    0
    0
  4. Martin

    Même si Hesjedal a terminé 7e l’an passé, présentement il travaille pour que Hushovd conserve son maillot jaune le plus longtemps possible, car avec les étapes à venir, je ne suis pas certain qu’il le conservera longtemps.

    De plus, je ne suis pas certain que Ryder ait la forme de l’an passé.

    Je crois plus que les Garmin-Cervélo travaillent pour le classement d’équipe. Hushovd a même travaillé pour Farrar au sprint à la troisième étape.

    0
    0
  5. Batrick P

    Toutouille
    Il enchaîne ensuite par « nous vivons un tour formidable ». Persuasion, persuasion.
    Un favori ne peut attaquer avant, trop de vallées, trop de plaine, il attaquerait non pas ses adversaires mais les équipiers de ses adversaires.

    0
    0
  6. toutouille26

    autopersuasion?
    je parle d’attaquer au début de la dernière montée, comme à morzine l’an dernier…!!!
    non, plutot comme dans le tourmalet;
    les équipiers n’y pourraient rien, quoi qu’en dise le scénariste de ghislain dans l’équipe (il disait que les équipiers d’aujourd’hui sont trop forts)
    Au fait Patrick, tu n’avais pas dit que tu ne regardais pas le tour???
    En tout cas l’étape d’aujourd’hui, si dure selon adam, va accoucher de rien du tout vu l’arrivée, je sais mêmme pas si je vais la regarder (en fait si mais il va rien se passer, je vais juste découvrir les paysages en peignant mon lambris)

    0
    0
  7. Batrick P

    Il y avait du spectacle aujourd’hui, du genre malsain.
    On accusera le chauffeur, la malchance.
    A juste titre.
    Partiellement.
    Car que font toutes ces voitures et motos sur la course, dans la course? Je ne parle pas des quelques-unes disons nécessaires, non, je parle de celles qui emmènent des gens de la caste qui s’autorise tout.
    Hier, on voyait Bilalian dans une voiture derrière les échappées. Il ne peut pas regarder la course à la télé comme tout le monde? En venant s’offrir le spectacle de près pour lui tout seul, et même se montrer, il agresse. Oui, ce gars est responsable de par sa seule présence dans une course. Et qu’on ne vienne pas me dire qu’il ne peut pas dire non. En plus, on peut se demander quelle est la réelle liberté de conduite de son chauffeur.
    Oui, Pescheux est responsable. Il a fait les gros yeux ce matin au briefing, et c’est arrivé. Il est payé, cher, pour être responsable. Ca arrive, qu’il présente des excuses, au moins, voire qu’il se casse. Il y a d’ailleurs récidive.
    Une voiture, une moto dans une course de vélo, c’est une nuisance. Dangereuse. Il en faut, soit. Qu’il y en ait plus qu’il n’en faut, ceux qui sont responsables doivent assumer leur incapacité à faire appliquer ce point évident d’un principe de base: la sécurité des coureurs. Dans une course cycliste, la sécurité du coureur doit être sacrée.

    0
    0
  8. Adrien

    Il est vrai qu’il faudrait éviter que les responsables ne se débarrasse du problème en excluant simplement le chauffeur comme se fut le cas avec le motard de Sorensen. Le problème est un peu plus fondamental que de simples accidents.

    0
    0
  9. toutouille26

    oui mais la on parle pas de course, mais de spectacle!!!

    0
    0
  10. JOCELYN

    6 Il ne faut quand meme pas oublier que PANTANI avait la super classe.

    0
    0
  11. thierry

    TROP DE POTENTIELS TOP 10 TOMBENT AU COMBAT AVANT MÊME LA VRAIE PREMIERE ÉTAPE DE MONTAGNE. TRES DOMMAGE TOUT CELA. VINO, HORNER (ENCORE ET ENCORE), WIGGINS, VDB, LEIPH. QUI RESTERA T-IL A PARIS ?

    ET EN PLUS, LES AUTOS QUI FONT LES CONS. ENLEVÉ LUI SON PERMIS A CELUI-LA, C’EST UN DANGER DE LA ROUTE. J’EN REVIENS PAS DE SA MANOEUVRE INUTILE ET INTEMPESTIVE AU DÉTRIMENT DE LA VIE DES GENS.

    HEUREUSEMENT QUE VOEKLER EST LÀ.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.