Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Triste image du vélo!

Lundi soir 19h11, comme tous les soirs sur semaine, je m’installe avec un de mes enfants pour les devoirs du soir. Et ce soir, ça sera avec ma fille qui est en 5e année.

Devoir de français, cahier d’activités Vingt mille mots sous les mers, p. 179. Les participes passés. C’est parti!

Tiens, sympathique, le petit texte à lire pour y trouver les participes passés porte sur le vélo et le Tour de France. Quel hasard!

Ce ne fut pas ma seule surprise de la soirée. Voyez-vous même:

« Le vélo

La course de vélo la plus célèbre et la plus prestigieuse est nommée Tour de France. Les participants doivent y parcourir plus de 3000 kilomètres. Cette longue et épuisante épreuve est créée en 1903 par des journalistes voulant faire un coup de publicité pour leur nouveau journal. Cette compétition est très importante, nous avons pu assister à de nombreuses tricheries. Certains étaient surpris à prendre le train pour aller plus vite. Ailleurs, des spectateurs avaient mis des clous en travers de la route. Malgré les embûches, le premier cycliste à avoir gagné la course est Maurice Garin. De nos jours, plusieurs cas de dopage sont répertoriés. De plus, depuis 1919, le meneur est vêtu d’un maillot jaune. »

… (ma fille me regarde avec des questions dans les yeux)…

Papa, c’est quoi le dopage?

Papa, toi, est-ce que tu manges des produits interdits pour faire du vélo?

On en est donc rendu là avec l’image du sport cycliste! Un texte de six lignes et on parle du dopage d’aujourd’hui… Merci M. Verbruggen, merci M. McQuaid…

J’ai rassuré ma fille concernant ma probité bien sûr, mais je lui ai caché le Riesling…

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

THE RULES by Velominati

11 Commentaires

  1. Triste image mais triste réalité qui nous est renvoyée en pleine poire ! Ces quelques lignes résument à elles seules ce pourquoi Le Tour à été crée et montrent que, en plus des Verbruggen et autres McQuaid, le véritable attrait pour les hommes qui y ont joué un rôle, acteurs ou metteurs en scène, est toujours resté et demeurera l’appât du gain. La passion qui anime les foules et nous anime n’est qu’agrément et masque les véritables enjeux, un peu comme en politique…

    0
    0
  2. rocheto

    Riesling… et ses petites saveurs pétroleuses 🙂

    0
    0
  3. Je pense comme Manu Rives…le TdF a toujours ete , depuis le depart , un « show » pour la pub d’un journal , et des cyclistes « rambo » prets a tout pour gagner leur vie…et c’ est pareil maintenant, a puissance 10, avec tout le battage mediatique, du sport spectacle.
    Les cyclistes sont dopes, les footballeurs la tete vide mais le portefeuille plein a craquer, c’ est le sport pro, de spectacle…
    Et pourtant nos gamins aiment taper dans un ballon, faire du VTT dans les bois ou des coursettes dans la rue,et moi je me maintiens dans les queues de peloton et un autre fait du home trainer en se shootant au riesling…
    C’est tout ce bruit autour du cyclisme pro qui est surement le plus nocif, des pseudo journalistes qui disent ou ecrivent n’importe quoi , et chacun y rajoute ses commentaires.
    Peut-etre serait-il mieux, plus sain , de laisser notre sport retourner un peu plus dans l’ombre, surtout lors des grands Tours, avec eventuellement une seule heure de retransmission TV a chaque etape, pour entendre moins de conneries, apprendre un peu moins de scandales de dopage,avec comme but de retrouver une certaine purete-?

    0
    0
  4. Vincent C

    Triste image… Bof non, c’est triste peut-être pour ceux qui se passionne du Tour. Mais, moi, ça me fâche plus que ça me rend triste. Parce que, j’en ai rien à foutre du Tour de France, y’a tellement d’autres courses bien mieux. La Terre cycliste ne tourne pas autour de la France.

    Ce qui me fâche aussi, c’est l’hypocrisie des autres sports. Le cyclisme = dopage, mais le football et leurs risibles petites jambettes, le tennis et Nadal qui fait des matchs de 6h sans faiblir, la fusée Usain Bolt, le football américain avec ces mastodontes de 500lbs qui courrent aussi vite que Bolt. et le foutu hockey où les joueurs sont tellement chargés de testo qui veulent se battre avant même de commencer le match et que dire de l’UFC?

    …. des conneries tout ça. Au moins dans le vélo, on test, on sait qu’il y a dopage, on l’admet, on essaie d’y travailler. Tout le contraire de tout les sports professionnel sur la planète.

    0
    0
  5. Vincent C

    Preuve que le vélo est le sport professionnel le moins gangrèner par le bussiness:

    Celui qui fait le plus d’argent, arrive même pas à la cheville du salaire moyen d’un joueur des Yankees de New York au baseball. Sport super exigeant le vélo, pas mal plus que le baseball on s’entends.

    Dernièrement, ils ont conclus un contrat de 438 millions pour 4 gars. 438 millions, c’est plus que tout les équipes du World Tour réunis.

    Le passage au dopage est quasi nécessaire pour réussir à bien gagner sa vie dans le vélo… tout le contraire d’un pousseux de puck ou d’un frappeux de balle-molle.

    Au lieu d’être triste, soyons content de la nature de notre sport et soyons aussi dur avec les autres sports qu’avec nous même… peut-être la vision des autres sports changera avec le temps et qu’ils comprendront qu’il y a une limite à imposer un jour.

    0
    0
  6. bigmouse

    rooooooooooh pas bien le dopage au riesling

    en plus ca donne des crampes lol

    0
    0
  7. franzz

    la vérité fait mal !!

    0
    0
  8. Eric

    Est-ce qu’un manuel scolaire destiné à de jeunes enfants est vraiment la place pour faire la critique morale du cyclisme?

    Manque de jugement ici selon moi…

    La prochaine édition pourrait contenir un texte portant sur les parties de jambes en l’air de nos hommes politiques tant qu’à y être.

    Ou bien ça fait partie de l’acquisition d’une nouvelle compétence transversale: Comprendre la morale à travers les participes passés.

    D’accord sur la critique du cyclisme, mais le médium n’est pas le plus adapté.

    0
    0
  9. thierry mtl

    Voici ce que le professeur de cinquième devrait montrer à ses élèves: Tout est là .

    How to be a road biker.

    http://velonews.competitor.com/2014/01/video/must-watch-how-to-be-a-road-biker_315130

    0
    0
  10. schwartz patrick

    Hors sujet, parce que marre du dopage,
    Laurent, au lieu de parler dope, je vais juste te dire (pour te faire saliver puisque tu es connaisseur) que je me suis payé une petite bouteille de
    Gewûrtz « sélection grains nobles » 2006, acheté à ma cousine, viticultrice en Alsace …et en plus je vais l’offrir, donc pas la boire !savoir vivre autant que pédaler …

    0
    0
  11. @ patrick schwartz,

    ARGGGGG….

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.