Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Très belle victoire de Sorensen

J’aime ce genre de victoire, une victoire acquise à la pédale, en solitaire et après avoir usé de fine stratégie, prouvant que Sorensen court non seulement avec ses jambes mais aussi avec sa tête. Le coureur danois s’est imposé de belle façon aujourd’hui dans la 12e étape du Tour, donnant à son équipe Saxo Bank son 2e succès d’étape de l’épreuve après la victoire de Cancellara à Monaco le premier jour.

Une victoire en 3 actes..,

Acte 1 – l’échappée initiale

Sorensen s’est d’abord retrouvé au sein d’un groupe de 7 coureurs échappés depuis le km 60 environ. Ensemble, ils ont pu creuser un bon écart sur le peloton et ont ainsi roulé de concert pendant près de 130 bornes.

Acte 2 – prise en main de la course

Contre toute attente, Sorensen a démarré très tôt, à 22 km de l’arrivée, pour s’extraire de ce groupe d’échappés. En temps normal, les coureurs en échappée réservent leurs attaques pour la victoire finale aux derniers hectomètres de la course, question de mieux résister au retour du peloton en unissant leurs efforts jusqu’au bout.

La tactique de Sorensen m’a apparu très intelligente. Se méfiant d’un Pellizotti courant manifestement après une victoire d’étape sur ce Tour (il a été battu par Fédrigo il y a quelques jours rappelez-vous…), Sorensen a attaqué très tôt pour non seulement jouer l’effet de surprise, mais surtout pour prendre la course en main et pour bénéficier, du moins l’espérait-il probablement, d’une possible zizanie parmi les coureurs derrière. Qui, en effet, voudrait chasser Sorensen et ainsi ramener un Pellizotti sur l’avant ?

Sorensen a également pu bénéficier, dans cet acte 2, de l’aide de Sylvain Calzati qui lui a donné quelques bons relais, du moins dans les premiers kms de sa tentative.

Acte 3 – l’estocade finale

Voyant, à l’entrée des 10 derniers kms, que son avance plafonnait sur le groupe de chasse derrière lui, et voyant probablement que Calzati faiblissait dans ses relais, Sorensen n’a pas hésité à attaquer son ultime compagnon qui devenait davantage une nuisance à son initiative qu’une aide réelle. Sorensen reprenait ainsi sa course en main, pouvait adopter son rythme et surtout, éliminer son dernier adversaire pour être certain d’arriver seul sur la ligne.

Bref, une belle victoire tactique aujourd’hui, à la nuance près que de bonnes jambes aident toujours une bonne tactique!

Demain, les Vosges

L’étape de demain pourrait créer des surprises selon moi, un vieil adage suggérant qu’il se passe toujours quelque chose sur les routes des Vosges lorsque le Tour les emprunte. L’étape comporte plusieurs cols avec peu de répit entre chacun d’eux et les derniers jours, chauds et humides, auront fatigué le peloton désormais habitué à enrouler du braquet. Ce sera différent demain et je pense que la bagarre pourrait être intéressante, notamment dans le dernier col du jour, le Firstplan. Un David Moncoutié pourrait avoir un bon coup à jouer sur cette étape en partant de loin…

L’étape sera par ailleurs disputée sans les oreillettes, l’UCI étant revenu sur sa décision d’autoriser leur interdiction (vous suivez ?). L’interdiction étant désormais interdite (vous suivez toujours ?), les coureurs partiront donc demain avec leurs oreillettes.

Mon avis ? Je pense que tout le monde le connait maintenant et il est bien résumé dans cet article intitulé "Si faible UCI". Il faut voir dans cette décision le grave manque de jugement de l’UCI et de son président Pat McQuaid qui ne sont même pas capables de réaliser que cette décision vient d’affaiblir considérablement l’autorité que pourra exercer l’UCI dans le cyclisme professionnel, les coureurs et leurs directeurs sportifs ayant désormais le gros bout du bâton. Il y a vraiment de quoi s’inquiéter pour l’avenir du cyclisme avec une telle instance internationale qui, une fois de plus, perd toute crédibilité. On savait l’UCI gangrené, corrompue, on la sait maintenant molle et sans leadership.

Partager

Précédent

Septième gazette du Tour

Suivant

Twitter style

  1. legafmm

    Totalement pas d’accord avec toi sur l’affaire des oreilettes.

    L’uci a bien vu le mvt de fronde du peloton l’autre jour, et comme cette fédération est intelligente, elle n’a pas voulu entré en conflit avec les coureurs/équipes, 1 étape a déjà été perturber, cela suffit, on remettra a plus tard le débat sur l’utilisation de cet appendice.

    Si l’uci s’était obstiner et avait obliger le peloton a faire comme prévue, on l’aurait taxé de fédération totalement aveugle et borné, avec laquelle aucune discussion n’est possible.

    ds les 2 cas tu l’aurait allumé, je trouves ça très bas, l’uci est 100% irréprochable sur cette décision.

    Sorensen a bien jouer tactiquement, mais bon il était et de loin le plus fort, même en le voulant il aurait eu du mal a perdre, derrière quant il était à 10 secoondes, personne a eu la force de faire la jonction, ou de sortir de groupe de contre attaque pour recoler, personne, ils étaient tous a fond (le cofidis a d’ailleurs exploser qque km plus loin).
    Lorsque le danois est parti seul, il a pris presque 10sec sur 1 km, c’est dire s’il était 1 jambe au dessus des autres, et même plus …

    Leipheimer ne prend pas le départ, il a une fracture au niveau du poignet, domage pour lui, il semblait un ton au-dessus que pdt le giro, enfin on sait pas trop finalement, puisque le tour est partie depuis 2 semaine et on a juste effleurer la montagne, quelle édition de merde, 2 semaines de course qui se résume aux 2 chronos, faut vraiment être un passionné pour suivre ce Tour où il ne se passe rien, le seul évènement de cette édition reste l’affaire des oreilettes, c’est celui qui a fait le plus de bruit, c’est dire le niveau d’intensité de l’épreuve.

    espéron que le vosges permettront de mettre un peu de saveurs (enfin c’est surtout aux coureurs de se bouger)

    0
    0
  2. et oui, il faut être un passionné. et la palinodie des oreillettes n’est pas ce qui arrive de pire !
    autre chose : adam arrivera-t-il à citer encore plus le nom de LA aujourd’hui ? tous ces gros plans sont-ils aussi destinés aux tv étrangères, ou seulement l’apanage de france 2 ?
    sinon, les routes des vosges, c’est magnifique. le platzerwasel, sous une grosse chaleur, j’y ai mis à terre (et pourtant il y a de l’ombre !)
    du mouvement !

    0
    0
  3. Dave

    Oui, un parcours en dépit du bon sens. Passe encore pour la 2è semaine en plaine, mais auparavant, les Pyrénées avec des cols à 70 km de l’arrivée, on sait ce que ça donne : RIEN.

    Alors l’affaire des oreillettes, on peut s’en énerver, hurler contre le lobby Armstrong-Bruyneel-Lefévère mais au moins ça a pimenté cette morne semaine.

    Comme vous, j’aimerais bien du spectacle aujourd’hui, mais j’y crois pas, même si le Platzerwasel ou le Firstplan m’ont fait souffrir presque autant que l’Izoard ou le Galibier dans ma jeunesse, pour « eux », ça ne sera pas assez sélectif…

    0
    0
  4. Roger13

    Armstrong et Contador, une heure de retard à un contrôle anti-dopage samedi matin…..

    0
    0
  5. Vinnnch

    Et oui, il faut être un passionné pour lire les contributions de legafmm jusqu’au bout.
    Désolé mais, notamment, le participe passé d’un verbe du premier groupe s’écrit « é » et par « er ».

    0
    0
  6. legafmm

    J’étais ultra préssé, dc pardonnez moi ces grossières fautes de français, en me relisant, j’avoue avoir un peu honte.

    0
    0
  7. Vinnnch

    Pas de souci du coup !!
    Par contre, sérieusement, je crois que tu as fait la même faute de façon systématique. Donc il y a vraiment un point, pourtant simple, sur lequel il faut que tu fasses vraiment attention !

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.