Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Tous au GP de Ste-Martine propulsé par Desjardins!

La saison des courses cyclistes sur route a été lançée le week-end dernier avec le GP de Contrecoeur au Québec et le GP de Calabogie, en Ontario, ce dernier attirant chaque année de nombreux coureurs de la région d’Ottawa-Gatineau.

La participation aux deux épreuves a été excellente, le beau temps aidant assurément. Mon dieu! ça m’a fait du bien après un hiver à pédaler seul dans mon sous-sol…

On enchaine le week-end prochain avec le GP de Ste-Martine, une course qui s’est taillée une belle réputation au cours des dernières années. En 2013, je vous avais offert ce petit reportage de ma participation à l’épreuve, par un vent violent.

Au fil des ans, c’est un peu devenu la signature de cette course : le festival de la bordure ! Plus que le dénivelé, presque nul, le parcours exposé dans la plaine du St-Laurent rend difficile cette course lorsqu’il y a du vent, ce qui est souvent le cas en cette période de l’année.

On m’informe qu’il n’est pas impossible qu’Antoine Duchesne réponde présent dimanche prochain, s’il s’estime suffisamment remis du décalage horaire et d’une grippe récente. Ne serait-ce que pour l’opportunité de le féliciter pour son récent maillot à pois sur Paris-Nice, sa présence est d’un intérêt certain.

Je serai aussi de la partie avec mon équipe dimanche prochain, prêt à en découdre. J’espère que la bonne lancée amorcée le week-end dernier à Contrecoeur se poursuivra ce dimanche du côté de Ste-Martine. L’an dernier, vous étiez plus de 400 à y participer.

Pour tout préparer, une armada d’une centaine de bénévoles ont travaillé au cours des derniers mois et seront à l’œuvre durant le prochain week-end. On n’improvise pas un tel événement.

J’ai en effet récemment pu échanger avec l’organisateur de la course, André Charlebois, un professeur d’éducation physique désormais à la retraite. Je vous assure que sa passion du vélo, elle, n’est pas à la retraite, ni son enthousiasme communiquant !

C’est ainsi que j’ai pu mieux comprendre les projets d’avenir liés au GP de Ste-Martine, des projets ambitieux et intéressants.

D’abord, l’équipe a pu s’adjoindre la contribution d’un commanditaire, et pas le moindre: Desjardins. Voilà qui devrait apporter un peu de stabilité au GP au cours des prochaines années. C’est une bonne nouvelle pour nous tous car le gage d’une certaine pérennité rassurante.

À moyen terme, le but de l’organisation regroupée au sein de l’Équipe Vélo Patriotes 1838, c’est de créer un week-end d’événements cyclistes dans la région de Ste-Martine et de Beauharnois, avec notamment l’ajout d’une randonnée populaire afin de permettre à tout le monde – en particulier la population locale – de découvrir et de s’adonner aux joies du sport cycliste.

Les idées foisonnent dans la tête d’André, comme celle d’organiser, le samedi, un chrono pour les coureurs, chrono dont la particularité serait de passer sur le tablier du pont d’Hydro-Québec à Beauharnois, situé non loin. Ce serait original… et exposé au vent ! Certains déploraient, dans le dernier sondage annuel de la FQSC, le manque d’épreuves chrono. Si André réussit, ca sera donc une contribution intéressante au calendrier de la fédé.

Et à plus long terme, le but ultime d’André et ses collaborateurs est de développer un réel programme de cyclisme destiné aux jeunes des écoles primaires de la région. Prenant exemple sur certains programmes déjà sur pied en France, André, en bon éducateur physique qui n’a pas perdu le feu sacré, souhaite donner accès à des vélos aux jeunes enfants de la région, ainsi qu’à des environnements où ils pourront développer leur intérêt pour notre sport. Une piste de BMX a déjà été aménagée, ainsi que de nombreux vélos achetés sur lesquels des enfants, déjà, peuvent s’initier au cyclisme. Sans oublier le Critérium Optimiste de Beauharnois ouvert à toutes les catégories (de bibittes à la course open regroupant juniors, séniors et maitres – oui oui, les maitres peuvent y participer!) qui est présent le samedi avant le Grand Prix depuis quelques années. C’est donc du concret !

Moi, je dis bravo. Participer au GP sera un plaisir dans ces circonstances, conscient que nous avons là un organisateur qui œuvre non seulement à faire de sa course un bel événement, mais aussi avec une vision supérieure, celle de développer le cyclisme au Québec en permettant à la relève – qui sait, il y a peut-être un Peter Sagan parmi elle – de découvrir le sport cycliste.

Allez, au plaisir de vous retrouver dimanche.

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

Flèche Wallonne: Valverde, qui d’autre?

  1. nicoD

    Je me joins a vous Laurent, bravo et merci a tout ce beau monde, j’avais particite l’an dernier, le vent de 3/4 dos sur le retour avait fait mal. Certainement une bien belle course bien organisee a ne pas manquer!

    0
    0
  2. David Maltais

    Bonne course

    0
    0
  3. Stef

    Je suis content content de voir les sujets de LFR aujourd’hui. Pour moi, c’est des nouvelles car il y a des choses qu’on apprend dans ces paragraphes. Ça promeut le cyclisme amateur et c’est rafraîchissant.

    En écrivant ces textes, ça aide le cyclisme, ça encourage les bénévoles à continuer et ça élève le cyclisme à un autre niveau.

    0
    0
  4. @Stef,

    Exact. Je ne me prive pas de couvrir les événements d’ici lorsque j’ai le goût de le faire. Et je continuerai!

    Il faut garder à l’esprit que La Flamme Rouge, ce n’est pas un site de nouvelles. C’est un blog engagé totalement indépendant de tout, écrit par une seule personne (moi) qui est donc seul maitre à bord. Ma passion du cyclisme s’exprime de diverses façons, et bien évidemment via le cyclisme professionnel que j’aime suivre. Les sites de nouvelles cyclistes étant nombreux, La Flamme Rouge se distingue par ses propos engagés et informés, je n’hésite jamais par exemple à donner mon opinion. Et La Flamme Rouge se distingue également par sa tribune, d’excellente qualité grâce à vous tous. Nous avons réussi à construire, depuis 2003, une communauté intéressante où nous pouvons débattre des enjeux du cyclisme de façon civilisée, argumentée et respectueuse.

    Continuons ainsi!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à David Maltais Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.