Tour: ils ne sont plus que six!

À moins d’une semaine de l’arrivée à Paris, ils ne sont plus que six à pouvoir rêver de la consécration suprême dans le monde du cyclisme: Alaphilippe, Thomas, Kruijswijk, Pinot, Bernal et Buchmann.

Auteur d’un week-end remarquable, Thibault Pinot ne serait plus qu’à… 10 secondes du maillot jaune s’il n’avait pas perdu 1min40 dans le coup de bordure l’autre jour… De quoi nourrir des regrets. Ceci étant, il apparait aujourd’hui être le coureur avec les meilleures jambes sur ce Tour, capable de larguer tout le monde à la régulière sur les pentes les plus fortes. S’il évite la maladie, talon d’Achille de Pinot, les Alpes pourraient le servir remarquablement bien.

Alaphilippe demeure un prétendant crédible et sérieux selon moi, même s’il a montré les premiers signes de fatigue à quelques hectomètres de l’arrivée dimanche vers le Prat d’Albis. Il a également payé son inexpérience à ce niveau: il n’aurait jamais dû répondre à l’attaque de Pinot, pouvant alors se contenter de marquer ses plus proches rivaux au général. Plus encore, repris, ce n’était pas à lui de mener ainsi le groupe Thomas sur 2 kms, il aurait dû reprendre les roues bien sagement.

Pour les trois autres, difficile de dire aujourd’hui comment ils passeront les Alpes. Ce Tour de France se jouera sur la récupération, c’est très clair. Et sur la météo, car on annonce un nouvel épisode caniculaire cette semaine en France… et plus de 40 degrés sont annoncés sur les routes du Gard, près de Nîmes, dès mardi. Aie. Pinot, en particulier, n’aime pas ces températures très chaudes. Avantage Bernal?

Bref, ce Tour de France est passionnant. Alaphilippe finira-t-il par craquer? Jusqu’où ira Thibault Pinot? Thomas pourra-t-il trouver l’état de grâce dans la dernière semaine, comme l’an dernier? Et Kruijswijk, que lui reste-t-il?

Pour les autres, le podium est à son sens grillé, sauf défaillance importante des six premiers du général. Les Uran, Landa, Quintana, Bardet, Woods, Barguil, Fuglsang, Porte et autre Mollema, Martin, Aru ou encore Ciccone voudront désormais « sauver » leur Tour par une belle victoire d’étape.

Le maillot à pois pour Pinot?

Je pense que Thibault Pinot visera le maillot à pois dans les Alpes, n’accusant que 14 points de retard sur Tim Wellens actuellement. S’il parvenait à ramener ce maillot à Paris et à monter sur le podium, ce serait un sacré beau Tour de France pour le coureur lorrain.

Le maillot vert

C’est plié pour Peter Sagan. Son 7e maillot vert, record absolu!

Le maillot blanc

C’est également plié pour Egan Bernal, après un court intermède par Enric Mas il y a quelques jours. David Gaudu est désormais trop loin (plus de 12 minutes) et privilégiera son service auprès de Thibault Pinot.

89 Commentaires

  • plasthmatic
    Soumis le 22 juillet 2019 à 12:28 | Permalien

    Laurent, quand même, les Vosges nous séparent : Thibaut Pinot n’est pas lorrain, mais franc-comtois ! Tu vas avoir des ennuis, au pays des coqs et des orgueils locaux, un truc à finir dans la marmite de cancoillotte et en ressortir couvert de plumes !

    La maillot à pois tu penses ? Alors ‘au passage’, non ?

    Pour la maillot vert, Sagan a répondu qu’il lui fallait commencer par ‘arriver à Paris’. Bon, il sait faire ça, normalement.

    Buchmann me semble très solide ‘à son niveau’.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • lbi
    Soumis le 22 juillet 2019 à 2:34 | Permalien

    Enorme étape grâce à l’afld!!
    Il ne faut surtout pas oublier Landa, mr chasse patate, qui passe tous ses grands tours entre deux groupes en montagne. Ses extraordinaires jambes peuvent pallier sa tactique.
    pinot ne devrait pas tomber malade s’il mettait des T shirts anti-transpiration. Lorsque je les ai découvert, il ne m’est plus rien arrivé, alors qu’avant, avec des t shirts qui restaient mouillés dessous, je tombais malade à chaque fois.
    La route est très très longue jusqu’à Paris…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Zenou
    Soumis le 22 juillet 2019 à 3:04 | Permalien

    Avantage Thomas.
    Il est un peu moins en forme à cause de sa chute au mois de juin qui a retardé sa préparation. Sa condition va s’améliorer au gur et à mesure du Tour et il a la meilleur équipe. Poels a été présent très longtemps et Bernal courra pour Thomas si Thomas montre à Valloire qu’il a de meille urs jambes. Bien sûr il ne faut pas que Thomas chute…

    À mon avis Pinot ne doit pas chercher le maillot à pois. Il a une chance peut être unique de gagner et il doit se concentrer uniquement là dessus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Yann
    Soumis le 22 juillet 2019 à 3:39 | Permalien

    Ils sont en effet 6, mais sauf surprise Alaphilippe lâchera dans les longs cols des Alpes.
    Pinot est vraiment très fort en ce moment et s’il continue sur cette lancée, il gagne, mais connaissant son passif sur les Grands Tours (souvent malade, toujours un jour sans) et avec la chaleur qu’il n’aime pas trop, c’est très loin d’être fait. En espérant pour lui que son seul jour de faiblesse ait coïncidé avec celui où il a perdu du temps lundi dernier.
    Bien qu’il soit en retrait, Thomas est toujours deuxième. Il a eu une saison compliquée, mais grâce à cela, il pourrait être encore frais en fin de Tour et donc y faire la différence. Pour cette raison, il reste pour moi le favori à ce stade. Surtout qu’il peut bénéficier de l’appui de Bernal et s’entendre avec lui pour attaquer leurs adversaires. Bernal devrait être avantagé par l’altitude mais pas forcément par la chaleur (si j’en crois Wikipedia, il vient de la région de Bogota où les températures maximales ne dépassent guère les 20°C).
    Kruijswijk a perdu un peu de temps mais ça reste du solide. Et même s’il est moins tranchant que ses concurrents, il pourrait bénéficier de la défaillance des autres.
    Buchmann est discret mais toujours là. Je n’y crois pas trop, mais n’oublions pas que c’est sur l’une de ses accélérations que Thomas a lâché dans le Tourmalet.
    Les Movistar sont un peu loin, mais Landa reste à portée du podium et ils ont la capacité, de par leur collectif, de mettre une belle zizanie et de perturber la hiérarchie des 6 de devant.
    Bon, comme j’ai dit tout et son contraire, je suis à peu près sûr d’avoir fait un bon pronostic dont je pourrai me vanter la semaine prochaine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 12 votes)
  • alano39
    Soumis le 22 juillet 2019 à 3:41 | Permalien

    Pinot est l’homme fort de ce tdf et en plus le tdf arrive sur son terrain de prédilection. Il est à seulement 15 secondes de Thomas. Jamais il n’a été aussi près des coureurs les plus complets à l’entrée des Alpes. Il est dans une position idéale et il a des jambes de feu.
    Parlons en des Alpes. 3 étapes de haute montagne: Iseran, Vars, Izoard, Galibier en plus des montées finales.
    Ils arrivent tous cramés à ce stade de la course et ils se tiennent tous en moins de 2 mn à part Landa. Ce tdf va se jouer sur ces 3 étapes et Pinot est celui qui donne les meilleurs gages car il domine en montagne.
    Hier à la pédale sur des pourcentages moyens il a lâché 1 par 1 ses adversaires sans l’aide de personne. Il leur est supérieur en ce moment et le sait. Il sait qu’il doit attaquer et justement c’est dans son tempérament. Ses faiblesses du passé deviennent ses atouts. La course de mouvement n’est pas pour lui déplaire.
    Alaphilippe va sauter mais quel tdf. Enorme et avec un enthousiasme contagieux. Il irradie ce tdf avec cette insouciance mêlée de rigueur.
    Il a surpris tout le monde et a révélé de belles dispositions pour être un vrai prétendant au classement final d’un grand tour. Ceci dit il veut s’amuser et les classiques lui conviennent encore mieux. Et puis son équipe n’est pas structurée pour gagner un grand tour et la semaine prochaine ce sera trop haut pour lui. Il n’est pas un pur grimpeur et il en a trop fait sur ce tdf. Il se sait cramé et qu’il va sauter. Mais il a marqué ce tdf et ça suffit à son bonheur pour l’instant. Mais il va ressortir de ce tdf avec une autre dimension et il va devoir réfléchir à son avenir.
    Ineos est largement un ton en dessous comme je le devinais depuis la Planche des belle filles. Bernal et Thomas sont toujours des prétendants à la victoire mais ils ne maîtrisent plus la course comme par le passé. Pire ils suivent avec difficulté lorsque les tous meilleurs s’attaquent. Bernal est sur son terrain de prédilection mais il subit la domination de Groupama et de Pinot.
    La grande équipe de cette seconde semaine est Groupama. Gaudu fait un boulot énorme avec Reichenbach et Molard. Ce sont eux qui donnent le tempo avec les Jumbo.
    Les 2 inconnus de ce tdf sont Kruijswijk et Buchmann. Le 1 er car il a toujours connu des soucis et n’a jamais été en mesure de jouer la gagne jusqu’au dernier jour. Comment tient-il la pression? On va le savoir. Le second en raison de sa jeunesse. Il suit les tous meilleurs mais est-il capable de prendre du temps. Nous verrons.
    Landa va jouer son rôle d’electron libre et peut être indirectement donner le nom du vainqueur s’il est celui qui l’accompagne au moment crucial de ce tdf. Il sera peut être le perdant utile de ce tdf.
    Espérons qu’aucun fait de course ne viendra empêcher une explication à la pédale car ce serait dommage tant le suspens est grand et puis ça fait des années que nous attendons un tour aussi ouvert et indécis.
    ce tdf est un véritable spectacle sportif et non plus seulement médiatique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 12 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 22 juillet 2019 à 6:53 | Permalien

    Excellent la conclusion de ton analyse, Yann…parce que ce que nous savons aujourd’hui, c’est que nous ne savons rien !
    La course se joue aujourd’hui même : on recharge les accus.
    Le seul constat que l’on peut faire, c’est que Qsteps n’était pas venu pour gagner le tour, au vu de l’équipe alignée. Il leur reste donc aujourd’hui à se faire les poches, au sang propre comme au figuré, quelques euros ou dollars à distribuer…sinon, c’est perdu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 10 votes)
  • alano39
    Soumis le 22 juillet 2019 à 9:12 | Permalien

    Si on prend les chiffres ce tdf comporte 54000 m de dénivelé positif contre 44000 en 2018. Ca fait l’équivalent de 2 étapes de montagne en plus.
    ce n’est pas neutre et confirme l’avantage donné aux grimpeurs.
    Fait aussi rarissime il y a 3 étapes successives de très haute montagne dans les Alpes sur la 3eme semaine. Ca aussi ça aide les grimpeurs et hommes forts qui encaissent mieux la succession d’étapes en montagne.
    Autres chiffres sur ces 3 étapes il y aura 4 cols à plus de 2000m d’altitudes en plus des 2 arrivées à plus de 2000m d’altitude. Encore un facteur avantageux pour les purs grimpeurs. Le sommet du tdf est l’Iseran à 2700 m. Pas forcément le terrain de jeu d’un Thomas.
    Il est attendu 38 degrés sur les routes du tdf. Ce n’est pas pour aider les organismes faibles. Pire encore de possibles orages samedi sur les Alpes. On peut s’attendre à des coups de bambou dramatiques.
    Toujours en chiffre la montée du Tourmalet a été effectuée en 51m10. soit 1mn5 moins vite que le record de Schleck/Contador en 2010. ça situe le niveau des meilleurs. Certes il manque des grands noms mais le niveau est loin d’être faiblard et ça valorise les performances des français. Ce ne sont pas des borgnes au royaume des aveugles.
    Tous ces éléments militent en faveur d’un homme fort et surtout sur la nécessité de doser ses efforts sur ces 3 journées dans les Alpes. Il faudra être patient et savoir jouer d’alliances et coups de bluff pour déjouer les pièges et surtout ne pas connaitre la défaillance.
    Personnellement je mise sur la constance pour établir le podium sauf exploit à la Pantani.
    Les 2 seuls que je sens capables de tenter un exploit sont Landa et Pinot. le 1er car c’est sa marque de fabrique et il n’a plus rien à perdre, le second en raison de sa forme. Mais attention une nouvelle course commence et Pinot qui n’a plus de retard à récupérer va être moins offensif. Il va plus miser sur la constance gage de sécurité.
    Aussi, on peut raisonnablement anticiper une course par élimination de 1 à 2 prétendants à chaque étape.
    Alaphilippe sera vraisemblablement dans les 1er à sauter car ce n’est pas son terrain de jeu. les efforts à plus de 2000m usent les organismes et il se dit lui même cramé. Il a peu de références en la matière. Ou alors il joue l’intox et hier il a géré au mieux ses forces en vue des Alpes. Nous ne sommes plus à une surprise de plus avec lui mais là je ne ferais pas le pari.
    Pinot et Kruijswijk sont ceux qui sur le papier donnent les meilleurs gages sur ce type de parcours mais ils ont toujours connu l’échec. Ils ne donnent pas une totale assurance.
    Thomas ne sera pas sur son terrain de prédilection et il semble moins bien que l’an passé. Mais il sait gagner un tdf et a une bonne équipe même si elle n’est plus ce qu’elle était.
    Bernal est très jeune et Buchmann manque encore de repères à ce niveau. Clairement eux mêmes ne savent pas ce qu’ils valent à ce niveau de la course.
    C’est donc ouvert mais je vais mettre un billet sur Pinot. Il est dans la forme de sa vie, à maturité, en pleine confiance après les Pyrénées et entouré d’une bonne équipe.
    Sans incident de course ce sera un beau vainqueur qui aura pleinement mérité son succès.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 11 votes)
  • Christian
    Soumis le 22 juillet 2019 à 11:56 | Permalien

    @EAP : un bon point cette année, c’est du plat après les étapes de repos. Donc ca limite les transfusions (qui sont efficaces sur les étapes de montagne).

    Pour la suite, j’ai du mal à croire que tout puisse se dérouler sans accroc pour Pinot d’ici la fin du Tour. On arrive dans des altitudes en principe très favorables à Bernal. De fait, c’est mon favori.

    Concernant Alaphilippe, l’étape de Gapp est taillée pour lui avec le sommet d’une cote de 3ème catégorie à 10km de l’arrivée. Il n’y aura ensuite que de la descente jusqu’à la ligne. Croyez-vous qu’il pourrait tenter? Vu son punch, et s’il ose, il pourrait prendre 30 secondes aux meilleurs sans faire trop d’efforts.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Martin C
    Soumis le 22 juillet 2019 à 12:27 | Permalien

    Il y a longtemps que le Tour de France avait été aussi intéressant. Ineos n’arrive pas à cadenasser la course comme du temps de Sky. N’en déplaise aux sprinteurs, c’est ce genre de tracé très difficile qui rend les grands tours intéressants.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • Cycliste bronchiteux
    Soumis le 22 juillet 2019 à 1:38 | Permalien

    Houla… Je sais que vu du Québec la géographie vosgienne est compliquée entre les torchons, les serviettes et les casques à pointes… Thibaut Pinot est franc-comtois et non lorrain.
    Maintenant comme chaque jour ménage sa surprise, bien compliqué de prédire ce qu’il adviendra sur le reste de ce Tour passionnant.
    Demain, c’est Nimes… A priori peu de vent, mais les leaders seront à coup sûr sur le qui vive, sait on jamais…
    Ensuite, l’arrivée de Gap avec un final ressemblant au final de St Etienne. Cela pourrait favoriser les attaquants, mais qui aura envie d’attaquer avec le menu des trois jours suivants? Alaphilippe pour un baroud d’honneur? Un Movistar pour mettre le bazar? Va falloir surveiller tout ça comme le lait sur le feu.
    Puis la trilogie Vars-Izoard-Galibier… Pour les leaders, cela risque de se jouer entre Lautaret et Galibier. A moins qu’un ait un coup de folie et de panache à la Schleck. La question du jour (et des jours suivants) sera de savoir comment Thomas et consort arriveront à gérer la haute altitude. Pour Bernal, ça ne devrait pas poser de problème. Pour Kruijswijk et Pinot non plus, mais pour Thomas, j’ai plus de doutes. Certes il est plus frais, mais il tire un poil court et au-dessus de 2000m, ça se paye cash. Alors à plus de 2600…
    D’autant qu’après les 2646m du Galibier, il y a les 2770m de l’Iseran et les 2650m de Val Tho… Bref, sale temps pour ceux qui ont du mal avec l’altitude.
    Donc pour moi, avantage Pinot, Bernal et Kruijswijk. Quant à savoir si Pinot doit viser le maillot à pois, c’est clairement non. Il doit viser le jaune, le reste viendra tout seul. Avec les jambes qu’il a cette année, pas le moment de jouer gagne petit. Quitte à ce que Madiot nous fasse une crise d’apoplexie…
    Et pour finir, quel que soit le devenir d’Alaphilippe sur ce Tour, il est effectivement entré dans une autre dimension. Avec les efforts de ces derniers jours, il va être un sérieux client pour les classiques les plus dures: L-B-L, Tour de Lombardie, Championnats du monde. Trois beaux objectifs des 10 prochains mois à venir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Yann
    Soumis le 22 juillet 2019 à 2:11 | Permalien

    EAP, de toutes façons, ce n’est pas dans l’ADN de DQS de rouler pour le général d’un grand tour et je crois que c’est même inédit pour eux (sauf peut-être avec Uran au Giro 2014). Viviani et Lampaert ont fait des performances plus qu’honorables hier, mais je les vois mal être encore aux côtés d’Alaphilippe au pied du Galibier, sauf si celui-ci attend le gruppetto. Et il ne faudrait pas trop compter sur Mas (voir le commentaire de Wiggins ci-dessous). N’étant pas du milieu, je ne sais pas ce qui tient de la réalité ou de la légende urbaine, mais sang neuf ou pas, ça n’aidera pas beaucoup dans ce cas et DQS devrait plutôt économiser ses euros, parce que miser sur une victoire d’Alaphilippe me semble aléatoire. Mais si jamais Alaphilippe perd un minimum de temps dans les Alpes, il se présenterait ainsi en possible futur vainqueur du Tour, et ça vaudrait le coup d’investir en ce sens pour les prochaines années, s’ils le veulent. Ce n’est pas notre problème, mais une telle évolution d’Alaphilippe me laisserait dubitatif.

    Le commentaire de Wiggings:
    https://www.cyclismactu.net/news-tour-de-france-wiggins-s-interroge-sur-la-debacle-d-enric-mas-85073.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Bigmouse
    Soumis le 22 juillet 2019 à 4:37 | Permalien

    Moi celui qui me fait le plus peur des deux Ineos c’est bernal! Il a géré bien l’altitude et à des meilleurs jambes que Thomas ! Et vu son niveau (elle est pour toi cette phrase mica) ds le Cdm j’en arrive à regretter qu’il n’y en ai pas eu un peu plus 😉😁

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Lbi
    Soumis le 23 juillet 2019 à 3:07 | Permalien

    Eap, toi qui fustige souvent la tactique d ag2r, la tu es servi!
    Meme avec leur leader sans jambes, ils continuent a sacrifier les autres pour lui sans jouer chacun leurs cartes!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • alano39
    Soumis le 23 juillet 2019 à 4:18 | Permalien

    Ne tirez plus sur AG2R ils sont perdus. Bardet me fait réellement pitié et c’est dur de le voir traîner sa misère sur un parcours qui lui convenait tellement.
    Indéniablement il a pris cher mais quelque part c’est un mal pour un bien et il va devoir se remettre en question comme toute l’équipe. Bon courage à lui et il va nous revenir plus fort mentalement. Il reste un beau champion.
    A ce stade de la course ce sont les qualités physiques qui vont faire la différence et l’état de fraîcheur. Peu importe votre pedigree, lieu de naissance il faudra avoir les jambes et jouer avec les nerfs des autres.
    Il ne faudra pas faire du Alaphilippe de dimanche qui a multiplié les fautes sur la dernière montée. Il n’avait aucun intérêt à suivre Pinot, Bernal, Buchmann.
    Il devait rester dans la roue de Thomas et jouer le mec cuit. Kruijswijk aurait alors assumé le travail et il n’avait plus qu’à contrôler. Kruijswijk joue la gagne et il n’allait pas laisser Bernal et Pinot le dépasser au général. Et puis il a une équipe pour l’aider.
    Tout le monde attend sa défaillance alors il serait bien bête de ne pas en jouer et de berner ses adversaires sur sa réelle condition.
    Certes il allait perdre du temps mais en dosant ses efforts ils pouvait mieux limiter la casse. En effet, il n’a pas craqué mais c’est seulement mis dans le rouge à suivre les accélérations incessantes de Pinot.
    Il fallait la jouer à la Hinault, ne pas s’affoler et monter à son rythme pour tout donner sur la fin.
    Il ne va pas commettre une nouvelle fois cette erreur dans les Alpes et faute d’équipiers il doit profiter du travail des autres. Quitte à perdre le tdf. S’il prend la course à sa charge il perdra à coup sûr car il ne pourra répondre à toutes les attaques.
    Avec les Jumbo, Ineos, Movistar et Groupama il doit la jouer à la Lemond 89. Se caler dans la roue du second et du 3eme et laisser les autres attaquer. Si Bernal attaque Pinot, Kruiswijk, Buchmann ont tout intérêt à faire la chasse. Idem si c’est un autre et lui il doit suivre. Il attendra le tout dernier moment pour se mettre dans le rouge et limiter au mieux les dégâts.
    Ceci dit, je pense qu’il est cramé et qu’il se bat tous les jours pour garder le maillot car il n’y croit pas. Elle est peut être là sa faiblesse sur ce tdf.
    Au contraire de Pinot, Thomas qui y croient et qui jouent sur la durée, la constance conscient que généralement un tdf se gagne à l’usure et non à l’audace.
    Au fait c’est quoi le pb des colombiens qui après 37 ans ne font plus rien. La liste est longue et on peut y ajouter Quintana après Betancur, Henao. A 23 ans il faisait second du tdf et dominait en montagne. Exactement le parcours inverse de celui de Pinot. Quid de Bernal? encore un futur feu follet colombien? Il y a un truc car ça devient une généralité.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Lbi
    Soumis le 23 juillet 2019 à 6:20 | Permalien

    Assez d accord, mais les tdf ne se jouent pas a l usure. La plupart se jouent dans les premières etapes de montagnes et ensuite avec une gestion de l effort.
    Pour alaphilippe, a moins d un miracle de van mol, il va exploser face aux vrais grimpeurs.
    Si movistar arrete de rouler n importe comment et be joue pas le classement par equipes, ils ont qqch a faire avec landa, valverde et quintana

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 23 juillet 2019 à 8:54 | Permalien

    @LbI : je n’ai que vu les 7 derniers kms de l’étape de dimanche, et ne saurais juger la tactique des AG2R.
    Je ne suis pas surpris de cet aveuglement, j’ai couru avec un membre décisionnaire de cette équipe, et ce n’est pas un prix Nobel. Ces déclarations en public en attestent.
    Tous les AG2R qui ont préparé le tour sont cuits.
    Bardet serait aussi saturé, moralement, psychologiquement, dixit des proches.
    C’était peut-être « too much », un tour dessiné pour lui, des étapes autour de chez lui, une arrivée à Brioudes…
    Son salut réside dans un changement de programme de courses, d’objectifs, voire même d’équipe.
    Je ne comprends pas cette mise en coupe réglée de l’équipe le concernant. Certains coursiers ne se cachent même plus pour dire qu’ils ne se battent pas pour faire chambre commune…
    Mais Movistar les talonne au classement des bouffons !
    Au final, c’est Nans Peters qui a les meilleurs résultats actuellement : il a terminé 3ème de la course Pré-event des JO au Japon ce dimanche, derrière Ulissi et Formolo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Yvon
    Soumis le 23 juillet 2019 à 10:48 | Permalien

    Je n’ai jamais été fan de AG2R mais vraiment a t’on quelque chose à ajouter. Bardet devrait faire comme Kuiper souvent placé et qui s’est tourné vers les classiques et le championnat du monde. La deuxième place au Ventoux battu par Herrada qui gicle alors que Bardet est un diesel.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 23 juillet 2019 à 2:54 | Permalien

    Bardet pourrait avoir un beau palmarès, façon Mottet, avec les chronos en moins.
    Qu’est ce qu’il était impressionnant quand il gagnait le grand prix des Nations, dans l’arrière-pays cannois!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Jmax
    Soumis le 24 juillet 2019 à 2:50 | Permalien

    Mottet était une petite GTI, pas un gros moteur mais il tournait bien. Pour l’anecdote, un de mes potes a conduit la voiture qui suivait Mottet lors d’un Grand prix des nations victorieux. Charly Mottet en était très reconnaissant et lui a demandé ce qui lui ferait plaisir. Mon copain souhaitait avoir le petit lion remis au vainqueur mais Charly l’avait déjà promis à quelqu’un d’autre donc il lui a donné le trophée du vainqueur, tout simplement. Il trône toujours dans la salle à manger du copain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 24 juillet 2019 à 9:35 | Permalien

    Bonne journée pour feindre un rhume et rester à la maison…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 25 juillet 2019 à 12:42 | Permalien

    Pour nous sûrement , pour Alaphillipe encore plus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Ray SIG
    Soumis le 25 juillet 2019 à 5:09 | Permalien

    Extrêmement dur comme décision l’exclusion, un petit coup de main à PINOT……?..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • Wolber
    Soumis le 25 juillet 2019 à 6:16 | Permalien

    Les commissaires de courses sont ils exclusivement de nationalités française ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • nick
    Soumis le 25 juillet 2019 à 6:53 | Permalien

    mwouais, je sais pas si carapaz regarde le tour mais si ça continue comme ça, il va demander à son agent de rompre l’accord avec ineos,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 25 juillet 2019 à 10:23 | Permalien

    pas fait une bonne affaire pinot et les français au sens large! ca va être dure de reprendre 15 et 20s a la pédale aux deux inéos même si il a montré qu’il avait encore de bonne jambe en reprenant thomas!! et pour les bonif ca va être dure (son équipe qui a montré ses limites aujourd’hui va avoir du mal pour contrôler)! pourquoi il a pas fait l’effort de revenir sur bernal il semblait avoir les jambes pour suivre vu comment il est revenu sur thomas

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 25 juillet 2019 à 10:38 | Permalien

    Pire qu’agr, movistar qui roule encore sur quintana; ils ont repris 3 à 4 minutes dans l’izoard (et aussi dans les pyrénées!!), le privant de la victoire sur le tour!!
    Car Alaphilippe en bave, au sens propre, comme dans le prat d’albis; il va exploser demain ou après demain.
    C’est fou d’être aussi mauvais, surtout pour un coureur comme landa qui est exceptionnel mais ne gagne quasi rien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • dan
    Soumis le 25 juillet 2019 à 10:41 | Permalien

    Quintana gagne la 18e étape ! Quelle farce. Depuis le début de ce Tour, il tire la patte, il ne prend aucune initiative et il ne montre aucun leadership.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bigmouse
    Soumis le 25 juillet 2019 à 11:14 | Permalien

    Oui les Movistar sont mauvais mais je pense que sans leur action il reprend tt juste le maillot et le reperds demain ! Car en théorie il est censé payer la note demain! Enfin ni il est censé

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • dany
    Soumis le 25 juillet 2019 à 12:27 | Permalien

    C Mottet « pas un gros moteur » ? Sérieusement, un très bon grimpeur de 1,64 m qui gagne des grands contre-la-montre, est-ce possible ? Quand on relit son palmarès, ça ne colle pas. Philippe Boyer me disait que chez RMO, il avait la meilleure VO2 derrière C Mottet qui avait plus de 6 litres…Merci pour l »anecdote. Encore pro, je me souviens d’un jour où pour le plaisir, il a pris sa musette et fait 300 km autour du Mt Blanc.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Lbi
    Soumis le 25 juillet 2019 à 12:43 | Permalien

    Franchement il est chez movistar, il ne paiera pas la note. Par contre il change d equipe, donc il vont peut être le « bloquer » demain!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 25 juillet 2019 à 1:40 | Permalien

    Alaphilippe a t il gagné le tour aujourd hui?

    Demain, vu ce qu il montre, la montée finale vers Tignes est dans ses cordes. Je ne le vois pas lâcher plus d une minute.

    Samedi, la montée vers val Thorens ne fera aucune différence si ça arrive groupé au pied (5% de moyenne c est trop peu). Et ça arrivera forcément groupé vu le profil de l étape.

    Il faudra donc attaquer vendredi dans l Iseran. Si personne ne le fait, Alaphilippe aura probablement course gagnée sauf grosse defaillance dans la montée de Tignes.

    Sympa Bardet avec les p’tits poix!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 25 juillet 2019 à 2:02 | Permalien

    Alaphilippe n’a aucune chance, bernal et thomas montent en puissance. Aujourd’hui comme dans les pyrénées, il en a bavé. A moins d’un miracle du dr van mol, il va exploser.
    Attention à la movistar avec quintana qui ne sent pas les pédales. C’est lui qui risque de gagner avec ces jambes, et avec valverde et landa qui ont des supers jambes aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Soumis le 25 juillet 2019 à 4:16 | Permalien

    L étape de demain est un traquenard.

    La montée de l Iseran sera plus dur que le Galibier d aujourd’hui.

    Mais la descente de l Iseran sera beaucoup moins technique que celle du Galibier et il sera impératif de basculer en même temps que le premier groupe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 25 juillet 2019 à 4:29 | Permalien

    Qui connait la montée de val thorenz car je suis lis tt et son contraire sur sa difficulté? sur son profil les 8 dernières bornes sont a 7 de moyenne et avant il ya 25 bornes de montée avec des pourcentages correcte et des plats voir descente (5 km de plat et descente, 2 km sur du pourcentage inférieur a5%)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 25 juillet 2019 à 5:13 | Permalien

    Je n’ai pas vu Thomas monter en puissance aujourd’hui. Je l’ai vu à bout et cherchant à rattraper son jeune coéquipier qui prenait le large … et ramener le petit peloton sur lui. Thomas ne gagnera pas ce Tour et Bernal est le leader d’Ineos dès maintenant.

    3 gagnants aujourd’hui:
    Quintana, Bernal et Alaphilippe.

    Ce dernier a fait toute une descente et il a dû emmerder tous le top 10. Quel insolent de s’imposer ainsi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Christian
    Soumis le 25 juillet 2019 à 6:14 | Permalien

    J ai cherche des infos sur val Thorens. Le passage le plus difficile est au 30eme km avec du 9%. Après c est du 7% puis du 6%.

    Impossible de faire la différence a la pédale. J ai quelques souvenirs de la dernière arrivée en 1994. Hormis une attaque décisive de Pantani, ce fut une longue procession.

    Cependant, si on arrive groupé, le maillot jaune peut être attaqué et cela va dépendre si celui-ci a une bonne équipe.

    S il n’ a pas d équipier, ce sera très difficile.
    Si c est un ineos, ce sera plié.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Nico D
    Soumis le 25 juillet 2019 à 8:34 | Permalien

    Si Alaphilippe gagne ce tour, et il le gagnera s’il est toujours la au sommet de l’izerand avec les « favori » car de la haut on a une vue imprenables sur les champs elysées, pour moi ce moment ou il les rattrape dans la descente et leur passe devant sans faiblir sera le
    moment de ce tour de france: I am the boss here and I am not going away, gabish?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 25 juillet 2019 à 10:13 | Permalien

    Impressionnante résurrection de Quintana qui a monté et descendu le Galibier plus vite que tous les autres, même que Bernal.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Soumis le 26 juillet 2019 à 1:49 | Permalien

    Nico D,

    Très juste et très joliment dit. Ce passage de l Iseran sera la clé des champs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alano39
    Soumis le 26 juillet 2019 à 4:52 | Permalien

    Il y a les images et les sensations qu’elles procurent et puis il y a les chiffres.
    Bernal sur 3 km a mis 48 secondes a Alaphilippe. Il finit avec 32 secondes d’avance.
    Sur le dernier km Pinot et Thomas reprennent plus de 20 secondes à Bernal.
    Quintana bat le record de la montée du Galibier en 22:26.
    L’Izoard a été monté rapidement en 40:55. Andy Schleck lors de sa chevauchée de 2011 l’avait monté en 40:40.
    L’étape s’est faite a une forte moyenne de 37,34 km/h pour Quintana.
    On constate que cette étape a été menée de façon éprouvante et que les écarts sont assez faibles sauf Quintana qui a fait un numéro. Idem pour Bardet qui était costaud.
    La succession de cols qui devait être rédhibitoire pour Alaphilippe n’a pas eu les effets escomptés. Certes il saute sur la fin du Galibier mais ne perd rien sauf sur Bernal.
    Hier ils étaient tous à la limite et à part Bernal personne n’avait les jambes pour faire exploser le groupe de tête sur une étape qui desservait Alaphilippe. Même Ineos n’a pas réussi à le faire sauter alors que c’était dans leur plan.
    Aujourd’hui le profil est avantageux pour les grimpeurs et la dernière montée peut faire espérer des écarts mais pas énormes. Ils ne dépasseront pas la minute entre les tous meilleurs du jour.
    Pinot se doit d’attaquer sinon c’est cuit. Il doit reprendre du temps sur les 4 premiers. Si l’un des 3 qui suivent Alaphilippe au général saute il serait sur le podium. Il faut tenter quitte à sauter.
    Ineos devait jouer la carte Bernal s’il est dans un grand jour mais Thomas est toujours là et peut tenter une attaque et qui sait peut être sur l’Iseran.
    Buchmann et Kruijswijk ont aussi leur mot à dire et ils doivent tenter quelque chose.
    A part Alaphilippe ils doivent tous tenter et si un des protagonistes part ils seront tous à sa poursuite.
    Ca va être compliqué et Alaphilippe doit à tout prix passer l’Iseran avec les meilleurs sinon c’est mort.
    Sur une étape courte la bagarre risque fort de débuter dans l’Iseran ce qui n’est pas à l’avantage d’Alaphilippe.
    Rien n’est joué et chaque jour nous réserve un scénario différent avec un seul point commun Alaphilippe qui se bat pour sauver sa tunique et qui conserve toujours la même avance. 1:30 sur le second que ce soit Bernal ou Thomas.
    De toute façon quelle que soit l’issue de ce tdf il restera marqué par Alaphilippe qui après l’avoir dynamité en début a réussi à maintenir un suspens jusqu’à 48 h de l’arrivée. C’est son tdf au plan émotionnel. Il l’a marqué de son empreinte et il s’est révélé à lui même. Il n’avait pas imaginé se retrouver à ce niveau et ça confirme qu’il peut jouer sur les grands tours ce qu’il n’avait pas l’habitude de faire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Wolber
    Soumis le 26 juillet 2019 à 5:16 | Permalien

    Vainqueur, perdant, il ne manquera pas d honneurs, aux champs.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • lbi
    Soumis le 26 juillet 2019 à 5:46 | Permalien

    Alaph est à la rupture tous les jours. Aucune chance contre les ineos, même s’il revient dans la descente de l’izeran, il va sauter à Tignes, bernal est très supérieur en montagne. Il faut voir la movistar aussi.
    Dans val thorens, tout seul, si il a encore le maillot jaune, il faudrait des jambes miraculeuses sans équipe.
    Beaucoup d’incertitudes. Et beaucoup d’admiration pour Pinot, quel coureur d’exception! J’espère qu’il va retrouver des jambes face aux movistar et inéos, qui semblent avoir refait les niveaux…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • lbi
    Soumis le 26 juillet 2019 à 5:48 | Permalien

    Oubliez pas de cliquer sur ce lien à la première attaque de quintana, vous verrez, c’est top!!!
    https://www.dailymotion.com/video/x10ismw

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 juillet 2019 à 6:42 | Permalien

    Alano, pour tes stats…:j’étais dans le Galibier hier, et il y avait un très fort vent dans le dos pour la course, notamment sur la longue portion où Quintana a attaqué et fait le trou. Je ne suis pas forcément fan de ce coureur, mais il avait de la force hier, une bonne alchimie d’ailleurs entre force et vélocité,
    -content Mica 😁? -,gestion de l’effort, tactique parfaite (lieu et timing de l’attaque), position sur le vélo …un must pour les écoles de cyclisme.
    La performance de Schleck en 2011 est assez extraordinaire : ils avaient monté le col Agnel, versant italien, qui est nettement plus dur que le col de Vars. Le vent était ensuite défavorable dans le Lautaret, de mémoire, et soufflait en rafale dans le Galibier. C’était le temps des E.T…
    Il y a de fortes chances que l’étape d’aujourd’hui ne donne rien, sauf si une équipe prend la responsabilité de déclencher les hostilités au pied de l’Iseran.
    Sinon, il y aura toujours un des 5/6 prétendants pour rouler derrière un des favoris qui serait devant. Tignes n’est visiblement pas très difficile, d’après les journalistes, qui n’ont pas toujours une connaissance très fouillée de la course et de l’effort cycliste.
    Tout risque de se jouer samedi…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Nico D
    Soumis le 26 juillet 2019 à 6:42 | Permalien

    Merci Eric! Mais ce n’est pas de moi en tt honnêté. C’est de Lance Armstrong sur son podcast the move.

    Bernal n’a pas mis la misere a tt le monde hier. Et j’imagine que c’est pourquoi Thomas s y est essayé aussi. Ca va se jouer a la recup et on verra bien qui est allé trop loin hier.

    Je ne m’attends a rien de buchmann et krujwjk. Vont jouer le podium.
    Landa partira dans l iseran, et Bernal et Pinot devront suivre. S’ils mettent plus d une minute a Alaphilippe en haut il ne reviendra pas.

    Le facteur X sera la meteo. S’il pleut il y aura des bobos.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • nick
    Soumis le 26 juillet 2019 à 7:43 | Permalien

    ouais, un peu bizarre hier, bernal a un peu plafonné, thomas a oublié de le suivre (panne d’oreillettes ?) et pinot paraissait un peu désabusé mais on a l’habitude,

    par contre, s’ils font 1 et 2, jim viendra-t-il à paris ? https://reporterre.net/Tour-de-France-l-equipe-Ineos-championne-du-plastique-polluant

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 26 juillet 2019 à 8:16 | Permalien

    @EAP,

    L Iseran n est pas propice à une échappé solitaire, mais malheur à celui qui se ferait sortir des roues.

    La montée de Tignes ne créera pas de gros écarts mais ils prennent la petite route entre les Brevieres et les Boisses et cela ne sera pas non plus une promenade de santé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 juillet 2019 à 8:38 | Permalien

    Oui, Eric, bien vu.
    C’est souvent le cas dans les longs cols. Facile à suivre si t’es bien, pas simple d’y faire des écarts seul devant, mais si tu sautes, tu le paies cher.
    Les moniteurs de ski avaient de beaux maillots à l’Ardéchoise !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Nico D
    Soumis le 26 juillet 2019 à 8:50 | Permalien

    On sait sans doute pourquoi Pinot n’a pas suivi Bernal hier. Ca relativise un peu plus. Movistar et surtout EF mettent le feu ou la table. Si un favori attaque et revient sur eux ca lui fera un gros avantage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Lbi
    Soumis le 26 juillet 2019 à 8:56 | Permalien

    La course serait complètement folle et tellement plus tactique et intéressante sans oreillettes!
    Sans compter que les movistar auraient une excuse 🙂 🙂 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 26 juillet 2019 à 9:36 | Permalien

    Les animateurs télé continuent leur bla bla explicatifs tout en omettant la réalité sur l’abandon de Pinot.

    Je tire les mêmes conclusions qu’au Giro 2018… Si Pinot prenait un peu de cortisone et d’antibiotiques, comme plusieurs coureurs sur ce Tour, il serait très difficile à battre. Il refuse de jouer sur la ligne mince entre le dopage et le soutien médical. C’est son choix et il est légitime. Mais c’est aussi ce qui explique ses abandons sur blessures, usure et infections pendant les grands tours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 12 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 26 juillet 2019 à 9:52 | Permalien

    course arreée a cause de la grele! quel tour

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • nico d
    Soumis le 26 juillet 2019 à 9:55 | Permalien

    Je me doutais que la meteo serait un facteur. Mais j’avais pas pense a ca!

    Bravo Bernal & Ineos. Ils ont sorti les griffes quand ca comptait.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • bigmouse
    Soumis le 26 juillet 2019 à 9:56 | Permalien

    ca serait marrant qu’ils annulent l’etape lol on repart de zéro et pinot revient lol

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Soumis le 26 juillet 2019 à 10:30 | Permalien

    De la cortisone et des antibiotiques pour éviter les blessures (en l occurrence, à priori, une déchirure musculaire) ?

    Tu as quelques connaissances en médecine pour écrire cela ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 26 juillet 2019 à 10:52 | Permalien

    A la fin, c’est toujours la SKY qui gagne…euh, pardon, Ineos.
    A en rendre Madiot modeste et audible !
    Eric, LbI n’a pas complétement tort : par exemple, une angine traitée avec de la cortisone, c’est 2 jours, et dès la prise de traitement,ça carbure parfois mieux qu’avant.
    Une angine traitée comme je les traite, c’est antibio 10 jours si bactérienne, 5 jours à plat si c’est viral !
    Et avec le niveau d’exigence du cyclisme moderne, la moindre « merde » en 3ème semaine, et c’est mort !
    Que m’arrive-t-il ? Je trouve Madiot audible, correct et intéressant aujourd’hui…
    Bravo Monsieur Pinot, ça marchera un jour!
    Par contre, personne n’était au courant du problème sur France 2 au moment de son abandon, et en fin d’étape, on nous sert 2 jours de vidéo sur l’élongation du leader de la FDJ… faudrait quand même arrêter de nous prendre pour des gogols !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Lbi
    Soumis le 26 juillet 2019 à 12:21 | Permalien

    Eap ce n est pas moi mais je suis d accord. Comme je l ai dit depuis le début tout est truqué. A partir du moment ou les skys ne font pas partie du mpcc et que la fdj si, il faut pas s étonner qu ils ecrasent les pedales en troisieme semaine quand pinot abandonne, que ce soit sur blessure ou maladie, l épuisement en est surement la cause
    La sky a compris depuis 2015 qu il ne faut pas ecraser les autres comme armstrong car apres elle est sifflée. Elle gagne donc en toute discretion, avec juste ce qu il faut pour etre devant les autres, pas plus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Lbi
    Soumis le 26 juillet 2019 à 12:22 | Permalien

    Et comptez pas sur les autres equipes pour les denoncer, soit elles font pareil, soit elles ont peur des represailles le reste de l année…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Zardoz
    Soumis le 26 juillet 2019 à 2:12 | Permalien

    J’ai grimpé Val Thorens à 16 ans. Bel exploit personnel pour l’ado que j’étais, mais pour des pros, ça devrait passer sans trop de difficulté.

    C’est long, très long, même. Ça va très haut en altitude. Mais on y trouve assez facilement son rythme, y compris dans la partie finale, où je me rappelle avoir vu parfois des 14 ou même 15 à l’heure sur mon compteur, alors que j’étais seul, et que je ne roule normalement pas à cette vitesse sur ce genre de pourcentages, même sur des côtes d’un kilomètre. Un vrai boulevard, quoi.

    C’est resté en fait ma seule vraie expérience en montagne, donc je n’ai pas de point de comparaison. Mais à mon avis, ce n’est plus là que va se jouer le maillot jaune.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Esteban
    Soumis le 26 juillet 2019 à 4:22 | Permalien

    @Eap:
    Tu m’a l’air de ne pas surconsommer les Antibiotiques ceci dit j’ai une petite rectification à faire
    Une angine guérie en moyenne en 6 jours, qu’elle soit virale ou bactérienne. si on met des antibiotiques c’est uniquement pour éviter les complications cardiaques et rénale du au streptocoques.

    Très déçu pour Pinot qui psychologiquement avait bien digéré son échec de la fin du Giro 2018. Espérons que la aussi il arrive à s’en remettre.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Christian
    Soumis le 26 juillet 2019 à 5:07 | Permalien

    La 20ems étape va être raccourcie a… 59km! Ne restera plus que la montée vers val Thorens, très roulante.

    Il risque d y avoir un groupe de peut être 30 courreurs qui pourraient se disputer la victoire.

    Ça va être une sorte de course de côte avec les ineos qui feront la montée à fond.

    Un courreur avec un bon jump attaquant dans le final pourrait il peut être reprendre le maillot jaune avec les bonifications? 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • nico d
    Soumis le 26 juillet 2019 à 5:14 | Permalien

    Alaphilippe devrait finir sur le podium a moins d’une minute de Bernal – quoique il s’est confié être archicuit. C’est fou et tellement rageant. Seul benemol attention au tour en suregime, des fois on ne s’en remet jamais.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Soumis le 26 juillet 2019 à 5:49 | Permalien

    EAP,

    Mon commentaire est une réponse à celui Thierry mtl.

    Ta réponse est pour le moins inattendue puisque cela ne concerne pas LBI et que cela ne concerne pas non plus les infections…

    Mais puisque tu tiens à répondre, je te pose la question :

    Quels sont les risques pour les muscles et les tandons d un traitement préventif et systématique à la cortisone et aux antibiotiques ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • thierry mtl
    Soumis le 26 juillet 2019 à 7:13 | Permalien

    J’ai consulté plusieurs sites d’info et la blessure exact de Pinot n’est pas clairement précisée (ou différente selon les sites), bien qu’elle résulterait d’un coup de guidon.

    Je maintien que si Pinot était traité avec le même soutien pharmacologique et médical que les coureurs d’Inéos et certaines autres équipes, il serait moins souvent en situation d’abandon pour blessures, usures et infections. Le corps fonctionne comme un tout et l’épuisement d’un grand tour le fragilise entièrement. Un petit problème de santé peu dégénérer rapidement après deux semaines de courses à un tel niveau qui amène les organismes aux limites du soutenable.

    En 7 Tour victorieux, Armstrong n’a jamais été malade bien qu’il revenait d’un cancer. Il était nourrit au dopage, mais aussi à tout ce qui était nécessaire pour prévenir les « petits problèmes collatéraux ».

    Les médecins de certaines équipes appellent ça « soigner les coureurs » « protéger leur santé ». La limite de ces soins est un concept fondamental dans le cyclisme de l’époque Sky-Inéos. Marginal gains comme disait Wiggins.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 8 votes)
  • Soumis le 26 juillet 2019 à 9:53 | Permalien

    Ce n est pas exactement ce que tu avais écrit au départ. Mais passons…

    Je veux bien que les traitements préventifs cités (cortisone et antibiotiques) puissent permettrent aux coureurs d éviter des infections.

    Mais pour ce qui est d une blessure résultant d un coup de guidon …

    Je ne suis pas fermé à une explication mais le prétendre ou le maintenir sans arguments n est pas convaincant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  • lbi
    Soumis le 27 juillet 2019 à 2:05 | Permalien

    Quand tu es bourré d’antidouleur, c’est pas un coup de guidon qui t’arrête. Sky fonctionnait au tramadol (morphine). Il n’y a qu’à voir gilbert qui fait le col du portet le genou en vrac l’an dernier, il fait 50 km en haute montagne après une énorme chute. Sans produits, il serait rentré à casa direct. Et c’est un coéquipier d’alaphilippe….
    Christian, la hiérarchie ne bouge plus à la fin, surtout avec sky. Bernal va surement enfoncer le clou.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Yvon
    Soumis le 27 juillet 2019 à 2:31 | Permalien

    Bravo Julian grâce à toi on s’est un peu moins emm. que d’habitude quelques petits changements Kiatowski inexistant Poels moins régulier. Pinot peut être trop honnête pour gagner un tour. Mottet qui était quelqu’un de correct faiblissait toujours en troisième semaine.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Soumis le 27 juillet 2019 à 3:23 | Permalien

    Oui LBI, le Tramadol à pu permettre l atténuation de douleurs qui ont permis à des coureurs de raĺier l arrivée, parfois au détriment de leurs lésions…

    L ont peut utilement ajouter que le Tramadol apportait très probablement un avantage dans l effort non négligeable, même non blessé et ceux, malgré les effets secondaires qui sont importants.

    Mais, comme tu le sais sûrement bien mieux que moi,le Tramadol est interdit en 2019…

    Par ailleurs, on ne peut jurer de rien quand aux antidouleurs qui ont pu être prescrits à Thibault Pinot. C est le TdF et les enjeux étaient colossaux.

    Malheureusement pour les vrais malades non sportifs, les paintkiller ont aussi leurs limites. Des lésions musculaires peuvent être extrêmement douloureuses et temporairement invalidantes.

    Le fait est que tous les coureurs devraient être soumis aux mêmes obligations car l équité de la course en dépend…

    C est un sujet que tu abordes régulièrement et à juste titre.

    Néanmoins, soutenir comme Thierry mtl qu un traitement préventif à la cortisone et aux antibiotiques aurait permis à Thibault Pinot de finir voir gagner le TdF sans plus d argument dessert ton propos bien plus qu il ne le renforce.

    Car, si la même chose était arrivée au coureur d une équipe qui utilise la cortisone et les antibiotiques à titre préventif, il me semble que l on aurait pu écrire que cette pratique augmente le risque d avoir des tandinopathies et des accidents musculaires.

    Mais j aurais aimé avoir l avis d un médecin ou d un pharmacien avant d écrire cela…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 27 juillet 2019 à 3:36 | Permalien

    Toujours intéressant de dialoguer avec vous tous !
    @Esteban : dans la mesure du possible, j’évite tous traitements médicamenteux. Tu as raison pour la durée de guérison d’une angine, je le sais d’ailleurs.
    Dès mon passage chez les séniors, j’ai été confronté au problème : la très grande majorité des coureurs « se soignaient », comme dit Thierry mtl, qui doit bien connaitre le milieu cycliste. J’ai refusé.
    @Eric : les risques des traitements à la cortisone sur les muscles et les tendons sont connus depuis le milieu des années 80. Il n’y a qu’à répertorier les blessures et les causes officielles pour certaines, plus souvent officieuses, dont étaient victimes les coursiers de l’époque, avec des périodes de rémission plutôt longues pour s’en convaincre. Les antibios sur le long terme amènent les mêmes problèmes que ceux qui touchent le grand public aujourd’hui : trop d’antibio –> adaptation des souches bactériennes –> encore plus d’antibio…etc…
    C’est certainement en cela que Pinot est un mec assez fort mentalement, contrairement à ce que l’on pourrait croire.
    Il est fort probable qu’un peu de cortisone, doublé d’une prise de tramadol à fort dosage eu permis de terminer l’étape, si ce n’est le tour.
    Pour la course, la fin de l’étape au sommet de l’Iseran avantage deux français :
    – Alaphilippe qui aurait certainement compté un gros débours (4 minutes ? ) à Tignes, et ne serait plus sur le podium ce matin.
    – Bardet qui aurait peut-être eu du mal à conserver son maillot à pois à Paris.
    Désolé pour cette analyse factuelle…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • marius
    Soumis le 27 juillet 2019 à 3:38 | Permalien

    La montagne accouche d’une souris.
    La faute aux intempéries…et aux arrivées tardives. N’importe quel randonneur ou alpiniste sait que les conditions se dégradent l’après-midi. Un départ avancé de 2 heures, irait dans le bon sens.
    On peut saluer le fair play d’Alaphilippe et de son équipe. Les choses auraient sans doute été différentes si un Ineos avait perdu son maillot. Souvenez-vous du footing de Froome à l’arrivée du Ventoux, au final, classé dans le même temps.
    Immense déception pour Thibault Pinot, son physique le lâche une fois de plus, mais tellement logique lorsqu’on pousse son moteur aux limites. Souvenez-vous de Romain Bardet qui s’effondre dans le chrono de Marseille en 2017, vidé de ses forces, pendant que les autres se baladaient.
    Landa avait failli le sortir du podium.
    Sur ce Tour, après l’arrivée tardive à Prat d’Albis, les coureurs avaient encore 3h30 d’autobus, pour rejoindre l’hôtel. Même avec un jour de repos derrière, ce n’est pas acceptable.
    Cet après-midi, à cause des intempéries, on nous sert une course de côte, comme au Tour de Romandie. Pas le temps ni l’envie de faire un parcours bis, le col de la madeleine n’est pas loin pourtant.
    Pas sûr que les derniers mètres en Gravel à ValThorens soient praticables, mais c’est anecdotique.
    Autrement dit, la fête est finie.
    Dommage, j’y ai cru à cette victoire française.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 27 juillet 2019 à 4:40 | Permalien

    Je ne dis pas que c’est à titre préventif, je dis qu’ils se dopent et donc fatiguent moins. L’exemple d’armstrong qui n’a rien eu pendant 7 ans est frappant. Quand tu n’es pas fatigué, tu ne te blesses pas et tu n’es pas malade. Lui ajoutait aussi une grande cadence de pédalage pour ne pas fatiguer ses genoux, contrairement à ullrich.
    Après, cela fait 20 ans qu’on fait des hypothèses sur les produits. Comme je dis souvent, les paysages et l’envie de prendre les routes empruntées sont plus motivantes que cette pseudo course, ou tous ne courent pas à armes égales. L’uci en est responsable. Ils ont les moyens d’interdire la triche, ou plutôt de ne pas l’autoriser. Et les oreillettes aussi.
    Mais l’argent est roi dans ce monde…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • Soumis le 27 juillet 2019 à 6:49 | Permalien

    EAP,

    Pour les antibiotiques, pris en cure, ce sont également des engrais musculaires qui permettent de fabriquer de la masse maigre mais qui fragilisent le muscle.

    Pour tes conclusions sur la possibilité de terminer la course, tout d abord le Tramadol est désormais interdit et, il me semble, facilement détectable.

    Ensuite, il n y a que le staff médical qui sait ce qui lui a été prescrit.

    Pour terminer, la consommation de cortisone est suffisamment répandue dans la société et le monde du sport pour pouvoir dire, il me semble, qu avec ou sans, pour une déchirure musculaire, cela n a ou n aurait pas changé grand chose.

    Mais, là encore, il aurait été souhaitable d avoir l avis d un médecin ou d un pharmacien.

    Je suis d accord avec toi pour les bénéficiaires de la neutralisation de la course. Néanmoins, tu en oublies un.

    A partir du Pont Saint Charles, Bernal allait rencontrer 20 km avec le vent dans le nez dont une dizaine plus ou moins plats avant la monter sur Tignes vent dans le dos. Dans ces conditions, Guerant Thomas n avait pas encore course perdue.

    Marius,

    Tu as raison mais le parcours et les horaires sont essentiellement pensés pour la télévision.

    LBI,

    Je ne peux que partager ton raisonnement mais il y a tout de même une faille.

    Tu parts du postulat que certaines équipes recourent au dopage et d autres non…

    Il est probable que la situation soit infiniment plus complexe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • Soumis le 27 juillet 2019 à 6:51 | Permalien

    La montée sur Tignes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • françois
    Soumis le 27 juillet 2019 à 7:30 | Permalien

    « Tu pars du postulat que certaines équipes recourent au dopage et d autres non…

    Il est probable que la situation soit infiniment plus complexe. »

    En regardant les résultats world tour de cette année avec une archi domination de quelques équipes, j’ai tendance à penser que la situation n’est pas si complexe que cela…

    Regarde la composition du staff médical de Lefévère par exemple…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Soumis le 27 juillet 2019 à 7:40 | Permalien

    Oui, comme au foot… Les gros budgets trust les podiums.

    Tout ce barnum ressemble un peu à un match de catch. Les gentils et propres Français contre les méchants tricheurs britanniques. Scénario convenu qui plait au quidam.

    Bon,aller, je vais me détendre devant la télévision.

    Certains diront que c est presque une journée de repos puisque c est presque une course de côte 😉

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • françois
    Soumis le 27 juillet 2019 à 7:47 | Permalien

    ce sont des faits, désolé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Soumis le 27 juillet 2019 à 8:31 | Permalien

    Oui, désolé, ce sont des faits… Les palmarès sont le reflet des budgets.

    Le dopage est partout, y compris dans les derniers du peloton, et y compris également chez les amateurs, c est également un fait…

    Au royaume de la truanderie, la hiérarchie est est moins établie qu au royaume du capitalisme.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • françois
    Soumis le 27 juillet 2019 à 9:56 | Permalien

    année 2019
    AG2R-La Mondiale France 15,5M€
    Astana Kazakhstan 17M€
    Bahrain-Merida Bahrain 19M€
    Bora-Hansgrohe Allemagne 22M€
    CCC Team Pologne 20M€
    Deceuninck-Quick Step Belgique 18M€
    Dimension Data Afrique du Sud 15M€
    EF Education First Etats-Unis 11M€
    Groupama-FDJ France 19M€
    Jumbo-Visma Pays-Bas 9M€
    Katusha-Alpecin Suisse 32M€
    Lotto-Soudal Belgique 16M€
    Mitchelton-Scott Australie 13M€
    Movistar Espagne 15M€
    Ineos (ex Sky) Grande-Bretagne 39M€
    Sunweb Allemagne 16M€
    Trek-Segafredo Etats-Unis 12M€
    UAE Team Emirates Emirats arabes unis 30M€
    Arkéa-Samsic France 10M€
    Cofidis France 11M€
    Total Direct-Energie France 9M€
    Wanty – Groupe Gobert Belgique 5,5M€

    A part ineos, pour les autres, c’est très très loin d’être flagrant…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Soumis le 27 juillet 2019 à 10:21 | Permalien

    Merci François pour le travail de recherche…

    Il faudrait étaler sur plusieurs années mais il est vrai que la hiérarchie du capital est un peu moins marquée que dans les sports collectifs. Une équipe comme EF est très rentable.

    Je tire un peu le trait et il est certain qu il y a du doppage collectif. Mais il y a également des pratiques individuelles…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 27 juillet 2019 à 10:25 | Permalien

    C est vrai que l équipe Jumbo-Visma à un tout petit budget et de très très bon coureurs…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • françois
    Soumis le 27 juillet 2019 à 10:39 | Permalien

    être dans une équipe française ou du mpcc ne vous empêche pas de bricoler, nous sommes d’accord.

    Mais bon , est ce un hasard si dumoulin fait le forcing pour aller chez jumbo (ex rabobank) après la saison quasi blanche de sunweb?

    c’est toujours dans les mêmes marmites que se font les resultats.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • marius
    Soumis le 27 juillet 2019 à 10:47 | Permalien

    Intéressant ces chiffres, 375 M€ au total.
    Pour comparer avec le foot:
    Budget des équipes de ligue 2: 283 M€
    Budget des équipes de ligue 1, attention, c’est du lourd.
    PSG : 500M€
    Lyon: 285M€
    Soit 1900M€ au total.
    Le cyclisme reste très bon marché en terme de rapport prix visibilité, une présence sur le Tour, suffit à justifier l’investissement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Garolou
    Soumis le 27 juillet 2019 à 2:17 | Permalien

    Bon Ineos gagne le tour. Sommes nous partis pour une autre domination totale??? Bernal n’a que 22 ans…
    En passant merci Julian merci Pinot

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • wolber
    Soumis le 27 juillet 2019 à 5:20 | Permalien

    En tout cas les gentils français pas dopés, dans la montée des Menuires , ils n étaient pas a la fête

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 28 juillet 2019 à 2:11 | Permalien

    Pour un presqueignare en comptabilité, qu’inclut-on dans le budget annuel d’une équipe ? Je n’ai pas l’impression qu’il y ait la masse salariale. Parle-t-on de budget de fonctionnement ? Quand on voit le prix d’un bus aménagé…
    @Eric : d’accord avec toi, difficile d’extrapoler sur du dopage organisé. En plus, un produit convient à un coureur et pas forcément à un autre. D’ailleurs, le dopage organisé reproché à Armstrong ne l’était pas tant que ça, et tous n’en bénéficiaient visiblement pas. Des gars qui bricolent dans leur coin, il y en a toujours eu, et en général, ça se sait dans le peloton car il y a toujours un moment de confidence envers un soigneur, ou un co-équipier…
    A noter que « se soigner », n’est pas perçu comme une pratique transgressive dans le milieu, mais comme une démarche responsable envers son organisme !
    Je ne pense pas qu’il soit possible de passer la 3ème semaine sans encombre, sans être soigné. Surtout avec le degré d’exigence actuel dans la compétition cycliste.
    @Eric : vendredi, étape de l’Iseran, Bardet et Alaphilippe sont avantagés. Thomas et surtout Yates à mon sens sont perdants. Le 1er pouvait rentrer dans la vallée, le second pouvait gagner l’étape. D’ailleurs, on a bien vu à qui l’on avait à faire : en queue d’échappée, pas de relais au début. Puis dans les tous premiers de l’échappée – toujours dans les roues -, puis accroché à Nibali…puis à Bernal…certains diront bonne stratégie. Je ne le pense pas !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 28 juillet 2019 à 2:22 | Permalien

    Hier, le raccourcissement de l’étape format course cadet, aura été profitable à Valverde et Bardet.
    Valverde qui vient mourir à 10 secondes de Nibali !
    Ça aurait eu de la gueule si Saunier Duval était venu gagner la dernière étape avec son maillot irisé…?
    Sur le parcours prévu initialement, il n’aurait pu faire 2, au regard de ce qu’il a montré ces derniers jours.
    Enfin, Bardet, malheureusement incapable de défendre son maillot à pois dès le début du col, bénéficie d’un alignement d’étoiles pour le conserver à l’arrivée :
    1/ avec le parcours initialement prévu, c’était cuit !
    2/ avec le nombre de prétendants (Bernal, Caruso, Wellens, Yates, Quintana, il a quand même été chanceux de ne pas voir un de ceux-ci franchir la ligne dans les 3 ou 4 premières positions.
    C’est déjà l’euphorie autour de Bernal : il va gagner 10 tours de France.
    Le gars n’a que 22 ans. Il tire déjà sur la corde : Paris-Nice, Tour de Catalogne, Tour de Suisse, Tour de France…
    Ullrich était le nouveau Merckx en 1997!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • françois
    Soumis le 28 juillet 2019 à 2:55 | Permalien

    Après verif, il semble que le budget de jumbo soit plus près de 17 M d’Euros.
    Ce qui la situe dans la bonne moyenne des équipes world tour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • lbi
    Soumis le 28 juillet 2019 à 4:12 | Permalien

    Toujours aussi d’accord avec toi EAP; attention, pour ullrich, enlève armstrong et tu verras son palmarès… Sans compter que si l’on ne considère pas que seule la victoire compte (ce qui est mon cas), les places d’honneurs dans le tour sont … honorables, et peu ont le palmarès d’ullrich… Qui en plus était incroyable rouleur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Lbi
    Soumis le 28 juillet 2019 à 4:31 | Permalien

    Mythique interview dans l equipe du mythique offredo…Je vous la conseille.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!