Tour de Georgie

Lance Armstrong s’est imposé dans le Tour de Georgie à l’issue de la 7e et dernière étape remportée par le Canadien Gordon Fraser. Voyons ce qu’il y a à retenir de cette semaine de course aux tats-Unis :

1 – les deux victoires de Gordon Fraser, un garçon d’Ottawa qui fait un bien fou au cyclisme canadien. Peu connu chez nous en comparaison à Charles Dionne ou Dominique Perras, il demeure le Canadien qui gagne probablement le plus souvent au plus haut niveau. Bravo Flash Gordon !

2 – la belle prestation d’ensemble de nos Canadiens. Outre Fraser, Wolhberg a bien fait dans le contre-la-montre et termine 10e au général. Dionne, pour sa part, a terminé 3e de la difficile 5e étape, une performance remarquable pour un garçon plutôt catalogué sprinter. Mais le plus impressionnant, à notre avis, demeure la prestation d’ensemble de Perras. Soulignons qu’il a terminé 18e du CLM à moins de 3 minutes d’Armstrong, dans une épreuve qui n’est pas sa spécialité. Une très belle performance qu’il a confirmé dans les jours suivants en limitant les dégts, avec à la clef une très belle 17e place au général, et deuxième Canadien. Du beau boulôt pour le Champion Canadien qui a su faire honneur à son maillot.

On peut en plus penser que la préparation de Dominique pour cette épreuve ne fut pas optimale, trouvant une équipe peu de temps avant. Dans ce contexte, cela témoigne de la force de ce garçon ainsi que de sa volonté à vouloir se montrer sur de telles courses. Bravo Dominique !

3 – la victoire d’étape de Mario Cipollini, qui fera assurément beaucoup pour rebtir sa confiance en lui. Il a toutefois été battu par Fraser et Haedo hier dans la dernière étape. Nous verrons lors du prochain Giro si Mario a pleinement retrouvé, sur les routes américaines, son niveau.

4 – la prestation d’ensemble des CSC, encore excellents avec Voigt vainqueur samedi en altitude et qui termine 2e au général. Jullich a également bien fait, se mettant au service de Voigt après le CLM. Quant à Brian Vandborg, lui-aussi de chez CSC et 9e au général, quelqu’un le connaît-il ?!

5 – la victoire de Lance Armstrong. Une victoire dans son pays fait toujours du bien (et c’est bon pour les sponsors). Plus encore, Armstrong, par cette victoire, prend un ascendant psychologique important face à son grand rival Ullrich, au prise avec des difficultés dans sa préparation (abandon sur la Flèche Wallonne, forfait pour la Doyenne). Armstrong rassure, en quelque sorte, et Ullrich fait douter.

6 – l’annonce de US Postal d’arrêter le sponsorship de l’équipe à la fin de la saison. Il apparaît évident que l’après-Armstrong sera difficile à gérer pour cette équipe, comme pour le cyclisme américain qui a besoin de héros. Si on a été gtés depuis 20 ans avec Greg LeMond, Andy Hampsten, Davis Phinney, George Hincapie et bien sôr Lance Armstrong, on voit mal la relève actuellement. Si l’actuel 2e sponsor de l’équipe, Berry Floor, s’est montré intéressé à poursuivre l’aventure, on ignore pour l’instant si le groupe pourra survivre dans sa configuration actuelle. Chose certaine, la décision d’Armstrong d’arrêter ou de poursuivre sa carrière à l’issue de la présente saison sera déterminant pour trouver un nouveau sponsor, et le prochain Tour de France sera déterminant pour Armstrong dans cette décision…

Fouillez nos archives!