Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Tour de France: les nouveautés en 2018

Plusieurs nouveautés sont introduites au Tour de France cette année. Petit tour d’horizon vous permettant de mieux comprendre la course.

1 – Équipes de huit coureurs. Avec un coureur en moins de disponible par rapport aux années précédentes, cela force les équipes à faire des choix plus drastiques en fonction de leurs objectifs. La taille du peloton complet passe de 198 coureurs à 176. Chaque abandon se paiera davantage « cash » que par les années passées.

2 – Le col du Portet. Selon Christian Prudhomme, cette ascension des Pyrénées serait la plus difficile en France après celle du Mont Ventoux. Au terme d’une étape courte de 65 kms, dégâts garantis!

3 – La grille de départ. Pour limiter la guerre des premiers kilomètres et donner une chance aux meilleurs de partir l’étape du bon pied, on positionnera les coureurs selon une grille de départ en fonction du classement général lors de la 17e étape, très courte (65 kms). Ca partira assurément très vite puisqu’on part dans la montée de Peyragudes. Festival du home-trainer avant l’étape!

4 – Les points bonus en cours d’étape, généralement en haut des bosses. Ces points seront attribués sur les 9 premières étapes, à l’exception bien sûr du chrono par équipe, et donneront des secondes de bonification à ceux qui en marqueront le plus.

5 – Les pavés de Paris-Roubaix. Si les pavés ont déjà été au programme du Tour, il y en a davantage en 2018, soit 15 secteurs en 70 kms seulement. Plusieurs de ces secteurs sont les mêmes que ceux de Paris-Roubaix, ca sera donc du costaud.

Vivement samedi!

Partager

Précédent

Affaire Froome: 7 millions d’euros!!!!

Suivant

Froome sera hué

  1. noirvélo

    1) Dans ce cas ils auraient pu rajouter 2 équipes …

    0
    0
  2. noirvélo

    5) l’étape de « Roubaix » , ma préférée d’emblée !!!

    0
    0
  3. Edgar Allan Poe

    L’étape de Roubaix est courte (156 kms) avec somme toute que 21 kms de pavés. Paris Roubaix 2018, c’était 257 bornes avec 55 kms de pavés. Le ratio est beaucoup plus élevé.
    Ça va faire 3H30 d’effort maxi. Les conditions météo (vent, pluie, boue ou poussière) contribueront au spectacle.
    Laurent, je rajouterai l’étape du plateau des Glières :
    – courte : 158 kms
    – la montée des Glières nécessite visiblement d’être dans les 30 premiers au pied du col car la chaussée n’est pas large
    – cette montée est donnée pour 6 kms à 11.2% de moyenne. Ça va grimper très fort.
    – au sommet, les 2 kms de route non goudronnée sont vraiment pourris avec des pierres qui dépassent de plusieurs cm.
    Enfin, il y a moins de 6 kms de descente entre le sommet de l’avant dernier col (le col de Romme 8.8 kms à 8,9%) et le sommet de la Colombière.
    A voir

    0
    0
  4. noirvélo

    @ EAP,

    « Roubaix » , l’étape sera plus courte mais intense , rapide et cassante ne serait-ce que pour se placer ! les poids légers, les grimpeurs et les « non initiés » , une fois de plus risquent de morfler … J’espère que Nibali (pourquoi pas vainqueur final ) va nous faire le même numéro qu’il y a 2 ou 3 ans !!!

    0
    0
  5. mica

    Noirvélo: le « numéro » de Nibali dans l’ étape de Roubaix il y a 3 ou 4 ans était un peu….surnaturel…
    Ce passage du Tour dans le Nord de la France ne fut pas très clair.
    Pour le dopage en cyclisme, c’ est un peu comme pour tous les « grands sport », professionnels à l’ extréme et gangrénés au possible
    Dans l’ affaire Fromme Sky, l’ argent a joué un rôle majeur, cela semble évident.
    Au dela du dopage, le cyclisme souffre de bien d’ autres maux qui eux, pourraient étre résolus avec un peu moins de laxisme.

    0
    0
  6. Edgar Allan Poe

    Mica, j’étais cette année là (2014) à Chamrousse, précisément à 2 kms de l’arrivée. Et le passage de Nibali était pour moi surnaturel aussi : le mec se retournait, comme pour attendre un équipier, alors qu’il était seul en tête. Il volait, en pleine canicule. Je n’avais jamais vu cela. Les spectateurs n’en revenaient pas. Astana !
    Ceci étant, ce n’était qu’une impression, et elles sont parfois trompeuses.

    0
    0
  7. mica

    EAP: Pour Nibali, ton impression visuelle, a Chamrousse, était certainement la bonne, tu n’ as pas du te tromper, et il n’ y a pas eu que Chamrousse!
    Son surnom : « le requin de Messine » lui va comme un gant!
    Outre qu’ il utilise et sollicite (dans son pays ou ailleurs) les moindres abris, pour bondir hors de la meute et entretenir certaines échappées, il sait tirer toutes les ficelles du métier…Alors, son TDF 2014 (Astana! dis tu) n’ a peut étre pas été le plus clair du siècle naissant.

    0
    0
  8. Bertrand

    Tuyau pour le cycliste Prudhomme. Un petit tour du coté du Grand Colombier par Virieux le petit…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.