Tour: attention aux raccourcis!

C’est moins une surprise qu’avant: les cyclismes colombiens et slovènes sont à la fête sur ce Tour de France!

Le Colombien Daniel Martinez s’est adjugé hier une des étapes les plus difficiles, maitrisant bien les deux Bora-Hansgrohe avec lui dans le final. Pour moi, il était clairement le plus fort, et il était également sûr de lui, aucun doute là-dessus.

Derrière, les deux slovènes Roglic et Pogacar ont fait le ménage. Bernal en a fait les frais, c’est le grand perdant du jour qui a montré ses limites sur un terrain qui normalement est le sien, c’est-à-dire les forts pourcentages. On n’est probablement pas encore assez en altitude pour lui!

Richie Porte a surpris, terminant juste derrière les deux slovènes avec Landa et Lopez.

Outre Martinez, Pogacar est lui l’autre grand gagnant du jour, se hissant à la 2e place du général. J’apprécie le tempérament d’attaquant du jeune coureur lorsque la route s’élève.

Du coup, deux slovènes aux deux premières places du général, suivis de… quatre colombiens!

Considérant mon récent article sur les affaires dans ces deux pays, il serait facile de prendre des raccourcis. Je vous invite à la prudence dans vos commentaires, il en va de la qualité de ce site.

Essayons plutôt d’y voir clair raisonnablement, sur la base des faits.

Certains ont déjà évoqué le retour du cyclisme à deux vitesses, notamment en pensant aux coureurs français, battus hier.

Attention, les français n’ont pas été battu sur leur valeur jusqu’ici, mais plutôt sur chutes: Pinot, Bardet, Martin, ils sont tous allés au tapis.

Ca ne veut pas dire non plus que je pense que ces coureurs auraient pu suivre les deux slovènes dans les derniers hectomètres des étapes. En fait, je ne le crois pas, puisque personne n’y est parvenu non plus.

Ce qui m’inquiète plutôt, ce sont deux éléments.

D’une part, les temps d’ascension. Pogacar a battu de vieux records du début des années 2000 – grande époque du dopage sanguin – sur le Peyresourde, et tous les coureurs s’entendent pour dire que ca roule décidément très, très vite cette année dans les cols.

D’autre part, la déclaration de Bernal à l’arrivée hier: il a établi ses meilleures références à vie hier dans le Puy Mary en terme de watts. Le gars génère dont plus de watts que l’an dernier sur le Tour, et se fait quand même larguer à la régulière, terminant à plus de 30 secondes des deux slovènes.

Aie. Ca, c’est inquiétant selon moi.

Clairement, les deux coureurs slovènes sont surpuissants. Il va falloir recommencer à s’intéresser aux analyses de watts pour y voir plus clair. Lorsqu’on approche les 6.8 watts par kilo sur 25-30min, ca commence à être très louche, les leçons du passé sont là pour nous le prouver. Les premières analyses des watts poussés dans les Pyrénées confirment que ce Tour de France est d’un très haut niveau, et que Pogacar en particulier développe une puissance vraiment très impressionnante, jamais observée dans le passé récent du Tour. Il est clairement le plus fort en montagne ces jours-ci.  On se demande même si mano à mano, il ne pourrait pas attaquer Roglic dans les Alpes!

Chose certaine, la course continue d’être intéressante. Tant pour le jaune, le vert, les pois et le blanc!

L’étape de demain vers Lyon sourira aux baroudeurs comme Alaphilippe, qui n’a toutefois pas les jambes de l’an dernier. On ne s’ennuiera pas devant la télé.

Pour le général, le prochain rendez-vous c’est le Grand Colombier dimanche, escaladé après deux ascensions pas faciles du tout, la Selle de Fromentel et le col de la Biche. Dégâts assurés! Et les écarts ne se compteront pas en secondes cette fois, mais plutôt en minutes.

24 Commentaires

  • plasthmatic
    Soumis le 12 septembre 2020 à 1:16 | Permalien

    Tu as vu Pogacar encore un poil plus puissant que Roglic, Laurent ?
    J’ai plutôt, à chaque bagarre, l’impression du Jumbo bien en équilibre, maître de son effort, au coup de pédale tonique et fluide, et du plus jeune, l’UAE, plus en explosivité certes, mais finissant quand même par buter dans son braquet.
    On n’est jamais ‘dans les corps’ : chacun bute, à ce stade de puissance ; et surtout, le style de l’un n’est pas celui de l’autre. Comparaison difficile.

    Sinon, toujours sur la seule information visuelle qu’on puisse avoir, Julian Alaphilippe roule définitivement beaucoup plus gros que lors de ses périodes de grande forme. Cause ou conséquence, mais braquet ‘trop’ gros : il finit par coincer. Démenti aujourd’hui ? Et pourquoi pas.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 septembre 2020 à 1:43 | Permalien

    En réalité , ce n est pas seulement les 2 slovènes qui finissent devant Bernal.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 septembre 2020 à 1:51 | Permalien

    À titre personnel, je ne suis pas surpris du tout. J’avais pronostiqué qu’aucun français né finirait dans les 10, même si je mettais un bémol pour G. Martin.
    La surprise, désagréable, est que les 2 slovènes se baladaient bouche fermée, pendant que derrière tout le monde était à la planche. Ils étaient en I3, quand les suivants limitaient en I5 et Bernal frolait le I6!!! Il était vraiment dans le dur.
    Attitudes, origines géographiques des coursiers, puissances développées, temps records dans les ascensions, allusions masquées de certains cyclistes, apparition de nouveaux produits, presence de certains personnes dans le milieu… tout est réuni pour franchir les péages, à défaut des raccourcis, Laurent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +10 (from 10 votes)
  • Patrice
    Soumis le 12 septembre 2020 à 1:53 | Permalien

    On avait déjà 5 colombiens et 2 slovènes dans la liste des favoris du tour. Je ne vois pas ce qu’il y a de surprenant. Ils sont encore là parce qu’ils ont eu la chance de ne pas tomber. Le seul à être allé au tapis c’est Quintana et il est dans le dur. Le top 10 se tient en moins de 3min c’est bien pour la course. C’est pas de la faute des colombiens si les grands tours sont de plus en plus montagneux et les chronos ont quasiment disparus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 12 septembre 2020 à 2:34 | Permalien

    L’ étape d’ hier n’ était trés difficile que sur 6 ou 7 Km et « usante » ailleurs.
    Sur 6 ou 7 km, (guère plus de 1/4 d’ heure) il est normal que les « pros » dégagent plus de puissance que sur un effort de 3/4 d’ heure.
    J’ ai été impressionné et j’ ai eue une peur rétrospective suite à la chute de Bardet qui tente de se relever et qui comme un boxeur K O repart au tapis.
    Et comme l’ ont fait remarquer justement les commentateurs de France 2, un avis médical aurait peut être été nécessaire avant que le coureur ne reparte.
    « La caricature » : Alap. semble dire que cela se jugera en temps et en heure!…..je ne vois pas comment; le caricaturiste s’ est exprimé par le biais d’ un dessin et il en avait le droit….juridiquement, c’ est inattaquable (me semble t’ il).
    Une « fatwa » contre le dessinateur ne sera quand même pas décrétée ….nous ne sommes pas sous le régime des Ayatollahs que je saches?
    Je crois que le dessinateur voulait surtout dénoncer la tribune, presque inconvenante, de plus d’ une centaine d’ heures d’ antenne sur un évènement devenu plus people et publicitaire que sportif.
    Bref, rien de sexiste.
    J’ espère que durant son confinement, Mr Prudhomme aura pris conscience, devant sa télé de l’ inutilité « d’ empiler  » 7 ou 8 arrivées aux sommets et de l’ impérieuse necessitè de rétablir 2 ou 3 vrais clm !
    On voit d’ ailleurs ou nous conduit cette « politique » à vouloir favoriser nos petits Français.
    Le cyclisme possède 2 composantes et en tant qu’ èvenement majeur il doit les respecter sans arrangements à la petite semaine entre « amis ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +9 (from 13 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 septembre 2020 à 3:13 | Permalien

    😊 Usant, souvent , dans une course de velo , ça devient difficile.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • marius
    Soumis le 12 septembre 2020 à 3:16 | Permalien

    Les cols de l’étape du Grand Colombier se feront sans spectateurs (et sans spectacle) à cause de la recrudescence du Covid. Nul doute qu’il en sera de même dans les Alpes.Notre hôte, Laurent, craint que les raccourcis sur le dopage ne nuisent à la qualité de ce site. Encore faudrait-il qu’il y ait des écrits. Personnellement, lorsque je vois le déroulement du Tour, je n’ai plus grand chose à dire. Dans le sport, il n’y a rien de pire que de connaître le nom du vainqueur à l’avance. « ils nous pissent dessus, sans même essayer de nous faire croire qu’il pleut « .Avatar.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 12 septembre 2020 à 3:19 | Permalien

    EAP:  » Attitudes, origine géographique des coursiers ,puissances développées, temps records,allusions masquées de plusieurs cyclistes,apparition de nouveaux produits, présence de certaines personnes dans le milieu. »
    Tout cela est vrai et suspect, mais existe, aussi, dans beaucoup d’ autres sports….dénonces t’ on autant autour de l’ athlé, par exemple, ou les « pratiques » sont souvent aussi douteuses? voir Kenya, ou Jamaique…
    voir des individualités comme Mo Farha, par exemple, ou certain Français surexité aux résultats parfois douteux….(qui me fait penser parfois à Alap.)
    Autre chose, il existe un Français qui s’ améliore de jours en jours et il est coutumier du fait, j’ ai nommé P. Roland; si le TDf durait 3 mois il les aurait tous à l’ usure…..je plaisante à peine!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • ob1w4n
    Soumis le 12 septembre 2020 à 4:38 | Permalien

    Bernal a également était battu par Richie Porte, en générant donc plus de watts que l’an dernier sur le Tour… difficile d’en tirer une conclusion.

    Reste que les 2 slovènes aux 2 premières places, pas suspect du tout 🙂

    @mica: il y a une tolérance pour les caricatures, mais elle ne doit pas dégénérer en diffamation, insulte ou outrage. Le TGI de Paris, par exemple, a déjà condamné un journal/caricaturiste pour le même genre de dessin (la caricature ciblait une journaliste, représentée en sous-vêtement)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 12 septembre 2020 à 5:54 | Permalien

    ob1w4n: Alors, selon toi, on devrait « censurer » toutes les caricatures de la presse satyrique (genre Canard enchainè) et même de la presse généraliste?
    Dans le cas dont nous parlons, il n’ y a, ni diffamation, ni insulte, ni outrage, sinon le constat d’ un « mélange des genres » assez douteux.
    Encore un petit espace de liberté que l’ on voudrait supprimer et aligner tout le monde pour ne voir qu’ une tête?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 14 votes)
  • Dany
    Soumis le 12 septembre 2020 à 6:06 | Permalien

    « Je vous invite à la prudence dans vos commentaires, il en va de la qualité de ce site. »
    « Aie. Ca, c’est inquiétant selon moi. »
    « Chose certaine, la course continue d’être intéressante. »

    Devise de la Flamme Rouge : je ne suis pas dupe mais le spectacle continue…Libre à chacun…
    Pour moi,c’est la fois de trop, particulièrement échauffé par la façon de se faire traiter durant ce long épisode Covid, Bon spectacle à vous…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • marius
    Soumis le 12 septembre 2020 à 6:27 | Permalien

    Quoi qu’on en pense, les coureurs des équipes françaises peuvent être comparés au chien que les sous-mariniers emportaient dans les sous-marins, jadis. Le chien respirait et subissait les effets du monoxyde de carbone, plus lourd que l’air, stagnant au sol, alertant les sous-mariniers. La présence des coureurs français dans un final, nous rassure, sur la bonne santé, crédibilité du peloton. Leur absence par contre…Mais bon, c’est parce qu’ils ne savent pas s’entraîner.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 11 votes)
  • lbi
    Soumis le 12 septembre 2020 à 6:35 | Permalien

    En fait, il faudrait être naif pour croire que le peloton de tête changera et ne trichera pas, pour 2 bonnes raisons. La première, c’est l’encadrement des équipes fait d’anciens coureurs. La seconde est que cette année, il y a eu bcp moins de contrôles du au covid. Si EAP voit les anciens profiter des effets « retard » des produits, que dire des effets quelques mois après… On assiste vraiment à Roglic qui freine chaque jour. Sinon il aurait 10 min sur le deuxième. 🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 12 septembre 2020 à 8:18 | Permalien

    Pour une étape dite de transition, ça m’a l’air pas mal aujourd’hui. Je connais ces routes. Le Béal, par exemple, on ne bascule pas tout de suite au sommet. Et ça fait mal ce genre de truc…mal à la tête surtout. Enfin, au sens figuré, pas comme Bardet. L’an dernier, c’était la tête. Cette année, c’est la tête.
    Il était certainement au top cette année. Sacré retour, mine de rien.
    La descente est piégeuse.
    Si je ne suis pas dûpe, question puissance, bizarrement, pas mal de pros disent atteindre leur plus gros score en valeur maxi lors de l’hiver car ils sont moins « épuisés » musculairement. Et cette année, ils n’ont pas trop sollicité la musculature, faute de compétition. Ceci étant, ce n’est pas en hiver ou en début de saison que l’on tient les puissances maxi le plus longtemps…CQFD.
    Marius, analogie interessante. Pour avoir visiter il y a peu un sous-marin…cette idée de l’hypoxie est proche de la réalité !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 12 septembre 2020 à 11:52 | Permalien

    La victoire d’Andersen à Lyon , j’adore , c’est vraiment ce que je préfère!!! Gagner en poursuiteur après être sorti du peloton 3 bornes avant la ligne , maintenir tout le paquet en respect , à distance , ça c’est du grand art , le vélo comme je l’aime , j’étais « scotché » !!! Sacrée partie de manivelles , gros coeur assuré , il me rappelle Eric Decker dans les années 90-2000 .
    Je trouve que c’est même presque plus fort que de sortir 30 à 50 bornes avant l’arrivée . Là , tu sens tous les sprinters , leurs poissons-pilote , la poussée du peloton et ta montée d’adrénaline , les « pétoches » à mesure que les panneaux indicateurs défilent , jamais assez vite , eux !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 12 septembre 2020 à 12:27 | Permalien

    J’ai l’impression que Sagan a en tête le « challenge de sa vie » , prendre quand même et coûte que coûte ce maillot vert , il a la rage et une obsession de 40 points …Il ne va rien lacher , a perdu un peu de sa superbe , un « sprint litigieux » où il se sent victime , innocent , injustement condamné . Sur ce coup là , il sera moins « Peter cool » mais plus retord et « agressivement concentré » que jamais ! Lui qui se donne l’impression de s’ennuyer un peu sur le vélo , a un chantier , son chantier , passer la montagne en espérant que Bennett craque , parce que maintenant , la vraie montagne se dresse et lui peut mieux (et peut être seul!), la passer que l’Irlandais …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Steph
    Soumis le 12 septembre 2020 à 12:39 | Permalien

    Je ne suis pas un grand fan du « style Bardet » (d’un point de vue cycliste bien sûr) mais lui reconnaissant en sus d’indéniables qualités, un grand professionalisme et un caractère hors norme, je suis très déçu pour lui. Il semblait produire une cuvée TdF « grand cru ».

    Au vu de son attitude immédiatement après sa chute – il se relève, titube et retombe – on se dit rétrospectivement que c’était pour le moins imprudent de le laisser repartir. Mais aucune évaluation à chaud de son degré de conscience, comme au rugby par exemple avec le carton bleu. Cet aspect mériterait d’être amélioré dans notre sport.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 septembre 2020 à 12:51 | Permalien

    Oui, Noirvelo, quel final! D ailleurs un final d étape dans le Tour ne devrait pas ressembler à ça . On flingue aux 5 km , ça rentre…ça repart… une course de velo quoi!
    Un final dont les coureurs français des équipes françaises étaient parfaitement exclus. ( pardon à V Madouas)
    Chez Cervelo, comme chez Bora.. et d autres on marche fort. Très fort!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • marius
    Soumis le 12 septembre 2020 à 1:07 | Permalien

    Un coup d’œil sur le palmarès du jeune coureur Søren Kragh Andersen, montre des qualités de rouleur indéniable, et ce, dès les juniors. Plusieurs titres de champion de clm. Ça va ressembler à quelque chose, la SunWeb, l’année prochaine. En espérant que Romain Bardet puisse choisir ses courses et lâcher le Tour. Demain, gros chantier pour les petits coureurs, malheur aux malades. Une échappée va s’en aller et Les Visma assureront le tempo en guettant les éventuelles faiblesses. L’explication se fera dans la dernière ascension. Les coureurs ne seront pas gênés par les spectateurs, interdits de cols.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 12 septembre 2020 à 1:57 | Permalien

    Wolber ,

    tu veux écrire qu’un final de course doit ressembler à ça , non ? et pas le contraire …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • missbecaneenfolie
    Soumis le 12 septembre 2020 à 5:17 | Permalien

    Beaucoup trop de montagnes et des arrivées au sommet.
    A chaque semaine parmi les 3, ça ne finit plus.
    Démentiel! Ridicule! Trop c’est comme….trop quoi!
    Pas de CLM individuel. Hein?
    Bref, les rouleurs et ceux moins spécifiques, totalement défavorisés.
    Minimum 80-100 km en CLM en 2 étapes sur parcours plat ou vallonné, pas en montée!.
    Vous y verriez de grande différence!
    Avec un tel profil de parcours actuel (2020), il n’y aurait jamais eu d’Anquetil, Hinault, Delgado ni Froome autant de fois vainqueurs dans l’histoire du Tour.
    La norme à 60 kg voire maxi 65 kg s’impose car la gravité ne ment pas.
    Bienvenu les anorexiques cyclistes de petite taille.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  • Wolber
    Soumis le 12 septembre 2020 à 11:43 | Permalien

    Bien sûr, Noirvelo. D ailleurs avant l arrivée des  » trains  » pour les sprinters, c était ça , un final d étape ! On disait même qu’ une étape du Tour, c était une classique tous les jours.

    Après sa victoire, très belle ,à Rocamadour , j imaginais B Cosnefroy possible vainqueur à Lyon. Il porte le maillot à pois rouge et finis régulièrement dans des gruppettos….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 13 septembre 2020 à 12:43 | Permalien

    missbécaneenfolie: pour avoir dit comme toi et ceci depuis de longues années, je ne peux que souscrire à tes propos, et cela mille fois.
    Oui, le cyclisme actuel favorise trop un seul type de coureurs, disons les 60 Kg; les autres, un peu plus « étoffés » n’ ont que des miettes à picorer.
    Certes, hier, Andersen, de belle maniére, ou encore S. Kung, mais leurs entreprises sont la plupart du temps vouées à l’ échec.
    Enfin, l’ on sait bien la finalité de ces routes exclusivement liées à un certain type de coureurs…..on voit aussi l’ impasse ou cela à conduit le cyclisme Français, alors que ASO voulait précisemment le contraire. (mais tout ça, aussi, je l’ ai dit mainte fois.
    Ce que j’ ai dit aussi, c’ est que si vous pesez plus de 75 ou 80 Kg, vous n’ avez pas grand chose à faire dans le cyclisme .(à part quelques exceptions, ou à moins de ne faire que de la piste….(Ganna….).
    Voila, mais tout ça a été dit et redit, .Dirigeants, organisateurs, soyez réalistes et ne favorisez pas exclusivement un seul type de coureur….il en va de la bonne santé de ce sport, de son équité aussi.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  • Lemond
    Soumis le 16 septembre 2020 à 7:35 | Permalien

    Pas de raccourcis dans la presse mainstream : tout est normal, circulez il n’y a rien à voir!

    https://www.eurosport.fr/cyclisme/tour-de-france/2020/les-performances-records-du-tour-2020-sont-elles-synonymes-de-dopage_sto7889068/story.shtml

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!