Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Retour sur le Dauphiné

Victoire finale de Bradley Wiggins qui a donc réussi son test de rentrée. Note parfaite de 10 sur 10, autant pour lui que pour son équipe Sky.

Je sais pas vous mais j’ai vraiment eu l’impression que Wiggins s’est baladé en montagne durant la course tellement son aisance étant grande. Les images de l’ascension du col de Joux Plane sont éloquentes à cet égard.

En gros, Wiggins aura utilisé une stratégie qu’il pourrait bien répéter en juillet sur le Tour et qui est par ailleurs bien connue, Indurain et Armstrong l’ayant mis à profit durant des années: écraser les chronos pour prendre un maximum de temps, puis gérer avec l’équipe en montagne tout en saisissant les opportunités en cas de moins bien des adversaires.

Les points positifs

L’équipe Sky a vraiment fait une grosse impression: ils sont pas moins de quatre dans les 10 premiers (Wiggins, Rogers, Froome et Porte). Ajoutez à cela qu’ils disposent aussi d’un bon Boasson Hagen et vous avez là une très bonne équipe pour le Tour. Je vois bien Froome être le premier lieutenant de Wiggins sur la Grande Boucle et viser lui-même une place sur le podium!

Parmi les autres bonnes nouvelles de ce Dauphiné, on pourra certainement considérer Cadel Evans qui a joué le rôle d’attaquant. Sa descente du Joux Plane restera comme un bon numéro d’équilibriste à 90 km/h. Evans montre qu’il demeure un ton en-dessous de Wiggins dans les chronos mais montre aussi qu’il est sur la bonne voie.

Van Den Broeck, Brajkovic, Van Garderen et Coppel ont également de quoi se réjouir je pense en prévision de juillet qui s’annonce. Tout comme le très jeune néerlandais Wilco Kelderman, 8e du général à 21 ans! (il est né en mars 1991). Celui-là, il faudra le suivre de près dans les prochaines années.

Les déceptions

Andy Schleck. Il avait annoncé vouloir se tester dans Joux Plane. Ben on a vu! Il ne s’y est pas présenté, ayant abandonné au km67 de l’étape. Certains ont écrit que Schleck s’est effondré mentalement lors de cet abandon. Chose certaine, je crois qu’on peut être très critique envers un coureur dont la seule responsabilité depuis janvier dernier est de préparer le Tour de France. Il reste trois semaines à peine avant le départ du Tour et je doute que ce soit suffisant pour élever sa condition à celle d’un prétendant à la victoire finale. Si tel est le cas, ce sera un peu surprenant… et être l’UCI, je l’aurais à l’oeil.

Autre déception de ce Dauphiné, les Français. Coppel a certes sauvé les meubles avec une 17e place au général, Vichot a remporté une belle étape, mais après? Pierre Rolland a été à l’attaque (sans résultats) mais derrière, on a peu vu la FDJ, Europcar ou, pire, Ag2R qui courrait pourtant à domicile. Inquiétant en vue du Tour…

Partager

Précédent

Régis Clère

Suivant

Début du Tour de Beauce

  1. thierry mtl

    Bon, toi aussi tu fais un lien entre Wiggins-Sky et Armstrong-USPostals… Une liaison dangereuse.

    Le passé est le meilleur prédicteur de l’avenir. Ce qui a eu cours autrefois (peu importe quand et 1999- 2005,c’est vraiment récent) peut se reproduire.
    La domination des SKY qui écarte ainsi la concurence, au train, de façon regroupée, je n’aime pas ça.

    Des Gilbert, Hushovd, Schleck et son équipe qui ne suivent plus, c’est aussi un peu bizarre quand ça arrive en même temps. Trois Astana qui ont un pic foudroyant d’une semaine pendant les ardenaises, je trouvait déjà ça louche.

    0
    0
  2. schwartz patrick

    OK avec toi Thiérry mtl
    je n’arrive pas à me défaire de ces vilains soupçons;
    je trouve que Wiggins gagne beaucoup et facilement par
    rapport à l’année dernière,de plus l’équipe
    est « transcendée »!

    0
    0
  3. Batrickp

    P… la course sur ce début de Tour de Suisse.
    L’étape de Verbier, j’ai rarement devant mon écran eu la perception à ce point de coureurs à bloc. Ca a commencé après Martigny, sur cette quinzaine de bornes de faux plat vent dans le dos (ça joue) où des équipiers se succédaient à fond de train. Derrière, les visages étaient livides. Et ça a continué toute la montée, jusqu’à la dernière borne où Frank Schleck était cuit et l’excellent Rui Faria de Costa se mettait minable pour aller le chercher.
    Rebelote hier, avec un peloton déchaîné après l’épisode du passage à niveau. Et un final terrifiant avec toutes ces courbes sur mouillé dont certaines après faux-plat descendant.
    Y’a pas, ces gars s’envoient des efforts paroxystiques doublés d’une très grande tension.

    0
    0
  4. Zardoz

    Côté points négatifs, je retiendrai surtout :

    -Schleck, évidemment. Vu les 100km de chronos du prochain Tour, on savait tous qu’il faudrait un Andy transcendé pour arriver en jaune à Paris cette année. Eh bien ça a l’air d’être tout l’inverse.

    -C’est plus du tout les même Europcar que ceux de l’an passé à la même époque j’ai l’impression (avec la victoire d’étape et la 3ème place au général du surprenant Kern, plus la 10ème place de Voeckler). Performance d’ensemble décevante sur le chrono, puis pire, dans l’étape de Morzine. Après une saison 2011 au bord, il faut le dire, du surréalisme, les choses seraient-elles occupées à rentrer dans l’ordre ?

    0
    0
  5. Batrickp

    Un costaud, ce Rui Faria da Costa, qui gagne souvent à la pédale. Il ne faudra pas être surpris quand il en claquera une très grande.

    0
    0
  6. thierry

    Encore une déficience majeure de communication chez Radio-scrap avec l’exclusion de Horner du Tour en raison de son refus de courir en Suisse (comme il avait d’ailleurs fait l’année dernière).
    Horner ne semblait manifestement pas au courrant de cette exclusion automatique. Il l’a appris par les nouvelles web…
    Horner n’est pas le dernier venu et il se préparait spécifiquement pour juillet après de légers maux de dos.
    Ca va vraiment pas dans cette équipe.

    P.S: Radio-shack est américain et risque de faire pression. Ca n’en restera pas là…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.