Tous les jours, la passion du cyclisme

 

RadioShack, Astana et Wiggins

1 – Comme d’hab, les frères Schleck parlent beaucoup et pédalent peu. On en a une nouvelle preuve dans cette entrevue de looser. Bruyneel n’est pas content de la campagne de Classiques des RadioShack: il a rudement raison.

2 – L’UCI a commandé une perquisition de l’équipe Astana sur le Tour de Romandie. Les flics ont fouillé, mais n’auraient rien trouvé (pas surprenant, il y a belle lurette que les équipes font gaffe lorsqu’elles sont sur les courses). L’UCI aurait des doutes suite aux performances quelque peu surprenantes de quelques coureurs de l’équipe, notamment Gasparotto (vainqueur de l’Amstel) et Iglinsky (vainqueur de Liège-Bastogne-Liège). Rappelons aussi que le peu connu Kiserlovski a terminé 5e en haut du Mur de Huy…

3 – C’est à voir: ce vidéo de Bradley Wiggins en entrevue après sa victoire au sprint hier sur le Tour de Romandie. Vraiment hilarant, du vrai humour à l’anglaise. J’aime surtout le final lorsque Wiggins demande aux journalistes de penser à des questions plus intelligentes pour le lendemain!

Partager

Précédent

Le Tour de l’actualité

Suivant

Les outardes de Ste-Martine…

  1. alain39

    Les résultats des équipes russes interpellent et ce pas uniquement les lecteurs de LFR.
    Des seconds couteaux qui se mettent à gagner est suspect et ce d’autant plus si on se réfère au passé.
    Il est évidnet que les coureurs de ces équipes ont démontré une grande fraicheur en fin de course et l’histoire nous a démontré à maintes reprises que cette fraicheur athlétique avait souvent pour origine le dopage.
    le passé de Vino et Astana ne plaide pas non plus en faveur de ces équipes.
    Le problème reste la présence au sein du peloton de mecs comme Vino, Riis, Bruyneel qui nous le savons bien ont abusé du dopage tant durant leur carrière de coureur que d’entraineur.
    Tant que ces gars seront à la tête d’équipes nous ne pourrons éviter les suspicions. Faute d’avoir fait le grand nettoyage le cyclisme souffre toujours des mêmes maux.
    Pour ma part je suis certain que ces équipes continuent à user du dopage mais faute de preuve on ne peut pas accuser juste accroitre la surveillance.
    Le retour au 1er plan des français confirme que le dopage a changé et que des coureurs qui jusque là servaient de faire valoir aux grands dopés arrivent à tirer leur épingle du jeu.
    Les performances de Rolland démontrent que quelque chose a changé.
    Le retour bien difficile de Valverde le confirme encore. Si on se rappelle le passé les coueurs qui revenaient de suspension reprenaient rapidement le rythme. Là comme aux plus belles années avant le dopage sanguin les retours sont plus difficiles. On voit bien que Valverde qui est un grand coureur n’arrive pas à prendre le rythme. C’est une question de mois comme lorsqu’Hinault était revenu en 84.
    Wiggins fait une belle saison et je pense qu’il va falloir le suivre sur le tdf.
    Dans une belle fluidité de pure pistard il arrive a passer toute sa puissance. C’est beau à voir et bougrement efficace.
    Reste la haute montagne où il risque de montrer quelques faiblesses mais avec un tdf où les chronos sont nombreux il peut brouiller les cartes.
    Les Schlecks vont devoir revoir leur tactique de course et privilégier les course de mouvement. Evans et Wiggins vont justement miser sur une stratégie inverse.
    Le giro va débuter avec un Scarponi qui arrive en forme. Avec Cunégo ça risque de faire mal surtout si Nibali n’est pas là.
    Mis à part Boonen on peut dire que les autres cadors ont loupé leur début de saison.

    0
    0
  2. Zenou

    le peu connu Kiserlovski.
    On parle quand même d’un mec qui progresse régulièrement et qui a déjà terminé 10eme du tour d’Italie,18eme du tour d’Espagne, 9eme de Paris-Nice et 7eme du tour de Catalogne.

    0
    0
  3. The Bogus Man

    le peu connu Kiserlovski ??
    Depuis deux ans, dès que ça grimpe un peu, il est devant, c’est pas ce que j’appelle un coureur peu connu…

    0
    0
  4. mikael

    Salut Laurent,

    Pas les flics, donc pas une perquisition, et pas uniquement Astana.

    Ces « détails » font une différence, pour moi en tous cas.

    Sinon, encore une fois, complètement d’accord avec Alain39 (#1)

    0
    0
  5. alain39

    Mouais mais en même temps Denis Galimzyanov de Katusha avoue s’être dopé.
    Etrange et ce d’autant plus que dans son courrier il blanchit son équipe.
    Ben voyons. Un peu facile et même presqu’un aveux.
    Après les espagnols nous voilà confrontés à la mafia russe avec les cas Vino, Kolobnev, Kasheskin etc… Galimzyanovet les résultats brillants des coureurs et équipes russes.
    ca fait beaucoup et même l’UCI est obligée de s’en rendre compte et de prendre des mesures.
    La photo avec Basso et Iglisnky est parlante avec le regard fuyant de Basso qui ne peut regarder son vainqueur comme si il ne pouvait supporter de s’être fait voler la victoire. En plus il avoue qu’il aurait préféré perdre face à Gilbert reconnaissant implicitement que son bourreau ne mérite pas d’être devant.
    Battu par un mec bien moins fort que lui mais qui se jour là ne connaissait plus la fatigue.
    Si avec ça on ne comprend pas qu’il y a un souci avec les russes.
    je pense que les équipes et leurs directeurs devraient être sanctionnées pour tout cas de dopage et ce plus particulièrement financièrement.
    Les sponsors seraient bien plus diligents et les équipiers bien moins enclin à respecter l’omerta s’ils devaient faire la croix sur une partie de leurs émoluements. Enfin les directeurs sportifs ne prendraient plus de coureurs au passé trouble.
    Pourtant pas compliqué à mettre en place à l’heure ou le moindre automobiliste joue son permis pour des excès de vitesse de 5km/h.
    Les contrôles ne sont qu’une partie de l’arsenal la principale étant la sanction.
    Les retours des dopés ne sont plus admissibles et on devrait prendre exemple sur la justice italienne qui vient de coller 12 ans à Ricco.
    Voilà une décision claire et dissuasive.
    Alors que les Valverde et Contador (lui même accusé de dopage par un ancien équipier Liberty lequel témoignage n’a pas été communiqué au CAS)sont toujours là. Inpensable et pourtant vrai.

    0
    0
  6. garolou

    Wiggins hahaha
    « Konstantsin quelque chose » merde c’est un coéquipier
    Il a quand même raison, la grande majorité des questions des journalistes sportifs, tout sports confondus, toujours du pareil. Son langage corporel parle encore plus que ses mots, du bon stand-up comedy.

    0
    0
  7. Etienne

    on écrit loser et non looser..

    ou perdant en français.

    🙂

    0
    0
  8. schwartz patrick

    à alain 39
    tu veux dire Nibali ! pas Basso !nous corrigeons de nous même; autrement tout à fait ok avec ton post ; de mon côté, je défends encore un peu Iglinsky jusqu’à preuve du contraire(çà viendra trop tard,quand les projecteurs à Liège seront éteints; pour ce qui est du dopage, on se rend compte que la société n’est plus saine du tout ; les sponsors font confiance à des DS anciens coureurs , anciens dopés, à des coureurs qui ont pourri le cyclisme, qui reviennent après sanctions l’important c’est de faire parler du sponsor en bien ou en mal, le mal est apparemment plus vendeur;il n’y a qu’à regarder la téléréalité bête et méchante et les émissions à thèmes extrèmes; le scandale de 98 n’a pas tué Festina, bien au contraire … et je répète …!!!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.