Quelques réponses à nos lecteurs

La Flamme Rouge tient à remercier tous ses lecteurs pour votre intérêt dans notre petit site et tient également à remercier tous ceux qui prennent le temps de nous laisser leurs commentaires. Nous les lisons habituellement tous et ce soir, nous désirons répondre à quelques uns d’entre eux. 1 – un lecteur estime que nous encensons toujours Greg LeMond et décrions toujours d’autres cyclistes, notamment Lance Armstrong et, plus récemment, Alberto Contador. Oui, nous encensons Greg LeMond. Tout à fait. Et oui, nous sommes très critiques à propos d’Alberto Contador envers qui nous n’avons aucune confiance. Sans épiloguer pendant des heures sur les raisons derrière ces positions, nous tenons à ré-affirmer haut et fort que selon nous, LeMond demeure un des derniers coureurs relativement propres du cyclisme. On vous rappelle que LeMond n’a jamais – jamais – été testé positif de sa carrière. On vous rappelle aussi qu’à l’époque, du moins jusqu’en 1990, l’EPO (et le dopage sanguin dans son ensemble) n’était pas en usage dans le peloton, ou du moins très isolée, peut-être seulement le fait de quelques coureurs italiens (Bugno, Chiappucci) et néerlandais (Rooks, Theunisse) cette année-là. Nous demeurons convaincus que LeMond n’a jamais touché au dopage sanguin. S’est-il dopé entre 1982 et 1990 avec les produits en vogue à l’époque, cortosine au début de sa carrière, amphétamines, anabolisants et stéroides ensuite? On en doute fortement mais ca demeure possible, nous ne pouvons le nier. On vous rappelle que quelques uns de ses adversaires ont, quant à eux, été testés positifs. C’est notamment le cas de Laurent Fignon, deux fois positif (en 1987 et 1989) aux amphétamines. Quant à Alberto Contador, son implication dans l’Affaire Puerto est loin d’être clarifiée. De plus, n’importe quel analyste un tantinet sérieux pourra vous démontrer que la puissance offerte dans la dernière étape de montagne du Tour, alors qu’il a attaqué au moins 6 fois de suite pour décrocher un Rasmussen lui-aussi surpuissant, était totalement inhumaine. Dans ce contexte, nous croyons fermement qu’il est totalement raisonnable de remettre en question ce qu’on a vu de lui durant le Tour 2007. 2 – un lecteur nous demande quels braquets choisir pour affronter en cyclosportif les massifs montagneux des Alpes. Voilà une question qu’on nous pose régulièrement à La Flamme Rouge. Il faut d’abord savoir que les pros abordent généralement les Alpes avec un braquet maximum de 39-23. Ce n’est que sur des montées très raides comme le Zoncolan, le Tre Cime de Lavaredo ou l’Angliru qu’ils passeront à des braquets plus proches du 39-26 voire 36-26. Généralement, le 39-21 est suffisant pour eux, sauf dans les passages les plus raides. Pour le coureur amateur régional, il faut généralement aborder les grands cols avec un minimum un braquet de 39-26 ou équivalent. Là encore, les passages les plus raides (plus de 10%) seront souvent vaincus à l’arrachée, taxant les jambes pour la suite de l’ascension. En 2007, nous avons abordé les grands cols alpins avec un braquet de 36-25, ce qui s’est avéré suffisant dans notre cas. Les cyclosportifs ne pratiquant pas la compétition devraient selon nous s’équiper d’un braquet minimum équivalent à 39-29 afin d’aborder les grands cols des Alpes, surtout si les sorties sont plutôt longues (plus de 100 kms). En pédalier compact, il faut songer au 34-27. 3 – on constate que plusieurs lecteurs sont de notre avis concernant la qualité des revues cyclistes ces dernières années. Espérons que le message sera entendu par les gens concernés! 4 – le "Tour Méditérranéen":http://www.letourmed.com/ s’élance demain. C’est une première course par étape d’importance en sol européen, avec le Trophée Majorque. Les bonnes performances des équipes françaises en ce début d’année se poursuivront-elles? 5 – "intéressant reportage sur le cycliste québécois Dominique Rollin":http://reviews.roadbikereview.com/blog/dominique-rollin-bring-it-on, cette année chez Toyota-United.

11 Commentaires

  1. patrick B
    Soumis le 12 février 2008 à 10:04 | Permalien

    Tout Comme Alejandro Valverde et bien d’autres, Alberto Contador et Johann Bruyneel auront beau multiplier les effets de manche; si le coureur n’avait pas participé à l’opération Puerto, il y a longtemps qu’il aurait fait établir son empreinte ADN par plusieurs labos et qu’il demanderait haut et fort que l’ADN des poches de sang soupçonnées être les siennes leur soient comparées.
    Quant à Greg Lemond, en l’absence d‘éléments, c’est une question de confiance. Certains l’ont, d’autres pas. Qu’un de ceux qui ne l’ait pas soit si violent montre qu’il a du mal à assumer que sa position ne puisse être étayée que par le manque de confiance.
    Tout comme Laurent, je pense, sans certitude, qu’avant le dopage sur les transporteurs d’oxygène, il était peut-être possible d‘être dans le coup sans rien prendre. Alors que dans les années 90, je pense que cela n‘était pas possible même de suivre, et que dans les années 2000, je pense qu’il n’est pas possible de concourir aux premières places des grandes épreuves disputées à la pédales. Ainsi, je crois par exemple que Cadel Evans et Levi Leipheimer en croquent. Mais Greg Lemond, Charly Mottet et Gilles Delion, j’ai tendance à croire que non.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Soumis le 13 février 2008 à 5:17 | Permalien

    faut arreter de rever,la!! lemond il a gagné trois fois le tour!!!
    willy voet a dit que les 30 derniers (au moins) vainqueurs etaient dopés,et on peut pas comparer les victoires de delion et celles de lemond!
    thevenet et merckx etaient deja dopes en 1975 pour gagner, alors je vois pas comment d’autres auraient pu gagner 15 ans plus tard sans rien prendre.c’est comme luc leblanc qui dit qu’il a fini 3ème du tour sans se doper, c’etait sous entendu“sans prendre d’epo”

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. alain 39
    Soumis le 13 février 2008 à 8:28 | Permalien

    il est bon de rêver. lemond qui est l’achétype du coureur qui courait après le fric a usé et abusé de dopage.
    Les tdf 89 et 90 en ont été les plus belles illustrations. Notamment le dernier chrono du tdf 89 dont la moyenne a seulement été battue en 2005 par Zabriskie.
    Et puis le bel américain a pris sa retraite en expliquant sa baisse soudaine de performance par une maladie génétique qui depuis lors a disparu de son vocabulaire.
    Mieux encore en 2007 il a invoqué une fin de carrière “volée” par le dopage, alors même qu’il continuait à avoir des relations avec Landis.
    Par dessus ca vous mettez le procès Landis ou l’ami Greg nous fait son coming out et en profite pour degommer l’ami Landis et vous avez un véritable vaudeville.
    Je suis de ceux qui pensent que Greg a été le 1er à utiliser de l’EPO dans le peloton et ses variations de forme ne sont pas sans rappeler celles des Rasmussen, Riis, Contador, Ullrich et autres adeptes patentés de l’EPO.
    La généralisation de l’EPO qui est venue changer les valeurs athéltiques du cyclisme a précipité la fin d’un Lemond lequel en nourrit encore une certaine rancune.
    Une seule certitude le gars avait un très gros moteur et dès le debut a connu des résultats époustouflant.
    Indéniablement Greg avait plus de classe que la plupart des vainqueurs des années 90 aux carrières tardives et aux brusques changements de qualités physiques.
    Pour Contador son seul chapelet de demarrages à répétition dans l‘étape des pyrénées.
    vaut plus que tous les aveux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Soumis le 14 février 2008 à 12:29 | Permalien

    evidemment on ne peut pas nier qu’il avait de grandes qualités physiques,comme beaucoup d’autres “champions”; pour contador c’est pas encore tres affirmé, il avait pas fait grand chose avant l’annee de la victoire dans le tour
    des coureurs comme basso, ullrich ou armstrong avaient prouvé leurs niveaux avant, lui pas trop…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Rolan de Gilead
    Soumis le 14 février 2008 à 1:32 | Permalien

    Pour moi Lemond ou Armstrong, c’est match nul.

    On a beau dire, mais depuis que tous les rivaux d’Armstrong sont tombés, les enquêtes visant à le détrôner me semble bien risibles.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. testocarbone
    Soumis le 14 février 2008 à 2:28 | Permalien

    Je ne comprend pas cette acharnement pervers de Rolan de Gilead à prendre plaisir des difficultés de certains à définitivement faire tomber Armstrong de son piédestal pourri.
    Trouver les enquêtes risibles etc.. ca me rappellent ces pervers des 30 qui prenaient plaisir à voir les policiers d’Eliott Ness se faire décimer les un après les autres, et piétiner dans leurs enquêtes liées aux crimes d’un certain Capone.
    Armstrong est aussi un délinquant, intelligent certes, comme l‘était Al Capone, mais à l’image de Capone, un délinquant qui dans sa monstrueuse tricherie a quand même fini par engranger quelque chose comme 150 millions de $.
    Je pense qu‘à l‘évocation de cette somme, jamais atteinte par Capone, le vieux gangster doit se retourner dans sa tombe….de jalousie.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Gino Ainsley
    Soumis le 14 février 2008 à 6:12 | Permalien

    En ce qui concerne les braquets pour les Alpes, je conseillerais fortement aux gens meme aux competiteurs de niveau provincial au Quebec d’utiliser l’equivalent d’un 34/27 comme plus petit braquet. Selon moi les gens s’obstinent a mettre des braquets trop gros et font des performances sous-optimales en montagne.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. Soumis le 14 février 2008 à 7:07 | Permalien

    pas d’acc avec les braquets mouliner pour mouliner fait depenser des forces pour rien, il faut forcer un minimum si on veut avancer!!
    armstrong etait tres fort, car depuis ferrari a eu d’autres clients, et aucun n’a ecrasé le tour; idem pour ullrich qui avait le meme medecin que 50 autres puertistes, et qui n’etait battu que par basso, tous avaient des potentiels hors normes; maintenant avec les passeports biologiques, il va etre à mon avis tres difficile de tricher…sans qu’on le voie; l’uci va t elle encore etouffer des affaires???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. testocarbone
    Soumis le 14 février 2008 à 10:49 | Permalien

    Je suis tout a fait d’accord avec Toutouille. Des physiciens qui se sont penchés scientifiquement sur le problème on en effet démontré que la technique Armstrong était terriblement consommatrice d‘énergie et peu rentable.
    Personnellement je mouline en début de saison pour me refaire au rythme, mais très rapidement, dans les cols, je tombe des dents pour avancer sans trop me fatiguer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. Soumis le 14 février 2008 à 11:04 | Permalien

    attention, je dis pas qu’il moulinait pour rien; une grande fréquence de pédalage fait qu’il possédait des facultés d’accélération incroyables; il en a joué très intelligemment dans la montée de courchevel en 2005; cependant, il faut avoir de la force et de la puissance pour se permettre d’avoir cette cadence de pédalage; l’entrainement de la vélocité ne donne que de la vélocité, et fait perdre du poids et de la force; il faut une force inouie pour mouliner à 25 km/h dans les montées comme il le faisait; c’est simple, on peut essayer soi meme: à combient irait on si on avait sa cadence de pedalage pendant 30 minutes? on perdrait en vitesse quelques km/h..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Gino Ainsley
    Soumis le 14 février 2008 à 8:37 | Permalien

    Je ne parle pas, dans mon dernier post, de mouliner a 100rpm mais plutot atteindre entre 75 et 80 rpm en montee. Je persiste a dire pour plusieurs cols comme le Ventoux ou l’on retrouve de tres longs segments a plus de 9%, un braquet equivalent a 34/27 est ideal pour la plupart des gens de notre niveau. Ca evite de mouliner a 65rpm.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!