Quelques brèves

1 – L’Association Cycliste Canadienne (ACC) vient d’annoncer la liste des coureurs qui défendront les couleurs du Canada aux prochains Mondiaux de Mendrisio. Le choix est logique, incontestable. Pour la course sur route, Tuft, Barry et Hesjedal seront les trois représentants. Sur l’usant parcours de Mendrisio, Barry et Hesjedal ont d’excellentes chances de faire valoir leur talent de bons grimpeurs.

Pour le clm, Tuft est un choix logique, étant vice-champion du monde de la discipline, ne l’oublions pas. Christian Meier sera l’autre Canadien en lice.

Chez les U23, quatre coureurs ont été sélectionnés: Guillaume Boivin, David Boily, David Veilleux et Ryan Anderson. Logique compte tenu de leur saison.

2 – Petit vidéo permettant de mieux connaître l’usant parcours des Mondiaux de Mendrisio qui se profile doucement à l’horizon. La succession des deux bosses rendra la course sélective à n’en pas douter.

3 – L’UCI attribuera les premières licences ProTour 2010 vendredi. Nous saurons donc si les nouvelles équipes Sky et Radio Shack obtiendront ce statut. Je ne me fais pas de souci, ca devrait être dans la poche.

4 – L’UCI annoncera la ville hôte des Mondiaux 2012 mercredi prochain à Mendrisio. Gênes (Italie) et Maastricht (Pays-Bas) se font compétition. Misez Maastricht.

4 Commentaires

  • Simon Julien
    Soumis le 16 septembre 2009 à 9:18 | Permalien

    Je suis d’accord avec la sélection, sauf que selon moi Rollin passe mieux les bosses que Tuft. Je l’aurais préféré à Tuft pour l’épreuve sur route.

    Simon julien
    Lac-Beauport

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 17 septembre 2009 à 1:36 | Permalien

    Les 2 sélections qui vont essayer de cadenasser le peloton sont les italiens et les espagnols.
    Ceci étant, beaucoup d’équipes ont intérêt à partir dans des échappées ne disposant pas des moyens de maîtriser la course.
    Ca va être dur pour les espagnols et les italiens et ce d’autant plus si elles n’ont pas un leader unique voir 2 au maxi.
    Sur des parcours durs la tactique s’assimile souvent au lancement d’une fusée avec le leader au dernier étage. Aussi, les plus forts équipiers dont certains peuvent prétendre à la victoire doivent se sacrifier aux fions de contrôler la course jusqu’à l’ultime tour de circuit lors duquel le leader doit asseoir sa supériorité.
    Pas sûr que les Basso, Sanchez vont se sacrifier respectivement au profit de Cunégo et Valverde qui de par leurs qualités et leur état de forme sont les leaders naturels.
    Ces 2 coureurs vont peut être tenter de s’échapper dans les 3 derniers tours avec des leaders d’équipes moins fortes et donc ainsi espérer jouer la gagne.
    Et les leaders d’équipes plus faibles sont assez nombreux avec des Gilbert, A Schleck, Cancellara, Gesink, Danielson, Kreuziger et autres hommes plutôt en forme.
    A mon humble avis la réussite au mondial pour les 2 équipes les plus fortes va dépendre de la cohésion au sein de ses équipes.
    L’année dernière Cunégo avait parfaitement joué le jeu et en toute logique le parcours lui étant plutôt favorable l’équipe d’Italie devrait être totalement dédiée à sa cause. D’ailleurs Basso devrait être le dernier étage pour lancer le missile Cunégo sauf à ce qu’un fait de course en fin de parcours lui permette de jouer la gagne.
    Idem pour Valverde qui avait aidé Sanchez au JO et qui lui doit donc un sacré retour d’ascenceur.
    Ballerini qui est un fin stratège semble avoir ce schéma en tête raison pour laquelle il parle de 3 leaders afin d’enfumer les espagnols.
    Les CM de 80, 95 sur des parcours difficiles avaient donné lieu à des tactiques similaires certes avec des résultats différents mais à chaque fois l’équipe la plus forte avait gagné.
    Sur un tel parcours on devrait assister à un joli spectacle.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 17 septembre 2009 à 11:34 | Permalien

    à Alain :
    Sur ton clavier comme sur le mien, le I jouxte probablement le O. Et voilà que le bon voisinage espiègle de ces deux-là te conduit à demander aux coureurs de « se sacrifier aux fions » ! Dis, gagner à vélo, ça passe déjà par de sacrés maux de cuisses, si en plus il faut avoir mal au cul maintenant !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • normand renaud
    Soumis le 18 septembre 2009 à 8:55 | Permalien

    Humm… Il y a aussi une équipe féminine qui existe, Je ne veux pas être grincheux, mais pourquoi ne pas nommer ces athlètes au même titre que les hommes? Je laisse à l’auteur de ce site la décision de combler ce manque:)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!