Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Quatrième gazette du Tour

1 – Victoire aujourd’hui de Mark Cavendish au sprint. Cavendish prouve pourquoi il est actuellement le meilleur sprinter du peloton.

Ceci étant, Cavendish doit essentiellement sa victoire aujourd’hui à son équipe, absolument impécable dans le final pour lui préparer le travail. Dans le dernier km, Hincapie puis Renshaw ont parfaitement fait leur boulôt et Cavendish a pu sprinter presque "tranquillement" vers une victoire somme toute assez facile.

2 – Milram, ou comment être ridicule dans le final. À 6 km de la ligne, on a vu un mouvement intéressant en tête de course, l’équipe Milram se déployant à 6 coureurs sur la gauche de la route, question de créer un deuxième train pour rivaliser avec celui des Columbia – HTC sur la droite. Milram voulait évidemment favoriser leur sprinter, Gerald Ciolek.

Ca n’a pas fait long feu.

Un relais beaucoup trop appuyé d’un Milram à 4 kms de la ligne et tout le monde a sauté, les autres Milram s’entend. Juste avant, les Columbia, intelligents, avaient tous eu la bonne idée de prendre les roues de ces Milram en feu car à cette vitesse, il ne servait à rien de continuer leur train sur la droite.

À l’entrée du dernier kilomètre, il ne restait plus personne chez Milram !

3 – Chez Saxo Bank, on veut visiblement garder le maillot jaune au moins jusque mardi lors du clm par équipe, la publicité étant excellente pour le sponsor. Ceci étant, on peut toujours se demander à quel point l’équipe ne laisse-t-elle pas trop de forces dans cette chaleur à rouler derrière les échappées, forces qui lui manquera peut-être plus tard dans l’épreuve, et notamment en 3e semaine, pour épauler Andy Schleck qui lui, joue le classement général…

4 – 3e étape demain, 197 kms vers La Grande Motte. Les derniers 90 kms sont plats comme ma main. Une autre étape taillée pour les sprinters et à ce jeu, difficile pour le moment de voir qui pourra rivaliser avec les Columbia-HTC de Cavendish. Oscar Freire, peut-être ?

Autrement, il n’y a que deux ennemis des coureurs en ce moment: les chutes et la chaleur. On annonce 33 degrés demain sur la route ainsi qu’un fort taux d’humidité.

Par ailleurs, La Grande Motte, pour y avoir déjà été, c’est laid. Aigues-Mortes, tout près, est une ville beaucoup plus charmante.

5 – Le début de Tour de Carlos Sastre serait frustrant. Il y a d’abord eu l’interdiction d’ASO de prendre le départ avec le maillot jaune, une coutume qui avait pourtant cours il y a quelques années, sorte d’hommage au champion défendant lorsqu’il était présent. Sastre a dû courir avec le maillot de Cervelo, ce qui l’a apparemment contrarié.

De plus, une pièce d’équipement de son casque a cédé dès les premiers kms du prologue. En effet, on a souvent vu Sastre remonter son casque durant l’épreuve. Il n’était apparemment pas content à l’arrivée, malgré un temps très respectable.

6 – Greg LeMond, un coureur pour lequel j’ai beaucoup d’admiration, suivra le Tour 2009 en la qualité de journaliste pour le prestigieux journal intellectuel français Le Monde, un journal qui n’a jamais hésité, un peu comme moi, à donner l’heure juste sur ce qui se passe dans le peloton en matière de dopage. Il sera intéressant de suivre les chroniques de Greg au cours des trois prochaines semaines.

7 – Un détail m’avait échappé: les neuf coureurs de l’équipe Skil-Shimano disputent tous leur premier Tour de France. Que des néophytes du Tour ! Moyenne d’âge, 25 ans. En comparaison, les trois équipes présentant la moyenne d’âge la plus élevée avec 31 ans sont Cervelo, Astana et Ag2R. Deux de ces formations jouent le classement général, témoignant de l’importance d’avoir des coureurs expérimentés sur une épreuve comme le Tour.

8 – Lance Armstrong est le 5e coureur le plus âgé de ce Tour de France. Le plus âgé est Inigo Cuesta avec 40 balais au compteur. Suivent dans l’ordre Stéphane Goubert, 39 ans, José Luis Arrieta, Christophe Moreau et Lance Armstrong avec 38 ans. 

À 38 ans moi-aussi, tous les espoirs sont permis ?

9 – À ne pas manquer, ce petit reportage de nos excellents collègues de CyclisMag sur Frankie Andreu, ex-équipier de Lance Armstrong. Éloquent, comme d’habitude, et cela nous rappelle toutes les casseroles que traine Armstrong.

Partager

Précédent

Une valise !!!

Suivant

En France, la chance de Lance…

15 Commentaires

  1. si la victoire de cavendish et l’excellente préparation de son équipe sont incontestables, que penser du coureur (apparemment) basque qui n’a pas vu le virage (le seul depuis des km !) et embarqué un bon tiers des sprinteurs sur une voie de garage ? du coup on a vu feillu et les bbox, bien groupés du bon coté, mais à 10 mètres…
    bon début tout de même pour arashiro, débuts calamiteux pour hutarovitch !

    0
    0
  2. Thierry Mtl

    Retour sur le prologue…. merde,que fait Devolder après le mois d’avril. L’année dernièere, on L.A. disait qu’il pourrait un jour gagner le Tour.

    0
    0
  3. toutouille26

    le gros ennemi de l’etape sera le vent, la bas, ça souffle…

    0
    0
  4. Roger13

    Contador, Kloden, sastre, Armstrong, Evans, Schleck……

    Combien d’entre eux seront éliminés par de stupides chutes aux ronds-points dont on dit qu’elles font partie de la course ?

    0
    0
  5. guillaumef

    vivement le clm par équipe puis les pyrénées.
    pourquoi le tdf est le seul à avoir autant d’étapes de plaines dont le seul but est de savoir :
    – quand les échappées seront repris
    – combien de km seûl en tête le « baroudeur » aura fait
    – à combien se montera l’écart max des échappés

    Combien d’étapes ennuyeuses pour une étape style Pontarlier qui avait vraiment bouleversé le classement?

    0
    0
  6. steph@ne

    bien vu guillaumef.
    on peut dire que tu as du flair et que tu connais le vélo 🙂

    0
    0
  7. Cyclick

    Mouais ce qui arrive, c’est que c’est le Tour de France, donc on fait le « Tour de la France », et à ce que je sache, la France n’est pas montagneuse d’un bout à l’autre ! Donc, effectivement, et malheureusement, on se retrouve avec de temps à autre des étapes de plaines ennuyantes et soporifiques ! Vivement les montagnes qu’on ait un peu de plaisir. 🙂

    0
    0
  8. Andy Lamarre

    Et bien, que dire de Armstrong. Toujours pas mal pour un vieux qui est de retour sur le tour apres 3 annees d’absence.
    Cycling:
    Tu as trouve l’etape d’aujourd’hui plate…. et bien pas moi…..

    0
    0
  9. ennuyeuse et soporifique, pas vraiment…
    mais la préparation d’un sprint et le jeu des échappées ne sont jamais si ennuyeux que ça !

    0
    0
  10. steph@ne

    hum, d’après Le Mevel, c’est Contador qui a sauté !
    http://www.lequipe.fr/Cyclisme/20090706_193008_-contador-a-lache.html

    0
    0
  11. Roger13

    Lors du premier clm de Monaco, le journaliste a dit que Cancellara avait perdu 10 Kg. Par rapport à l’hiver dernier ou par rapport à son poids de forme du tour de l’an dernier ? lui a demandé Fignon. Non , 10 Kg par rapport à son ancien poids de forme, qu’il a rétorqué le journaliste.

    Difficile à croire mais si cela est vrai (quasiment 60 W de gagner en puissance relative)alors il faut s’attendre à le voir avec les meilleurs en montagne et il devient donc un favori de plus.

    Admettons que la théorie de Laurent sur l’avantage de Bruyneel à favoriser Armstrong soit exacte, alors on peut se demander comment Contador fait pour rester dans une équipe piège. Comment peut-il faire confiance aux autres ? Comment peut-il être sûr qu’on ne va pas lui mettre quelque chose dans son bidon ?

    A moins d’un accord du genre :
    Si Armstrong est loin, c’est toi qui doit gagner, si non, s’il est bien placé on roule pour lui et tu auras ta part sur les contrats ce qui représentera pour toi beaucoup plus encore.

    Les télévisions commencent déjà a expliquer que l’intelligence d’Armstrong ne s’achète pas en pharmacie.

    0
    0
  12. toutouille26

    il leur a donné une leçon de tactique, les autres sont pretendument plus forts et ils sont pas dans les premiers du peloton alors qu’il faut y etre
    et antoine vayer sur libe qui parle de plus de 30 gros dopes sur le tour d’italie
    rien n’a changé heureusement qu’armstrong est la pour le spectacle

    0
    0
  13. Roger13

    N’oublions pas le facteur hasard quand même. Armstrong avouait lui-même qu’il faut aussi un peu de chance car 3 min avant la cassure il était beaucoup plus loin derrière.

    Contador était semble t-il au point de cassure ????

    0
    0
  14. Dan Simard

    Un manque de tactique possible et probable de Contador ou bien Lance a réussi à pousser l’équipe Colombia toute entière à fond la veille du CLM par équipe.

    Le CLM par équipe permettra à Astana « d’éliminer » quelques rivaux clés. Les Saxo-Bank, Colombia, Silence-Loto et Cervélo ont besoin de bien dormir cette nuit. Fortes chance d’avoir 4 Astana au top du classement bientot. La suite du Tour? Victoires d’étapes et oublier le podium pour la majorité.

    0
    0
  15. toutouille26

    pas de chance: il a senti le coup et a vu le virage de loin
    surement que l’equipe de cavendish a aide armstrong, car elle avait peu d’interet à rouler etant assuree de gagner; j’ai vu qu’il y avait hincapie dans cette equipe, qui semblait surement assez content de rouler…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.