Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Quatrième chronique du Tour

1 – 10e étape mardiVictoire d'Andre Greipel au sprint devant un Cavendish battu à la régulière. L'occasion de souligner le très bon Tour de l'équipe belge Omega Pharma-Lotto malgré l'abandon de leur leader pour le général, Van Den Broeck. Philippe Gilbert a déjà gagné une étape et est dans la course au maillot vert et maintenant Greipel ajoute aux succès de l'équipe. 

Autre équipe à la fête, les Europcar avec Voeckler en jaune. Et de ce côté-ci de l'Atlantique, David Veilleux, lui aussi chez Europcar, vient de remporter sa 2e victoire aux Mardis cyclistes de Lachine !

2 – 11e étape hier. Troisième victoire d'étape pour Cavendish qui prend ainsi sa revanche sur Greipel mardi, ce dernier ayant terminé 2e hier. Farrar est 3e, Feillu 6e et Petacchi… dans la pampa. 

Information intéressante, Cavendish a ravi hier le maillot vert à Philippe Gilbert. Rojas est revenu à la 2e place. Un petit 20 points séparent les trois premiers à l'entrée des Pyrénées. Cavendish annonce faire de ce maillot vert un objectif. Ca sera donc intéressant d'ici l'arrivée sur les Champs Élysées, Cavendish sachant qu'il a encore deux véritables chances de sécuriser ce maillot, soit à Montpellier dimanche prochain et à Paris. Ca sera toutefois difficile pour le coureur de l'île de Man puisque Philippe Gilbert devrait pouvoir marquer de précieux points dans les prochaines étapes accidentées.

3 – Aucune échappée n'est allée au bout sur les 11 premières étapes, sauf celle de Voeckler et Sanchez mais c'était en raison de circonstances spéciales. Et les oreillettes ne tuent pas la course ? Les HTC sont contents, ils ont faits ce qu'ils ont voulu et Cavendish a remporté trois étapes. Et les autres équipes, elles, notamment la FDJ, Vacansoleil ou encore Ag2R ? Peut-on raisonnablement affirmer que la lutte s'est faite à armes égales ?

Quant à la sécurité des coureurs en course, il y a moyen d'installer un système de radios unidirectionnelles entre la direction de course et les coureurs…

4 – Le Tour de France commence enfin aujourd'hui avec le premier grand rendez-vous vers Luz Ardiden. Je pense que l'ascension du Tourmalet sera un premier test pour les favoris, question de voir comment les jambes tournent en montagne. La véritable explication aura lieu sur les pentes de Luz Ardiden, pentes suffisamment difficiles pour créer des écarts. Contador doit passer à l'attaque selon moi, il est désormais engagé dans une course de rattrapage s'il veut gagner ce Tour.

Attention cependant aux coureurs français, c'est le 14 juillet aujourd'hui ! Qui ? Ce ne sera pas John Gadret en tout cas, ce dernier ayant abandonné hier, toujours lessivé d'un Giro exigeant qu'il a terminé à une brillante 4e place. Casar ? Chavanel ? À bien y réfléchir, Moncoutié ou Coppel sont probablement les meilleures chances françaises, non ?

Enfin, Voeckler sera-t-il en jaune ce soir ? Je pense que non et que ce sera Cadel Evans.

5 – Quand Christophe Bassons parle, j'écoute. Il a souvent raison, cette fois-ci encore.

6 – Très intéressante interview avec Patrice Brunet, un avocat québécois membre du Tribunal d'Arbitrage du Sport, sur la radio de CKAC. Brunet revient notamment sur l'Affaire Contador. Merci à Jean Grégoire pour le tuyau.

Partager

Précédent

Dopage sur le Tour: Kolobnev ouvre le bal

Suivant

Contador sauve son Tour

  1. plasthmatic

    Petacchi, il fait vingt-huitième. Les HTC butaient clairement sur les trente dernières secondes à avaler, et puis, deux coureurs de la Lampre se sont chargés de faire fondre l’écart.
    Il faut espérer pour Petacchi que Cavendish remercie aussi bien qu’il sprinte.

    Eh Laurent, ça tourne à l’idée fixe, les oreillettes ! Bon, il paraît que le pignon fixe c’est bon, alors pourquoi pas l’idée ! Et je te souhaite le meilleur, bien entendu …

    Marc et son vélo (dans l’ordre …) sont bien remis ?

    0
    0
  2. Batrick P

    Il y a autre chose qu’on ne comprend pas, ou ne mesure pas, c’est le niveau des coureurs. Et voilà qu’on prévoyait le Tourmalet comme révélateur, qu’on va être déçu qu’il ne l’ait pas été. A LEUR niveau, Ancizan + Tourmalet + Luz Ardiden, ces 80 km, et bien, ce n’est pas assez pour une grosse étape de montagne.
    Dans laquelle, en plus du reste du Tour, Thomas Voeckler et Jean-René Bernaudeau nous prouvent que, soit le premier est un immense champion, soit le dopage n’apporte que très peu voire rien.
    Allez, on retrouve le maître mot des Tours modernes, magnifié par JM Leblanc et son successeur C Prudhomme: attendre. Refrain de juillet: « le Tour commence demain ».

    0
    0
  3. toutouille26

    3eme hypothese: le dopage apporte enormément, puisque voeckler a suivi les meilleurs
    J’ai bien aimé moncoutié: « on savait depuis le dauphiné que voeckler avait franchi un palier », le pauvre, il avait l’air dégouté (et il y a de quoi)
    Et que dire des commentateurs, qui n’ont pas crié au miracle comme en 2004: soit ils ont lu antoine vayer, soit ils savent; probablement qu’ils savent tous d’ailleurs
    En tout cas, comme antoine vayer a pu déceler f schleck avec ses 440 watts il y a quelque mois, schleck a confirmé avec ses accélérations flegmatiques et surpuissantes
    Et encore une grosse faute tactique des schlecks qui ont trop attendu; comme qauoi rien ne sert d’avoir le bon produit! Au moins armstrong attaquait tot dans le dernier col pour prendre des minutes

    0
    0
  4. toutouille26

    Purée quand on pense qu’ils étaient dopés pour faire 345 watts!!! la loose!
    http://www.lemonde.fr/sport/article/2011/07/14/tour-de-france-la-montagne-revelateur-du-dopage_1548309_3242.html

    0
    0
  5. toutouille26

    http://blog.slate.fr/tour-de-france-2011/2011/07/13/en-montagne-des-pics-de-puissance/
    (quelques explications sur la mesure indirecte de puissance)

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.