Première semaine du Tour: même les pavés ont été ennuyants!

Cette première semaine du Tour ne passera pas à l’histoire: ce fut d’un ennui! Deux victoires au sprint de Gaviria, deux de Sagan, deux de Groenewegen, hier Dekengolb et les BMC dans le chrono par équipe et ce fut plié.

Surtout, aucune échappée n’a pu nous divertir en se rendant au bout. Le peloton a toujours maîtrisé les écarts, merci les oreillettes.

Que reste-t-il du sport? Que reste-t-il du flair en course, de l’initiative, du sens tactique?

L‘étape des pavés hier n’aura finalement fait aucun écart parmi les favoris, hormis Rigoberto Uran le perdant du jour. Mais son retard sur la ligne n’est pas la catastrophe non plus. Romain Bardet s’est bien fait peur, étant malchanceux avec les crevaisons toute la journée, mais a pu revenir dans le groupe des favoris grâce à un gros travail de son équipe. C‘était le plus intéressant durant l‘étape!

On regrettera l’abandon de Richie Porte, qui avait spécialement préparé ce Tour de France. Encore un exemple du danger de tout miser sur une seule épreuve en saison…

Devant, deux vainqueurs de Paris-Roubaix se disputaient la victoire, Van Avermaet le maillot jaune et Degenkolb, flanqués de Lampaert, un autre homme fort des Classiques. On attendait aussi Sagan, toutefois rapidement isolé et donc incapable d‘être un acteur de ce final. J’espère que son équipe Bora s’est fait remonter les bretelles à l’arrivée!

Cette semaine devrait être plus intéressante, avec le Tour qui entre dans les Alpes. Trois superbes étapes – ne manquez pas les images! – qui créeront cette fois des écarts décisifs, c’est certain. Vendredi, plusieurs coureurs auront définitivement perdu le Tour.

Difficile de dire qui semble le mieux actuellement. L‘équipe Sky me semble surpuissante encore une fois, et la dynamique Thomas-Froome sera intéressante à suivre si jamais les deux étaient dans le coup. Bardet est bien, mais il a laissé des forces sur les pavés. Nibali ? Impossible de dire actuellement comment il encaissera la haute montagne. Reste Dumoulin et les Movistar (Landa, Quintana, Valverde), qui pourraient tout faire sauter s’ils adoptent une stratégie agressive. Et Yates!

Après une semaine, c’est comme si le Tour n’avait pas encore commencé!

50 Commentaires

  1. jmax
    Soumis le 16 juillet 2018 à 8:24 | Permalien

    J’ai déjà posté le lien dans un commentaire précédent amis admirez les images
    https://cyclingtips.com/2018/07/photo-gallery-tears-of-pain-and-joy-on-tours-cobbled-stage-9/
    Certes, le résultat peut sembler décevant mais qu’est ce qu’ils se mis dans la tronche et en 3e semaine, cela peut se payer

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  2. slam99
    Soumis le 16 juillet 2018 à 8:55 | Permalien

    Des moteurs sur le Tour? On le dirait bien…
    https://www.facebook.com/130180066309/posts/10156460760051310/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. mica
    Soumis le 16 juillet 2018 à 9:15 | Permalien

    Jmax: bien sur que les photos que tu mets en lien sont belles et saisissantes, beaucoup cependant nous montrent des chutes, mais heureusement, il n’ y a pas eu de vrais drames sur les pavés….supposons que 2 ou 3 ultrats favoris soient tombés ensemble sur les pavés et n’ aient pu repartir, le tour était décapité….déja que Porte joue encore de malchance pour la 2 emme année consécutive.
    Ces photos, on a les mêmes lors du printemps des classiques. Et s’ il faut un flot ininterrompu de motos juste devant les coureurs, ce sport que nous voyons n’ est plus du cyclisme, mais du cyclisme assisté, tout autant dévoyé que le cyclisme dopé, ou le cyclisme aidé par moteurs électriques, c’ est du même ordre, voire plus pernicieux…..
    Il me semble qu’ hier, les « grands leaders ne se sont pas trop « dévorés » entre eux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 9 votes)
  4. LaVoitureCaPue
    Soumis le 16 juillet 2018 à 10:08 | Permalien

    « Trois superbes étapes – ne manquez pas les images! – qui créeront cette fois des écarts décisifs, c’est certain »

    Ah bah y’en a qu’ont de l’espoir.

    ON n’assisterait donc pas à des cols montés au train avec encore 30 gus à 4 km de l’arrivée et course de côte sur 2 km… ???

    Le tour est long, faut se préserver – le vent était de face, que faire contre le train sky – machin a attaqué, mais personne n’a suivi alors il a laissé tomber.

    Je suis partis en vacance, et rien que le résumé m’a fait chier… Comme tous les ans, à part des crevaisons et des chutes, rien. Des échappées publicitaire, des sprints au bout de 200 km (je ne crois pas qu’un pro dans le peloton 5h a 42 kmh se fatigue bcp…). A force de vouloir maintenir le suspens, on fait une course de vide.

    ON pourrait faire des demi étapes de sprints de 50 km avec clm l’autre demi étape. ON pourrait faire des sprints 20 bornes après un petit col. ON pourrait étaler les difficultés sur 3 semaines au lieu de tout miser sur les 2 derniers jours. ON pourrait faire plus de moyenne montagne. On pourrait faire des étapes de sprints la 3° semaine. ON pourrait faire pas mal de chose je crois. Bah non. Enfin bon, les pavés, c’est pas la faute du tracé. Mais bon, c’était la 1° étape sur 9…

    Sinon, Démarre, comme Bouhani, sont-ils déjà fini ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  5. Thierry Mtl
    Soumis le 16 juillet 2018 à 10:11 | Permalien

    Deux fois meilleur jeune du Giro, je crois que Jungels pourrait surprendre en étant déjà si bien placé au général.
    Je croyais que Porte allait gagner cette année. Rien à faire …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  6. Muddler
    Soumis le 16 juillet 2018 à 10:39 | Permalien

    Facile la critique assis devant la télé. Je ne dis pas que tout est parfait mais l’étape d’hier , je l’ai trouvée belle. De toute façon y aura toujours des mécontents peu importe la façon de courir, chaque époque a ses particularités. Anquetil-Poulidor, puis Merckx qui gagnait tout, puis Indurain, Hinault, Lemond, Armstrong , y en a toujours un qui dominait ( pas toujours légalement mais ça vaut pour plusieurs, pis Armstrong peu pas parler pour les autres). Aujourd’hui il y a plus de prétendants potentiels pour la victoire finale, donc il y a plus de calcul, les équipes sont plus fortes, plus homogènes, oui les oreillettes ou téléphones portables sont un facteurs mais s’ils avaient existés jadis on s’en serai servi. Pis pour ceux qui sont pas contents ben juste à pas regarder, y a le tennis, ou le foot, ou Plus belle la vie, pis aussi aller rouler. Pis pour les spécialistes ben faites parvenir vos CV aux équipes au moins vous risquez d’être payé pour vos commentaires.
    Muddler

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +15 (from 23 votes)
  7. Ukiyo
    Soumis le 16 juillet 2018 à 12:10 | Permalien

    En tout état de cause, il parait urgent de modifier la façon dont le parcours est élaboré…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 7 votes)
  8. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 juillet 2018 à 12:27 | Permalien

    Laurent, Ritchie Porte a terminé 3ème du Tour de Romandie et 1er du Tour de Suisse, deux épreuves de haute valeur qui je crois te tiennent à coeur. Et la saison n’est pas terminée. Souhaitons-lui de revenir à son meilleur à la Vuelta.
    Je pronostique la victoire de Warren Barguil sur ce Tour!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 10 votes)
  9. lbiI
    Soumis le 16 juillet 2018 à 1:32 | Permalien

    Sauf chute ou coup de génie des movistars avec landa, froome va gagner.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. Tchmil
    Soumis le 16 juillet 2018 à 1:45 | Permalien

    Je vois dans ma boule de cristal 4-5 maillots blancs roulant à fond en tête dans les cols. Poels, Bernal, Kwiatkowski. Froome s’accrochant avec sa tête articulée rivée sur son capteur et Thomas qui prendra le rôle de Froome cette fois-ci.
    On ne parlera alors plus de motos, mais de train blanc.

    J’aimerais me tromper, mais bon…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +8 (from 8 votes)
  11. bigmouse
    Soumis le 16 juillet 2018 à 1:53 | Permalien

    Tchmil=> tt pareil:( je sens bien la passassion de pouvoir surtt que gerant possede 1 min d’avance et qu’il a juste besoin de suivre froom

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  12. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 juillet 2018 à 1:54 | Permalien

    Il y a quand même un coureur qui l’a ouverte:
    « Ils mettent plein de secteurs pavés pour créer des écarts mais après ils ne font pas barrage, donc tout le monde revient derrière les voitures d’équipe. S’ils font ça, ils devraient éviter de mettre des pavés pour qu’on évite de risquer nos vies. Le classement général reste le même et il n’y a pas de problème », a-t-il déclaré selon La Gazzetta dello Sport. « Nous (Team Sky) avons créer des cassures dans le peloton mais fialement tout le monde est revenu dans les derniers kilomètres. Cela semble improbable qu’ils aient réussi à boucher un écart d’une minute. Ce n’est pas comme s’il n’y avait personne qui roulait devant. Si tout le monde revient comme ça dès qu’il y a des cassures, à quoi ça sert de courir ? »
    Gianni Moscon

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +14 (from 18 votes)
  13. mica
    Soumis le 16 juillet 2018 à 2:29 | Permalien

    LBA: bien vu de nous sortir cette interwiev de derriére les fagots et que personne n’ avait vue, en tout cas pas moi. Elle rétablit pas mal de vérités et c’ est du « parler vrai ». j’ espére que Mr Prudhomme la lira et en tiendra compte, mais vu que ce dernier est obtus, j’ en doute.
    En résumé, une étape pour rien et hereusement il n’ y a pas eu de drame, sauf Porte.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 10 votes)
  14. tylerkay
    Soumis le 16 juillet 2018 à 3:56 | Permalien

    Les Sky (Thomas et Froome) ont repris plus de temps sur la tete de la course (à 1h17->27s, 50s) que les poursuivants (Bardet) sur eux…

    Le groupe du vainqueur s’est regardé, mais les AG2R ont fait un CLM par équipe, clairement visible sur les images.

    Pourtant, il y avait les meilleurs spécialistes des pavés devant.

    Moscon est aussi crédible que quand Froome déclare qu’il ne savait pas pour la crevaison de Bardet au moment d’accélerer…

    « Elle rétablit pas mal de vérités et c’est du «parler vrai»…  » : le plus grand moment de vérité que le Tour ait connu après Armstrong et avant Virenque.

    @muddler : Les vieux de la vieille ici sont des spécialistes des accusations hasardeuses au jugé, des conclusions toutes trouvées, des coupables désignés, de l’amalgame. Sous prétexte d’un système corrompu, de liberté d’expression, et je ne sais quoi encore, ils écrivent n’importe quoi, encore aujourd’hui dans les commentaires. On s’en prend directement aux personnes maintenant, en les citant. « Etre éclairé ». Ils n’ont jamais rien gagnés, rien prouvés, mais peu importe. Pire, certains ont la prétention de s’imaginer que leurs solutions évidentes n’ont jamais été pensées ou essayées. Tellement suffisant.

    @mica : il n’y avait pas une moto qui aspirait, du coté de Roubaix?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 17 votes)
  15. Oldenhorn
    Soumis le 16 juillet 2018 à 4:17 | Permalien

    Au Giro aussi il y a les oreillettes. Pourtant des échappées vont au bout!
    C’est le parcours du Tour qui est médiocre, c’est tout! Et pourtant en France il y a de quoi faire avec les Vosges, le Jura, le Massif Central, les Alpes su sud. Que de régions vallonnées qui ne sont quasiment jamais visitées…
    Finir à Espelette la veille de l’arrivée à Paris c’est juste ridicule. 1000km de transfert…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. Martin C
    Soumis le 16 juillet 2018 à 4:22 | Permalien

    Le Tour de France est rendu trop gros. Chaque coureur n’étant sur place que pour sa spécialité: Sagan le vert, Cavendish les victoires d’étape, les Sky qui cadenassent la course pour Froome, etc. Ça donne des semaines comme celle-ci. Au point de vue sportif, le Giro est dix fois plus intéressant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +11 (from 11 votes)
  17. Edgar Allan Poe
    Soumis le 16 juillet 2018 à 4:23 | Permalien

    Bizarre ce besoin de dénigrer si violemment sans tenir compte des faits, pourtant dûment constatés et constatables, images et chronos à l’appui, sans connaître, qui plus est, ses interlocuteurs et ou leurs palmarès par exemple. Quant à leur âge…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  18. lbiI
    Soumis le 16 juillet 2018 à 4:52 | Permalien

    Ah mais tu sais, même du temps d’armstrong, certains le trouvaient propre; y en a même qui ne croient pas au réchauffement climatique.
    « 2 choses sont infinies, la bêtise humaine, et l’univers. Pour la seconde je ne suis pas sur »!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  19. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 16 juillet 2018 à 9:22 | Permalien

    Le palmarès comme crédit? Tu tombes bas, tylerkay. Jusqu’au dénigrement par le niveau physique. Très bas.
    En plus, on les afficherait, tu serais peut-être surpris, parce que tu ne sais même à qui tu parles.
    Perso, je trouve par exemple (il y en a des centaines) que les commentaires d’un Eric Boyer sont bien plus pertinents que ceux d’un Bernard Hinault.
    Et si, autre exemple, tu trouves ceux de Laurent plus justes que les miens, et bien, j’étais un plus fort cycliste que lui. Et on devrait s’en foutre, le gars (lui) est sympa et c’est ça qui compte.
    Maintenant, si tu n’as pas vu que Bardet a bénéficié outrageusement des véhicules, si tu refuses de voir, il n’y a pas grand chose à faire.
    Sur le fond, je partage personnellement l’avis de Moscon: si on met des portions pavées, c’est pour créer des cassures. Elles se produisent automatiquement, question de lois physiques diraient Mica (vitesse réduite). Si on ne fait pas de barrage ensuite, et bien forcément ça revient sur les portions asphaltées. Lois physiques. Dans ce cas, les pavés ne présentent plus comme intérêt que les risques d’élimination sur chute par atteinte à l’intégrité physique des coureurs. Personnellement, ce n’est pas ce que je souhaite. Et je n’affiche pas mon palmarès pour appuyer ma position.
    Au fait, tu proposes de régler ça à la pédale? Prépares toi bien, parce que EAP a de beaux restes!
    Encore un exemple. Je propose dans le Tour l’étape suivante. Clm de 1 km sur une portion toute droite toute plate, en aller-retour avec un rond-point. 2 tentatives par coureur, la meilleure gardée. Ecarts multipliés par 50. « Solution évidente »? Déjà essayée? Où et quand? Un autre. Etape en circuit sur la boucle « route des crêtes – Cap Canaille » entre Cassis et la Ciotat, 150 km arrivée à Cassis plage. Des bosses courtes et dures répétées sans répit, du vent probable, des points de vue magnifiques, une visualisation très large par hélico. Déjà essayée? Quand? Oui, évidentes à mon sens, sans l’appuyer par un temps de montée sous les 55 minutes au Mont du Chat avec un poids de 92 kg, ou encore 55’30 sur Briançon (rond-point) – Col d’Izoard (vainqueur Michel Roux en 53’50). En course, what else? Evidentes et pourtant absentes. T’en veux d’autres? Sur les pavés? Un circuit de 20 km avec trois zones de 3 km, pas d’assistance mobiles mais des assistances fixes partout (ça s’organise), 6 tours ça suffira. A toi le ballon!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 14 votes)
  20. pijiu
    Soumis le 17 juillet 2018 à 2:07 | Permalien

    Question présence des motos, je trouve les commentateurs d’Eurosport plutôt explicites, même si tournés de manière diplomatique (à part Virenque, qui en plus semble vraiment ne rien comprendre à la course ou aux enjeux; pour lui, Van Avermaet roulait pour augmenter son avance au classement mais s’en désintéressait de la victoire d’étape…).
    Deux exemples, un des consultants (oublié son nom):
    1. A la sortie d’un virage pavé où le coureur doit freiner à cause d’une moto: « mais qu’est ce qu’elle fout là, y’a beaucoup trop de motos sur le tour » (je cite de mémoire)
    2. A l’arrivée, lorsque Bardet à combler pour la troisième fois le trou (clairement la fois la plus « surprenante » vu qu’il n’avait plus d’équipier et qu’il ne restait que quelques kilomètres): « c’est Bardet là? Non, pas possible… »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  21. Tchmil
    Soumis le 17 juillet 2018 à 2:15 | Permalien

    Pour Warren Barguil, il confirme vouloir perdre du temps sur une ou plusieurs étapes de montagne (se laisser décrocher sur le dernier col ce mardi par exemple) dans le but d’avoir un bon de sortie pour une victoire d’étape ensuite (objectif de son équipe et de lui-même). A suivre…
    Il a remarqué un Nibali assez fort en ce début de Tour, avec une préparation optimale. Et il a senti un changement dans la stratégie Sky, avec un curseur qui se dirigerait vers Geraint Thomas.
    Ce sont juste ses ressentis de peloton.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  22. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 17 juillet 2018 à 2:39 | Permalien

    Wawa bluffe-t-il? Ce serait quand même petit comme attitude.
    Oui, Virenque n’est pas armé pour commenté. Malgré son palmarès. Il apporte sa bonne humeur (si rien changé, longtemps que je ne l’ai entendu).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 4 votes)
  23. lbiI
    Soumis le 17 juillet 2018 à 2:45 | Permalien

    Thomas tient 2 semaines, seul froome peut et va gagner;
    tout est dans la cylindrée et la médecine. Sauf s’il fait une chute tramadolienne.
    Lisez le cycliste masqué, vous perdrez toutes illusions et irez rouler…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  24. lbiI
    Soumis le 17 juillet 2018 à 3:28 | Permalien

     »
    Ces chutes ne sont pas le fait du hasard, selon Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert), le grimpeur normand qui a rebondi sous le choc des pavés. «La tension était palpable avant même le départ, explique-t-il à Libération. Cette recrudescence est à mon avis imputable aux antidouleurs et à la caféine. Ce n’est pas du dopage, c’est autorisé, mais ces médicaments détournés font perdre des réflexes. Aujourd’hui, beaucoup de coureurs avaient l’air ailleurs.» Avec la poussière qui volait sur les pavés, Martin a renoué avec ses crises d’asthme. Il termine 86e de l’étape. Une heure après l’arrivée, il avait encore les oreilles bouchées. »
    C’est beau le vélo du tour!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  25. alano39
    Soumis le 17 juillet 2018 à 3:56 | Permalien

    Ce tdf est mal tracé et nous le savions depuis longtemps.
    Trop d’étapes de plat.
    Reste que les organismes commencent d’être fatigués et l’étape des pavés n’a certes été lé théâtre d’une bataille entre les meilleurs mais ce n’est pas sa principale raison d’être. Cette étape est censée fatiguer les organismes plus que de créer des écarts.
    Elle a rempli son rôle.
    Aujourd’hui les Movistar doivent prendre la course en main car Quintana a du temps à reprendre.
    Reste à Bardet de profiter de la situation et de profiter de son état de forme. Son étape de dimanche démontre qu’il a de bonnes jambes et s’il veut gagner il lui faut prendre du temps dans les Alpes.
    Les Sky vont maîtriser et surveiller quelques coureurs notamment Dumoulin qui semble être en forme et risque d’être l’adversaire le plus coriace si il suit les meilleurs en montagne. Si Dumoulin n’est pas bien alors la Sky va embrayer pour l’éliminer.
    La première étape de montagne va nous donner un premier éclairage sans pour autant nous donner le podium. Sauf attaque totale mais je n’y crois pas trop et puis la seule équipe qui peut le faire est la Movistar qui n’a pas ce tempérament et avec Landa qui sort d’une chute ce n’est pas le meilleur scénario pour eux.
    Un coureur à suivre; Dan Martin. Il est en forme et a le tempérament d’attaquant et il ne va pas rester sans tenter car il va disposer d’une légère marge de manoeuvre. Pas grande mais assez pour jouer l’étape.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 6 votes)
  26. Soumis le 17 juillet 2018 à 4:01 | Permalien

    @LBA,

    Tu aurais pu ajouter à tes performances déjà citées, ton chrono sur l’Alpe d’Huez en 45’et des poussières à, je pense, peut être plus de 40 ans et surement à un peu moins de 90 kilos 😉

    Tu aurais pu également citer ta deuxième place à Autrans (montée de la Sure ???), battu seulement par Nans Peters qui passera pro plus tard… Je pense que tu avais 40 ans bien révolus et surement encore aux alentours des 90 kilos. 2ème place obtenue avec la manière car avec le peloton accroché à tes basques alors que tu poursuivais Nans Peters. Peloton progressivement étalé sur la route (le dernier morpion ayant fini par craquer à quelques mètres de la ligne, preuve que s’ils ne prenaient pas de relais, c’est que cela roulait déjà bien trop vite…).

    Il y a également les courses qui correspondaient mieux à ton gabarit avec des chronos assez incroyables au tour du lac de Paladru avec un vélo non spécifique et juste le prolongateur et le casque profilé, ou des courses qui convenaient à tes capacité en endurance avec de grosses perfs sur l’AVM… et un gros accident aussi.

    Mais il n’y avait pas besoin de ce rappel pour voir que Bardet a profité de l’aspiration des voitures pour rentrer dans le peloton et ce malgré le sacrifice de ses équipiers et notamment de Silvan Dillier et Pierre Latour…

    Bonnes propositions pour corser l’intérêt sportif du TdF mais je ne partage pas celle du Clm de 1 km sur une portion toute droite toute plate, en aller-retour avec un rond-point avec Ecarts multipliés par 50… L’idée en elle même est séduisante mais je préfère que le TdF reste une épreuve de fond…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 6 votes)
  27. lbiI
    Soumis le 17 juillet 2018 à 4:24 | Permalien

    Eric, tu dis ça parce que ce chrono ne t’avantagerait pas trop 🙂 🙂 🙂
    Enormes chronos du BA, qui prouve qu’on peut grimper en étant lourd, et quel soulagement de voir des coureurs gros emmener de gros braquets sur de gros vélos, hier dans l’équipe21 vintage (étape de val louron 91)
    C’était avant l’époque des coureurs sous nutris que nous vivons, moche à regarder malgré une image et un son de caméras extra.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  28. Soumis le 17 juillet 2018 à 4:53 | Permalien

    Autres proposition d’évolution et non pas de révolutions 😉

    Respect des règlements et mise hors course en cas d’infractions, avec respect stricte des délais d’élimination…

    Ah mais m…., il n’arriveraient qu’à 30 à Paris et ça , ce serait déjà une révolution… Car plus de gregari pour porter les bidons, les leaders ne l’accepteraient pas…

    Le peloton est à l’image de la société actuelle…
    Des leaders, des gregari, de petits et de gros tricheurs, des perdants valeureux, le tout dans une ambiance électrique et parfois violente, comme sur ce forum.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 7 votes)
  29. nick
    Soumis le 17 juillet 2018 à 5:58 | Permalien

    tiens, paraît que froome/portal envisagent déjà la vuelta,

    oleg tinkov en avait rêvé,

    mais, pb, vu que pouls a doublé, y risquent de manquer d’équipiers,

    y rappelleront élissonde, il aime bien l’espagne,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  30. alano39
    Soumis le 17 juillet 2018 à 7:44 | Permalien

    Comme prévu les Sky sont devant pour gérer la course.
    Ils ont 2 leaders à protéger et il leur incombe d’assurer le train pour éviter une échappée avec une pointure devant du type Barguil, Uran, Jungels qui pourrait prendre 3-4 mn.
    Reste à voir qui parmi les cadors va tenter quelque chose sur cette 1ere étape de montagne.
    Dan Martin pourrait être celui là car le profil de l’étape lui correspond et généralement c’est la succession d’étapes de montagne qui lui ait fatale. Il passe bien les premières.
    Valverde pourrait aussi être un super outsider à lancer à l’avant pour déstabiliser les Sky et leur faire griller 1 ou 2 équipiers avant le dernier col. Il peut dynamiter le peloton. Mais voilà il n’a jamais fait ça et je ne le vois pas se transformer en attaquant né à plus de 37 ans même s’il n’a rien à perdre.
    Bardet doit rester à l’affût et attaquer sur le dernier col pour éliminer des concurrents mais je ne le vois pas sortir Froome à la régulière sur une première étape de montagne. Pour ce faire il doit lancer à un moment ou un autre Latour à l’avant comme relais. Il est son équipier le plus efficace en montagne. C’est osé mais ça peut faire du mal et si un des leaders a un petit coup de moins bien l’écarter du général.
    Il y a déjà Gallopin devant.
    Intéressant de voir que Jungels, Barguil, Yates ont des équipiers devant qui peuvent servir de relais. Je ne sais pas si ces équipes ont un plan d’attaque mais elles sont pour l’instant dans une situation favorable.
    Si seulement on pouvait assister à une course de mouvement car c’est la seule façon d’enrayer la machine SKY qui ne peut pas courir après tout le monde.
    Je pense que les français qui n’ont pas gagné une seule étape vont essayer de faire quelque chose.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 7 votes)
  31. Wolber
    Soumis le 17 juillet 2018 à 8:28 | Permalien

    8, Tchmil , tu avait oublié dans ta liste, Rowe faisant monter et La Croix Fry et les Glieres. Le rythme de Rowe a fait sauter Demare.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  32. lbiI
    Soumis le 17 juillet 2018 à 10:50 | Permalien

    dans 5 min nibali fait la descente. Même les étapes de montagnes sont ennuyeuses!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  33. LaVoitureCaPue
    Soumis le 17 juillet 2018 à 11:17 | Permalien

    Binh voila.

    Le parcours n’est pas le pbm central.

    Les coureurs jouent tous à l’économie, a la prise de risque minimal. La sky a déjà gagné, on joue la 2° place.

    Une bonne étape de tarlouze comme on les suis 10s toutes les 10 min (bon y se passe rien je retourne bosser)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 10 votes)
  34. LaVoitureCaPue
    Soumis le 17 juillet 2018 à 11:18 | Permalien

    Bravo Alaphilippe quand même !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  35. Wolber
    Soumis le 17 juillet 2018 à 11:22 | Permalien

    Comment Bardet, qui a fait 150 b dans les roues , peut il aller faire le sprint du peloton?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  36. LaVoitureCaPue
    Soumis le 17 juillet 2018 à 12:30 | Permalien

    Et qu’est ce que ca lui apporte de sprinter le peloton ? Gagner 5s sur uran et zakarin ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  37. Thierry Mtl
    Soumis le 17 juillet 2018 à 12:48 | Permalien

    Il commence Quand le Tour déjà ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  38. Soumis le 17 juillet 2018 à 12:55 | Permalien

    Silvan Dillier, la vie rude mais grisante de l’équipier

    https://www.letemps.ch/culture/silvan-dillier-vie-rude-grisante-lequipier

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  39. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 17 juillet 2018 à 2:08 | Permalien

    Bardet a fait le sprint du peloton? C’est sa liberté, tout simplement.
    A notre époque, une étape de montagne doit ne pas contenir de vallées entre les cols. J’en ai parlé hier avec le parcours qu’il aurait fallu aujourd’hui entre les Glières et Romme pour que les Glières puissent être un lieu de bagarre. La vallée à venir était inhibante.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  40. lbiI
    Soumis le 17 juillet 2018 à 2:21 | Permalien

    Non lba, pour moi, ce qui inhibe, c’est la qualité des contrôles. Ils sont resserés, donc chacun compte ses coups de pédale. Pas de dopage à la louche le soir pour récupérer, sauf si on a un excellent dopeur.
    Wolber, tu es allé jusqu’à la fin de l’étape, bravo!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  41. lbiI
    Soumis le 17 juillet 2018 à 2:25 | Permalien

    Le cyclisme pro est de plus en plus malade. Fignon s’en plaignait déjà …en 2010! schleck avait attendu les 2 dernières bornes d’avoriaz pour attaquer!!!
    La c’est de pire en pire!
    Et puis je n’apprécie pas du tout la victoire du français, dans une écurie de belges qui a pour ancêtre museuw et consorts, qui fait gagner n’importe lequel de ses coureurs dans les classiques. Le voila grimpeur de grand tour!
    Une pensée pour jaja, le sprinteur devenu grimpeur grâce aux produits.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  42. lbi
    Soumis le 17 juillet 2018 à 2:55 | Permalien

    Non lba, pour moi, ce qui inhibe, c’est la qualité des contrôles. Ils sont resserés, donc chacun compte ses coups de pédale. Pas de dopage à la louche le soir pour récupérer, sauf si on a un excellent dopeur.
    Wolber, tu es allé jusqu’à la fin de l’étape, bravo!
    Le cyclisme pro est de plus en plus malade. Fignon s’en plaignait déjà …en 2010! schleck avait attendu les 2 dernières bornes d’avoriaz pour attaquer!!!
    La c’est de pire en pire!
    Et puis je n’apprécie pas du tout la victoire du français, dans une écurie de belges qui a pour ancêtre museuw et consorts, qui fait gagner n’importe lequel de ses coureurs dans les classiques. Le voila grimpeur de grand tour!
    Une pensée pour jaja, le sprinteur devenu grimpeur grâce aux produits.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  43. Vincent C
    Soumis le 17 juillet 2018 à 4:40 | Permalien

    Tiens, Nibali a une explication pourquoi c’est boooorrrinnngg

    https://www.velonews.com/2018/07/tour-de-france/nibali-it-may-seem-boring-but-thats-modern-cycling_472562

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  44. lbi
    Soumis le 17 juillet 2018 à 4:56 | Permalien

    Dernier col, 433 watts étalon, 4 skys sur 15 coureurs en haut du col, même l’us postal en était loin… Au mieux il restait landis!
    Landa reste le seul qui pourrait faire quelque chose, peut être nibali ou quintana, mais froome discute à l’oreillette dans la pente. Le tour est presque gagné!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  45. Ray Neuville
    Soumis le 17 juillet 2018 à 8:10 | Permalien

    Thomas ronge son frein. Il a compris aujourd’hui qu’il n’a plus sa place au sein de cette équipe. La Sky maintient Van Av. en jaune pour le larguer à la première occasion. Froome 2000 en a décidé ainsi. Il ne voulait tout simplement pas le voir en jaune pour être forcé à l’attaquer. Le dauphin est le colombien Bernal. Quel intérêt quand pratiquement tous les prétendants sont dans la même équipe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  46. Le Bourrin Ardéchois
    Soumis le 17 juillet 2018 à 10:57 | Permalien

    Non Ibi, il n’y avait pas 4 coureurs Sky sur 15 dans la Colombière. 2 sur 15 au sommet, 3 sur 17 au km, 4 sur 25 à 4 km. Rien de choquant à voir Froome et Thomas parmi les 15 meilleurs, Bernal ensuite, Poels entre 18 et 25. Ils sont juste à leur niveau.
    Ray, tu as déjà éliminé Yates, Landa, Nibali, Quintana, Roglic, Dumoulin, Bardet, Martin des prétendants.
    Froome (ou Thomas, ou Bernal) gagnera peut-être le Tour, mais il reste quand même de la montagne, et s’il le fait, et bien probablement qu’il aura été le plus fort (et, nécessaire, qu’il n’aura pas eu d’accident éliminatoire, comme déjà Porte et Uran).
    Au vu des prétendants restants, on est encore très loin de l’hégémonie de l’équipe des héros Hinault et Lemond du Tour 1986.
    Après, si tu trouves que le capitalisme fonctionne mal, reste à prôner un autre système (équipes nationales?).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 10 votes)
  47. Wolber
    Soumis le 18 juillet 2018 à 1:16 | Permalien

    Bardet a peut être du sprinter pour le classement par équipe cher à son ds. Il avait donc une raison.

    Barguil auteur d une très bonne 1ère semaine décide finalement de perdre 10 minutes pour se  » replacer » afin de  » jouer » une victoire d etape.
    Le capitalisme marché très bien , ou plutôt la mondialisation , la « globalization ». Ç est l artisanat qui souffre le plus.

    L idée de rajouter un col de plus Apres « les Glieres »‘ etait logique cependant cela aurait fait un autre col de plus monter au train par Rowe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  48. bigmouse
    Soumis le 18 juillet 2018 à 1:41 | Permalien

    Il va bien falloir que ca pete au moins une fois! Au moins pr faire peter thomas et ca minute d’avance sur froom! Sinon suis bien content d’avoir réussi a boycotter une semaine et demie de tour! Rien raté!!!;)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  49. Ukiyo
    Soumis le 18 juillet 2018 à 4:35 | Permalien

    Une question évidemment provocatrice: que se passerait-il si on interdisait les équipes ? C’est sûr, on verrait autre chose, mais peut être pas pire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  50. Sébastien
    Soumis le 18 juillet 2018 à 5:42 | Permalien

    La belle époque 98
    https://www.lematin.ch/sports/cyclisme/audessus-lois/story/17906156

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!