Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Plateau de Beille: loin du record!

C’est Alessandro Valverde qui est monté le plus vite au Plateau de Beille hier sur la 12e étape du Tour: 45min37. Il faut dire que la pluie, puis un bon vent de face, a certainement nuit à la progression des coureurs.

On est en tout cas loin du record établi par Marco Pantani en 1998, avec 43min28: plus de deux minutes dans la vue!

Fait intéressant, le vainqueur de l’étape qui se terminait là-haut sur le Tour 2011, Jelle Vanendert, avait mis 46min26 pour y grimper, un temps très lent par rapport à tous les autres.

Le Tour le plus propre, celui de 2011? Plusieurs le pensent, et pour une foule de raisons diverses!

Anyway, comme prévu la Sky a bien contrôlé hier, sans faire trop d’étincelles. Porte et Thomas ont pu accompagner Froome très longtemps. Si ce dernier a accéléré dans les derniers hectomètres de l’étape, je pense que c’était davantage pour envoyer un message à ses adversaires: « je suis encore là, je suis facile, donc arrêtez vos attaques sinon je démarre vraiment et je vous fais tous passer pour des cadets« . Il est vrai que dans les cinq kilomètres précédents, nombreux sont ceux qui ont essayé de sortir: d’abord Contador, puis Valverde, puis Nibali, puis Quintana.

Au final, tout ce joli monde a terminé ensemble et l’étape a donc entrainé peu de changements, et nous a apporté peu d’enseignements pour la suite. Dans ce contexte, le fait du jour appartient à Joaquim Rodriguez qui est allé chercher une belle 2e victoire d’étape sur ce Tour de France.

Il faudra maintenant vraisemblablement attendre les Alpes la semaine prochaine pour voir la course se décanter davantage. Attention cependant aux deux prochaines étapes (Rodez en Mende), pas si facile que ça car comportant des finals compliqués, et très casse-pattes. On annonce également de grosses chaleurs dans le sud de la France au cours des prochains jours, plus de 30 degrés, je crois donc que les coureurs trouveront ces étapes usantes et peu propices à récupérer des efforts exigés par les Pyrénées.

Dégâts assurés en troisième semaine dans les Alpes!

Partager

Précédent

Sky dans la tourmente

Suivant

Le dopage sur le Tour

  1. josef Koba

    Je crois qu’il faut se rendre à l’évidence. Ce Tour de France, plus encore que ces dernières années, c’est une mascarade. La Sky en forme le coeur, avec la complicité (de circonstances) de l’UCI, d’ASO, du comité olympique français.
    Je pense qu’il y a une tricherie organisée et très bien planifiée. Les Sky veulent gagner le tour de France, ils le gagneront. Ils seront hués en France, accusés en France, en Belgique, en Italie, … mais cela ne les chagrine pas : ils s’adressent à une autre partie du monde pour qui Festina cela ne veut rien dire et pour qui Armstrong demeure un grand champion car il faisait la même chose que les autres.
    la Sky allume de nombreux contre-feux et doit avoir une stratégie communication arrêtée depuis de très nombreuses semaines. On va trop loin une fois, on assomme et après on gère, on simule, on discute, on laisse les échappées aller au bout pour se gagner des alliés… Il y aurait beaucoup à dire, mais je m’arrête.
    une dernière spéculation : je parierais (j’utilise le conditionnel à dessein) pour un cocktail de tricheries : oxygénation, stimulation d’hormones (la méthode Mo Farrah) et assistance mécanique. Ayant compris comment fonctionne le petit monde du cyclisme pro, je suis convaincu qu’ils peuvent savoir quand et où il n’y aura pas de contrôle des vélos.

    0
    0
  2. mikael

    Perso, je pense que sans Thomas, Froome aurait du laisser filer Quintana hier (lui-même bien aidé par Valverde).

    Mais les attaques des adversaires de l’anglais restent trop timides, et il fait toujours figure d’épouvantail.

    Boasson Hagen largué des le pied, alors qu’il menait le train chez la Sky… Impatient de voir comment Porte se débrouillera lors de l’équipe anglaise, s’il la quitte un jour, même si Brailsford n’est pas ravi de voir partir « un des meilleurs grimpeurs du monde » (sic).

    Il est évident que les responsables du dopage dans le cyclisme – et dans le sport plus généralement – sont les instances dirigeantes autant (sinon plus) que les coureurs ou les équipes : il est de leur responsabilité de trouver et sanctionner les tricheurs. Ignorer les faits n’est en rien une excuse, mais plutôt une circonstance aggravante de leur incompétence…

    N.B. : C’est moi, ou on voit de plus en plus de coureurs se faire aider par leur DS lors des ravitaillements (Kwiatko hier, par exemple, avec Vanmarcke qui se raccroche à la portière)?

    0
    0
  3. rocheto

    hier 40°C à Lyon ce jour 38°C.
    je me demande comment les gars font pour rouler 🙁
    chapeau à eux… et normal par ces temps qu’il y ait des défaillances…

    F.

    0
    0
  4. Cyril

    Hello,

    En 3 semaines, Froome s’est métamorphosé… Mi-juin, il suivait à peine TVG. Début juillet, il lui colle 2.5 minutes en 6 km.

    Le plus spectaculaire ? Non à mon avis… Que pensez de Thomas ??? Ca semble facile pour lui de revenir sur les meilleurs grimpeurs du monde qui grimacent dans sa roue…

    Le pire, c’est que ces 2 gaillards font entre 7 et 9 kg de plus que les purs grimpeurs… Pourtant, ils leur mettent la misère !

    Porte, Thomas, Froome n’ont jamais l’air de souffir…

    C’est comme s’ils ne connaissaient pas l’acide lactique… On dirait qu’ils peuvent tenir des intensités élevées plus longtemps que les autres…

    Qu’est-ce qui peut expliquer celà ? Y a-t-il des produits qui annulent l’effet de l’intensité et qui limite l’effort ?

    Ce qui est clair… C’est que ce n’est pas normal…

    0
    0
  5. selsien

    Ce qui est clair, ben c’est surement pas l’eau….¦¬]
    Quand j’ai vu les trois Sky finir dans les 5-6 premiers lors de la première étape Pyrénéenne, j’n’y croyais pas….. Merci de m’expliquer un peu, je vous avoue que je me sens moins seul quand je viens lire votre blogue… Je suis pas seul à croire qu’il y a de quoi qui tourne en rond dans le monde du vélo pro…

    0
    0
  6. toutouille

    josef Koba
    tu as tout dit

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à mikael Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.