Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Planté!

J’aime aussi le vélo pour ça: en l’espace de quelques minutes, vous êtes fixés. Vous savez si vous êtes dans un grand jour ou si vous êtes plantés.

Et hier, j’étais planté. Vraiment planté.

Les pires sensations en un an.

Dans ces conditions, le vélo tourne vite à la galère: le souffle court, la panne de jambes, même les braquets d’asmathiques sont difficiles à amener. Votre corps tout entier est mal sur le vélo. Rien à faire, aucune position n’est la bonne. La misère. Et puis après quelques kilomètres dans ces conditions, c’est le moral qui flanche.

Il faut dire que j’ai des circonstances atténuantes: gros mal de gorge depuis lundi, et une grosse fatigue aussi. De toute évidence, mon corps combat un virus, probablement le même que celui qui contraint actuellement mes deux enfants à prendre des antibiotiques.

Mais après 3 jours sans vélo, et par une météo plutôt clémente, je n’ai pas résisté à l’envie de faire un petit test. Short and sweet. Au programme, trois belles bosses à avaler « plein pot », et une heure d’entrainement maxi.

Ben le « plein pot », ça n’a pas duré longtemps!

Et puis il y a ce putain de mal au bas du dos, côté gauche. Pas sur la colonne vertébrale, juste à côté. Pas vraiment gênant à l’effort, mais sensible après. Ca irradie jusque dans la cuisse gauche par moment.

Dans ces occasions, il ne faut pas hésiter à revoir la planif. Je suis dans une semaine de repos de toute façon. On prend donc ça relax, off the bike, demain. On verra samedi comment on se sent au lever.

Oui, j’aime le vélo parce qu’il a ceci de bien: il impose à chacun d’entre nous à la modestie. La frime, sur un vélo, ne dure jamais très longtemps et gare au ridicule pour celui qui ne peut assumer ses paroles une fois sur le vélo, lancé à plus de 40km/h.

Modeste, je ne l’ai jamais autant été que ce soir. L’état de grâce et, plus encore, la Haute Route sont bien loin!

Partager

Précédent

Voeckler… façon Boonen!

Suivant

Les résultats du week-end

14 Commentaires

  1. sylvain

    La douleur en bas prés de la colonne …IDEM pour moi aprés 2 ans de géne chronique je suis allé passé radio et scanner résultat : belle hernie discale impliquant une sciatique casi journaliére!! …sauf que faut pas toujours croire ce que même des grands professeurs te racontent, derniérement passage chez le dentiste pour une rare rage de dents mémorable, résultat 2 molaires extraites complétement nécrosées à la racine, depuis plus de 12 SEMAINES je n’ai plus aucune douleur au dos….à 50 ANS UN DOS DE JEUNE HOMME !!!!!!!!!!!!!!!!

    0
    0
  2. zboy

    Laurent, bienvenue dans la quarantaine…

    0
    0
  3. gino

    Je connais Laurent depuis maintenant 7 ans – lorsque Laurent a un rhume, c’est un rhume carabiné et non un simple rhume. Au 1 mars 2011, sa saison était déjà fini car il ne se sentait pas bien! 🙂 Il a tout de même connu de bons moments en 2011. Ne vous en faites pas, « Superlatif Laurent » s’en remettra rapidement, j’en suis sur! Je le vois deja demain matin sur son Pinarello en train de se tester… Pas de panique, on garde un oeil sur lui.

    0
    0
  4. Dan Simard

    Quand tu courrais chez Festina, tu n’avais pas le droit de plaindre. Les choses ont changé depuis on dirait 🙂

    0
    0
  5. nikkos

    Pas très heureuse à mon goût l’expression « braquet d’asthmatique ». Et pas facile à écrire correctement quand on ne l’est pas.
    Sinon, bienvenue dans le monde des plus de 40 ans.

    0
    0
  6. plasthmatic

    Nikkos : pour l’écriture, Laurent avait pourtant mon pseudo sous son nez, même s’il coule ! Tiens, Laurent, le conseil de base d’un asthmatique (entre autres joyeusetés) : quand t’as le souffle court, suffoque … J’ai jamais trouvé mieux !
    Sinon, ne tape peut-être pas trop dedans au retour de la forme, sinon, c’est en dents de scie que tu vas avancer.
    Garde l’alternance des bosses et des creux pour le mois d’août …

    0
    0
  7. baptou

    J’ai eu la même douleur ainsi que la « cuisse qui gonfle » d’un seul côté, tout pareil quoi!
    après une expertise par un apprenti osthéo c’est mon bassin qui était décalé, mais rien de grave pour la marche ou la course.
    par contre sur le vélo c’est la galère particulièrement en clm.
    Il peut s’agir de la même chose pour toi, essaye de voir un médecin il te dira tout de suite.

    est-ce que tu peux observer une usure d’un côté de la selle et pas de l’autre? si c’est ça aucun doute à avoir.

    a+

    0
    0
  8. schwartz patrick

    Pas de panique, s’il te faut du repos, tu te reposes! le repos fait partie intégrante de l’entrainement, je le redis régulièrement; après ,analyse simplement tes sensations sans prise de tête, lache du lest,dis toi bien que Philippe Gilbert n’est pas au mieux non plus!tu as vu avec qui je te compare! mange sainement, dors bien, infusions « détox », et prise de sang si le mal persiste; n’est ce pas le résultat d’une période professionnelle mouvementée ? Keep cool, laisse passer les « ardennaises » et projete toi vers l’été et le tour
    40 balais, tu as encore de la marge, profite-s-en bien parce que pour la progression, c’est de plus en plus dur , je parlerais de stagnation à condition de bien t’entretenir. Après les 50, là, « ouh la,ouh la » même si tu peux encore te faire bien plaisir… mais là, il faut introduire la « philo » dans ton pack « énergie durable » !mais vu ton potentiel intellectuel, je n’ai pas peur ! patience and good luck !

    0
    0
  9. Sébastien

    Comme Patrick le dit; le repos c’est partie intégrante de l’entrainement. Faut que le corps absorbe pour repartir sur le pallier supérieur. Et en vieillissant, la récupération prend plus de place.
    J’ai 42… Je m’écoute. S’il faut relaxer, j’en profite et je le fais bien!

    0
    0
  10. pierre lacoste

    Laurent, tu est enrhumé, tu est sensé être en semaine d’allègement: c’est pas le temps de te tester. Lemay ne te donne pas une semaine d’allègement pour rien; si ton système immunitaire est sur le cul, ça confirme qu’il y a fatigue accumulée, non? Vaut mieux gentiment tourner des jambes sur la piste cyclable et patienter. Comme certains de tes lecteurs, moi aussi je filtre ces expériences «humiliantes» par un regard désormais plus philosophique…j’ai pas le choix!

    0
    0
  11. Stef Toupenet

    Tu vas guérir, il faut laisser le temps au temps.
    Et puis marcher tout le temps, toute l’année et année après année, faire du vélo que dans de bonnes conditions, beau temps, pas de vent … etc.etc.
    Ca doit finir par être ennuyant 😉

    Non, ce sport a ça de bien, il y a des saisons, des hauts et des bas
    Tout ce qu’il faut pour trouver de quoi s’amuser et aussi se reposer quand il le faut.

    et là, si tu as victime d’une virus il faut peut être bien te reposer.

    Stef

    0
    0
  12. Marmotte

    Hmm… Virus & antibiotique ? Ça ne fonctionne pas…

    0
    0
  13. max

    Tiens, pour te remonter le moral, un gars de Spidertech vient de s’adjuger le tro bro leon. Je sens que la flamme rouge va être en liesse pendant un moment 🙂

    0
    0
  14. Fore

    Et pour nous ruiner le moral, un patient du Dr Ferrari qui gagne l’Amstel… Il avait fait quoi Gasparotto avant ? Ah oui, 3è de la même course il y a 2 ans, et puis ? Pas grand chose…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.