Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Pat McQuaid, le plus gros problème du cyclisme actuellement

Je ne sais pas vous, mais de mon côté je fais une overdose de Pat McQuaid.

En très clair, je ne le supporte plus.

Voici un « best of » de ses plus récentes déclarations à l’endroit de Lance Armstrong, « best of » que je me permet de commenter pour aiguiser votre sens critique.

« I would like to see him (ndlr: Lance Armstrong) jump on his private plane and come to Switzerland (UCI headquarters) and say ‘what can I do?’ »

Évidemment, voilà une déclaration de McQuaid visant à reporter sur les épaules d’Armstrong, et non les siennes, les problèmes actuels du cyclisme. Rappelons que McQuaid vise un renouvellement de son poste de président de l’UCI lors des élections de septembre prochain et qu’il n’a reculé devant rien pour se positionner dans cette optique, n’hésitant pas à accepter d’être soutenu par la Fédé suisse plutôt que la sienne (irlandaise), ce qui en dit long sur le bonhomme qui est bien davantage intéressé par ses intérêts personnels et le pouvoir que par le bien du cyclisme.

« If he has valuable information that is valuable to the sport he has to come forward« .

La vérité, c’est que sans le contexte d’une commission « Vérité et Réconciliation », les affirmations d’Armstrong sur la complicité de l’UCI lors de ses années dopage pourront être facilement démenties par McQuaid, qui s’attaquera alors à la crédibilité du coureur. Armstrong et ses avocats savent très bien que pour couler l’UCI, il faut une telle commission, et non des déclarations d’Armstrong sans contexte juridique. Armstrong est prêt à témoigner, à morfler, mais pas seul. Il a besoin de cette commission pour ca, et McQuaid refuse de lui donner car il sait qu’il a trop à perdre sur le plan personnel s’il met sur pied une telle commission.

« I do not think the UCI made mistakes.« , parlant des années dopage de Lance Armstrong. Rappelons ici que McQuaid lui même avait évoqué une « probable erreur de jugement de l’UCI » lorsqu’elle a reconnu avoir accepté des dons monétaires d’Armstrong il y a quelques années, alors que le coureur était au sommet de son art…

« I was fooled. I believed there was no way a man so close to death would go and start putting stuff into his body that could be dangerous. »

McQuaid nous joue la carte de l’innocence, et nous prend une fois de plus pour de vrais imbéciles! Il est évident que McQuaid savait pertinemment ce qui se passait dans le peloton, savait pertinemment à quoi carburait Armstrong et connaissait pertinemment les calculs de puissance. Comme il sait pertinemment ce qui se passe actuellement dans le peloton…

« I firmly believe I am making a difference. I want to eradicate doping. I want to see this thing through. I want to finish what I started. There is a change in the peloton. Every little thing I am bringing in is making a difference. »

Là, je vomis.

Sans excuser Lance Armstrong, je commence à comprendre son actuel mutisme. J’ai beaucoup apprécié sa réaction aux propos de McQuaid:

« As I have said repeatedly, I am fully committed to participating in a comprehensive and global effort to help close this chapter of our sport. For this to happen the sport desperately needs a Truth and Reconciliation Commission to be convened to address multiple generations and not just a single team. There has been too much posturing and politicizing of this already. It is time to get down to work. Let me be clear, I plan on being the first man in the door. Tell me when and where. »

C’est très clair depuis un moment, Armstrong attend cette commission Vérité et Réconciliation pour tout déballer.

Et il est très clair que depuis que l’UCI a repris (contraint) le dossier, cette commission ne verra pas le jour à court terme, du moins pas avant les élections de septembre. Pat McQuaid se traine les pieds tout simplement parce qu’il ne veut pas de cette commission actuellement, car il sait qu’elle nuirait grandement à ses chances d’être réélu. Alors McQuaid se cantonne à répéter les mêmes inepties, c’est à dire de nous ramener le fait que l’AMA et l’USADA ont refusé de collaborer à sa commission initiale, découlant uniquement de l’UCI. Rappelons que l’AMA et l’USADA ont refusé d’y participer simplement parce que les dés étaient pipés, McQuaid ayant nommé les gens responsables de nommer les trois personnes devant mener à bien cette commission. Complaisance, conflit d’intérêt, absence d’indépendance et donc de crédibilité vous dites?

C’est donc l’impasse dans le cyclisme actuellement, et cette situation est évidemment liée à une seule chose: les ambitions personnelles de pouvoir de M. Pat McQuaid. Rien ne bougera du côté de cette Commission Vérité et Réconciliation d’ici septembre, ca me paraît évident. McQuaid ne veut pas prendre ce risque. Et du côté d’Armstrong, il veut tout déballer dans un contexte favorable où il pourra le faire, et couler ceux qui méritent de l’être.

J’ai désormais acquis l’intime conviction que le dopage n’est actuellement pas le plus gros problème du cyclisme: c’est Pat McQuaid qui l’est.

Partager

Précédent

L’histoire d’une vis…

Suivant

Les enjeux du Dauphiné

  1. Excellent blog…. je l’ai recommandé sur le site de pat McQuaid Must Go. On dit exactement la même chose depuis qqs jours/semaines/mois!

    0
    0
  2. marten

    La prise de position de Pat Mc Quaid est un réel problème mais je doute qu’un autre fasse beaucoup mieux.

    0
    0
  3. Sylvain

    Je ne suis pas un expert sur le sujet, loin de là, mais si quelqu’un est élu, c’est que quelqu’un vote pour lui.

    Dans le cas de l’UCI, c’est qui ? Les dirigeants des fédérations nationales ? Si c’est le cas, il faut utiliser le réseautage et faire pressions sur nos fédérations. Il y a des Français, des Belges, et des Canadiens ici ? Faites votre part, faites pression.

    0
    0
  4. Zboy

    Marten

    Place Dick Pound là et tu vas l’avoir ton ménage.

    0
    0
  5. Est ce que je peux reposter ce blog sur qqs sites comme Swiss Cycling Facebook, svp? C’est excellent et ça merite le maximum de diffusion.

    0
    0
  6. regis78

    Politique quand tu nous tiens, combien est rémunéré ce mec pour qu’il s’accroche autant à son poste ???
    Le genre de personne que j’exècre et oui qui font beaucoup de mal au vélo.
    Perso voilà ce que je propose:
    on fait table-rase de tout et on ne garde aucun anciens coureurs dans les instances et surtout on uniformise les contrôles !!!! et on ne met pas 10 ans avant de déclarer l’AICAR produit dopant alors que l’on sait bien que beaucoup l’utilise !!!

    0
    0
  7. @Pat McQuaid Must Go,
    Bien sûr que vous pouvez reprendre sur d’autres sites, j’assume mes propos!

    0
    0
  8. Je crois qu’on peut simplement résumer la situation qu’on ne peut pas être juge et parti à la fois. Pat MacQuaid devrait enquêter des événements où il est directement mêlé. Comment pourrait-il le faire de manière objective ?
    Zéro progrès avec lui aux commandes. Comme je l’ai dit dans un autre message l’UCI devrait être déclaré illégal et ses bureaux d’Aigle (Suisse) devrait être déménagé pour permettre recommencer sur des bases saines.

    0
    0
  9. schwartz patrick

    Questions que je me pose:
    1) mc quaid est-il un dictateur, unique, tout puissant
    règnant sur une autocratie et ayant tous les droits
    ?
    2) les équipes, les coureurs,les DS, les sponsors,
    pourquoi ne demandent-ils pas à l’unanimité, haut
    et fort avec forte pression, sa démission puisqu’il
    est sensé mal combattre ce fléeau qu’est le dopage?
    et que soi-disant une majorité de coureurs ne se
    dope pas ? Peut-être s’arrange-t-il avec beaucoup de
    monde …
    3) Alors, nous à FR, sommes nous les méchants ?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à marten Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.