Tous les jours, la passion du cyclisme

 

On se prépare pour la saison 2005

Quelques nouvelles démontrant clairement que la saison 2005 est à nos portes:

1 – le lancement officiel de la nouvelle équipe Discovery Channel aura lieu à Silver Spring, Maryland, le 10 janvier prochain. Présentation des coureurs, présentation du nouveau maillot, présentation des grandes lignes du programme de course, nous attendons ce jour avec intérêt puisqu’il s’agit d’une équipe de premier plan et la seule provenant de l’Amérique du Nord sur le circuit ProTour. Rappelons que Discovery Channel Team a deux Canadiens en son sein, soit Michael Barry et Ryder Hesjedal. En attendant les nouvelles, vous pouvez déjà vous brancher sur le site web de l’équipe, revampé de l’époque US Postal.

2 – Santi Perez, le coureur de chez Phonak, 2e de la dernière Vuelta avant d’être pris positif comme Tyler Hamilton pour les transfusions sanguines, pourrait courir chez les Espagnols de Relax en 2005. Espérons que la justice fera son travail à temps…

3 – on se renouvelle chez Phonak, les anciens coureurs pros Urs Freuler et Alvaro Pino ayant quitté le navire pour faire place à un jeune ambitieux, John Lelangue. Ce dernier aura la difficile tâche de redorer le blason de cette équipe à la réputation touchée par de nombreuses affaires de dopage en 2004. Avec au bout comme mission ultime de la faire intégrer au ProTour. Et vite. Car si le recrutement 2005 est intéressant (Landis, Botero, Hunter, Martin Perdiguero et Pena Grisales), il demeure vieillissant.

4 – De Rosa, la somptueuse marque italienne de cycles, fournira les vélos de l’équipe belge BarloWorld en 2005. On peut se questionner sur ce choix, une équipe ProTour, italienne de surcroît, pouvant raisonnablement apparaître comme un choix plus logique. On dit chez De Rosa compter sur le vieillissant Francesco Casagrande pour le Giro… Et à la vue des couleurs du vélo DeRosa King qu’on fournira aux coureurs de l’équipe, on n’ose songer au maillot ! Vers une refonte du maillot Atala de la fin des années 1980 qui donnait l’impression que les coureurs faisaient la course en pijama ?

5 – très réussi.

6 – on apprend aujourd’hui que certaines roues Zipp présenteront en 2005 une nouvelle surface « travaillée », proche de la texture d’une balle de golf. Selon la compagnie, cette trouvaille en aérodynamisme permettrait d’économiser entre 1 et 4 watts de puissance, selon le terrain. Pourquoi pas? Chose certaine, ce nouveau développement prouve que l’innovation et la recherche est au coeur même des priorités de cette petite compagnie américaine audacieuse.

Partager

Précédent

Confirmation des dates des cyclosportives

Suivant

La classe c’est… les selles Selle Italia

3 Commentaires

  1. erickk

    Cyfac avait essayé il y a quelques années de mettre des trous de “golf” sur un de ses cadres. Spectaculaire, mais un peu marketing a mon sens.

    pourquoi pas des poils comme sur les balles de tennis ? a oui j’oubliais le tennis n’est plus a la mode. Ouf, mon rasoir respire… 😉 ca aurait été beau un Trek CLM tout poilu !

    erickk

  2. erickk

    Cyfac avait essayé il y a quelques années de mettre des trous de “golf” sur un de ses cadres. Spectaculaire, mais un peu marketing a mon sens.

    pourquoi pas des poils comme sur les balles de tennis ? a oui j’oubliais le tennis n’est plus a la mode. Ouf, mon rasoir respire… 😉 ca aurait été beau un Trek CLM tout poilu !

    erickk

  3. erickk

    Cyfac avait essayé il y a quelques années de mettre des trous de “golf” sur un de ses cadres. Spectaculaire, mais un peu marketing a mon sens.

    pourquoi pas des poils comme sur les balles de tennis ? a oui j’oubliais le tennis n’est plus a la mode. Ouf, mon rasoir respire… 😉 ca aurait été beau un Trek CLM tout poilu !

    erickk

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs Ă  laisser un commentaire en rĂ©action Ă  l’article du jour, cela contribue Ă  enrichir le propos. Vous pouvez contribuer Ă  la qualitĂ© de ce site en utilisant un langage dĂ©cent, poli et respectueux d’autrui, et en Ă©tant pertinent et concis envers le sujet traitĂ©. L’auteur peut modĂ©rer les commentaires, et se rĂ©serve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considĂ©rĂ©s hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte Ă  l’intĂ©gritĂ© d’une personne ou encore haineux.