Nouveau Tour de l’actualité

Ca s’impose pour couvrir quelques nouvelles récentes: Dauphiné, Mondiaux, Mike Woods, et Alex Stieda.

1 – Dauphiné. Une chose est sûre: la guerre psychologique entre Jumbo-Visma et Ineos bat son plein. C’est la guerre! On l’a vu hier durant la première étape de ce Dauphiné, les Jumbo prenant le contrôle du peloton a l’approche de l’arrivée, et lançant sur orbite Wout Van Aert qui s’est imposé de belle façon.  Les Ineos n’ont pu faire mieux qu’une 3e place avec un Bernal qui était pourtant revanchard dans les derniers hectomètres de l’étape.

Incroyable Van Aert! Trois courses, trois victoires, c’est le meilleur coureur du monde en ce moment.

Et pour la petite histoire, je vous rappelle qu’un certain George Bennett chez Jumbo-Visma s’est imposé hier sur le Gran Piemonte en Italie. Je suis de ceux qui croient que les Jumbo seront vraiment très, très forts sur le prochain Tour de France, Ineos peut se faire du souci. Tant mieux pour nous, le spectacle sportif n’en sera que meilleur.

Pour le reste, y’a vraiment que du beau monde dans les 35 premiers de cette première étape. Je vous le dis, on va se régaler dans les quatre prochains jours. Ne manquez pas ca!

Demain, 2e étape, 135 km avec un final intéressant: la côte Maillet à 40 bornes de l’arrivée pour lancer quelques attaques, puis la montée finale sur le col de Porte au dessus de Grenoble. C’est là que le nouveau match Jumbo-Ineos aura lieu.

2 – Mondiaux. L’UCI a annoncé hier que les Mondiaux de cyclisme prévu fin septembre à Martigny en Suisse étaient tout simplement annulés. La Suisse a mis en place des mesures anti-Covid-19 ne permettant pas les regroupements de plus de 1000 personnes, l’UCI n’avait pas d’autres options.

L’UCI cherche désormais un nouvel endroit, mais à 7 semaines de préavis, ça risque d’être compliqué pour un tel événement. Je ne vois qu’un groupe comme A.S.O. qui a les reins assez solides pour rapidement trouver une solution en travaillant avec ses partenaires fidèles. Plouay?

Je pense qu’on aura droit à d’autres rebondissements du genre à mesure que la pandémie reprend de la vigueur par endroit. La fin de saison pourrait être très perturbée.

3 – Mike Woods. Le coureur canadien a annoncé hier avoir signé pour l’équipe la plus… canadienne du peloton, malgré les apparences: Israel Start-Up Nation.

Aucune surprise!

Woods y retrouvera un environnement très familier, notamment avec Sylvan Adams (manager général, qui a vécu longtemps au Québec) et les coureurs canadiens Guillaume Boivin, Alexander Cataford et James Piccoli. Rappelons également que l’équipe a récemment signé un certain Chris Froome en prévision de 2021, et qu’elle compte déjà en ses rangs des coureurs comme Dan Martin, Davide Cimolai, Alex Dowsett, Andrei Greipel, Daniel Navarro et Nils Politt.

Je pense également que Mike Woods aura pu bénéficier d’une rallonge salariale dans l’affaire; à 33 ans, il n’a plus de temps à perdre et doit capitaliser sur ses succès récents. Je pense enfin que Woods y a vu une possible opportunité de reconversion, une fois sa carrière terminée: en travaillant avec Adam et en continuant de travailler avec son entraineur de longue date Paulo Saldanha, il est entouré de « son » monde et pourra probablement poursuivre sa collaboration au delà de sa carrière sportive, un élément qui aurait certainement été moins facile chez Education First.

Israel Start-Up Nation pourrait-elle mettre sous contrat d’autres coureurs canadiens? Il en existe de très bons qui ne rêvent que de passer à l’échelle supérieure. Cyclisme Canada et les fédérations provinciales se trainant lamentablement les pieds dans la revitalisation du cyclisme sur route, il est bien possible que l’actuelle planche de salut passe par la vision d’une équipe: pourquoi ne pas créer une équipe de développement Israel Start-Up, canadienne, question d’alimenter le haut niveau, façon AG2R – La Mondiale où, à une certaine époque, Rabobank?

4 – Alex Stieda. Le premier maillot jaune canadien de l’histoire (Tour 1986) a rejoint l’équipe de Flobikes, qui offre les courses en direct sur Internet aux nord-américains, moyennant un abonnement mensuel ou annuel. Une raison de plus pour considérer un abonnement sur ce site, Stieda étant intéressant et articulé.

87 Commentaires

  • mica
    Soumis le 13 août 2020 à 2:51 | Permalien

    La capacité à s’ enthousiasmer est une qualité que tu possèdes indéniablement Laurent!……cependant, il faudrait nuancer et se rappeler que certaines courses, dont le Dauphiné, ne sont que des épreuves de préparation en vue d’ échéances futures (le TDF…si il a bien lieu…) dés lors l’ engagement a 100 pour cent n’ est pas toujours évident pour tous.
    Rappelons aussi que ce sont des profesionnels. (avec tout ce que ça comporte).
    Encore une fois, je déplorerai le rôle des motos, cette fois ci pas celles qui peuvent favoriser un départ d’ échappée ou entretenir telle ou telle échappée précisemment.
    Non, je veux parler ici des 4 , 5 ou 6 motos qui « ouvrent la route » aux différents groupes, il n’ est pas rare d’ en voir à une dizaine de mètres devant les différent pelotons, quand ce n’ est pas la voiture directoriale….
    Ce sont, bien sur, les premiers du peloton qui en profitent directement, et bien sur, toute la troupe suit, bien à l’ abris.
    Je reste persuadé que les moyennes horaires bénéficient de tout ce « trafic motorisé » (de plusieurs Km/h trés certainement). Bon, ça arrange tout le monde (coureurs, organisateurs, médias télévisés…) Pour les télés, il faut que la course « tienne » dans les grilles d’ horaires..il faut, de plus, que le travelling des images soit suffisamment rapide et impressionnant bref, on n’ a rien sans rien.
    On peut aussi s’ interroger sur la main mise par l’ équipe Jumbo sur le peloton et se demander ce qu’ elle cache.
    Alors, on peut s’ enthousiasmer mais, savoir aussi, relativiser un peu.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -4 (from 18 votes)
  • 3noshow
    Soumis le 13 août 2020 à 3:52 | Permalien

    On peut dire que le Dauphiné est la répétition générale avant le Tour. Il s’agit pour les équipes de mettre en place les stratégies à venir, entretenir / améliorer la cohésion de groupe et pour les coureurs être proche de la forme optimale. Ce qui est intéressant, c’est de s’apercevoir que des coureur sont dans les temps (Bernal, Dumoulin, Pinot), tandis que d’autres sont +/- en retard(Alaph, Thomas, Froome). Je trouve en revanche que Roglic est en avance. Je crains qu’il ne cède dans la 3ème semaine comme au Giro 2019.
    Je suis moi aussi peu enthousiaste à l’apparition de la super Jumbo. J’espère que le duel annoncé avec Ineos créera du mouvement dans les étapes ; je crains pourtant plus un double verrouillage de la course qui doublera notre ennui.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Thomas
    Soumis le 13 août 2020 à 4:50 | Permalien

    Bonjour,

    Fréquentant le blog de manière régulière en tant que lecteur, sans ressentir le besoin d’apporter de « contribution » en commentant de manière exagérée, je constate et sans animosité que certains contributeurs sont « en boucle » sur certains sujets.

    Que ce soit sur les braquets ou l’influence des véhicules, à chaque article….

    Bien à vous

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +12 (from 16 votes)
  • Lbi
    Soumis le 13 août 2020 à 5:06 | Permalien

    Bien sur mica. Ajoutons que d après vayer,que j ai moins de plaisir à citer, c est roglic qui a chauffé devant les caméras thermiques lors des strade bianche il y a quelques années. Si on ajoute le fait que lotto a beaucoup d argent, disons largement assez pour s offrir les roues motorisées de varjas à 100 000 euros pièce, et qui passe les controles inexistants et ou inefficaces, je dirai qu ineos a trouvé un rival de taille.
    Quel génie ce varjas, quand même.
    Ils ont aussi les cétones, ils l ont dit et ont le budget pour. Faudra juste dire à dumoulin de pas trop abuser de la caféine, disons pas plus que l equivalent de 10 cafés par jour, et tout se passera bien niveau transit!
    Cet après midi, on regardera quand même la montee de sarcenas qui est tres pentue et très chaude… les pourcents su col de porte prennent en compte la redescente…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  • ob1w4n
    Soumis le 13 août 2020 à 5:33 | Permalien

    N’oubliez pas le dopage (classique et génétique)…

    Les vieux doivent forcément citer tous les maux du cyclisme à chaque article de Laurent, comme un curé demande à ses ouailles de répéter des Notre Père et des Je Vous Salue Marie pour expier leurs péchés.

    @Mica: nous sachons.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 8 votes)
  • mica
    Soumis le 13 août 2020 à 6:02 | Permalien

    ob1w4n: Les discours les plus lénifiants, les plus pontifiants, les plus soporifiques pour nous endormir sont quand même ceux des médiats, adressés à des millions de téles spectateurs !
    La Flamme Rouge atteint peut être,seulement, quelques milliers de lecteurs.
    lbi: je suis un éternel septique, mais, j ‘ ai du mal a croire a l’ utilisation de roues motorisées en compétition….ça se saurait tout de même et si moteurs il y avait les tricheurs seraient dénoncés par leur pairs.
    Ce serait, selon moi, un des trés rares cas ou l’ omerta n’ aurait pas lieu…mais je peux me tromper.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • nick
    Soumis le 13 août 2020 à 7:13 | Permalien

    bof, en même tps, revoir roglic sur le tour d’émilie l’an dernier…

    sans parler de la domination actuelle des jumbo (piémont encore hier) qui risque de devenir encore plus lassante que les commentaires de rousse/pasteur,

    sinon, un peu triste pour martigny, plus estampillé grimpeurs qu’innsbruck (dixit pinot ?), tant pis,

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thomas
    Soumis le 13 août 2020 à 7:16 | Permalien

    @Mica Si non utilisées en compétition, quel serait l’intérêt de pour les équipes d’être équipés de roues motorisées?!

    Concernant la « dénonciation » de coureurs tricheurs par leurs pairs, je te trouve bien naïf sur l’ampleur de l’omerta dans le peloton. A lire sur cyclingtips, la rubrique du « secret pro » qui montre bien que tout le monde sait qui « marche plus qu’il ne devrait » dans le peloton mais personne ne parle, sinon tu es out.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Alain Goulet
    Soumis le 13 août 2020 à 7:21 | Permalien

    Bonjour Lauent,

    Je pense que tu en as manqué un bout, Laurent ! Israël Start-up Nation a une équipe de développement: Israël Cycling Academy, équipe continentale qui compte trois coureurs canadiens en son sein:Robin Plamondon, Benjamin Perry et Carson Miles.

    Bonne journée,

    Alain Goulet

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +7 (from 7 votes)
  • mica
    Soumis le 13 août 2020 à 7:44 | Permalien

    Thomas: non, je ne crois pas à la triche via les moteurs, ce serait trop gros. Que cela ait pu se produire il y a 10 ou 15 ans c’ est possible (probable..) maintenant certains n’ accepteraient plus d’ étre dominés par des « mobylettes » et parleraient, bon il y a eu Cancellara peut étre Armstrong….possiblement Froome, mais actuellement ça ne me parait plus possible, certains avaient joué sur l’ effet de surprise et d’ incrédulité!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • Laurent
    Soumis le 13 août 2020 à 7:56 | Permalien

    @Alain,
    Merci de ton commentaire. Je connais Israel Academy, Carlson est un coureur de la région ici. En écrivant ces lignes, je ne pensais pas à une équipe continentale, c’est déjà du haut niveau ca! Je pensais à une vraie structure de développement depuis les rangs junior, comme le fait Chambéry Cyclisme Compétition et comme le faisait Rabobank à une époque, avec un calendrier de course national au Canada. Le problème actuel du cyclisme nord-américain, c’est qu’il manque une marche entre les rangs cadets et le niveau continental, avec la disparition d’équipes « élites nationales » comme Garneau, Jet Fuel, JitteryJoe ou encore Silber.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • Alain Goulet
    Soumis le 13 août 2020 à 8:13 | Permalien

    @Laurent,

    Tu as raison. Sale temps pour les jeunes qui n’ ont pas d’équipe de développement et, en plus, en 2020,pandémie oblige, pas de courses !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Laurent
    Soumis le 13 août 2020 à 8:28 | Permalien

    @Alain,
    On est sur la même longueur d’onde. Les générations actuelles en World Tour ont bénéficié de ces équipes de développement, Woods chez Garneau, Matteo et d’autres chez Silber, SpiderTech, etc. Actuellement, rien. Niet. T’es un jeune coureur junior prometteur au Canada, tu fais quoi? Pas d’équipe, et en ce moment pas de courses (mais ca, c’est probablement temporaire). Une chance que Rally et Elevate sont là! Mais même avec ces équipes, il manque probablement une marche à la pyramide actuellement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Christian
    Soumis le 13 août 2020 à 10:44 | Permalien

    Jumbo : « not normal »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 août 2020 à 10:46 | Permalien

    2e étape du Dauphiné gagnée par Roglic …
    Depuis très longtemps pas vu une telle montée à un tel rythme , le peloton en file indienne et un « écrêmage haut de gamme » , que du « beau monde » qui passe par la fenêtre (certains doivent cacher leur jeu !), Jumbo puis Inéos aux commandes !!! ça promet , mais tout de même au final deux français , 2e et 4e , Pinot et Martin , incroyables ces deux là !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Lbi
    Soumis le 13 août 2020 à 10:53 | Permalien

    Bien d accord, cette montée est terrible. Et à quelle allure ils l ont faite..
    Roglic motorisé probable.
    Magnifique pinot comme dhab

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 13 août 2020 à 12:08 | Permalien

    Lbi, ou Thomas : Pourquoi penses-tu que Roglic est assisté par un moteur, et pas les autres ?
    Seules huit secondes le séparent de Pinot et les deux suivants, et deux secondes de plus pour les ‘suivants suivants’.
    Tu ne me diras pas j’espère que motorisé, on a intérêt à faire le trou le moins grossier possible.
    C’est toujours difficile, pour moi en tout cas, d’imaginer dans un groupe à fond les manettes, un tricheur de haut rang et à côté des agneaux.
    Alors, pourquoi penses-tu cela de Roglic ?
    (Je suis étonné, comme toi, comme beaucoup, de cette génération de Slovènes, pays que j’aime tant ceci mis à part).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 août 2020 à 1:39 | Permalien

    @ Plasthmatic ,

    tu as tout à fait raison , dans le même ordre d’idées , on dira que Roglic ,1er, est chargé et Pinot ,2e, à une poignée de secondes (!!!) (magnifique , selon Lbi ) est clean …
    C’est bien le problème ,podium d’un Grand Tour, les 1er (oh la , pas bien du tout ! , doutes ,soupçons ) les 2e et 3e (oh les pauvres innocents , victimes , transparents !) …
    Collectionne 500 deuxièmes places dans le monde du vélo , tu seras l’éternel malchanceux , tu seras plains , aimé , choyé en France en tous les cas … 500 fois premier , le s….. !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 août 2020 à 1:51 | Permalien

    Tu as compris ma pensée. Depuis froome à la pierre st martin, ils n’ont plus intérêt à creuser des écarts significatifs. Quelques secondes suffisent et ne pas soulever l’ire des spectateurs et l’interrogation des commentateurs. Seul armstrong pouvait se permettre mentalement d’assumer d’écraser les autres. Mais aujourd’hui les spectateurs seraient encore moins compréhensifs, ça ne passerait plus.
    On sait bien qu’ils ont des moteurs, mais maintenant des petits de quelques dizaines de watts pour ne pas se faire gauler. Voir le reportage dans stade 2 avec Varjas.
    Regarde à l’époque froome dans le ventoux qui ne boit pas pendant au moins depuis le chalet reynard alors qu’il a une gourde(batterie?), regarde poels qui sur du 20% dans un virage de la vuelta voit son vélo accélérer tout seul, kreujvick qui se met à marcher et mouliner comme un dératé dans un certain giro…
    Tricher oui mais juste ce qu’il faut. Faut être intelligent.
    Dans un autre registre, on a alaphilippe survolté qui l’an dernier gagne en plaine, gagne en chrono et se freine au tourmalet sinon il gagne aussi en haute montagne. Il n’a pas voulu attirer les soupçons.
    Ils sont malins.
    Je reste admiratif de Pinot, Bardet et d’autres, le coureur de l’armée de terre armiral(?) (je crois que j’ai fait une course avec lui, un avion), mais moins des inéos et jumbo, qui ne se cachent même pas des cétones. Dommage car beaucoup sont très méritants.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 7 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 août 2020 à 1:56 | Permalien

    noirvélo, trouve moi un reportage ou on voit une caméra thermique qui chauffe devant le vélo de pinot, et trouve moi un article ou on lit que pinot boit des cétones (encore que c’est pas interdit mais niveau éthique c’est limite), et puis on en reparle. C’est pas une question de classement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Steph
    Soumis le 13 août 2020 à 1:59 | Permalien

    A dire vrai, ce qui me chagrine chez les Jumbo actuellement, c’est cette (trop?) évidente facilité apparente.
    Il faut attentivement regarder les visages de Roglic et de Sepp Kuss dans les 5 derniers kilomètres aujourd’hui, détendus et ventilant facilement quand – presque – tout le reste du groupe s’époumone en grimaçant alors que cela monte très très vite. Ils donnent tous les deux l’impression d’évoluer au bas de leur seuil quand la troupe serait déjà à 95%+ VO2max. Serait-ce possible ?
    Il faut aussi observer le sourire détendu de Van Aert hier en plein effort – sensé être maximal – lors des 150 derniers mètres et en franchissant la ligne.
    Surprenant. Dérangeant.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 août 2020 à 2:10 | Permalien

    Et oui, quand pinot accélère, il est au bout de sa vie. Par contre roglic c’est un autre spectacle. Et pour asphyxier les inéos, il faut y aller…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 13 août 2020 à 2:35 | Permalien

    @ Ibi ,

    donc Roglic est monstrueusement chargé et Pinot marche à la flotte … Sache que je ne crois pas du tout à l’innocence de Roglic et à toute l’équipe , il y a quelque chose qui pue en ce moment (avec aussi l’avènement de la « classe biberon ») , mais lorsque les niveaux se valent dans les derniers mètres , j’oublie mon petit pourcentage de naiveté … Ce final m’a interrogé , passionné , non !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • lbi
    Soumis le 13 août 2020 à 4:50 | Permalien

    Mais justement les niveau ne se valent pas. Roglic il aurait pu finir sur une jambe et un poumon.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Soumis le 13 août 2020 à 6:37 | Permalien

    Ce n est pas Amiral mais Amirail.

    Il y a 20 ans même les arrière grand père qui se promenait en cyclotouriste étaient déja des avions pour toi !

    Alors aujourd’hui, même en VAE …

    Alors si tu as fait une course avec lui, c est sûrement dans une supérette.

    Enfin, tu fais bien d oser car comme on le dit… C est à cela qu on les reconnaît !

    En fait, c est certain, tous ces étrangers barbares sont équipés de moteurs et nos pauvres petits Français ont des roues carrées !

    Il paraît même que l on n aurait jamais marché sur la lune et que les tours du Word Trade Center ont été abattu par un missile balistique intercontinental envoyé par les Chinois.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -8 (from 8 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 13 août 2020 à 7:27 | Permalien

    Roglic me paraît au dessus du lot et au dessus de ses affaires. Il aurait pu partir plus tôt… et grimper plus haut. Oui, ça me dérange. Ce ski jumper me paraît surdoué. Et franchement, son attitude me dérange aussi. Il semble un peu timide à fêter sa victoire, comme s’il n’était pas fier. Ça me rappelle Tyler Hamilton.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 14 août 2020 à 12:28 | Permalien

    Tu as répondu à ma question, Toutouille Lbi, merci. Par une série de ‘faits troublants’. Ils me troublent aussi. Le premier fut Cancellara, qui, celui-là, ne me trouble même plus … Je ne connais en revanche pas l’histoire de ces caméras thermiques qui chauffent, ni ces moteurs indétectables. Je veux bien croire qu’ils existent, mais ça ne contredit pas mon sentiment sur ‘les suivants’, tel qu’exprimé par Noirvélo. Bon, on n’est pas là pour se convaincre les uns les autres.

    Dis donc, je le savais (tonton Claude de mon épouse à Voreppe), mais les orages au-dessus de chez toi valent ceux de nos crêtes vosgiennes à Noirvélo et moi ! On n’est pas du même versant : j’ai le moins bien, alors je roule de l’autre côté. Si belle Alsace.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 14 août 2020 à 3:15 | Permalien

    @Thomas : j’adhère pleinement à ton raisonnement. Dans le peloton, il n’y a que des secrets de polichinelle, du moins pour ce qui concerne les produits : à ferme, on sait qui bricole, et avec quoi il bricole. Le problème est que pour dénoncer quelqu’un, il faut à la fois faire face à une forme d’omerta (voir les cas de Bassons, ou Simeoni) et avoir des preuves, et pour ce dernier critère, c’est une autre histoire. Reste les dénonciations, mais elles ne peuvent émaner que de personnes ayant précédemment bénéficier de la triche. À partir de là, il deux cas de figure : ceux qui n’avouent pas, car les pertes liées à leur acte de contrition seraient supérieures aux bénéfices (Jaja = Jamais Javouerai) ou à l’inverse, ceux qui avouent et qui sont accusés de faire du business en se repentissant. Il est vrai que la bibliographie de ces derniers est importante et souvent redondante (j’ai lu quelques uns de ces livres).
    Les retransmissions TV sont devenues des dessins animés, des films marvel de super héros.
    Pour revenir à la question des preuves, pour Cancellara, personne n’en dispose malheureusement. Pour Froome et le Ventoux, c’est déjà autre chose. Pourrait il renouveler la même performance, avec plusieurs accélérations frôlant les 30 km/h, 130 tours de pédale minute, avec seulement quelques pulsations supplémentaires lors de l’effort…avec un vélo homologué UCI qui lui serait fourni au pied de la bosse?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Soumis le 14 août 2020 à 3:16 | Permalien

    Bien moi cela me rassure.

    Si selon les observateurs éclairés du cyclisme et du dopage il n y a que Roglic qui triche et que tous ceux qui sont derrière Thibault Pinot sont propres et sans VAE, cela voudrait dire qu il y a de sacrés progrès ou que l efficacité du dopage et de la fée électricité peuvent être remis en question.

    C est tout de même beau le progrès.

    Dire qu il suffirait de condamner sur l expression du visage alors que l on s ennuie bêtement à analyser des prélèvements.

    Dire également qu’il suffirait d une caméra thermique qui coûte pourtant beaucoup moins cher qu une caméra de télévision pour suspendre le dernier tricheur.

    Et dire pour finir que toute cette bêtise crasse nous est révélée par ceux-là mêmes qui avait prédit avec certitude que Froome allait revenir tout écraser grâce à une potion magique.

    Rocancour a raison, il faut que je change de crémerie. Sinon moi aussi on va me jeter des verres d urine au visage.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Soumis le 14 août 2020 à 3:31 | Permalien

    @ EAP,

    Nos commentaires ce sont croisés. Oui, il est certain que le cyclisme est gangrené comme d ailleurs les autres sports et que ceux qui dénoncent ne trouveront plus de contrat pro.

    L arrivée sous la grêle des derniers coureurs était épique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Soumis le 14 août 2020 à 4:12 | Permalien

    Le train Jumbo est peut être encore plus efficace que l ex train Inéos.

    Cela risque de devenir ennuyeux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • wolber
    Soumis le 14 août 2020 à 4:39 | Permalien

    Chez Ineos , on consomme les leaders comme des équipiers… et on mets les œufs ds le même panier, mais putain, pourquoi ne pas garder Thomas sous le coude ds le cas ou Bernal n avait pas finis le boulot? Et il ne l a pas finis! Voila le gallois a 3 minutes au général…

    Bon, le demarrage de Roglic, comment dire… ça me gene. Trop imparable, trop prevu, trop evident, trop mathematique… Et qu on ne vienne pas me parler des mechants etrangers.. , 2 francais finissent pas loin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 14 août 2020 à 5:44 | Permalien

    @ Ibi ,

    « il aurait pu finir sur une jambe et un poumon » en parlant de Roglic … Ok , dans ce cas tous les « bons » qui finissent derrière Pinot vont dire un peu la même chose du Français , non ? Je ne cherche nullement la polémique avec toi , nous sommes tous apparemment mal à l’aise avec certaines choses « bizarres » qui se répètent en ce moment …
    Pour ma part , présentement ,mais depuis longtemps déjà , j’apprécie ouvertement Wout Van Aert pour sa classe , sa discrétion et ses attitudes … Eh bien , crois moi , à son égard , je ne suis pas dupe … Il est à la « Jumbo » et ses exploits éclaboussent …
    Je serais de très mauvaise fois si je croyais à sa « totale intégrité » … même partielle !!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Lbi
    Soumis le 14 août 2020 à 5:55 | Permalien

    Qu est ce qui se passe robert greiner, tu t ennuies dans ta vie? Tu as besoin de venir embêter les autres? Il y a pas assez de forums sur internet? L adrénaline des interventions dans les cités te manque?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 5 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 14 août 2020 à 5:58 | Permalien

    @ Plasthmatic ,

    Je ne me plains pas du coté « alsacien » mais les « vraies Vosges » , aussi , sont très jolies , plus sauvages que les notre un peu « embourgeoisées » , il est vrai .
    Il y a 15j , départ Villé , cols d’Urbeis,
    d’Hermanpaire ,du Las , du Hans ,de Steige et retour ,80 bornes , que des petits cols dans des sites magnifiques , grand calme , tarmac un peu « ardéchois »!
    Oui , de notre coté , il y a la Route des Vins d’Alsace … et en ce moment tu dois avoir soif , ce qui explique cette petite envie « bien placée » …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Lbi
    Soumis le 14 août 2020 à 6:00 | Permalien

    Oui plasthmatic, les orages côté chartreuse, c est quelque chose. Si ça permet de mouiller un peu les arbres et champs agonisants de la sécheresse, tant mieux. Oui noirvelo et eap, il y a une certaine hypocrisie, mais elle est à l image de la société, malheureusement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • noirvélo
    Soumis le 14 août 2020 à 6:11 | Permalien

    @ EAP ,

    Sans oublier que celui qui dénonce (DS ou coureur) le voisin , doit être super clean , blanc comme neige , en plus d’être téméraire voire suicidaire (oui ,s’il veut quitter à jamais le monde cycliste !) …Et là , une fois de plus , je me « gausse » … tout à fait antinomique !!! Bizarre , personne ne s’y risque !!!
    Et triste réalité , à peine notre « vélo passion » reprend après cette année catastrophique à tous points de vue , que le dopage « nouveau » est déjà au centre de nos débats …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • plasthmatic
    Soumis le 14 août 2020 à 7:59 | Permalien

    Pardon d’avance aux autres pour cet échange personnel avec Noirvélo.
    L’Alsace d’en bas ne m’intéresse qu’en tant que point de départ vers les hauteurs.
    Du calme forestier des Champ-du-Feu et Collet du Linge, aux points de vues découverts sur les vallées d’Orbey, de Munster (ma favorite), en passant par des lieux carrément sauvages tels Fréland, ou mieux, un peu dessous, la montée au-dessus de Riquewihr, direction Ursprung (quelques km d’une bonne partie de cuisses et de cardio à prévoir), je suis toujours étonné de ce qui émane de ces lieux.
    Et il y en a d’autres, mais on ne va pas infliger la liste à tout le monde.
    Laurent connait déjà pas mal de ces routes, ce qui est quand même pas mal, pour un Provençal pur jus.
    Pour le secteur du col du Las, pas besoin de forcer pour me convaincre ! ‘Mon passage’ vers le Champ-du-Feu, au départ de Senones par exemple, c’est Chatas, Grandrupt, Saint-Stail, pour atteindre le point haut au-dessus du Hanz d’un côté, et du Saales de l’autre. Au petit matin, mais à mon avis plus tard c’est pareil, solitude garantie. Et ça finit par bien monter, c’est toujours bon pour les cuisses.
    Bien sûr que les ‘Vosges lorraines’ ont leur charme. Mais : ‘Si belle Alsace’.
    Pour le vin, ben non : je ne bois pas d’alcool (sans raison précise, juste un état de fait). Et le paysage des vignes, bof.
    Encore mes excuses aux autres.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 14 août 2020 à 10:13 | Permalien

    Il faut noter le trés bon retour de P. Rolland parmi les trés bons grimpeurs du Dauphiné.
    Ce retour ne fait que confirmer sa bonne prestation lors du dernier Tour de Savoie Mt Blanc.
    Il faut noter, cependant, que lors du clm en côte au Mont Revard le futur ancien grand espoir du cyclisme Français aurait perdu environ 2 minutes sur R. Poulidor en 20 Km. Le grand pére de M. Van Der Poel ayant établi sa perf lors du TDF 1965…..55 ans…sans commentaire.
    Voir aussi le document INA de cette montée ou le coup de pédale et la force de Poupou sont édifiants à l’ image! (commentaires de R. Chapatte)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 8 votes)
  • marius
    Soumis le 14 août 2020 à 10:45 | Permalien

    Mica, la comparaison entre les 2 CLM de l’étape Aix-les-Bains – Mt-Revard est intéressante mais difficilement comparable.
    En 1965, le chrono du Tour de France faisait 26,9 km dont 5,6 plat avant d’attaquer les 21,3 km de la montée finale, par la voie normale. Raymond Poulidor réalise 1h0’13 ‘’ à 26,8 km/h, sur un vélo qui devait faire entre 9 et 10kg, mais en jouant la gagne.
    En 2020, le chrono du Tour de Savoie fait 22,4 km en passant par la gare inférieure du téléphérique et ses 2 km à 10-12% par 35 degrés au mercure. Pierre Roland gère la montée en 55’52’´ à 24 km/h, avec un vélo à 6,8-7kg.
    Je connais cette montée par cœur et je fais pâle figure avec mes 15 de moyenne, c’est mention combien au bac déjà ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Soumis le 14 août 2020 à 12:47 | Permalien

    Il est compliqué de comparer les temps de montés sur le Revard tant les options de trajets sont multiples.

    https://www.ledauphine.com/sport/2012/09/03/cattet-c-est-record

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 14 août 2020 à 1:33 | Permalien

    Marius: merci pour les précisions trés détaillées dont tu nous fait part et que je ne connaissais pas.
    tu as raison en disant que ce n’ est pas vraiment comparable. Toutefois, on pourrait comparer relativement en ne considérant que le dénivelé « absorbé » en un temps donné mais, je n’ épilogue pas.
    Quel beau champion tout de même que ce poupou, capable de choses « modernes » il y a 50 ou 60 ans et avec un dopage « ligth », tout au moins dans la période ou il était sous la férule du très austère et « réglo » Antonin Magne.
    Eric: merci à toi aussi pour le complément d’ information que tu nous donne via « le Dauphiné » journal
    de 2012….alors là, je suis « bluffé ». Mais qu’ est donc devenu ce jeune, Cattet de 22 ans en 2012? Au vu de ses performances de l’ époque on aurait pu lui prédire un avenir doré! (hélas, à priori rien…si quelqu’ un du cru a des précision…ce serait interessant.
    Et que penser de son presque homonyme Carret, 18 ans à l’ époque.
    Beaucoup des contributeurs de LFR sont du coin et pourraient nous éclairer sur ces cas particuliers et sur les courses de côtes en général, lesquelles semblent avoir perdu de leur intéret même dans leur région d’ élection.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 2 votes)
  • Soumis le 14 août 2020 à 2:12 | Permalien

    Robin Cattet a fait quelques belles places d honneur dans le haut niveau amateur puis s est reconverti dans le trail.

    Les courses de côte ne sont pas des courses d accès vers le haut niveau.
    Mais, et c est relativement nouveau, on y voit de plus en plus de jeunes coureurs entre 16 et 18 ans qui sont en centre de formation (classes à horaires aménagés), y éprouver leurs talents et y parfaire leurs formations.

    Au même âge, un jeune de 16 ans comme Colin Savioz réalise des performances encore supérieures à celles de Nans Peters ou Geofrey Bouchard !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • marius
    Soumis le 14 août 2020 à 3:13 | Permalien

    Samedi, les coureurs emprunteront le col de Plan-Bois qui domine Manigod. Un gros pétard de 6 km à 10% de moyenne avec un Km à 12,5 et un à 11,5. Dommage qu’il soit si tôt , il y avait de quoi y faire la guerre si c’était en fin d’étape. Un coup ou contre attaque pourrait partir dans la descente, car très technique et étroite. On enchaîne ensuite avec les pentes raides de La Croix Fry.
    Demain il va falloir jongler entre le Dauphiné et la classique des feuilles mortes.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • mica
    Soumis le 15 août 2020 à 2:39 | Permalien

    Eric: tu affirmes que les courses de côte ne sont pas des courses d’ accés vers le haut niveau. c’ est paradoxal car, précisemment, les courses pro et amateur comptent de plus en plus de montagne et d’ arrivées aux sommets (certainement plus de 20 entre TDF, Giro et Vuelta.
    Peut être aussi, compte tenu du rapport Poids/Puissance, elles sont favorables aux poids légers des moins de 20 ans qui, au dela de cet âge prennent de la puissance donc du poids. Dans ce cas, le rapport poids/puissance devient moins favorable.
    A ce propos, une énigme: Evenepoel: certes pas trés grand (voire petit), posséde une morphologie assez rablée avec des quadriceps impressionnants; Il grimpe actuellement fort bien (sans avoir vraiment la morphologie du grimpeur.)
    Qu’ en sera t’ il dans quelques années s’ il continue à « gagner » du muscle…..à voir.
    Son profil actuel pourrait faire penser à Hinault, lequel n’ avait pas pris pour sa 2 eme partie de carriére de poids prohibitif…..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 4 votes)
  • Soumis le 15 août 2020 à 7:42 | Permalien

    Je suis d accord avec toi, c est paradoxal et pas en adéquation avec le cyclisme actuel qui compte à Haut Niveau (Pro et amateur) beaucoup d arrivées au sommet et plus encore des étapes de vallée qui se terminent par une montée sèche, des étapes courtes voir de véritables courses de côte comme au Tour de l avenir. Il y a également de moins en moins de CLM plat et de plus en plus de CLM avec de forts dénivelés voir carrément en côte.

    L autre problème étant qu il y a de moins en moins de vrais belles courses pour les pratiquants plus jeunes ou à un échelon inférieur dans la hiérarchie par niveaux. Cela étant couplé par un appauvrissement des petits clubs qui voient les subventions publiques s effondrer et le sponsoring local qui se partage sur de plus en plus de nouvelles activités.

    C est la raison pour laquelle de plus en plus d entraîneurs encouragent les jeunes cyclistes à participer à des courses de côte bien qu elles ne fassent pas parties du circuit officiel qui permet des classements et par conséquent l accès vers le haut niveau amateur.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Dany
    Soumis le 15 août 2020 à 7:49 | Permalien

    Nans Peters 3eme étape -Derrière j’ai fait un gros boulot de placement de l’équipe au pied de la Madeleine, peut-être un peu trop, trop généreux dans l’effort et ça me coûte de céder à 5 km du sommet, lâché par le peloton.

    Pour situer la vitesse à laquelle ça roule j’ai battu mon record de puissance de tout temps sur 1h30 et pourtant j’ai sauté lorsqu’il restait 60 mecs dans le paquet. C’est de la folie la vitesse a laquelle ça roule et la densité du peloton.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  • Soumis le 15 août 2020 à 7:53 | Permalien

    https://www.ledauphine.com/sport/2019/08/23/tour-de-l-avenir-evans-vainqueur-au-col-de-la-loze-champoussin-4e-du-general

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Dany
    Soumis le 15 août 2020 à 8:01 | Permalien

    @Marius Merci pour l’info, en plus 3 versants sont possibles, tous au départ de Thônes.
    https://www.alpes4ever.com/france/haute-savoie/les-plus-de-1000-m/col-de-plan-bois/

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Lbi
    Soumis le 15 août 2020 à 8:12 | Permalien

    Merci dany pour le commentaire de nans peters. Ca explique bien que personne ne peut attaquer. Très sympa cet iserois, je l ai croisé dans l iseran en juillet.
    Dommage qu ils ne retransmettent pas entièrement aujourd’hui, j aurais bien recouvert ce col avant la croix fry. Le col du marais est pour se mettre en jambe, mais le reste c est du lourd!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 15 août 2020 à 12:38 | Permalien

    Dany, j’avais aussi remarqué ce commentaire sur le blog de Nans Peters. Il traîne aux alentours de la 60ème place, aux arrivées d’étape. C’est dire quel est le niveau cette année. Je trouve d’ailleurs les performances tout à fait « bizarres ». J’espère juste que les Ineos qui sont en travers ne pétroleront pas comme des avions dans quinze jours…Et quid des Movistar ? Trop de sang prélevé, dixit Vayer 😁
    Pour le reste, Pinot est dans une belle forme, peut-être similaire à celle de l’an dernier sur le tour. Guillaume Martin est en nette progression. C’est un des points positifs pour moi. Je suis fan.
    Eric, je suis d’accord avec toi sur les grimpées. Il y a 30 ans, j’avais un entraineur qui me modérait, et me faisait parfois faire des grimpées certains week-end. Ça permettait de récupérer ou de m’économiser pour le reste de la saison, tout en maintenant la forme. Mais les grimpées étaient déjà un ramassis de dopés suspendus, et les tricheries étaient fréquentes, du fait qu’il y a peu de monde sur ces parcours : combien de gars ont fait des kms le bras posé sur la vitre de la voiture suiveuse de papa…! Et on ne fait malheureusement pas un grand champion avec des grimpées chrono.
    Aujourd’hui, les jeunes n’ont plus le choix. S’ils veulent courir, il faut passer par les grimpées, sinon, ils peuvent rester plusieurs semaines sans courir, notamment à compter de fin juin…et ce jusqu’à parfois mi-septembre selon la catégorie. Tout comme Laurent le dit pour le cyclisme Quebecquois et Canadien, je suis très inquiet des suites à court terme dans le cyclisme en France métropolitaine. Il y a un gap évident entre les catégories de jeunes jusqu’en cadet où l’on trouve des épreuves et le haut niveau amateur ou pro. Entre les 2, il n’y a plus grand chose. La FFC est totalement dépassée et ne correspond plus aux besoins des cyclistes : – 20.000 licenciés sur 130.000 en 2020 et personne ne se pose de question, visiblement !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • marius
    Soumis le 15 août 2020 à 1:18 | Permalien

    On voit bien une grande différence de niveau entre certaines équipes. Dans le final du Lombardie aujourd’hui, les 3 Trek, Nibali, Ciccone, Maulema, ont sombrés face aux Astana de Fuglsang, du jeune russe Vlasov et le sempiternel Jumbo de service, Georges Bennet. Nibali avait prévenu au départ qu’il n’avait pas la bonne jambe, mais il a animé la course en poussant à la faute Evenepoel, dans la descente du mur de Sormano. On a craint le pire mais au final il s’en sort avec d’énormes hématomes et une grosse frayeur. Apparemment, on n’était jamais aller aussi vite sur le Tour de Lombardie . 5h32’54’’, pour boucler les 232 km au programme, soit 41,8 km/h

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • mica
    Soumis le 15 août 2020 à 1:33 | Permalien

    EAP: oui, constat trés inquiétant concernant le cyclisme Français et même Européen….donc mondial.
    20000 Licenciés en moins sur 130000, cela fait plus de 15% de pertes; je pense que aucun sport n’ a un tel triste bilan…..mais, ou va t’ on et les crises covid ne vont rien arranger.
    Bon les médias nous passent la pommade et le nombre de téléspectateurs ne dépend (pas encore) du nombre de licenciés.
    Mais, dans ce domaine aussi, combien de jeunes sont vraiment passionnés parles feuilletons cyclistes tant soporifiques qu’ ils ne servent souvent que de support à des siestes réparatrices pour le 3 emme age.
    Oui, le cyclisme va trés mal….mais on nous dira exactement le contraire dans 2 semaines ….peut être……!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 5 votes)
  • Wolber
    Soumis le 15 août 2020 à 1:40 | Permalien

    Quand on voit comment se court une Ronde ds l Isard , un Tour du Chablais ou même du Val d Aoste, on comprend bien que ça ne sa adresse pas à des spécialistes de grimpées chrono.

    Des choses bizarres, ç est sur. Où sont passés les Ineos?
    Si une équipe française faisait comme les Jumbo depuis 3 jours, sur qu on causerait sur LFR😄

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Soumis le 15 août 2020 à 3:25 | Permalien

    Wolber, un spécialiste est quelqu un qui ne fait que cela.

    Les courses que tu cites sont des courses de haut niveau amateur et il se trouve que les courses de côtes ne sont absolument pas un moyen d accéder au haut niveau amateur.

    Il serait particulièrement stupide et illusoire de préparer des courses qui durent plusieurs heures sur des courses qui durent toutes moins d une heure pour les meilleurs du scratch.

    Les quelques rares spécialistes de course de côte sont des coureurs âgés qui ne veulent plus frotter ou prendre le risque de tomber. Vu que c est une pratique de compétition qui relève plus de la pratique loisirs, il y a peu de contrôle voir pas de contrôle antidopage et cela peut éventuellement aussi attirer des tricheurs.

    Néanmoins, cette saison, les podiums scratch des courses de côte sont trustés par des gamins qui ont entre 16 et 18 ans et qui ne sont pas des spécialistes.

    Celui qui ferait trop de grimpées serait très vite limité qu à cela.

    Note bien que Robin Cattet a tout de même terminé 12 ème d un tour du Val d Aoste, ce qui est déjà un excellent résultat.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 15 août 2020 à 3:33 | Permalien

    Nans Peters, Geofrey Bouchard, Stéphane Tempier ont participé à un certain nombre de courses de côte sur route avec succès.

    Ce n est évidemment qu une petite partie dans la formation d un futur champion et ils auraient peut être pu s en passer.

    Stéphane Tempier continue à participer à des courses de côte dans le cadre de sa préparation de VTTiste de Haut Niveau. Il a terminé 4 ème de la montée de Chamrousse 2020 juste derrière 3 gamins !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 16 août 2020 à 12:49 | Permalien

    Eric, je n ais pas écrit qu il fallait se préparer sur des montées chronométrées pour gagner une course à etape de montagne chez les amateurs.

    D accord avec toi, pour le profil des ces spécialistes…des anciens et aussi des jeunes…avec des morphologies typiques.

    Avoir les capacités de monter UN col très vite , ne garantit pas de les avoir pour en grimper deux ou trois au rythme des autres.

    Bouchard et Peeters sont plutôt des bêtes à rouler, parfaitement polyvalentes, que des aigles des cimes.

    Je crois me souvenir que Jean Claude Colotti avait remporter la montée chrono de Alpe d huez . Sauf errerur d ma mémoire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 16 août 2020 à 1:10 | Permalien

    Le cyclisme français en souffrance sur les routes lombardes. Rudy Molard , 1 er classé avec dix minutes de retard, Anthony Roux, Simon Guglielmi en apprentissage et Geoffray Bouchard à 20 minutes
    Les leaders français étant tous engagés au Dauphiné Libéré, ceci explique cela.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 16 août 2020 à 2:46 | Permalien

    EAP: tu nous en apprends « de bonnes » sur les pratiques lors de certaines courses; être appuyé sur la portière de la voiture paternelle, pour certains passages n’ a rien de bien glorieux, et c’ est un euphémisme!
    Ta parole fait souvent foie dans ces colonnes et l’ on ne peut que te croire; il est bien triste de devoir constater que ce sport serait gangrennè de A à Z , même en milieu amateur!
    Marius: Tu nous annonce une moyenne de 41, 8 Km/h sur ce Tour de Lombardie, certainement vraie, je peux te dire cependant que, en 1959, ce même Lombardie avait été couru à 40, 900 de moyenne….il y a donc plus de 60 ans par Van Looy…
    Attention toutefois, aux motos entraineuses qui ouvrent, quelques mètres avant les groupes de coureurs, une voie royale a ces derniers.
    En clair, un peloton motorisé crée un véritable « flux aérodynamique » qui entraine l’ ensemble des groupes cyclistes. (faisant gagner, au moins sur le plat, plusieurs Km/ h.
    On est encore là dans le domaine de la triche consciente ou inconsciente, mais, comme je l’ ai dit par ailleurs, cela arrange tout le monde….des organisateurs aux médias en passant par les coureurs.
    Le cyclisme serait totalement différent si un vrai réglement existait et était appliqué…..sans doute pas mal de Km/h en moins.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 7 votes)
  • Soumis le 16 août 2020 à 2:59 | Permalien

    Nans Peters et Geoffrey Bouchard sont devenus ce que l on attend d un parfait équipier. Chez les équipiers, il n y a pas de place pour les non polyvalents.

    Ado, Nans était freluquet et Geoffrey un grand échalat. Ils sont devenus de véritables athlètes.

    Ils ne seront pas des aigles mais Geoffrey a remporté le classement de meilleur grimpeur de la Vuelta en étant néo pro et Nans a porté le maillot de meilleur jeune sur le Giro à l issue d un CLM qui s apparentait presque à une grimpée chrono.

    Pas mal pour de simples équipiers.

    J ai roulé avec Colotti. A l époque, les courses de côte était vraiment l affaire de spécialistes comme Mourier ou Bécuve.

    C était une époque où il était très rare de voir des coureurs des filières d excellence participer à ce type de course. C était une époque où il y avait suffisamment de belles courses sur route.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 16 août 2020 à 3:12 | Permalien

    Colotti venait du handball et à débuté le vélo très tard. Il avait raconté que sa première sortie avait été une ascension vers le plateau du Vercors et qu il avait failli mettre pied à terre. Ensuite il a fait une bonne carrière amateur puis Pro avec quelques victoires.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 16 août 2020 à 3:22 | Permalien

    De mémoire, Colotti non seulement n était pas grimpeur mais en plus je ne crois pas qu il adorait les longues montées. A l époque j étais ado et nous roulions tous ensemble avec Grenoble Cyclisme.

    S il a participé et gagné une montée de l Alpe c était probablement déjà dans l unique objectif que cela pouvait lui amener un plus dans sa préparation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • mica
    Soumis le 16 août 2020 à 4:09 | Permalien

    Un sujet d’ actu. qui fait mal! : les chutes…….
    Nous sommes servis dans ce domaine en ce début – fin de saison.
    Et il y en a de toutes sortes et pour diverses causes.
    Les plus dramatiques: Jacobsen (on sait pourquoi)…
    Evenépoel dans Sormano descente (on y est un peu habitué)…
    Bardet…je ne sais plus ou
    Krusvick au Dauphiné
    Roglic au Dauphiné
    Quintana à l’ entrainement.
    et des dizaines d’ autres…
    Bref, de quoi, largement, fausser ce bout de saison tronquée.
    Le cyclisme n’ est vraiment pas un sport comme les autres, si l’ on ajoute l’ arrivée sous la grêle au Dauphiné, on est servi en émotions diverses et variées…
    Pour revenir sur les chutes quel miracle que la plupart s’ en sortent sans trop de dégats..
    ( déja Sormano il y a 3 ou 4 ans, avec un vélo a 4 ou 5 m dans les arbres, ou P. Gilbert dans un ravin lors du TDF 2018…un peu comme Evenépoel hier…….mais quel miracle…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 6 votes)
  • Yvon
    Soumis le 16 août 2020 à 4:46 | Permalien

    J’ai entendu un commentaire de Guimard peut-être une demi heure avant la chute de Renco concernant VDP et son manque de culture cycliste.Il est vrai que Nibali est un funambule. Il y a quelques années les Italiens avaient remarqué que GESINK avait peur en descente ils l’ont attaqué et il a perdu Paris Nice. Et souvenez vous de Salvoldelli qui a gagné un Giro en descente. La course s’est du départ à l’arrivée quelque soit la météo et le parcours.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 16 août 2020 à 5:19 | Permalien

    Yvon: oui, mais les descentes sont rarement décisives sauf quand elles éliminent quelques coureurs poussés à la faute!…..Evenépoel hier, ou naguére Porte dans un certain TDF, ou Kruswick dans un récent Giro…
    Pour l’ exemple Savodelli, je serais plus circonspect..
    Il est certain que quelles que soient ses qualités, Evenépoel découvre encore le cyclisme pro, et Sormano, il ne connaissait pas, tant du coté montée que du coté descente….mais, quelle gamelle…et quelle école à 20 ans….Un mal pour un bien ? Peut être; en tout cas, il ne se « cramera » pas sur un Giro piégeux. Bon rétablissement et rien ne presse pour lui…s’ il pouvait réfléchir sur l’ inutilité des trop gros braquets…(sans vouloir donner de leçons, mais du bon sens seulement et les quadris. hypertrofiés itout…)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -5 (from 9 votes)
  • mica
    Soumis le 16 août 2020 à 5:22 | Permalien

    J’ apprends à l’ instant, que, suite à sa chute d’ hier, Roglic abandonne le Dauphiné…du pain béni pour
    Pinot….mais, vraiment, ces chutes marquent trop ce début fin de saison. A y perdre notre Latin et nos repaires.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Wolber
    Soumis le 16 août 2020 à 6:48 | Permalien

    Roglic a du sacrement souffrir hier pour se maintenir en tête de course et sauver son maillot et être incapable de poursuivre la course ce matin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • mica
    Soumis le 16 août 2020 à 12:13 | Permalien

    Le syndrome Pinot: s’ effondrer quand on est prés de vaincre….ou, la peur de gagner.
    Quel dommage quand même pour ce coureur talentueux, bon, peut être au TDF 2020 mais rien n’ est moins sur, quoique pas mal d’ entre les favoris ont pas mal de séquelles douloureuses suite à chutes diverses.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 7 votes)
  • Dany
    Soumis le 16 août 2020 à 12:41 | Permalien

    Megève-Megève : 6e L Kamna à 51″ » 30e R Porte à 12′ 16 » 45e D De La Cruz à 16′ 48″
    47e M Landa à 19’19 » 92e C Froome à 33’38 » 105 G Thomas à 33′ 48″

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • mica
    Soumis le 16 août 2020 à 1:03 | Permalien

    Pinot, aprés sa défaite de ce jour reconnait avoir été aidé par Barguil et Alaphillipe , tout au moins « encouragé ».
    Je ne savais pas que le cyclisme se courrait à nouveau par équipes nationales!
    De plus, cette année, beaucoup ont annoncé officielement leur nouvelle équipe pour 2021 !
    Certains auront donc 2 équipes plus ou moins officielles!
    Largement de quoi créer une certaine confusion, mais, rassurez vous….tout va bien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -2 (from 10 votes)
  • mica
    Soumis le 16 août 2020 à 1:56 | Permalien

    Cette derniére étape du Dauphiné de Hte montagne de 153,5 Km, en dents de scie et de plus de 300m de dén. positif a été ccourue a prés de 39 de moyenne (38.6 si j’ ai bien calculé).
    ça n’ a pas trainé et des « trés bons » a prés d’ 1/4 D’ heure!…..y aurait il du nouveau dans la « préparation »?
    Mais, rassurez vous, tout va bien!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -3 (from 7 votes)
  • Soumis le 16 août 2020 à 3:31 | Permalien

    @ Wolber : « Avoir les capacités de monter UN col très vite , ne garantit pas de les avoir pour en grimper deux ou trois au rythme des autres. »

    Effectivement… Rien n’est jamais garanti. Mais en terme de capacité… Cela reste la meilleure des garanties.

    De la même manière, avoir les capacités à rouler très vite sur 3 km sur piste ne garantit pas de pouvoir remporter un CLM sur route mais, en terme de capacité, cela reste également la meilleure des garanties.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Dany
    Soumis le 16 août 2020 à 3:36 | Permalien

    Quand les meilleurs amateurs faisaient une course de côte, ça roulait fort! L’Alpe d’Huez était le rendez-vous. En 1973, le spécialiste des départs à froid, Henri Bertillot termina en 41′ 01″ ».
    J’ai trouvé Colotti à la 17e place quand Gilles Faury monte en 40’25 ». Patrick Bruet portera le record à 39′ 24″ chrono qui m’a toujours laissé songeur…
    Robert Ducard me soutenait que son coureur H Bertillot du CR4C,5e d’une course de côte ouverte aux pros, avait en fait,le meilleur temps mais qu’il ne fallait pas qu’un amateur batte les pros dont Van Impe ce jour-là.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Thomas
    Soumis le 17 août 2020 à 2:25 | Permalien

    Comme je le disais, nous avons bien eu notre sempiternel post : sur les braquets, et l’influence des motos… BINGO ?!

    Au sujet du Dauphiné, vraiment dommage que Pinot ait lâché mentalement, il avait en tout cas les ressources physiques pour le gagner. A contrario de Sivakov, quel mental! Se faire distancer plusieurs fois , tomber puis revenir pour faire 4ème… Chapeau !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 6 votes)
  • Lbi
    Soumis le 17 août 2020 à 3:01 | Permalien

    En même temps, oui il a lâché mentalement, mais si il avait eu comme equipiers les jumbos ou les ineos,il aurait gagné emmené dans un fauteuil !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • marius
    Soumis le 17 août 2020 à 6:09 | Permalien

    À propos de Thibault Pinot, avoir un gros mental ne suffit pas, quand les jambes ne répondent plus, car trop sollicités, les watts ne sortent pas, à moins d’avoir la potion magique d’Asterix et Obelix. Donc, lorsqu’il dit qu’il a tout donné, je le crois et je ne suis pas certain que s’il était mieux entouré cela aurait changé grand chose.
    Les coureurs ne sont pas au même niveau physiquement et le confinement et ses conséquences, donne déjà une hiérarchie à venir. Aucun doute que les acteurs du Tour seront les mêmes que sur le Dauphiné, avec un résultat peu ou prou identique. Beaucoup de coureurs sur la dernière étape ont déroulés sans forcer, le menu était très, trop peut-être copieux sur ce Dauphiné. Pas certain que cela soit une bonne stratégie de faire autant d’effort, à deux semaines du Tour et à une des championnats de France.
    P.S les chutes dans le col de Plan Bois ne me surprennent pas, tellement la route par endroit, a la viabilité d’un chemin vicinal, avec les coulés de gravillons, conséquence des orages.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)
  • Soumis le 17 août 2020 à 6:53 | Permalien

    Si Pinot avait été à la Jumbo-Visma il aurait été équipier de Roglic et s il avait été chez Înéos il aurait été équipier de Bernal.

    C est la particularité de ces deux équipes. La plupart des équipiers qui les composent seraient des leaders dans d autres équipes.

    Dans les deux cas, il n aurait probablement pas fini sur le podium.

    Par contre, si le jeune Ricain, vainqueur de la dernière étape avait été à la FDJ … ???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 4 votes)
  • marius
    Soumis le 17 août 2020 à 7:58 | Permalien

    Équipier ou leader pour le même salaire, question de mentalité et de motivation. Certains chez Ineos ou jumbo, on fait le choix nullement condamnable d’être d’équipier de luxe.
    Je trouve quand même stupéfiant que 4 coureurs de la jumbo, quasi la même semaine, remporte une course ou étape du World Tour.
    Sans doute parce que je ne crois pas au Père Noël et ne lis pas les contes de fées en cachette.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  • Edgar Allan Poe
    Soumis le 17 août 2020 à 8:30 | Permalien

    La descente du mur de Sormano est certes dangereuse…ou plutôt rapide, mais il en est de même du moment où l’on descend en course !
    What goes up, must come down ! .
    J’ai d’abord été surpris par la chute d’Evenpoel : ce n’est pas le premier à se mettre dans le décor dans cette équipe et chez les Belges, d’autant plus qu’il ne semble pas que sa roue arrière se soit bloquée à un moment et qu’il ait donc perdu sa trajectoire. Mais après re-visionnage, les images ne sont pas assez précises pour être sûr de la cause.
    Toujours est-il que Nibali assurait un train, mais ne prenait pas de risque. Il servait de poisson-pilote à Fuglsang et Vlasov, qui reprenaient les quelques mètres perdus sur l’italien à chaque sortie d’épingle à cheveux. De toutes façons, quelle que soit la vitesse à laquelle le sicilien descendait, il n’est pas à blamer, car il n’a poussé personne dans le fossé. D’ailleurs, il est évident qu’à ce niveau là, on ne prend pas trop de risque en descente, car une chute peut hypothéquer une saison voire une carrière. Plus vous montez en niveau et moins les courses sont dangereuses, à mon sens. En Pass cyclisme, c’est roller ball…pour gagner une bouteille de rouge à 2 euros à l’arrivée!
    Par contre, le mauvais revêtement dans une descente crée du danger. La descente de Plan de bois, hier sur le Dauphiné, comme le dit Marius, est un vrai chemin de chèvre, avec des trous, des parties de la chaussée enfoncées. Pinot qui l’avait reconnue en juillet était certain que le revêtement serait refait. Là, il y a négligence de la part de l’organisateur et par voie de fait de la FFC et de l’UCI. Incompréhensible.
    En tous cas, cette année, que de fracas, Mica ! Je m’y attendais un peu. On a l’impression de lâcher des pure-sangs frustrés par l’inactivité et l’enfermement. C’est d’ailleurs là raison pour laquelle je ne me suis pas encore engagé sur des courses cette année.
    Drôle de saison : sachez que Bernal a été vu samedi matin en train de rouler autour de Megève. La blessure au dos est peut-être relative…🙄. Que dire des Movistar…Hier, l’étape du Dauphiné n’était pas si dure que cela, par contre, les bosses étaient nombreuses, la vitesse élevée, et la fatigue pregnante. La montée de l’altiport n’est pas aussi violente que décrite par les commentateurs. J’étais sur place, en vélo. Marrant de voir le quatuor Pinot, Bardet, Barguil et surtout Guillaume Martin ensemble. Martin progresse régulièrement, mais surement.
    Yvon, tu dis que MVP manque de culture cycliste ? Tu as du confondre avec Evenpoel. MVP baigne dedans depuis qu’il est né. Salvodelli un des plus grands descendeurs.
    Pour les vieux de la vieille…au siècle dernier, Colotti montait très bien les bosses chez les amateurs et n’était qu’un piètre grimpeur chez les pros, au regard de sa corpulence. Il y a un monde entre les 2, respect pour ces derniers et je peux vous dire qu’hier, tous ont fini rincés à l’altiport de Mégève, quel que soit le programme envisagé par chacun pour la suite.
    C’est ça, le VELO !!!😁

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • marius
    Soumis le 17 août 2020 à 9:16 | Permalien

    Qui se rappelle qu’en 2011, sur le Giro, suite à un mouvement des coureurs et équipes, la descente du Mt Crostis jugée dangereuse, à juste titre, avait été annulée et l’ascension du Mt Crostis par la même occasion. Les organisateurs avaient placés des matelas et autres filets de protection aux endroits les plus chauds. Sormano à côté paraîtrait sans danger.
    Les coureurs sont certes des funambules, mais on ne peut pas faire n’importe quoi.
    Sormano, oui, Crostis, non.

    https://observers.france24.com/fr/20110520-avant-premiere-descente-monte-crostis-dangereuse-giro-video-vtt-tour-italie

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Soumis le 17 août 2020 à 10:51 | Permalien

    Entre grimper une bosse ou un grand col, il y a aussi un monde, tant psychologique que physiologique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)
  • Thierry mtl
    Soumis le 17 août 2020 à 11:15 | Permalien

    Le dos de Bernal …
    Premièrement, c’est son coéquipier Thomas qui en informe les journaliste et non la direction d’Ineos (l’équipe du WT avec le plus de staff et la plus huilée en relation publique).

    Thomas dit : « He doesn’t start today. He’s got a bit of a bad back and the best thing for him is to just take it easy.

    Sérieusement, a bit of a bad back, ça sonne pas trop grave.

    Thomas aurait pu dire: « Egan est fatigué de regarder le cul de Roglic à toutes les arrivées, il va allé rouler seul aujourd’hui. »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +6 (from 6 votes)
  • Soumis le 17 août 2020 à 4:02 | Permalien

    « Pinot qui l’avait reconnue en juillet était certain que le revêtement serait refait. Là, il y a négligence de la part de l’organisateur et par voie de fait de la FFC et de l’UCI. Incompréhensible. »

    Faudrait il une arrivée devant le CHU Nord à la Tronche pour qu’enfin le bitume soit refait ?

    En pleine crise économique, pourquoi les services publiques devraient ils toujours être offerts gratuitement à ASO ?

    D’un coté le passage de quelques pros sur une petite route de montagne une fois dans l’année et de l’autre le passage de centaines d’ambulances chaque jours depuis des dizaine d’années.

    Les Pros ? A mon humble avis, à ce niveau là aussi, on prend des risques en descente.

    Les coureurs sont plus adroits et ne font pas n’importe quoi. Il y a également moins de chance qu’une voiture surgisse au milieu du circuit (bien que l’on en ai vue une en Lombardie) mais ils sont souvent proches des limites et, au vu de la fréquentation de l’infirmerie et des hôpitaux, régulièrement au delà.

    L’on peut également dire : plus vous montez en niveau plus le niveau est homogène et plus vous êtes obligés de prendre des risques. Quand les coureurs se battent à coups de secondes…

    L’on pourraient également ajouter que les enjeux comptent quand même… Bien que l’on puisse également prendre des risques pour être le champion de son quartier.

    Alors certes, les Pros maîtrisent et ne font pas n’importe quoi mais justement, de nombreuses chutes hypothèquent une saison voire une carrière.

    Ce sport est vraiment extrêmement dangereux.

    Le pire étant qu’il n’y a que très peu de volonté pour limiter les risques.

    Un exemple : Les arrivées d’étapes du TdF ne se font jamais au sommet du col de Joux Plane mais toujours à Morzine. C’est parce que, le chèque de Morzine, le drame de la chute et le plaisir des téléspectateurs l’emportent sur la sécurité des coureurs.

    Il y a beaucoup de gens qui aiment le sport cycliste mais pas forcement les coureurs (à l’exception de leurs chouchous qu’ils idolâtrent).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +4 (from 4 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!