Musseuw, le bourrin des Flandres?

Quelques nouvelles intéressantes dans le monde du cyclisme pro:

1 – C’est nul autre que Jacques Rogge, le président du Comité International Olympique, qui a aujourd’hui remis en question le palmarès de Johan Musseuw étant donné son implication importante dans le scandale de dopage qui fait la manchette en Belgique et qui touche entre autre les milieux vétérinaires. Voilà des propos qu’on accueille avec intérêt à La Flamme Rouge, car il est temps de donner l’heure juste quant aux moyens dont ont très certainement usé nombre de champions des années 1990. Songez à Berzin, Rominger, Indurain, Pantani bien sôr, Bobrik, Argentin, Furlan, Chiappucci, Musseuw, etc…

2 – Pour poursuivre dans la même veine (…), Cyclismag dresse un portrait de l’année dopage en 2004. C’est carrément affolant de résumer tout ce qui s’est passé, et encore, Cyclismag semble avoir oublié l’affaire Millar. Résumons donc ici les principales affaires :

– Janvier : affaire Cofidis, déclarations de Gaumont ainsi que du coureur espagnol Manzano. – Février : décès de Marco Pantani, nébuleuse affaire Gaumont – Mars : révélation dans l’affaire Cofidis, suspension de l’équipe – Avril : affaire Dave Bruylands sur le Ronde, affaire Geneviève Jeanson sur la Flèche Wallonne, affaire David Millar – Juin : sortie du livre L.A. Confidential, affaire Camenzind – Juillet : affaire Armstrong-Simeoni, curieuse affaire Christophe Brandt – Aoôt : procès Ferrari, affaire Filip Meirhaeghe en Belgique qui secoue le monde du VTT. – Septembre : Hamiltongate, affaire Perez – Octobre – Novembre – Décembre : condamnation de Johan Musseuw, Jo Planckaert et Chris Peers dans l’affaire du dopage dans les milieux vétérinaires belges. Mise en place de l’UCI ProTour sur fond de contreverse, les grands Tours exigeant la mise en place d’une charte d’éthique.

3 – Premier maillot 2005 rendu public : T-Mobile! On poursuit dans la même veine, le rose et le classicisme. Et très honnêtement, le maillot 2005 nous semble assez réussi par sa simplicité et son look quelque peu rétro. Bref, c’est sobre, c’est efficace, et c’est pas mal ! Comment trouvez-vous Sevilla en T-Mobile?!

4 – Le Champion du monde 2003 à Hamilton Igor Astarloa devra vraissemblablement se contenter d’une place dans une équipe qui ne participera pas au ProTour en 2005. Cela paraît incroyable, mais c’est ainsi. Astarloa nous apparaît pourtant comme un coureur jouissant encore d’un gros potentiel sur les Classiques et d’une marge de progression. Les problèmes administratifs plus que sportifs (malgré une saison 2004 en demi-teinte en raison des problèmes avec l’équipe Cofidis) semblent être à l’origine de cette situation. C’est vraiment dommage pour ce coureur qu’on apprécie par ailleurs.

Fouillez nos archives!