Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Mondiaux: Tuft ou Barry, il fallait choisir

L'Association cycliste canadienne vient de désigner les trois coureurs retenus pour les Mondiaux de Copenhague: David Veilleux (clm et route), Dominique Rollin (route) et Svein Tuft (clm et route).

Michael Barry est réserviste et ne devrait donc pas prendre part aux événements, malgré une excellente condition physique actuelle qui lui a notamment permis de s'illustrer au GP de Québec. 

Le choix a probablement été difficile pour l'ACC et le profil de la course sur route de Copenhague, relativement plat, a probablement été déterminant. Excellents rouleurs, Tuft et Rollin ont plus de chances de pouvoir s'illustrer sur un tel parcours que Mike Barry, plutôt grimpeur. Espérons que nous verrons des coureurs canadiens devant à Copenhague !

Le cas Voeckler

Thomas Voeckler n'est pas venu au Québec pour les deux épreuves World Tour, malgré le fait qu'il avait remporté l'an dernier le GP de Québec. Voeckler s'était dit "cuit" par une saison chargée, un Tour de France exceptionnel et de nombreux critériums par après.

On apprend cependant qu'il sera un des chefs de file de la sélection française de Laurent Jalabert pour les prochains Mondiaux de Copenhague.

Y'a pas à dire, la grosse fatigue aura été passagère… 

S'il est évident que son abstention pour les GP de Québec et Montréal aura pu lui permettre de se reposer tranquille à la maison, j'avais compris qu'il était vraiment cramé, au sens Contador du terme, de sa saison 2011 et qu'il y mettait par conséquent un terme. Je suis donc surpris qu'il ait accepté des responsabilités en équipe de France pour les prochains Mondiaux. Les GP de Québec et Montréal n'auraient-ils pas été, dans ce contexte, une excellente préparation pour acquérir le rythme de course ?

En marge des Mondiaux

Après la fusion RadioShack – Leopard, nouvelle rumeur de fusion, cette fois-ci entre SaxoBank et Astana. Des deux côtés, l'heure est à démentir la rumeur bien sûr. Considérant qu'Alberto Contador a passé trois ans chez Astana avant de rejoindre Riis chez Saxo Bank et considérant ses "cadeaux" à ses anciens équipiers de l'équipe, notamment sur le Giro avec Tiralongo, je trouve que cette fusion serait en fait plutôt naturelle…

Philippe Gilbert est en feu: tout juste rentré du Québec, il gagne le GP de Wallonie en haut de la citadelle de Namur hier!!! Malgré une course très rapide, il a dominé tout le monde. C'est pas compliqué, je crois bien que Gilbert est le premier coureur en 30 ans à faire une "saison à la Merckx", gagnant d'avril à septembre…

Thor Hushovd se prépare lui-aussi et vient de gagner la 4e du Tour de Grande-Bretagne, prouvant qu'il est en bonne condition après une petite coupure suite à son excellent Tour de France. Attention à lui aussi à Copenhague, il défend son titre!

Partager

Précédent

Vuelta, Mondiaux, classements World Tour, Eurobike, etc.

Suivant

Fatigué, Voeckler ?

  1. Adrien

    Voeckler était aussi au GP de Wallonie. Il est même sorti à 25 km.

    0
    0
  2. alain39

    Gilbert nous fait une saison fantastique.
    Toujours le même scénario à savoir un punch extraordinaire qui a coup sûr lui permet de lâcher tout le monde et de finir seul.
    Ce qui est frappant c’est que bien doté depuis le départ de ce punch il l’a transformé en arme fatale et l’utilise en permanence.
    C’est là le hic, cette capacité répétée de renouveller la même attaque et ce même en fin de saison.
    En 2009 et 2010 on disait que cette faculté en fin de saison était due à son absence du tdf.
    Il avait fait du jus.
    Or cette année il nous a fait un super tdf et malgré tout il est toujours aussi fringant.
    Or nous savons que les puncheurs gagnent de cette façon lorsqu’ils sont en pleine possession de leurs moyens.
    Gilbert gagne toute la saison sur son punch.
    Cherchez l’erreur car Merckx gagnait mais pas uniquement au punch.
    Il a gagné nombres de MSR, et autres classiques au sprint.
    C’était son point fort de pouvoir lorsqu’il n’était pas totalement supérieur aux autres de maîtriser la course et d’aligner ses adversaires au sprint.
    Il avait d’ailleurs une équipe bien structurée pour l’aider en ce domaine.
    Gilbert ne pratique pas de la sorte puisque toutes ses victoires sont ponctuées d’une arrivée en solitaire au terme d’une attaque tranchante qui laisse tous les autres sur place.
    Il n’y a même pas place à la surprise car le scénario est à chaque fois le même. Une équipe qui roule, il répond aux attaques et place une accélération fatale.
    D’ailleurs, en parlant de puncheur qu’est devenu Cancellara. L’homme qui dynamitait le peloton au printemps 2010 et qui sur une simple accélération lâchait tout le monde pour des raids de 40 bornes seul contre le vent.
    Certes une belle campagne de classiques en 2011 avec de belles places d’honneur mais plus de suprématie.
    D’ailleurs même dans les chronos sa suprématie est maintenant contestée.
    Ses défenseurs disaient qu’il fallait juger ses exploits 2010 sur sa faculté à les répéter en 2011. Alors? Quelles sont vont conclusions?
    Quelque chose ne tourne ne plus aussi rond dans le moteur Cancellara.
    Comme chantait Bashung « mes circuits sont niqués il y a un truc qui fait masse ».

    0
    0
  3. Pierre Dumais

    De plus, Thomas Voeckler a participé à la course Paris-Bruxelles, samedi le 10 septembre et au Grand Prix des Fourmies, le lendemain.

    Pour le repos on repassera.

    0
    0
  4. Batrick P

    Thomas Voeckler est devenu un des tous meilleurs cyclistes de la planète il y a un an, au GP de Québec. Depuis, il a multiplié les exploits à un niveau que je ne l’aurait pas cru capable d’atteindre. De son équipe, Christophe Kern et Pierre Rolland m’ont également énormément surpris.
    Quant à Philippe Gilbert, il est maintenant un phénomène du cyclisme.
    Nous avons le droit de dire certaines choses clairement.
    Personnellement, je soupçonne Thomas Voeckler, Christophe Kern, Pierre Rolland, Jeannie Longo et Philippe Gilbert de tricher.

    0
    0
  5. Thierry Lemaire

    champion de France en 2004 (plus quelques jours en jaune dans le tour de france)
    vainqueur de la route du sud et de Paris-Bourges en 2006
    grand prix de Plouay en 2007
    tour du haut var et trophée des grimpeurs 2009
    champion de france à nouveau en 2010

    Il a quand même fait deux trois trucs avant le grand prix du québec

    0
    0
  6. Batrick P

    Je persiste mot pour mot.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.