Millar avoue !

Bombe aujourd’hui dans le monde du cyclisme : l’cossais David Millar, tellement sympathique au public et représentant la jeune génération du vélo puisqu’gé de seulement 27 ans, aurait avoué s’être dopé à l’Eprex (EPO) plus tôt dans sa carrière. Des seringues et des ampoules auraient également été retrouvées à son domicile.

Par ses aveux, Millar s’expose évidemment à de lourdes sanctions pour la suite de sa carrière : licenciement de chez Cofidis, non participation au prochain Tour de France (Leblanc a déjà signifié la sanction), voire suspension pour une longue période.

Rappelons que Millar avait totalement refuté les allégations de son ex-équipier Philippe Gaumont lorsque celui-ci avait fait état d’un dopage généralisé chez Cofidis et, de façon plus générale, dans tout le cyclisme.

La Flamme Rouge n’est pas surprise de constater que Millar se dopait. Comment pourrait-il en être autrement ? Ce qui est intéressant dans cette affaire, c’est que cela démontre une fois de plus que le dopage dans le milieu professionnel n’est pas l’affaire de « quelques brebis galeuses » comme patrons de l’UCI, du Tour ou Lance Armstrong aiment à le dire. C’est en fait totalement l’inverse : c’est ceux qui ne se dopent pas qui sont les quelques brebis au milieu d’une meute de loups!

On annonce par ailleurs que la pression s’accentue sur Lance Armstrong à la suite de la publication de l’ouvrage L.A. Confidentiel dont La Flamme Rouge fera bientôt une critique.

Quand l’abces crevera-t-il pour de bon ?

12 Commentaires

  • runnsborg
    Soumis le 25 juin 2004 à 5:05 | Permalien

    J’ai hélas, la forte impression que l’abcès va crever en même temps tout le cyclisme professionnel.

    De toute façon, maintenant que dans ce sport tout tourne désormais autour du dopage et des façons farfelues pour le combattre, ça devient embêtant de se dire un fan de vélo.

    Ah, j’envie les fans de foot! Eux ils ne se font pas sans cesse mettre le nez dans le dopage. Les chanceux!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • runnsborg
    Soumis le 25 juin 2004 à 5:05 | Permalien

    J’ai hélas, la forte impression que l’abcès va crever en même temps tout le cyclisme professionnel.

    De toute façon, maintenant que dans ce sport tout tourne désormais autour du dopage et des façons farfelues pour le combattre, ça devient embêtant de se dire un fan de vélo.

    Ah, j’envie les fans de foot! Eux ils ne se font pas sans cesse mettre le nez dans le dopage. Les chanceux!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • runnsborg
    Soumis le 25 juin 2004 à 5:05 | Permalien

    J’ai hélas, la forte impression que l’abcès va crever en même temps tout le cyclisme professionnel.

    De toute façon, maintenant que dans ce sport tout tourne désormais autour du dopage et des façons farfelues pour le combattre, ça devient embêtant de se dire un fan de vélo.

    Ah, j’envie les fans de foot! Eux ils ne se font pas sans cesse mettre le nez dans le dopage. Les chanceux!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • UN cycliste bronchiteux et asthmatique
    Soumis le 26 juin 2004 à 9:17 | Permalien

    Armstrong a déjà été débouté par les tribunaux français pour les poursuites qu’il avait engagées contre l’express et les auteurs du livre. Mais inévitablement la pression et l’étau vont se resserrer autour de lui ainsi qu’autour de tous les tricheurs. Et c’est tant mieux.

    Quant aux fans de foot, certes ils n’ont pas à supporter les critiques de leur sport face au dopage, mais ils doivent supporter le spectacle pitoyable des favoris de l’Euro. Espagne, out. Italie, out (quelle comedia dell’ arte…). Allemagne, out. France, out (qui plus est après un spectacle pitoyable). Heureusement que les tchèques, suèdois et autres portugais ont encore le sens du football.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • UN cycliste bronchiteux et asthmatique
    Soumis le 26 juin 2004 à 9:17 | Permalien

    Armstrong a déjà été débouté par les tribunaux français pour les poursuites qu’il avait engagées contre l’express et les auteurs du livre. Mais inévitablement la pression et l’étau vont se resserrer autour de lui ainsi qu’autour de tous les tricheurs. Et c’est tant mieux.

    Quant aux fans de foot, certes ils n’ont pas à supporter les critiques de leur sport face au dopage, mais ils doivent supporter le spectacle pitoyable des favoris de l’Euro. Espagne, out. Italie, out (quelle comedia dell’ arte…). Allemagne, out. France, out (qui plus est après un spectacle pitoyable). Heureusement que les tchèques, suèdois et autres portugais ont encore le sens du football.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • UN cycliste bronchiteux et asthmatique
    Soumis le 26 juin 2004 à 9:17 | Permalien

    Armstrong a déjà été débouté par les tribunaux français pour les poursuites qu’il avait engagées contre l’express et les auteurs du livre. Mais inévitablement la pression et l’étau vont se resserrer autour de lui ainsi qu’autour de tous les tricheurs. Et c’est tant mieux.

    Quant aux fans de foot, certes ils n’ont pas à supporter les critiques de leur sport face au dopage, mais ils doivent supporter le spectacle pitoyable des favoris de l’Euro. Espagne, out. Italie, out (quelle comedia dell’ arte…). Allemagne, out. France, out (qui plus est après un spectacle pitoyable). Heureusement que les tchèques, suèdois et autres portugais ont encore le sens du football.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Jonathan Fourie
    Soumis le 26 juin 2004 à 2:41 | Permalien

    si tout le monde prend de l’EPO, tout s’équilibre à pas tellement de choses près.

    De plus, je vous signale qu’il ne suffie pas d’être doppé pour faire ce qu’il font.

    Imaginons en plus que personne ne se doppe, les coureurs ne courraient que peu de courses sur une saison.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Jonathan Fourie
    Soumis le 26 juin 2004 à 2:41 | Permalien

    si tout le monde prend de l’EPO, tout s’équilibre à pas tellement de choses près.

    De plus, je vous signale qu’il ne suffie pas d’être doppé pour faire ce qu’il font.

    Imaginons en plus que personne ne se doppe, les coureurs ne courraient que peu de courses sur une saison.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Jonathan Fourie
    Soumis le 26 juin 2004 à 2:41 | Permalien

    si tout le monde prend de l’EPO, tout s’équilibre à pas tellement de choses près.

    De plus, je vous signale qu’il ne suffie pas d’être doppé pour faire ce qu’il font.

    Imaginons en plus que personne ne se doppe, les coureurs ne courraient que peu de courses sur une saison.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • eric
    Soumis le 28 juin 2004 à 12:52 | Permalien

    Non, je ne suis pas d’accord. “si tout le monde prend de l’EPO”, mais il y a pas un EPO (l’Eprex) mais plusieurs facons de monter son taux d’hématocrite. Et sur ce point, les coureurs dopés sont inégaux. Un peu comme si dans le peloton, certains roulaient avec des cardres en titane, en carbone, en acier cromo des années 70, voire en bois.

    Sauf qu’en se dopant, ils deviennent sciemment des cobayes des compagnies pharmaceutiques – et le tout dans des posologies non prévus sur des métabolismes durement éprouvés.

    Il n’y a pas d’égalité devant le dopage, il est faux de le croire. La comparaison avec les cadres s’arrêtent car ils jouent avec leur vie, et ca pose un réel problème de santé publique. Si le sport de haut niveau est mauvais pour la santé, il serait temps d’en restreindre la pratique comme pour le diabète de l’obésité ou le tabac.

    Enfin pour revenir sur la saison, je suis d’accord pour une révision à la baisse et des Grands Tours, et du nombre de compétition (alternance par exemple). Etre au top pendant 9 mois n’a pas de sens. Ce n’est plus du sport, c’est du spectacle. Il devient de plus en plus difficile d’avoir la flamme, surtout de la justifier devant monsieur et madame tout-le-monde.

    Et pourtant, y a t’il un sport aussi beau et aussi exigeant, aussi historique, aussi universel, aussi accessible que le vélo ?

    erick

    PS : oh et puis ca fait du bien de taper ou ca fait mal. C’est bien un réflexe cycliste du reste, juste à vous rappeller qu’on attaque là où on a les cuisses qui explose dans une rampe qui monte fort….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • eric
    Soumis le 28 juin 2004 à 12:52 | Permalien

    Non, je ne suis pas d’accord. “si tout le monde prend de l’EPO”, mais il y a pas un EPO (l’Eprex) mais plusieurs facons de monter son taux d’hématocrite. Et sur ce point, les coureurs dopés sont inégaux. Un peu comme si dans le peloton, certains roulaient avec des cardres en titane, en carbone, en acier cromo des années 70, voire en bois.

    Sauf qu’en se dopant, ils deviennent sciemment des cobayes des compagnies pharmaceutiques – et le tout dans des posologies non prévus sur des métabolismes durement éprouvés.

    Il n’y a pas d’égalité devant le dopage, il est faux de le croire. La comparaison avec les cadres s’arrêtent car ils jouent avec leur vie, et ca pose un réel problème de santé publique. Si le sport de haut niveau est mauvais pour la santé, il serait temps d’en restreindre la pratique comme pour le diabète de l’obésité ou le tabac.

    Enfin pour revenir sur la saison, je suis d’accord pour une révision à la baisse et des Grands Tours, et du nombre de compétition (alternance par exemple). Etre au top pendant 9 mois n’a pas de sens. Ce n’est plus du sport, c’est du spectacle. Il devient de plus en plus difficile d’avoir la flamme, surtout de la justifier devant monsieur et madame tout-le-monde.

    Et pourtant, y a t’il un sport aussi beau et aussi exigeant, aussi historique, aussi universel, aussi accessible que le vélo ?

    erick

    PS : oh et puis ca fait du bien de taper ou ca fait mal. C’est bien un réflexe cycliste du reste, juste à vous rappeller qu’on attaque là où on a les cuisses qui explose dans une rampe qui monte fort….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • eric
    Soumis le 28 juin 2004 à 12:52 | Permalien

    Non, je ne suis pas d’accord. “si tout le monde prend de l’EPO”, mais il y a pas un EPO (l’Eprex) mais plusieurs facons de monter son taux d’hématocrite. Et sur ce point, les coureurs dopés sont inégaux. Un peu comme si dans le peloton, certains roulaient avec des cardres en titane, en carbone, en acier cromo des années 70, voire en bois.

    Sauf qu’en se dopant, ils deviennent sciemment des cobayes des compagnies pharmaceutiques – et le tout dans des posologies non prévus sur des métabolismes durement éprouvés.

    Il n’y a pas d’égalité devant le dopage, il est faux de le croire. La comparaison avec les cadres s’arrêtent car ils jouent avec leur vie, et ca pose un réel problème de santé publique. Si le sport de haut niveau est mauvais pour la santé, il serait temps d’en restreindre la pratique comme pour le diabète de l’obésité ou le tabac.

    Enfin pour revenir sur la saison, je suis d’accord pour une révision à la baisse et des Grands Tours, et du nombre de compétition (alternance par exemple). Etre au top pendant 9 mois n’a pas de sens. Ce n’est plus du sport, c’est du spectacle. Il devient de plus en plus difficile d’avoir la flamme, surtout de la justifier devant monsieur et madame tout-le-monde.

    Et pourtant, y a t’il un sport aussi beau et aussi exigeant, aussi historique, aussi universel, aussi accessible que le vélo ?

    erick

    PS : oh et puis ca fait du bien de taper ou ca fait mal. C’est bien un réflexe cycliste du reste, juste à vous rappeller qu’on attaque là où on a les cuisses qui explose dans une rampe qui monte fort….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!