Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Meet Team Leopard

Après des mois de tractations, la nouvelle équipe Team Leopard a finalement été présentée au public aujourd’hui depuis le Luxembourg. Voici ce que vous devez savoir sur l’équipe no1 au classement World Tour en ce début d’année.

1 – Le sponsor. Team Leopard, c’est tout de même bizarre, non ? Leopard est en fait le nom de la société qui gère l’équipe, société dont le propriétaire est le manager général, Brian Nygaard. Un peu comme TailWinds Sports pour l’équipe RadioShack ou encore SlipstreamSports pour l’équipe Garmin. 

La question se pose alors: qui sont les principaux sponsors qui soutiennent l’équipe ? Il y en a plusieurs: Trek d’abord, qui fournit tous les vélos, mais aussi Craft (les vêtements), Mercedes-Benz (les voitures) et Enovos (société d’énergie au Luxembourg, un peu comme Liquigas en Italie). D’autres partenariats s’ajoutent pour les fournitures nécessaires au fonctionnement de l’équipe.

Mais le gros de l’argent provient en fait d’un mécène assez effacé, Flavio Becca, un homme d’affaire qui a fait fortune dans la construction puis dans l’immobilier et qui se serait engagé à financer l’équipe pendant au moins quatre ans. Ne recherchant pas de publicité particulière, ce mécène a donc obligé l’équipe à se doter d’un nom autre que celui d’un sponsor et c’est avec Team Leopard qu’on a décidé de fonctionner.

2 – La direction. Brian Nygaard est le manager général et occupe donc la fonction remplie par Johan Bruyneel ou Bjarne Riis dans d’autres équipes. Les directeurs sportifs sont au nombre de 5, soit Kim Andersen (en chef), Adriano Baffi, Lars Michaelsen, Luca Guercilena et Torsten Schmidt. 

3 – La philosophie. Ca semble être à la mode que de se donner "une philosophie d’équipe". Ca revient toujours un peu au même, déclinée différemment. Celle de Team Leopard est "True racing". On veut dire par là que le cyclisme aurait trop versé dans la politique et qu’il est temps de revenir à l’essence même du sport, soit la course sans discussion, juste des coureurs qui se mettent la tête dans le guidon, qui roulent à bloc et qui passent à l’attaque. Mouais… on verra bien ce que ca donne concrètement plus tard cette saison !

3 – Les leaders. Ils sont trois: Andy et Franck Schleck, ainsi que Fabian Cancellara. 

4 – Les vétérans. Ils sont plusieurs à tenir ce rôle: Stuart O’Grady, Jens Voigt, Fabian Wegmann, Maxime Monfort.

5 – Le sprinter: Daniele Bennati.

6 – Les espoirs: Jakob Fuglsang, Brice Feuillu.

7 – Les valeurs sures: Wouter Weylandt, Linus Gerdemann, Joost Posthuma.

8 – Les objectifs en 2011: les Classiques bien sûr, avec Cancellara, Franck Schleck, O’Grady, Gerdemann, Wegmann ou encore Fuglsang. Le Tour, avec Andy Schleck. Des courses par étapes comme le Tour de Suisse, le Dauphiné, Paris-Nice ou encore le Tour de Romandie avec Franck Schleck.

9 – Le maillot. Fait par la compagnie Craft, il est à dominance noir et blanc, avec une petite ligne bleu pâle. Ce qui frappe surtout, c’est l’absence d’un nom de sponsor écrit en gros caractères sur le maillot. Je trouve par ailleurs l’ensemble plutôt réussi et efficace dans le style "épuré", un peu celui qu’a adopté l’équipe Sky l’an dernier. On est loin de l’esprit italien de maillots très colorés et sophistiqués !

10 – Le vidéo. Petite introduction à l’équipe qui a visiblement déjà travaillé sur le terrain et en soufflerie, preuve qu’on ne veut rien laisser au hasard chez Team Leopard.

Partager

Précédent

Cyclisme pro en 2011: les grands enjeux

Suivant

Le tour de l’actualité

11 Commentaires

  1. toutouille26

    salut Laurent
    y a t il un e mail ou je pourrais t’écrire? le contact de bas de page ne marche pas avec mon ordi…
    merci d’avance
    toutouille

    0
    0
  2. jmax

    C’est un mécène en or massif car à chaque fin de mois, les salaires versés doivent être très, très importants

    0
    0
  3. ‘true racing’, ça veut dire, plus de petits arrangements avec pescheux en direct à la télé ? plus de « j’ai un plan » ? à suivre…

    0
    0
  4. schwartz patrick

    Quand j’étais jeune (il y a 40 ans), il y avait un slogan pour la marque de produits pétroliers ESSO:  »
    avec ESSO mettez un tigre dans votre moteur »
    Dans la nouvelles équipe de félins : »avec LEOPARD,
    mettez un moteur dans votre vélo » ! les temps changent!

    l’équipe? Froide, pragmatique, scientifique,sans chaleur, à l’instar de SKY, SAXO BANK …
    Tout pour le buisness, l’image, et le sport ?

    Le sponsor? un mécène, discret,la pharmacie, il la paye aussi ? On peut être méfiant, non ?

    Le maillot ? Sympa, un maillot de cyclosportif, sobre
    élégant, un peu sobre pour un maillot de « pro »…
    (nous ne sommes jamais content); enfin, avec « LEOPARD »
    nous avons peut-être échappé au pire!!!

    0
    0
  5. schwartz patrick

    Peut-être suis je trop désabusé, fataliste, las, mais
    comment ne pas l’être !même, quand ils sourient tous ces craks de la pédale, j’y crois plus à leur discours
    « politiquement correct »; l’équipe, c’est un labo ambulant, pas une bande de copains, tout dans l’image,
    rien dans le fond …heureusement que je me fais encore plaisir avec ma « boys & women bicycle band » !
    nous sommes tous bons,très bons même°,et avant de nous battre comme des chiffoniers sur nos belles routes
    d’ALSACE (pas tout le temps quand même), nous passons
    un bon moment de rigolade au point de rendez vous…
    un arrêt de bus à côté d’un cimetierre !à réveiller les morts !
    °Je suis très en dessous de la vérité…sic!

    0
    0
  6. AL

    Ce Team Leopard suit la tendance émergente des équipes anglo-saxonnes…avec un raffinement et une apparente précision germano-suisse.

    Paradoxalement, pour la nouvelle saison, la résolution du Team Sky est de corriger le tire et être plus «laidback» dans leur approche.

    0
    0
  7. Vincent

    Maxime Monfort un vétéran? Il a 27 ans…
    Si Monfort est un vétéran, il faut dire quoi de Voigt?

    0
    0
  8. Louis sur Lapierre

    Beau résumé Laurent de cette nouvelle équipe avec ses « coureurs transférés »; tout de même, voici quelques commentaires très personnels :

    Léopard: le nom est affreux et ne représente rien, juste la façon dont il a été « trouvé »:

    “un nom qui en apparence n’a pas une signification essentielle. Ce que confirme le manager danois. En effet, celui-ci a été choisi au hasard par Flavio Becca, entrepreneur luxembourgeois et désormais connu pour être le précurseur de ce projet. Nygaard raconte : «Vous savez, quand vous fondez un projet, il y a toujours beaucoup de paperasses, et un jour, j’étais avec Flavio et on nous a demandé quel nom on souhaitait donner à notre dossier. Nous avons répondu, peu importe, l’essentiel n’est pas là. Au final, il a bien fallu choisir et Flavio a sorti Leopard…» Une élocution qui leur a par la suite plutôt bien convenue et qu’ils ont décidé d’adopter. Nygaard, dans un sourire, a même ajouté «J’aime également l’animal». Dans le même temps, l’ancien directeur de la communication à la Saxo Bank a ajouté qu’il avait choisi de rejoindre le projet de l’équipe luxembourgeoise, car souhaitant «une nouvelle expérience».” Tiré de Cyclism’Actu : http://www.cyclismactu.net/news-saison_2011_l_equipe_leopard_trek_a_la_loupe-11482.html

    Le maillot fait tout aussi dur, l’art de mêler les cartes avec les maillots de Garmin et Sky ! Il y a-t-il d’autre chose que le noir et le blanc avec une petite ligne bleue poudre qui fait cul-cul ? Le beau et « pure » Andy va être flamboyant dans ce petit maillot épuré et moderne ? J’espère juste que peu de québécois vont porter de tels maillots…. Parfois, bien que je n’aie jamais fais une cyclosportive en Europe, j’ai l’impression que peu d’européens, et plusieurs québécois, portent des maillots des équipes pros. Personnellement, je pense que les maillots des pros devraient leur être réservés…surtout lorsqu’ils font durs. De toute façon, au premier cas de dopage, on a honte de porter le maillot concerné, c’est ce qui arrivé avec le maillot « phonak » de mon ado lorsque son maillot est tombé en désuétude en 2006-7 ! Charmant Landis !!!

    Quant aux sommes investies, c’est comme au hockey nord-américain, un jour, il faudra bien limiter le budget annuel des équipes n’est-ce pas ? Sinon, le cash va permettre d’attirer les meilleurs et les meilleurs produits, légaux ou non.

    Ready for true racing ?

    0
    0
  9. Soyeux

    Je boycotte.

    0
    0
  10. zboy

    @Louis sur Lapierre

    Moi, j’ai comme l’impression que le maillot d’Andy va être jaune, barré bleu poudre et noir en juillet…ça va être beau…

    0
    0
  11. legafmm

    Les espoirs: Jakob Fuglsang, Brice Feuillu

    T’es un peu trop franchouillard laurent, brice feillu n’a rien d’un espoir, tout juste une étoile filante le temps d’un été, il a 25 ans et un palmarès vierge à une exeption près, s’il était si doué, qu’à t’il fait depuis tout ce temps, il n’a même pas l’excuse de s’être bléssé gravement ni de s’être mis à la planche pour un leader.

    L’équipe est assez jeune, 2 gros trentenaires (o’grady – voigt) et derrière c’est frank le plus agé (30 ans) ; mais en même temps elle n’a aucun grand espoir qui semble avoir un gros potentiel.

    C’est assez bien vu de la part des schleck, comme cela personne ne pourra leur faire de l’ombre dans un avenir proche.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.