Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Meet Le GP Samyn

Après 28 ans à suivre de près le cyclisme professionnel, je ne connaissais toujours pas le GP Samyn, excusez moi. L’épreuve marque l’ouverture de la saison de courses en Wallonie, région française de la Belgique. Petit tour du jardin.

Le GP Samyn reçoit aujourd’hui une sanction 1.1 au calendrier UCI Europe Tour. L’épreuve, organisée depuis 1968 (chez les professionnels, 1962 chez les amateurs), est longue de 193 kms et se déroule entre Frameries et Dour. Quelques petits monts ponctuent le parcours qui se termine par un circuit routier à faire 5 fois. 

À noter que l’équipe canadienne SpiderTech est de la partie. La course a de bonnes chances de se terminer au sprint, surtout que le temps est clément aujourd’hui en Belgique.

Pour la petite histoire

Le GP Samyn a ceci de remarquable qu’elle est une course sur route en Belgique pour laquelle Eddy Merckx ne figure pas à son palmarès !!! C’est très, très rare !

Partager

Précédent

Vive les Classiques !

Suivant

Le tour de l’actualité

11 Commentaires

  1. Marten

    C’est Dominik Klemme qui a eu le dernier mot. Leukemans avait presque fait tout le travail en s’échappant à plus de 50km de l’arrivée mais il s’est fait ratrapper dans les dix derniers kms. Juste avant l’arrivée ce sont trois coureurs qui se sont extraits du groupe de 25 coureurs et Kevin Ista semblait filer tout seul vers l’arrivée mais Klemme a su le dépasser dans le dernier kilomètre.

    0
    0
  2. Bonjour le Québec.

    Pour votre information, la Wallonie n’est pas la région française de Belgique, mais la région FRANCOPHONE de Belgique. Comme le Québec est la région francophone du Canada.

    Fabrice – Belgique

    0
    0
  3. nikkos

    J’ai lu quelque part que Taillefer dit s’être dopé dès sa première année pro…mais seulement cette année là !, et puis d’ailleurs le dopage le rendait moins bon…
    Ah ah ah ah ah ah !!!! Quel comique ! Presqu’aussi bon que du Virenque.

    0
    0
  4. Un petite remarque : La Wallonie n’est pas une région française de la Belgique.
    C’est une région francophone.

    0
    0
  5. vince

    Il n’a pas dit qu’il le rendait moins bon, mais moins motivé pour faire attention a son alimentation ou son sommeil ce qui a engendré une baisse de son niveau.
    En effet le fait de se doper génère un sentiment de « a quoi bon? ».

    à quoi bon s’entrainer puisque ce produit me procure le même effet? Si je mange trop gras il y a un produit et si je ne dort pas assez aussi…

    Je pense que seul les compétiteurs ou ex compétiteurs peuvent voir de quoi il s’agit.

    Je ne fit pas l’apologie de ce coureur ou de ce comportement mais a mon avis pour le dopage il s’agit d’une question vraiment presque « philosophique » ^^

    Son témoignage est très intéressant sur ce point particulier il est révélateur du dopage amateur pratiqué par beaucoup.. mais pas du dopage organisé à l’échelle professionel par les équipes elle même.

    0
    0
  6. nikkos

    Pourtant j’ai lu ceci :
    «Je n’étais pas dans l’allure. Avec l’aide de certaines personnes, j’en suis arrivé à me doper. J’ai négligé les choses les plus importantes pour un coureur, à savoir l’entraînement, la nutrition et le sommeil. J’ai remplacé tout cela par le dopage. Résultat, je n’ai pas été meilleur, même moins bon. Je ne m’entraînais pas. C’était la facilité»
    C’est un copié-collé du parisien.fr (http://www.leparisien.fr/faits-divers/cyclisme-amateur-fabien-taillefer-avoue-s-etre-dope-en-2009-03-03-2011-1341582.php).
    Et on retrouve les mêmes mots ici : http://www.ouest-france.fr/sport/dma_une_-Le-Normand-Fabien-Taillefer-reconnait-s-etre-dope-_44096-1714315-fils_filDMA.Htm ou encore là : http://www.lequipe.fr/Cyclisme/breves2011/20110303_221049_taillefer-avoue.html

    0
    0
  7. Dave

    A noter que dans cette affaire de jeunes français dopés, est également impliqué le fils de Pierre-Henry Menthéour, neveu d’Erwann… une vraie famille de chaudières, de pères en fils, dès les amateurs, c’est tragique, de quoi dégoûter des milliers de jeunes qui iront vers d’autres sports.

    0
    0
  8. nikkos

    Dave, quand tu vois que Erwan Mentheour, qui a reconnu l’usage du dopage, a écrit deux bouquins puis s’est lancé dans la chanson, quand tu vois que tous les reconnus dopés en France restent encensés par le public, comment veux-tu qu’un jeune ne comprenne pas que même pris par la patrouille il ne sera de toute façon jamais perdant ?

    0
    0
  9. Dave

    @ nikkos : pfff, à la limite, Erwann menthéour, il a eu une carrière un peu rock’n’roll, ça ne m’a pas étonné qu’il se dope ni qu’il chante… Son frère est bien plus un fieffé voleur, dopé pendant sa carrière pro, qui est allé chercher 10 ans plus tard un « dottore » (Ferrari, Cecchini ?) pour battre le record de l’heure amateur (!) en France, en se gavant d’EPO et d’hormone de croissance… je vois pas l’intérêt ni ne comprends le bonhomme !

    0
    0
  10. alain39

    Pourquoi arrêter de se doper quand Contador après 5 jours de course gagne de nouveau?
    A lire l’interview de Mondenard qui pourrait s’intituler : « quand un toubib s’essaye au droit ».
    Lui aussi inverse la charge de la preuve en prétendant que ce serait à l’UCI et autres de démontrer que la viande n’était pas contaminée.
    Au contraire cette preuve incombe à Contador.
    Pourtant facile à ramener en donnant l’identité du vendeur lequel assujetti à la loi européenne doit avoir la traçabilité de la viande.
    De là on connait le producteur et on peut alors vérifier si il a acheté du Clenbutérol.
    Contador pouvait avec l’aide de la justice espagnole apporter cette preuve en quelques jours et ce d’autant plus que les pouvoirs publics avaient intérêts à faire cette enquête car si il avait dit vrai il existe alors un véritable problème sanitaire.
    Contador a pris soin d’éviter ce mode de défense et a donc joué sur le seul terrain de droit.
    Aidé par une justice de complaisance nous avons alors obtenu cette décision inique.
    Ce qui est ennuyeux avec ce type de décision c’est que tout le monde fait sa propre analyse plus ou moins orientée par les intérêts recherchés par chacun.
    Mondenard a tout intérêt à défendre les laboratoires français et donc de discréditer cette procédure. Il y a du fric à la clef.
    Il serait temps que tout le monde retourne à sa place, Mondenard aux éprouvettes, L’UCI a sa fonction primaire de gardien du temple, et Contador en prison pour vol.
    Car outre un dossier de dopage se cache derrière un dossier pour vol puisque c’est bien la finalité de la tricherie que de s’approprier quelque chose que l’on ne saurait avoir sans tricher.
    Quand il y a des millions d’euros à la clef c’est définitivement répréhensible et il existe moultes textes de lois réprimant de tels comportements même en Espagne.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.