Matos et dopage mécanique

Quelques nouvelles côté matos qui ne laissent pas indifférent:

1 – Dopage mécanique. Tout le monde se souviendra des doutes qu’avait soulevé Fabian Cancellara il y a quelques années lorsqu’il avait déposé tout le monde – Boonen étant le dernier à résister – dans le Mur de Grammont sur le Tour des Flandres, puis une semaine plus tard sur Paris-Roubaix, chaque fois après avoir changé de vélo pour une raison inconnue, n’ayant pas de problèmes mécaniques.

Plusieurs avaient alors évoqué un dopage mécanique sous la forme d’un petit moteur qui, logé dans le tube vertical, produit environ 150 watts de puissance additionnelle en entrainant l’axe de pédalier. Le mécanisme peut être activé via un petit bouton dissimulé sous le guidon.

Et bien le dopage mécanique revient à l’avant-scène avec les récentes déclarations de… Danilo DiLuca qui, outre le fait qu’il ait affirmé que 90% des coureurs du dernier Giro d’Italia étaient dopés, affirme que ce type de dopage est bel et bien en usage dans le peloton.

Vous savez quoi? Je le crois! DiLuca sait de quoi il parle. Voilà pourquoi il convient de saluer la décision du CONI italien de le convoquer immédiatement à comparaitre pour répondre à leurs questions ; voilà qui est le bon geste à faire, DiLuca ayant possiblement des informations très importantes à communiquer sur les actuelles pratiques dopantes au sein du peloton.

Évidemment, le peloton lui-même n’a pas tardé à se défendre avec la bonne vieille technique du discrédit. Pourtant, c’est si simple de comprendre que jusque récemment, DiLuca jouait le jeu de l’omerta. Sachant dorénavant sa carrière pro terminée et étant possiblement frustré de la façon dont elle s’est terminée, il se met à table tout simplement. Que risque-t-on de l‘écouter? Après tout, DiLuca n’a plus rien à perdre…

Le vidéo récent suivant est éloquent – et très convaincant – quant à l’efficacité du dopage mécanique. On y voit notamment Michael Boogert tester le dispositif. Pourquoi ne serait-il pas en usage dans le peloton pro?

2 – Rapha not! Les tenues Sky 2014 ont été fabriquées avec du tissu très ajouré, question de produire des maillots plus légers et plus respirants. Voici le résultat sur le dos de Chris Froome au Tour Down Under! (la photo est de sa conjointe). Méchant coup de soleil! Bravo Rapha!

3 – La guerre des capteurs de puissance. Jusqu’ici, le principal capteur de puissance utilisé dans le peloton pro était le système SRM. Voilà que cette compagnie fait désormais face à une concurrence très agressive. Il y a d’abord eu le PowerTap il y a plusieurs années, puis le système Look Keo Power plus récemment et développé en collaboration avec Polar, puis encore le système Garmin Vector, et maintenant une panoplie de nouvelles compagnies se lançant dans ce marché avec des dispositifs souvent assez novateurs, simples à installer et plus légers.

Ainsi, l‘équipe Sky a annoncé utiliser cette année le système Stages au lieu des compteurs SRM. Et voilà que Movistar annonce eux-aussi délaisser SRM pour utiliser dorénavant les compteurs Power2Max. Évidemment, toutes ces équipes sont probablement payées pour le faire… mais cela témoigne de l’intense compétition que se livrent actuellement les compagnies de capteurs de puissance. Tout cela est positif pour nous les consommateurs, car cela fera assurément baisser les prix. Les compteurs SRM sont honteux tellement ils sont chers, surtout le modèle Campagnolo!

10 Commentaires

  1. schwartz patrick
    Soumis le 24 janvier 2014 à 10:03 | Permalien

    2) le noir attire le soleil et les mailles font passer les rayons! et la peau crame … du coup, 3 ou 4 ingénieurs licenciés !
    SKY, équipe techniquement avant gardiste ? pas dans les fringues en tous cas ….!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  2. Normand
    Soumis le 24 janvier 2014 à 10:12 | Permalien

    Bonjour Laurent,

    J’ai un capteur de Puissance stages, c’est un bon outil facile à utiliser mais est ce qu’il est juste je pourrais le dire car quand je m’entraine avec un ami qui à un SRM il semble il y avoir une difference. C,est un bon outil pour guider.

    Merci

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. thierry mtl
    Soumis le 24 janvier 2014 à 10:19 | Permalien

    Il était assez évident qu’il fallait y mettre un peu de crême solaire…
    SKY devrait engager un « conseiller stratégique en planification et conservation sanitaire épidermique ».

    Quintana est déjà affûté. Contrairement aux souhaits de son équipe, il ne semble pas très enjoué de disputé le Giro plutôt que le Tour. À part les dirigeant de Movistar, qui envaierait Valverde plutôt que Quintana se battre contre Froom Froom. Quintana et Contador sont les deux seuls à pouvoir déstabiliser Froome. Et à la vitesse dont Quintana progresse, il pourrait se retrouver seul au sommet dès cette année.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +5 (from 5 votes)
  4. schwartz patrick
    Soumis le 24 janvier 2014 à 10:21 | Permalien

    Michael Boogaert plus affuté que Nico Mattan ! le dopage mécanique, j’y ai toujours cru et çà reste d’actualité! ses deux changements de vélos sans avoir de problèmes mécaniques évidents, la suspiscion fut de mise et le reste … Mais y a-t-il encore des contrôles mécaniques sérieux à l’heure actuelle ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 5 votes)
  5. bertrand
    Soumis le 24 janvier 2014 à 12:03 | Permalien

    He les gars arrêtez de vous donner la peine de vous charger sur la route , »Digital epo » vous offre la possibilité de saler la soupe sur Strava et d’arriver premier au sommet du mont blanc.
    Maintenant du dopage informatique;chapeau bas!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. andreas
    Soumis le 24 janvier 2014 à 12:41 | Permalien

    @ Normand

    Les tests ont révélés que le Stage est aussi précis sinon plus que certains SRM. Tu n’as aucun soucis à te faire sur la précision.

    Il me semble logique que les équipes tentent de réduire leur budgets en faisant appel à des technologies moins dispendieuses.

    Je doute que Stage ait les reins assez solides pour financer une commandite professionnelle.

    C’est aussi un petit signal d’alarme à ceux qui dorment sur leur lauriers depuis trop longtemps dans ce secteur d’activité.

    J’adore l’interview faite avec Michael Rasmussen. Il est franc, et se fait confronter directement par le journaliste. Il souligne que pour lui, le dopage mécanique est une ligne à ne pas croiser. Je suis contre le dopage, mais je trouve que son raisonnement est logique, si le dopage devient un dopage mécanique et motorisé, il s’agit d’un autre sport.

    Je suis encore ébahi par le manque total de discernement dans le cas Salas. On suspend des coureurs pour 3 mois, 4 mois, s’étant dopés sur des années entières, et lui 2 ans. Je le comprends de même pas vouloir s’essayer contre un système qui cautionne le dopage. (système= fédérations, commanditaires etc etc)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 3 votes)
  7. Fred
    Soumis le 24 janvier 2014 à 1:21 | Permalien

    Plusieurs facteurs me font croire que le dopage mécanique est plus une légende qu’une réalité dans le cyclisme professionnel. Le bruit qu’émettrait un tel moteur, l’espace physique pour loger toutes les pièces hors de la vue des curieux ainsi que la chaleur que le moteur dégage dans un espace clos sont tous des obstacles à cette forme de tricherie… De plus ne font-ils pas des inspections sur les bicyclettes avant et/ou après les courses? L’ajout de ces pièces doit ajouter au bas mot 4 lbs à la bicyclette… de quoi éveiller les soupçons.

    http://www.vivax-assist.com/en/produkte/vivax-assist.html

    http://cozybeehive.blogspot.ca/2010/05/did-cancellara-use-illegal-motor-power.html

    F.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 8 votes)
  8. MissBecaneenfurie
    Soumis le 24 janvier 2014 à 2:45 | Permalien

    Huiles très spéciales et billes hi tech. Assistance mécanique motorisée? Allez un peu d’innovation permise dans le sport tout de même!
    http://www.velochrono.fr/actu/2011/le-secret-du-velo-de-cancellara-revele/
    http://www.rtbf.be/sport/cyclisme/detail_le-mystere-cancellara-resolu?id=5782703.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. arnaud
    Soumis le 26 janvier 2014 à 7:07 | Permalien

    Concernant le dopage mecanique, les images des victoires de Cancellara en 1991 laissent évidemment un grand sentiment de suspicion.
    Pour les grands amateurs de cyclisme que nous sommes le rythme de pedalage de Cancellara est anormal, il ressemble étrangement à celui des dames d’un certain age pédalant sur des velos electriques pour aller faire leurs courses…!
    Nous pouvons regarder sur les 30 dernieres années les rythmes de pedalage des plus grans champions, aucun ne correspond à ce style.

    Bien evidemment il faut des »proves »comme dirait notre ami Lance Armstrong…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +3 (from 3 votes)
  10. Vincent C
    Soumis le 26 janvier 2014 à 6:51 | Permalien

    @Fred

    Voyons Fred, le bruit… le vent, les hurlements des spectateurs surtout dans le mur de Grandmont, la respiration, l’effort des coureurs, t’entends rien.

    L’espace physique… juste le site de Gruber Assist montre très bien que ce n’est pas si gros que ça et facile a dissimuler… pour 150watts de plus, 1kg de plus sur le vélo y’a rien là. Surtout si tu t’en sers pendant 10km comme Cancellara a fait.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +2 (from 2 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!