Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Matos 2010, la suite

Y’a des semaines comme ca, le matos prend toute la place…

1 – La société américaine Litespeed, spécialisée dans les cadres titane, vient de lancer son premier cadre tout carbone. Décidemment, tout fout le camp…

2 – Selle Italia lance son nouveau concept MonoLink, qui consiste en un rail unique sous la selle. Évidemment, il faut avoir une tige de selle appropriée et, par hasard, Selle Italia en vend. Avantage du concept ? Officiellement, le gain de poids et un "ajustement meilleur". Officieusement ? Je vous laisse juger…

3 – SNAP, c’est une réelle perçée selon moi. Le gadget remplace vos déblocages rapides. Une petite vis permet de régler le truc à votre fourche. Par un petit micromécanisme, on peut, par un quart de tour, débloquer automatiquement la roue sans que les ergots de sécurité gênent. C’est donc comme si le blocage avait une certaine "mémoire" de réglage. La sécurité est assurée bien sûr. Léger, simple, voilà une innovation pleine de sens.

4 – The drinking team with a cycling problem

5 – La société BTP (Bike Tuning Parts) annonce la commercialisation de freins carbone au poids de… 100 grammes. Irresponsable ? À ce compte-là, je leur préfère les freins en magnésium de la société TRP-Tektro, annoncés à… 104 grammes ! BTP, TRP, tout cela est par ailleurs bien compliqué à retenir !!!

6 – Sportful Hotpack : j’ai déjà parlé de ce produit remarquable. À l’usage, je persiste et signe: ce produit est vraiment remarquable. Je ne connais tout simplement rien de mieux pour protéger à la fois du froid, du vent et de la pluie, tout cela dans un produit tout petit une fois rangé et qui tient dans la poche arrière du maillot.

Sportful est allé plus loin avec ce NO RAIN jacket, apparemment imperméable. Je cours m’en procurer un.

7 – En blanc, j’aime.

Partager

Précédent

Les brèves du milieu de semaine

Suivant

La housse de transport Helium de BIKND

  1. Batrick P

    Mécaniquement, un seul rail… Ca cassera plus vite qu’avec deux, on penchera d’un coup au lieu de s’affaisser, et on rachètera plus tôt.
    Le gain de quelques grammes peut faire la différence entre les tous meilleurs, n’apporte quasiment rien à la grande majorité, qu’elle flatte pour lui faire son portefeuille… deux fois: à l’achat, et au renouvellement rendu plus fréquent.
    Il y a seulement 10 ans, 75% de la population cycliste parvenait en se serrant un peu la ceinture (double gain!) à s’offrir ce qu’il se faisait de mieux… Aujourd’hui, les courses se gagnent pour une part non négligeable sur les capacités budgétaires (un jeune surdoué ne vas plus se révéler en gagner un contre-la-montre devant des cracks, comme cela arrivait « dans le temps »). Ce sport est en train de devenir select, de se couper de sa base.

    0
    0
  2. p'ti lucien

    À propos de matos dernier cri, puisqu’on en parle depuis pas mal de temps, que ce soit en bien ou en critique ou en ironique: c’est dingue comme on oublie souvent que déjà rien que le fait d’avoir la possibilité d’envisager d’acquérir éventuellement ces merveilles technologiques, est en soi un énorme privilège. Faire le rapprochement de tout ceci avec le fait du jour publié le 18 novembre par Cyclismag est particulièrement édifiant: http://www.cyclismag.com/article.php?sid=5434

    Précaution oratoire (on ne sait jamais): ne voyez pas de tentative de culpabilisation dans ce que je viens de dire, c’est juste un petit clin d’oeil empathique et solidaire à nos collègues cyclistes africains.

    0
    0
  3. Laurent, et oui, tout fou le camp et j’en sais quelque chose! Normal que Litespeed se tourne vers le carbone il n’y a que ça qui se vend… Seven à pris le virage il y a belle lurette. Le titane c’est bien et c’est durable, mais au final presque plus personne n’en achète, il n’y que le look et le marketing qui mène les ventes aujourd’hui.

    0
    0
  4. Vincent

    C’est sûr que le titane prend le bord… y’était à peu près temps!

    Le carbone est pas mal moins compliquer à travailler que le titane (soudures pas évident). La main d’œuvre est moins chère, le matériel de base aussi (fibre vs titane). L’esthétique est plus facile à travailler qu’avec le titane (peinture, forme). Le titane a une rigidité et un confort discutable moins franc et évident que le carbone.

    Le marché du « custom » étant très limité, les marchands de cadres titanes sont voués à disparaître, n’en déplaise aux puristes!

    Et pour finir…j’espère que le look est important!!! À 10 000$ soit à 4-5 Euro pour nos amis français (la dépréciation du dollars à l’Euro est grotesque de ce côté-ci de l’Atlantique!), je m’attends à ce que mon vélo soit joli à ce prix là!

    0
    0
  5. bikelarue

    Un produit original ;

    http://caffedicorsa.com/fr/index.htm

    0
    0
  6. pierre lacoste

    Le Snap: c’est astucieux ça m’étonne qu’on y ai pas pensé avant, surtout si l’UCI interdit désormais de limer les pattes. Pas mal du tout.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à Batrick P Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.