Tous les jours, la passion du cyclisme

 

L’USAC accusée d’avoir dopé

Le journal Le Monde publie ce matin un article indiquant que 2 ex-membres de l’équipe junior américaine en 1990 – dont faisait partie Lance Armstrong – accuse la fédération américaine de cyclisme de les avoir dopé à ce moment, un dopage qui aurait résulté, pour les deux coureurs, en des maladies sérieuses dont ils souffrent aujourd’hui. Les deux coureurs sont Greg Strock et Erich Kaiter, ce dernier étant atteint de la maladie de Crohn.

On leur aurait administré durant leurs années junior, outre l’anti-inflammatoire bien connu Motrin en dose importante, de la cafféïne et des injections d’une substance présentée comme des extraits de cortisone.

Deux autres anciens membres de l’équipe juniors de 1990, David Francis et Gerrik Latta, sont venus appuyer les déclarations d’Erich Kaiter et Greg Strock, apportant du poids à leur accusation.

Deux entraineurs de l’équipe junior de l’époque sont au centre de la contreverse, soit René Wenzel et… Chris Carmichael, l’actuel entraineur d’Armstrong.

Voici donc une autre histoire d’horreur dans le monde du cyclisme dont il est bien difficile d’estimer la véracité. L’enquête sera longue et difficile, les entraineurs niant évidemment tout. Difficile dans ce contexte d’aller plus loin dans cette histoire, on devra donc attendre que justice fasse son chemin. Il est évidemment très tentant, avec ces nouveaux éléments d’information, de se questionner sur l’origine du cancer d’Armstrong, cancer qui s’est déclaré en 1996.

Verbruggen, pour sa part, ne nous surprend pas en nous faisant état ici de sa dose d’optimisme face à ce problème du dopage dans le cyclisme.

Partager

Précédent

Une journée très riche en enseignement !

Suivant

Mort de Pantani – son ex-fiançée parle

3 Commentaires

  1. zwigli

    Petit ajout médical… aucune des substance mentionnée est connue comme cause de la maladie de Crohn. Les cortico-stéroides (dont fait partie la cortisone) est au contraire utilisée dans son traitement. La caféine a une courte demi-vie et les AINS (dont l’ibuporfène) peuvent donner des irritation gastrique, voire des ulcères, mais pas une maladie de tupe plus auto-immun… Quoiqu’il en soit, que la lumière soit faire sur ces incidents. Mettre en lumière des pratiques de dopages c’est une chose, mais va falloir de puissants arguments pour expliquer l’apparition de maladies. Le néo des testicules de Lance Armstrong? Ca sera difficile à prouver aussi, il était en plein dans l’ge cible…

    Loin de moi l’idée de supporter le dopage, au contraire, mais il faut se méfier des liens de causalité non-prouvés. Ceux-ci seront plus faciles à démolir face à un juge…

  2. zwigli

    Petit ajout médical… aucune des substance mentionnée est connue comme cause de la maladie de Crohn. Les cortico-stéroides (dont fait partie la cortisone) est au contraire utilisée dans son traitement. La caféine a une courte demi-vie et les AINS (dont l’ibuporfène) peuvent donner des irritation gastrique, voire des ulcères, mais pas une maladie de tupe plus auto-immun… Quoiqu’il en soit, que la lumière soit faire sur ces incidents. Mettre en lumière des pratiques de dopages c’est une chose, mais va falloir de puissants arguments pour expliquer l’apparition de maladies. Le néo des testicules de Lance Armstrong? Ca sera difficile à prouver aussi, il était en plein dans l’ge cible…

    Loin de moi l’idée de supporter le dopage, au contraire, mais il faut se méfier des liens de causalité non-prouvés. Ceux-ci seront plus faciles à démolir face à un juge…

  3. zwigli

    Petit ajout médical… aucune des substance mentionnée est connue comme cause de la maladie de Crohn. Les cortico-stéroides (dont fait partie la cortisone) est au contraire utilisée dans son traitement. La caféine a une courte demi-vie et les AINS (dont l’ibuporfène) peuvent donner des irritation gastrique, voire des ulcères, mais pas une maladie de tupe plus auto-immun… Quoiqu’il en soit, que la lumière soit faire sur ces incidents. Mettre en lumière des pratiques de dopages c’est une chose, mais va falloir de puissants arguments pour expliquer l’apparition de maladies. Le néo des testicules de Lance Armstrong? Ca sera difficile à prouver aussi, il était en plein dans l’ge cible…

    Loin de moi l’idée de supporter le dopage, au contraire, mais il faut se méfier des liens de causalité non-prouvés. Ceux-ci seront plus faciles à démolir face à un juge…

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.