Tous les jours, la passion du cyclisme

 

L’UCI abandonne sa commission indépendante!

Volte-face hier de Pat McQuaid, président de l’UCI: il a annoncé l’abandon immédiat de sa « commission indépendante » et offert sa pleine collaboration à la mise sur pied d’une commission « Vérité et Réconciliation » en partenariat avec l’Agence Mondiale Antidopage.

Quel volte-face!

Voilà qui nous prouve une fois de plus qu’à l’UCI, c’est du très grand n’importe quoi. Et qu’on agit dans l’intérêt suprême du cyclisme seulement contraint et forcé.

Rappelons que dès sa création, la commission indépendante de l’UCI avait fait l’objet de nombreuses critiques, notamment de la part de l’AMA, de l’USADA, de ChangeCyclingNow et de… La Flamme Rouge.

Je suis convaincu qu’il faut voir dans ce volte-face de l’UCI les conséquences directes de discussions qui ont eu lieu la semaine dernière entre McQuaid et le Comité Olympique International qui a exigé de lui de mettre de l’ordre dans sa maison avant de se repointer les pieds au CIO.

Le changement d’attitude de McQuaid est en effet quelque peu radical.

Et je suis également convaincu que McQuaid a désormais compris que son avenir au sein de l’UCI ne lui appartient plus. Il agit désormais contraint et forcé par des forces qui lui sont supérieures.

On peut raisonnablement penser que l’avenir de McQuaid à l’UCI dépendra en grande partie sur ce que décidera Lance Armstrong dans les prochains jours. Rappelons que l’USADA lui a donné jusqu’au 6 février prochain pour passer réellement aux aveux – c’est à dire balancer des noms, et non pas simplement parler de lui en protégeant les petits copains – en échange de quoi l’agence pourrait revoir sa sanction à vie de toute compétition.

Armstrong a récemment déclaré vouloir se confier uniquement devant la commission indépendante de l’UCI. C’était évidemment une revanche sur Travis Tygart, directeur de l’USADA, suite à une réunion qu’Armstrong et lui ont eu en décembre dernier et qui n’a pas plu à Armstrong. On peut penser que devant une telle commission, Armstrong aurait été frileux de tout déballer à propos de l’UCI elle-même.

Manque de pot, la commission n’existe plus. Pour Armstrong, c’est assurément un nouveau coup dur, et un cul-de-sac. C’est retour à la case départ pour lui: ou il ferme sa gueule et reste suspendu à vie, ou il déballe devant la commission « Vérité et Réconciliation » qui sera non seulement le fruit de l’UCI, mais surtout de l’AMA et de l’USADA. Il ne pourra mentir à cet endroit, car l’USADA l’attendra au détour avec des questions extrêmement précises soulevées par son récent rapport.

Un nouvel espoir renaît! Restons cependant prudents, Pat McQuaid a aussi déclaré: « Bien que je m’engage dans la mise en place d’une Commission vérité et réconciliation, ce processus se doit de servir au mieux les intérêts de notre sport et de notre fédération, et ne doit pas causer pas sa faillite. » Voilà qui en dit long sur les réels intérêts de Pat McQuaid, c’est à dire l’UCI pour l’UCI et… son poste!

Correction:

Selon l’AMA rapporté par CyclingNews, le communiqué de presse émis par l’UCI hier était inexact. Si commission Vérité et Reconciliation il y a, l’AMA exclut qu’elle se tienne en collaboration avec l’UCI qui, selon elle, démontre agir de façon unilatérale et arrogante, comme le prouve la mise sur pied de sa désormais feu commission indépendante, montée au départ sans consultation aucune avec les autorités compétentes de la lutte contre le dopage. 

Par ailleurs, le président de l’USADA, Travis Tygart, a ré-affirmé que l’UCI ne pouvait pas prendre part à une commission Vérité et Réconciliation, car la plaçant en évident conflit d’intérêt. Le succès même d’une telle commission à l’égard de l’avenir du cyclisme dépend de sa capacité à enquêter sur les agissements même de l’UCI au cours des 15 dernières années. “We have always fully supported a well-structured truth and reconciliation process in order to clean up the sport and protect the rights of athletes but it is clear that the UCI cannot be allowed to script its own self-interested outcome in this effort.

Partager

Précédent

Armstrong, Ferrari, McQuaid: du grand n’importe quoi!

Suivant

L’efficacité du dopage: la preuve

  1. Xavier

    C’est vrai que l’espoir renaît pour le passé, mais je reste inquiet pour l’avenir. On a beau faire tomber les types les plus haut placés, comme à chaque fois on entend que le cyclisme est maintenant propre, qu’on peut enfin se tourner vers l’avenir. Comme en 1999.
    J’aimerai bien que ce déballage contienne aussi les réseaux actuels et les nouveaux produits pris notamment par les Sky et compagnie !

    0
    0
  2. Zboy

    Laurent, le pool revient-il?

    0
    0
  3. Vincent C

    Y’a tu moyen de le foutre à la porte lui (McQuaid?

    0
    0
  4. Nicolas

    Ce ne sera pas en partenariat avec l’AMA ! En particulier, l’AMA écrit : « WADA has not and will not consider partaking in any venture with UCI while this unilateral and arrogant attitude continues. »

    http://playtrue.wada-ama.org/news/statement-from-wada-president-john-fahey-in-response-to-uci-press-release-of-january-28-2013/

    0
    0
  5. Josef Koba

    Ah le cyclisme l’hiver! On pourrait écrire une saison complète pour Law and order.
    Si une intervention du CIO permet de nettoyer l’UCI, il faut s’en réjouir, en espérant qu’en cascade, tous les tricheurs et les magouilleurs soient obligés de faire pénitence.
    Il faudrait également que les tutelles nationales, à savoir les ministères, fassent pression sur leur propre fédération, en arrêtant de considérer que c’est toujours le voisin qui est le pourri.
    En France, on devrait également exiger de tous ceux qui touchent de l’argent public de participer à un grand nettoyage. A la télévision publique française et à la tête des sélections nous avons un bon exemple : Laurent Jalabert. Qu’il ouvre la voie. Il n’a pas grand chose à craindre, bien au contraire.

    0
    0
  6. Xavier

    Au passage rien d’énorme ne va sortir de l’affaire Puerto, car ça signifierait s’attaquer aux joueurs de foot espagnols, aux joueurs de tennis…
    Je critique ces systèmes organisés qui entachent le cyclisme, mais les cyclistes en prennent quand même plein la figure par rapport à ce qu’ils gagnent (pour la plupart)et ce qu’ils en bavent et surtout par rapport à d’autres sports qui bénéficient d’une immunité presque totale (foot, rugby, tennis, natation…).
    C’est pour ça qu’il faut que tu continues ton blog, pour aussi continuer à faire aimer ce sport.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.