Louis-Pierre Dupuis, la passion du cyclisme

L’histoire m’a interpellée, car comme moi Louis-Pierre Dupuis est manifestement un grand passionné de vélo.

Cet homme de la Gaspésie, infatigable rouleur, vient de faire l’objet de ce petit reportage diffusé par Radio-Canada.

Sans emploi, Louis-Pierre vit modestement et roule tous les jours ou presque, été comme hiver. L’an dernier, c’est environ… 44 000 kilomètres – vous avez bien lu – qu’il a ainsi parcouru sur son vélo. Il faut une bonne dose de motivation et de discipline personnelle pour accomplir pareil exploit. Loin donc de s’apitoyer sur son sort, Louis-Pierre s’organise, roule, et demeure en santé!

Louis-Pierre est actuellement à la recherche d’un commanditaire qui pourrait lui fournir des pièces de rechange pour celles qu’il use forcément, voire qu’il brise lors d’accident, en roulant si souvent. Car manifestement, rouler est devenu pour lui un mode de vie.

La Flamme Rouge salue donc Louis-Pierre et re-diffuse son histoire, question de peut-être convaincre une compagnie impliquée dans le cyclisme ici de lui donner le petit coup de pouce qu’il recherche. C’est pas grand chose à l’échelle d’un magasin ou d’un distributeur, mais ça peut faire une différence dans la vie de Louis-Pierre qui, par ailleurs, n’en demande pas plus.

Tous les jours, la passion du cyclisme, c’est aussi ca.

4 Commentaires

  • Soumis le 24 janvier 2015 à 11:43 | Permalien

    salut,il peut créer un financement participatif?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • Stephane Joncas
    Soumis le 26 janvier 2015 à 9:30 | Permalien

    Je ne connais pas Jean-Pierre; je n’ai correspondu avec lui que par quelques courriels il y a deux ans, mais je suis ses exploits (par Strava, notamment).
    Il me rappelle un peu les passionnés que sont les aventuriers tels Thierry Petry (coéquipier de Bernard Voyer) et Mylène Paquette. De ces personnages hors normes que seuls les moyens financiers (et encore!) peuvent ralentir leur rêve et leur quête d’absolu.

    Jean-Pierre se garderais probablement de faire appel au public pour pouvoir continuer à vivre son rêve et préfère probablement davantage bouffer les kilomètres que de faire des reportages pour les médias. Et sa requête est sûrement sincère: juste ce qu’il lui faut pour continuer à rouler. Et qui sait, si il avait eu plus, peut-être aurait-il fait le tour du globe depuis longtemps.

    J’aime les gens anticonformistes, et encore davantage ceux mus par une passion comme un Jean-Pierre Dupuis.

    Au choix, je préfère montrer à mon fils ce genre d’exemple de détermination et de vie saine comme exemple, à nos champions du Protour qui flottent dans un environnement superficiel et éphémère et dans lequel (du moins pour l’instant encore, malheureusement*) tous les moyens sont bons pour gagner l’or, moyennant des moyens financiers démesurés.

    *Nos avons bien sûr quelques bons athlètes Québecois ayant fait bonne figure, mais je demeure persuadé que pour gagner à l’échelle mondiale, la seringue est incontournable, malheureusement. Trop d’argent en jeu pour qu’il en soit autrement selon moi.

    Salutations à toi, Jean-Pierre, bonne chance et prudence.
    Un autre Gaspésien (de souche en tout cas!).

    SJ

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Stephane Joncas
    Soumis le 26 janvier 2015 à 9:33 | Permalien

    Si tu me lis, tu comprendra que je voulais dire Louis-Pierre. Mes excuses, mais les salutations demeurent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • marquis parent
    Soumis le 15 octobre 2016 à 3:18 | Permalien

    j’aime les gens qui apprécie son oeuvres. sans emploi car il l’a bien choisit. il choisit aussi de s’appitoyer sur son sort. n’oublié pas qu’il est reconnu pour toujours profiter de la générosité des gens sans toutefois redonner. nous avons des amis communs. tous on la meme opinion !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!