Tous les jours, la passion du cyclisme

 

L’index d’endurance

Je passe une batterie de tests actuellement, tous plus souffrant les uns des autres, pour savoir ou j’en suis dans ma préparation en vue de la saison 2009. La semaine dernière, c’était un test de "PAM", cette fameuse puissance aérobie maximale, sorte de VO2max adaptée au cyclisme. C’est simple: en utilisant un capteur de puissance, vous progressez de 3 minutes en 3 minutes en augmentant chaque fois de 30 watts votre puissance et ce, jusqu’à l’explosion.

J’utilise personnellement un Tacx Flow. L’instrument a ses limites quant à la mesure de la puissance mais l’erreur est constante si on respecte, d’une fois à l’autre, le même braquet et la même cadence, tout comme la même calibration de l’appareil.

Pour la première fois, j’ai passé la semaine dernière l’étape du 360 watts (relatifs au Tacx Flow, la mesure est donc relative et non absolue et des capteurs de type SRM ou PowerTap auraient probablement mesuré un wattage différent, probablement inférieur) et j’ai explosé après 5 secondes à 390 watts. Mes 61 kg ne me permettaient pas plus !

Cette semaine, plus souffrant encore: le test de l’indice d’endurance. Facile là encore: vous vous réglez à environ 95% de votre PAM puis vous tenez à ce régime le plus longtemps possible. Pour moi, cela suppose de générer 330 watts environ pendant un maximum de temps. Les meilleurs tiennent plus de 20 minutes, les moins forts moins de 8 minutes. J’ai tenu 15 minutes, les 15 minutes les plus longues des derniers mois. J’aurais peut-être tenu un peu plus longtemps encore sans ce récent week-end de sport qui a fatigué mes jambes.

On recommande à tous ce genre de tests de temps en temps afin de mesurer les progrès accomplis. Évidemment, ce genre de tests est réservé aux cyclistes entrainés en bonne condition. Il conviendra toujours d’obtenir le feu vert d’un médecin en cas de reprise après une période d’inactivité ou en cas de problème de santé. 

Il faut souffrir pour être beau qu’ils disaient… mais les résultats sont encourageants pour la suite, notamment cette Marmotte 2009 qui n’est plus que dans… 166 jours. Plus de temps à perdre !

Prochain test : le pourcentage de graisse. Aie!

Partager

Précédent

Programme anti-dopage de Lance Armstrong: y croyez-vous ?

Suivant

Où va l’affaire Puerto ?

  1. Mitch

    Le protocole préféré par Thibeault est 10W/min même si l’ACC recommande 30W/3m. Le 10W/m est plus précis. Le 30W sous estime!

    Sinon, avec des valeurs comme ça, tu devrais super bien t’en tirer dans le peloton maitre québécois?? J’ai des doutes partiels sur la calibration. Tu t’entraines combien d’heure/sem sur le vélo?

    Selon les termes de Coggan, ca te donnerait une FTP de 320W, donc 89% de ta PAM. Wow, moi qui est de la difficulté à maintenir le 80%. Tu dois faire beaucoup d’endurance critique haute??

    Tu as des références sur ce test de l’index d’endurance? Je suis plus familier avec le test de 20 minutes (CP20) conseillé par Coggan! FTP ~ 0.95*CP20

    0
    0
  2. Patrick B

    Bons tests. Et utiles.
    Je préfère aussi 10W/mn.

    0
    0
  3. Ray SIG

    Bonjourno,

    Où peut-on passer ces test(s) et le temps que ce la prend et le prix, s.v.p.

    RMS

    0
    0
  4. G Lambert

    Le 3 minute permet de stabiliser le coeur et ainsi mieux définir après coup les zone cible.
    En faisant le test par 10w et une minute, la motivation prend le dessus et il est très facile de réaliser 30 à 40w de plus

    0
    0
  5. Pierre Dumais

    Cher Laurent

    Tu prends vraiment cela au sérieux la compétition cycliste pour maître.

    Après tout, il faut s’amuser non s’adonner au masochisme. Pour le masochisme, je sais où aller et qui aller voir

    Amuse toi bien

    Pierre Dumais

    0
    0
  6. JM

    Je crois que le protocole avec 10watts/minute est plus approprié, car plus progressif. Voir que 5watts / 30sec avec le computrainer serait encore mieux. G.Lambert, si tu fais 30-40 watts de plus avec ce protocole, c’est que ta vraie valeur se situe là.

    On est sensé arrêter lorsqu’on est plus capable, pas lorsqu’on a terminé un palier.

    Par exemple, quelqu’un rendu à 370 watts pourrait avoir tendance à arrêter là plutôt que s’attaquer au 400 watts. Quoi qu’il en soit, les deux tests se valent puisque 1min 30 passé au palier de 400 watts donnerait une PAM de 385 par exemple.

    0
    0
  7. Frank Mall

    Le 1min/w est aussi valable que le 3min/w sauf que le 3m sert plus lors des tests avec prise de lactate ou il faut une stabilité avant de prendre la piqure (sang). Mais c’est la première fois que j’entend parler d’un test d’endurance enfin!! Pouvez-vous m’en dire plus et ou je pourrais trouver des info sur le web. Mais je fais aussi un test pour la récupération qui s’apparente au test du tabouret. Ex.:exercise constant comme des intervales de 1 min à 110-120 de la PAM et 4min de repos total. Après la min, vérifier le temps de redescente jusqu’à la zone 1 (environ 137BPM).
    2 series de 5 avec repos de 10 min entre les series. P.Hutsebault M’a conseiller cet exercise pour améliorer ma recupération pendant une course…

    0
    0
  8. Raphael

    Pour ceux qui seraient intéressés par une test de PAM avec mesure des échanges gazeux (la vraie affaire, quoi!), un temps limite et un test Wingate, des chercheurs de l’université de Montréal font une étude sur la consommation d’oxygène à vélo et recherchent des cobayes cyclistes! Ils offrent de faire passer ces tests GRATUITEMENT et à deux reprise.
    http://www.veloptimum.net/velonouvelles/8/COMM/12dec/UdeMtl18.html

    Vous aurez tous les détails par le lien. Je suis cobaye et ils sont vraiment bien organisés! Faites vite, il ne leur manque que quelques cyclistes.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Répondre à Patrick B Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.