Liège-Bastogne-Liège dimanche!

On disputera dimanche en Belgique la 93e édition de "Liège-Bastogne-Liège":http://www.letour.fr/2007/LBL/LIVE/fr/100/edito.html, une course qui a vu le jour en… 1892! Surnommée "La Doyenne" parce qu’il s’agit de la plus vieille course cycliste au monde, c’est un véritable monument du cyclisme qui fait directement entrer chaque année le vainqueur dans l’histoire de ce sport. Le coureur le plus titré sur cette épreuve est nul autre qu’Eddy Merckx, avec 5 victoires. Suivent Moreno Argentin avec 4 victoires et les Alfred De Bruyne, Léon Houa et Alfons Schepers avec 3 victoires. Bettini, avec deux succès jusqu’ici (en 2000 et 2002), est le coureur en activité le plus titré sur cette course. La grosse tache au palmarès de l’épreuve est Oscar Camenzind, vainqueur en 2001, chargé comme un mulet. Au menu des coureurs dimanche, "262 kms entre Liège et Ans":http://www.letour.fr/2007/LBL/LIVE/fr/100/parcours.html. 12 bosses au programme, la grande majorité étant situées dans les derniers 60 kms de l’épreuve. Les plus célèbres sont les côtes de Stockeu (km 179,5), de la Haute-Levée (km 185), de la Redoute (km 227,5) et de Saint-Nicolas (km 256,5). "Les favoris":http://www.letour.fr/2007/LBL/RIDERS/fr/engages.html dimanche, en ordre: Davide Rebellin (l’homme en forme du moment), Stefan Schumacher (équipier de Rebellin chez Gerolsteiner, cette équipe fait figure d’épouvantail dimanche), Alejandro Valverde (2e de la Flèche Wallonne, de quoi se donner confiance), Paolo Bettini (monte en puissance actuellement), Danilo Di Luca (qui sera motivé pour gagner la dernière classique du printemps 2007), Alexandre Vinokourov (monte en puissance), Damiano Cunego (vainqueur de deux étapes du récent Tour du Trentin et qui monte en puissance pour le Giro), Michael Boogerd (vu à son avantage récemment), Jens Voigt (essaiera de partir de loin, son unique chance), Frank Schleck (en forme sur l’Amstel), Matthias Kessler (tourne autour du pot depuis longtemps), Samuel Sanchez (doit assumer son statut de leader chez Euskaltel), Riccardo Ricco (la pochette surprise dimanche!) et Joaquim Rodriguez (si Valverde ne se sent pas bien). Les outsiders: Alberto Contador, Franco Pellizotti, Fabian Wegmann, Philippe Gilbert, Kim Kirchen. Les grands absents: Ivan Basso (bien fait!), Oscar Pereiro, Tom Boonen (pas une course pour lui), Alessandro Ballan (on se demande pourquoi?), Stuart O’Grady (pas une course pour lui), Luca Paolini (un sprinter), Carlos Sastre (se remet encore de ses trois grands tours en 2006…) et tout le cyclisme français!

2 Commentaires

  1. patrick B
    Soumis le 27 avril 2007 à 1:55 | Permalien

    Commentaire probablement inattendu:
    Si on regarde de près, la fréquence, la longueur et la pente des côtes n’en font un parcours qu’assez peu accidenté. La plupart des sorties d’entraînement des cyclotouristes et cyclosportifs contiennent bien plus de grimpées difficiles.
    Ce qui ne suffit pas que Liège-Bastogne-Liège n’est pas une course physiquement éprouvante. La vitesse suffit à cela. Mais simplement que les meilleurs grimpeurs-puncheurs ne sont pas du tout à l’abri d‘épisodes tactiques pouvent permettre à de moins bons coureurs de les devancer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. patrick B
    Soumis le 27 avril 2007 à 2:02 | Permalien

    Outre Camenzind, Berzin (et ses équipiers), Vandenbroucke et Hamilton sont d’autres “grosses taches” au palmarès des 15 dernières années!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!