La Flamme Rouge, un site de passionnés

Ca n’a pas loupé : mon récent petit texte sur le nouveau défi de Guillaume Prébois a une nouvelle fois déchainé les passions !

Je rassure tout le monde: je ne suis pas un inconscient, ni un masochiste. Je savais pertinemment qu’en publiant ce texte, je prenais un risque dans le contexte où mon précédent texte sur Guillaume avait conduit à la fermeture temporaire de ce site.

J’ai en toute conscience décidé de courir ce risque et je l’assume aujourd’hui. Non, je ne fermerai pas La Flamme Rouge à cause de ca. Non, je ne remettrai pas tout le site en question parce que les commentaires fusent.

J’estime que La Flamme Rouge doit aussi permettre de débattre de certains sujets, comme de réagir. C’est la nature même d’un carnet ouèbe qui se distingue ainsi de sites d’information générale. J’ai donc publié tous les commentaires à ce jour. Un carnet ouèbe est plus difficile à gérer certes, et sa qualité ne dépend pas seulement de son auteur mais aussi de ses lecteurs. De façon générale, nous faisons, je pense, un bon travail pour préserver, tous ensemble, la qualité – et donc la crédibilité – de ce site.

J’invite maintenant tout le monde à passer à un autre sujet. Pour certains, le défi de Guillaume présente un réel intérêt. Pour d’autres, c’est la nature commerciale et médiatique qui dérange. On peut comprendre l’une et l’autre opinion.

Guillaume Prébois annonce son défi de 2011 au moment même ou Olivier Buisson est en passe de boucler 41,000 kms en 2010. Tous deux appartiennent à la même catégorie de personnes selon moi : des vrais passionnés du cyclisme, loin des dérives de ce sport. Simplement pour l’amour de la petite reine, pour les kilomètres, rien que les kilomètres de liberté qu’elle offre.

Et en ce sens, ils ont tous deux leur place sur La Flamme Rouge, qui partage ces valeurs.

Fouillez nos archives!