Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Lettre ouverte à David Maltais

David Maltais, c’est ce jeune coureur senior 1-2 du Québec qui, il y a quelques mois, s’est mis à l’écriture et a ouvert un petit carnet ouèbe désormais intitulé "Sur deux roues" pour couvrir outre ses aventures personnelles les courses élite du Québec.

J’ai personnellement accueilli cette initiative avec enthousiasme et suis rapidement devenu un lecteur des chroniques de David, que je n’ai par ailleurs jamais rencontré. Les sites d’information cycliste foisonnent en effet ici comme ailleurs ; on retrouve cependant peu de sites engagés qui osent commenter l’actualité en faisant fi de la rectitude politique et de la langue de bois souvent utilisée dans "le milieu". En ce sens, j’estime que le blog de David apporte un vent de fraicheur dans la communauté cycliste québécoise tout en comportant des points communs avec La Flamme Rouge.

J’avais cependant remarqué une écriture moins prolifique ces dernières semaines. Le compte d’un calendrier de compétition chargé pensais-je. Or, on apprend aujourd’hui que David a récemment connu l’envers de la médaille lorsqu’on ose se livrer en pâture aux lecteurs de la toile. J’ose lui écrire – publiquement et modestement – ce petit message en guise de soutien.

David, les frustrations que tu as récemment vécues sont certes désagréables, mais inévitables selon moi lorsqu’on tient un carnet ouèbe. Pas possible de plaire à tout le monde ! J’ai connu – et connaîtrait très certainement encore dans l’avenir – ce genre de choses. Des commentaires déplacés voire des insultes. Des méchancetés de gens qui ne réfléchissent pas avant d’écrire, voire de personnes qui n’osent parfois pas écrire leur nom au bas d’un commentaire. 

Je comprends que tout cela t’affecte. Cela m’affecte aussi lorsque ca m’arrive sur La Flamme Rouge. On ne tient pas des carnets ouèbe pour se faire "blaster" publiquement !

Je t’invite cependant à prendre du recul. Avec le temps, tu constateras probablement que certains lecteurs ne savent s’exprimer autrement qu’avec une certaine dose d’agressivité qui peut être liée à différentes choses. Dans certains cas, leurs commentaires peuvent être justes, mais mal dit. Il faut faire attention à cela pour ne pas condamner trop vite. D’autres irréductibles sont, eux, condamnables !

Je t’invite également à toujours garder à l’esprit que si tout le monde a droit à son opinion, ce n’est pas toutes les opinions qui se valent ! Certains, en publiant leurs opinions, étalent leur manque de jugement à la face du monde. À la longue, ils se discréditeront. Ce petit jeu se joue à deux: dans ce contexte, je pense qu’il est important de toujours émettre des opinions défendables, teintées de jugement et bien documentées. L’accusation gratuite ne peut t’exposer qu’à davantage de commentaires négatifs. Jusqu’ici, tes textes étaient plutôt bien à ce niveau selon moi. 

Enfin, je t’invite à garder en tête les raisons fondamentales pour lesquelles tu as ouvert ton blog. Dans les moments de doute, elles pourront t’aider à y voir clair, à garder un certain cap. Un des pièges selon moi est de tenir un blog pour la gloire personnelle. À part Contador en cyclisme, peu de gens peuvent soutenir la gloire ! On trouve toujours plus fort que soi, dans tout. Rester modeste, ne pas se prendre pour un autre est très important. Rester passionné mais articulé, user de jugement avant d’écrire, rester bien documenté aussi ainsi que garder en tête les raisons fondamentales de notre écriture sont les garanties non pas du succès – je ne cours personnellement pas après cela et de toute façon, comment mesurer le succès ??? – mais bien de toujours avoir du plaisir à tenir un carnet ouèbe comme les nôtres.

Bonne chance, bon courage pour la suite.

Partager

Précédent

Le matos du Tour

Suivant

Contador quitte Astana

  1. Mitch

    Très belle initiative! J’appuie définitivement!

    0
    0
  2. FRAYSSE

    Les commentaires sur les forum ont remplacé parfois les discussions de « café du commerce », peu d’arguments et beaucoup d’injures, et encore les sites de vélo ne sont pas les pires allez sur les sites de foot, vous toucherez le fond : racisme, …., c’est le refuge des frustrés

    0
    0
  3. BERNARD

    Attention de ne pas prendre en grippe les gens avec qui nous sommes en désaccord, cette réflexion peut paraître simpmliste mais bien souvent d’actualité.
    Par exemple j’ai récemment posté ce commentaire : « et blabla et bla et blala » , loin d’être une critique envers laurent, je voulais par ce post ironique envoyer un petit message aux ctitiqueurs de tous poils qui n’ont de cesse de gerber sur les coureurs pro, je me demandai à cet instant si moi et ces inconditionels de la justice etions si différent de ces hommes là…que ferions nous à leur place?? SOMMES NOUS SI EXENT DE TOUTES CRITIQUES POUR SE DONNER LE DROIT DE LES JUGER…A BON ENTENDEUR …et blabla et blabla et blabla…………………….

    0
    0
  4. Comment mesurer le succès ? D’un carnet web? Simple, quand tu te couches le soir es-tu satisfait de ta journée de ce que tu as partagé? Voilà ma définition du succès sur le web. 🙂

    Bonne chance à David dans son renouveau et dans son nouveau projet de Demi-Ironman. un très beau projet! 😉

    0
    0
  5. David Maltais

    Salut Laurent,

    Merci de ce commentaire. Et je tiens à rappeler qu’il est toujours difficile de doser négativisme et positivisme dans l’écriture. Lorsque je raconte davantage ma performance et celle de notre équipe de façon plus constructive, on me dit en coulisse que je suis négatif et que je devrais avoir plus confiance.

    Et quand je fais l’inverse et me félicilite moi ou les autres de bons coups effectués en course, on me rappelle la modestie tout de suite. Bon, c’est un peu normal, comme tu dis, ça ne plaira jamais à tout le monde!

    C’est justement le plus difficile dans tout ça, c’est qu’au départ, il y a maintenant trois ans, j’écrivais pour moi, ma famille et mes amis que je ne voyais pas souvent aux courses. Tout cela a changé avec des avantages et des inconvénients!

    Je vais continuer de m’y habituer.

    bonne route

    0
    0
  6. Testocarbone

    Donc selon BERNARD, il est n’est pas possible d’émettre de critiques vis à vis de cette chienlit qui corrompt ce sport? Bla Bla Bla ?
    Oui, cher BERNARD, je suis exempt de toutes critiques ( du moins de cette gravité là) pour pouvoir me permettre de dire combien je vomis la triche et les tricheurs qui sévissent dans ce sport et si j’étais à leur place, et bien, je ne participerais pas à cette mascarade, qui se veut sport et qui n’est plus qu’un show, une sorte de match de catch sans saveur où les moins bien dopés ( discrimination par le fric), n’ont aucune chance de gagner un grand tour.

    0
    0
  7. marc

    testo tu devrais relire !! il n’a jamais dit qu’il fétait pour les tricheurs, juste que c’était bien facile de gerber sut TOUS les pro…

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.