Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Les perles des derniers jours

Découragé par le seul constat qui se dégage des scandales de dopage des jours – les coureurs et directeurs sportifs nous prennent vraiment, nous les amateurs de cyclisme, pour des cons – je verse ce soir dans l’humour puisque les événements des derniers jours ont conduit à quelques déclarations particulièrement risibles. À vous de juger!

La meilleure nous vient de Patrick Lefevere, manager depuis des décennies d’une équipe cycliste professionnelle de premier plan et futur employeur en 2009 de Schumacher: "we did our (Quick Step) own intense testing on Schumacher and didn’t find anything." Ce type méprise tout le monde. Qui l’arrêtera ?

Pat McQuaid, président de l’UCI: "La sauvegarde des intérêts des coureurs qui n’ont rien à se reprocher, qui constituent la grande majorité du peloton, impose la fermeté et la mise en oeuvre de tous les moyens. La rigueur s’impose à tous." La grande majorité du peloton ? Vraiment ? Je trouve la liste des dopés sacrément longue depuis 10 ans…

Pat McQuaid encore: "la convergence entre les résultats obtenus par l’AFLD et les informations récoltées dans le cadre du passeport biologique confirme la fiabilité de cet outil, introduit cette année et bientôt pleinement opérationnel." Fiabilité du passeport biologique ? Schumacher n’en avait pas, c’est bien ca ?

Pat McQuaid toujours (c’est un fuoriclass des déclarations loufoques): "We are weeding out the bad apples, make no mistake about it. No one can say the UCI and cycling authorities are not doing their utmost to find cheats and get them out of the sport." Ca fait juste 10 ans, M. McQuaid, qu’on connaît l’ampleur du dopage sanguin et que les coureurs Français ne gagnent plus une course professionnelle de premier plan…

Hans-Michael Holczer, manager de la Gerolsteiner, l’équipe de Schumacher: "he cheated the whole team, especially me, and I will sue him until the last cent I have in my pocket." Mauvaise nouvelle pour Schumacher…

Hans-Michael Holczer encore: "Schumacher was tested nine times for the biological passport." Ca vous donne une idée de l’efficacité du passeport biologique défendu par Pat McQuaid… Fiable vous dites ?

Franck Vandenbroucke, à propos de son 19e come-back (le vrai spécialiste des come-back, c’est pas Armstrong, c’est lui!): "I will live as a priest." Comme un moine Franck, comme un moine. Parce que vivre comme un prêtre, ca pourrait laisser penser à autre chose… et n’as-tu pas eu assez de problèmes avec la justice comme ca ?

Alexandre Vinokourov, à propos de son affaire de dopage sur le Tour 2007: "Cette histoire (du Tour 2007) était bizarre." Bizarre ? La seule chose bizarre dans l’affaire, c’est que tu ne te sois pas fait prendre sur la Vuelta 2006 ou ta domination fut outrageuse.

Lance Armstrong, à propos de ses sept victoires sur le Tour: "Nous avons gagné de manière propre et honnête. Où est l’embarras là-dedans ?" Et moi je suis Benoît XVI.

Je salive déjà à l’idée du contenu des déclarations de Bjarne Riis si jamais un de ses coureurs CSC est pris positif à la CERA, surtout à propos de son "meilleur programme anti-dopage de l’histoire du cyclisme"…

Partager

Précédent

Dopage: l’AFLD ouvre le bal comme prévu…

Suivant

Enfin! on s’attaque aux auto-transfusions

11 Commentaires

  1. Dave

    Hilarant ce bêtisier, en effet… mieux vaut en rire !
    A propos de tous ces come-backs, personne ne met les pieds dans le plat et demande à l’afld s’ils ont une idée de la nouvelle molécule « indétectable » qui les motive tant pour revenir ? Je veux pas être parano mais y’a un truc, non ?

    0
    0
  2. Tiphaine

    On te sent à bout là mon gars ! 😉
    Hé oui, tout le monde y passe…

    0
    0
  3. alain39

    L’épidémie de come back est l’aveu de l’arrivée d’une nouvelle molécule qui doit particulièrement convenir aux trentenaires (fin de trentaine).
    Je suis certain qu’ils l’ont déjà essayée et d’ailleurs les résultats de Hamilton et de Botéro en sont des confirmations.
    Quand on pense qu’en 84 les médias et spécialistes s’interrogeaient sur la possibilité pour Hinault de revenir au plus haut niveau après une interruption de 6 mois alors qu’il avait 29 ans et avait jusque là dominé outrageusement les coureurs de sa génération.
    C’était également le temps ouen amateur les jeunes de 18 ans battaient les vieux de 30 ans qui pliaient sous le poids des ans.
    Pour battre les jeunes ils devaient alors la jouer au métier. Les courses se résumaient souvent à un combat entre la fougue et l’expérience cette dernière englobant des coalitions plus ou moins mafieuses pour éliminier les plus costauds.
    Entre ce cyclisme et celui que je viens de narrer il existe bien un seul point commun, l’esprit mafieux et combinard qui règne encore pour une partie du peloton .
    Merci Laurent pour ce superbe florilèges de perles qui valent mieux que tous les longs discours.

    0
    0
  4. Alain

    Oui, C’est très drôle, mais seulement au nième degré, car ça veut dire que l’espoir de voir changer les mentalités est bien vain.
    La gangrène est bien avancée !

    0
    0
  5. alain39

    la gangrène a toujours été là, la seule différence réside dans les moyens mis en oeuvre.
    La triche est devenue une affaire de professionnels et non plus la zone de prédilection de docteurs mabuse et autres charlatans qui n’avaient qu’un verni de scientifiques.
    Depuis plus de 15 ans les coureurs sont entourés de spécialistes qui leurs prodiguent mille soins et leur font bénéficier des technologies les plus avancées.
    Le paradoxe est que l’on soigne nos coureurs comme si ils étaient de grands malades alors qu’ils s’agit d’athlètes au sommet de leur forme et en parfaite santé.
    A ce stade le sport confine à la science pure et nous sommes loin du dépassement de soit ou autres valeurs chères à un fameux baron français.
    Nous sommes rendus au bal des voleurs, des hypocrites, des menteurs qui vivent grassement d’un système dont ils maîtrisent toutes les duperies et faisanderies.
    Pour certains cette dimension est inhérente à la pratique d’un sport à haut niveau. Pensez donc que des Fuentes se considèrent comme des scientifiques venus en aide de sportifs qu’ils assimilent à des malades.
    Des docteurs Menguélé comme disait un de nos joyeux participants, qui depuis longtemps se sont affranchis des valeurs authentiques de la médecine et du sport pour se transformer en apprentis sorciers affamés de reconnaissance et de fric.
    Certains cyclistes sont morts à l’autel de leur vanité mais de cela ils n’en ont que faire, ce ne sont que des incidents d’expérimentation.
    C’est cela qui me révolte et contre lequel il faut lutter avec acharnement.
    ceci étant comme le fait brillamment laurent il ne faut pas pour autant perdre son sens de l’humour.

    0
    0
  6. Dave

    L’échange Forconi/Pantani au Giro 98, c’était pas de l’urine mais du sang, Pantani aurait déjà du être >50% d’hématocrite. On en avait déjà parlé à l’époque car quand il s’est agi de faire des analyses ADN pour confirmer ou infirmer la rumeur, bizarrement les échantillons de Pantani et Forconi avaient disparu des congélateurs. Si quelqu’un a un lien vers un article de l’époque…

    0
    0
  7. JOCELYN

    La médecine sportive, c’est pour l’évolution de l’espèce

    0
    0
  8. Patrick B

    Disons que c’est « l’évolution de l’espèce ». Pas de dessein, pas de destin.

    0
    0
  9. francisponch

    moi j’ai bien aimé aussi le Riis qui parle « des Schleck comme de l’avenir du cyclisme »…c’est un vrai comique le Bjarn !!! lol….a quant un one man show des directeut sportif !!!!

    0
    0
  10. Erik Zabel

    Quel monde d’hypocrites. Pour moi, la palme revient à Lefevere, celui-là même qui fustigeait Schumi pendant le mois de juillet et qui, l’air de rien, l’engage quelques mois plus tard.

    Enfin, lui au moins n’en rajoute pas sur ce coup-ci. La réaction de Holczer, par contre, me choque profondément. On sait tous pertinemment bien que les directeurs sportifs et managers sont dans le coup. Faire comme si on savait rien quand un scandale se produit, ok, mais pour verser sa haine comme il le fait, il doit être un fameux faux-cul de première.

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.