Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Les nouvelles d’intérêt

À quelques jours de la course sur route des JO d’Athènes qui sera vraissemblablement une loterie et pour laquelle beaucoup trop de coureurs nourrissent des ambitions, quelques nouvelles qui ont retenues notre attention:

1 – Valverde 2e mondial au classement UCI! N’oublions pas que ce coureur a 23 ans. Ses victoires dans 3 étapes et au général du Tour de Burgos l’ont catapulté à cette position. Bon grimpeur, bon rouleur et bon sprinter, nous pensons que Valverde est le favori no1 de la course sur route samedi à Athènes. Et assurément un grand champion en devenir, au même titre que Popovytch et Cunego.

2 – Bruylands suspendu 48 mois, dont 18 ferme, pour contrôle positif à l’EPO en avril dernier. Rappelons que ce coureur avait terminé au début de ce mois 3e du Tour des Flandres. Après les cas de Millar et de Camenzind, voilà donc une autre tête importante qui roule. Devant le renforcement récent des contrôles et des méthodes de détection, arriverions-nous enfin à des tests plus fiables et surtout plus complets? Ajoutons que l’hormone de croissance et le THG seront détectés pour la première fois lors des JO d’Athènes, et que l’UCI a finalement ratifié la chartre anti-dopage proposée par l’AMA récemment. Des pas dans la bonne direction…

3 – Fort d’un excellent Tour de France (merci Voeckler), l’équipe Brioches-La Boulangère de Bernaudeau a trouvé un repreneur en la compagnie téléphonique Bouygues Telecom, un concurrent européen de Deutsche Telekom. Compagnie riche, voilà une nouvelle qui doit faire plaisir à Bernaudeau et surtout qui aide le cyclisme français. Bernaudeau n’a cependant pas su retenir les Chavanel qui joindront l’équipe Cofidis l’an prochain (une marge de manoeuvre dans le paiement des salaires ayant été dégagée par le licenciement de Millar…).

Partager

Précédent

Camenzind : sortie par la petite porte

Suivant

Course sur route aux JO d’Athènes: le mode d’emploi

3 Commentaires

  1. Raoul

    Un article intéressant sur la plaie du cyclisme a Athènes:

    évidemment, la pollution:

    http://liberation.fr/page.php?Article=229946

    je cite un bout:

    Les cyclistes sur route, dont le parcours passera près du Parthénon et d’Acropolis – quartier particulièrement pollué -, en ptiront le plus. En 1984, aux Jeux de Los Angeles, où les niveaux d’ozone étaient très élevés, Steve Ovett avait terminé dernier de la finale du 800 m, épreuve dont il était le favori, et avait passé deux jours à l’hôpital suite à des problèmes respiratoires sévères. Selon l’athlète, d’autres sportifs avaient souffert de problèmes analogues.

    Pas facile a prendre en compte!

  2. Raoul

    Un article intéressant sur la plaie du cyclisme a Athènes:

    évidemment, la pollution:

    http://liberation.fr/page.php?Article=229946

    je cite un bout:

    Les cyclistes sur route, dont le parcours passera près du Parthénon et d’Acropolis – quartier particulièrement pollué -, en ptiront le plus. En 1984, aux Jeux de Los Angeles, où les niveaux d’ozone étaient très élevés, Steve Ovett avait terminé dernier de la finale du 800 m, épreuve dont il était le favori, et avait passé deux jours à l’hôpital suite à des problèmes respiratoires sévères. Selon l’athlète, d’autres sportifs avaient souffert de problèmes analogues.

    Pas facile a prendre en compte!

  3. Raoul

    Un article intéressant sur la plaie du cyclisme a Athènes:

    évidemment, la pollution:

    http://liberation.fr/page.php?Article=229946

    je cite un bout:

    Les cyclistes sur route, dont le parcours passera près du Parthénon et d’Acropolis – quartier particulièrement pollué -, en ptiront le plus. En 1984, aux Jeux de Los Angeles, où les niveaux d’ozone étaient très élevés, Steve Ovett avait terminé dernier de la finale du 800 m, épreuve dont il était le favori, et avait passé deux jours à l’hôpital suite à des problèmes respiratoires sévères. Selon l’athlète, d’autres sportifs avaient souffert de problèmes analogues.

    Pas facile a prendre en compte!

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.