Les nouvelles depuis Paris

On se caille en France, tous comme les coureurs sur Paris-Nice. Rapidement, les nouvelles de la course :

1 – Lance a jeté l’éponge hier soir et est rentré à Gérone en Espagne. On le comprend, car sa semaine était plutôt galère jusqu’ici : mauvais prologue dô à une motivation dans les chaussettes, froid polaire invitant peu au cyclisme, étapes racourcies à tous les jours lui qui était venu accumuler les kms, pression médiatique et hier soir début de mal de gorge (ce qui reste à confirmer). Bref, on a décidé d’arrêter les frais pour lui, ce qui remet forcément en question la suite de son programme ardenais…

2 – sommes allés au départ de la 1ere étape à Etampes. Toujours très agréable de voir que les cyclistes sont aussi accessibles puisque nous avons pu déambuler au milieu des bus et des coureurs sans aucun problème. Le matos est désormais impressionnant, toutes les équipes disposant de Pullman, ces énormes bus tout confort. Seule déception d’une journée très intéressante à mettre sur le compte des Discovery qui se terrent avant les départs dans leur bus protégé par un cordon de sécurité ainsi que par les voitures de l’équipe. On sent vraiment que cette équipe est à part des autres, innaccessible, ce qui tranche avec l’ambiance générale. Dommage….

3 – Tom Boonen est vraiment très impressionnant, par son physique d’abord puisqu’il dispose d’une grosse paire de cuisses couplées par un look d’enfer, tignasse blonde et gueule carrée. Toujours souriant, c’est le digne successeur de Cipollini quoi! Et il gagne tout autant, ayant remporté les deux premières étapes au sprint. Des résultats qui sont toutefois à nuancer, l’opposition dans les sprints étant faible comparée à celle sur Tirreno-Adriatico.

4 – Couverture de Paris-Nice à la télé, sur EuroSport. Jean-Francois « Jeff » Bernard nous livre d’intéressants commentaires et c’est franchement bien, du moins mieux que ce qu’on entend de Phil Liggett et Paul Sherwen ces dernières années…

5 – On parle beaucoup en France du scandale de dopage qui touche l’ancien pro Laurent Biondi, champion du monde de la course aux points à la fin des années 1990 et actuel directeur sportif adjoint chez Ag2R. Une sale affaire qui ne fait encore rien pour revaloriser l’image du vélo en France…

6 – matos en France : c’est franchement moins cher ou équivalent désormais au Québec, euro oblige. Bref, il ne faut plus penser faire des économies en venant s’approvisionner de l’autre côté de l’Atlantique, qui plus est dans la mesure ou l’on retrouve le même matériel, mondialisation oblige là encore. Ce commentaire était une gracieuseté de ma conjointe qui pense à nos finances…

7 – retour demain au pays, et retour à la normale sur ce site dès samedi.

Fouillez nos archives!