Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Les échecs Sky: pas sûr!

Intéressant article publié par L’Équipe hier: ces coureurs qui ont connu un coup d’arrêt en rejoignant la Sky.

C’est vrai qu’on attendait plus de l’arrivée au sein de l’équipe britannique des « marginal gains » de coureurs comme Michal Kwiatlowski, Edvald Boasson Hagen ou Mikel Landa. Chacun d’eux n’ont pu évoluer au niveau où on les attendait en arrivant chez Sky, c’est vrai.

Je pense toutefois que les contre-exemples sont nombreux.

Un coureur comme Wout Poels par exemple a connu une progression remarquable chez Sky, on aurait presque cru qu’il aurait pu gagner le dernier Tour de France s’il n’avait pas été au service de son leader Chris Froome.

Un coureur comme Mikel Nieve a également haussé son niveau de façon significative alors qu’il est passé de l’équipe Euskaltel à Sky il y a quelques années.

Je pense aussi à Vasil Kyrienka, champion du monde du chrono en 2015, toujours chez Sky.

Voire Dario Cataldo, qui a connu d’excellentes saisons chez Sky particulièrement en 2014 avant de retomber dans un certain anonymat depuis qu’il est chez Astana.

Enfin, Rigoberto Uran a également connu quelques excellentes saisons en débarquant chez la Sky entre 2011 et 2013, surtout en 2012 ou il terminait meilleur jeune du Giro et 2e de la course sur route des Jeux Olympiques de Londres.

L’équipe Sky suscite beaucoup d’interrogations, fascine aussi. La récente crise des AUT a mis à mal sa réputation, et il est possible que l’on comprenne seulement dans quelques années les clés de son succès depuis 5 ou 6 ans. Je ne saurais toutefois déduire quoi que ce soit du seul manque de réussite de quelques coureurs passés dans cette équipe, car les contre-exemples sont également nombreux à mon sens.

Partager

Précédent

La classe Oleg Tinkoff

Suivant

Le Tour de l’actualité

  1. Fore

    L’édifice Sky commence à être ébranlé :
    Mystérieuse livraison via la Suisse au Dauphiné 2011, enquête de l’UKADA, mensonges et contradictions d’un Brailsford qui semble traqué, à suivre…

    http://www.dailymail.co.uk/sport/sportsnews/article-3825849/UK-Anti-Doping-investigate-Sir-Bradley-Wiggins-Team-Sky.html

    0
    0
  2. thierry (mtl) bécyk

    Les AUT s’ajoutent à Lizzie Armistead Deignan, au tramadol, … Maintenant c’est Tiernen-Locke qui appuie sur ce pain killer en disant qu’on en distribuait sans gêne aux mondiaux de 2012 dans le bus Britannique. On commence a avoir une meilleure vision de la source des gains marginaux, c’est pas juste des matelas confortables…

    Froome reste toutefois bien blanc. Mais lui, j’aimerais bien savoir où en sont ses traitements et pour le Bilharziose…

    cet article à ce sujet … http://sautdechaine.blogspot.ca/2015/07/le-mystere-froome-linvraisemblable-saga.html

    0
    0
  3. lNoirvélo

    Les coureurs « contre exemple » dont tu parles Laurent, ont (peut-être ou probablement) eu de nombreuses « AUT » éfficaces et compatibles ou conformes à leurs physiologies …les médecins et les labos ont fait le reste, comme il se doit avec la bénédiction (« je ne vois pas,je n’entends pas,je ne dis rien ») de l’UCI et de l’Ukad, bien embêtées du coup…Comme quoi, il y a quand
    même un peu de « bon » chez les « hackers russes » (mis à
    part quelques jalousies et frustrations ) …

    0
    0
  4. Régis78

    Qui a cru au miracle SKY ???
    Personne n’était dupe non, comment des coureurs de haut niveau peuvent à ce point écraser la compétition si ce n’est en étant aider…..
    Le palmarès de ces dernières années devraient être remanier d’ici quelques temps.

    0
    0
  5. Edgar-Allan POE

    Cette équipe est pour le moins bizarre quand même!
    Elle a la réputation de faire des plans d’entrainement très très difficile pour ses coureurs. Tous ne les encaissent pas, ce qui peut être une explication plausible des échecs de Kwiatlowski, Boasson Hagen, ou autres Nieve.
    Et d’autres auraient du mal à récupérer après plusieurs saisons à ce régime : Uran, Cataldo, ou Kirienka cette année.
    Sky a aussi effectué une saison quasi vierge en 2014, eu égard à ses ambitions : seule la 2ème place de Froome au tour d’Espagne est à la hauteur de celles-ci.Pour le reste, c’était un peu la déblacle. A titre d’exemple, le premier coureur Sky sur Liège Bastogne Liège se classe…70 ème cette année-là! Henao, premier Sky 22ème du TdF.
    Les épisodes « Tramadol » sont officiellement passés pour cette équipe. Elle reste néanmoins plus forte que jamais…
    A quand le prochain Fancy Bears?

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.