Les cyclosportives en plein essor au Canada

C'est pour moi une excellente nouvelle: les cyclosportives sont en plein essor au Canada et la saison 2012 devrait être faste à cet égard.

Rappelons que les cyclosportives, ces épreuves de masse, chronométrées et habituellement sur des parcours présentant de réels défis, ont vu le jour en Europe il y a maintenant une trentaine d'années. La mythique épreuve La Marmotte a été créée en 1982 et ce fut l'une des premières en son genre. 

Depuis, les cyclosportives se sont beaucoup développées et surtout, se sont multipliées. On en retrouve désormais beaucoup, à l'année et dans tous les coins du monde, de la Cape Argus en Afrique du Sud en mars jusqu'au Défi Vélo Mag au Québec fin septembre en passant par le GranFondo New York aux États-Unis en mai et l'inévitable Étape du Tour en France en juillet. De nouvelles formules se sont également ajoutées ces dernières années, la dernière en date étant à ma connaissance celle de la Haute Route, une cyclosportive de sept étapes entre Genève et Nice, annoncée à juste titre comme "la plus haute et la plus difficile cyclosportive".

Et le Canada n'est pas en reste.

À l'Ouest, une nouvelle série est née, les "GranFondo Canada". On compte pour le moment deux grandes épreuves de ce label, soit le RBC GranFondo Kelowna et le RBC GranFondo Whistler. D'autres épreuves seraient en gestation du côté de l'Alberta pour 2012.

Il faut évidemment ajouter à ces épreuves de l'Ouest du Canada le GranFondo Axel Merckx qui se déroule dans la magnifique vallée de l'Okanagan, site de production des meilleurs vins de l'Ouest du Canada. Rappelons qu'Axel Merckx est marié à une Canadienne de la Colombie-Britannique et qu'il y passe donc beaucoup de temps. 

En Ontario, il y a le GranFondo Niagara qui jouit d'une certaine notoriété. 

Enfin, l'Est du Canada, particulièrement le Québec, n'est pas en reste avec plusieurs cyclosportives de qualité. On pense, par exemple, au magnifique Défi Vélo Mag dans le Parc de la Mauricie, une cyclosportive à découvrir autant pour la difficulté du parcours que pour les couleurs de l'automne au Québec. 

On compte également la Cyclo de Charlevoix en marge du Grand Prix fin mai, la Cyclo du Tour de Beauce, la Cyclo Louis Garneau en marge de la Classique Montréal-Québec, la Cyclo du Parc de la Gatineau en marge du GP Chrono de Gatineau, la Sherboucle sans oublier L'Échappée Belle, une formule originale puisque la seule cyclo à ma connaissance à être réservée uniquement aux… femmes !

Dans les provinces de l'Atlantique, le Cabot Trail Bike Tour est un incontournable, bien qu'organisé dans un esprit un peu plus "cyclotourisme".

D'autres projets sont en gestation, le plus important étant celui autour de la création d'épreuves cyclosportives entourant les GP World Tour de Montréal et Québec en septembre. La Fédération Québécoise des Sports Cyclistes affirmait également récemment vouloir développer davantage ce créneau et y nommait un nouveau directeur technique. Il est évident que le cyclosport peut générer de bons revenus pour une fédération et pourquoi ne pas exploiter cette option permettant de promouvoir la pratique du cyclisme, mais dans un autre contexte que la stricte compétition qui ne convient de toute façon pas à tous ?

Évidemment, certains pourront dire, à juste titre, que "l'esprit cyclosport" s'est quelque peu dilué au fil du développement de ce type d'épreuve. Il est vrai qu'on est désormais très loin de l'esprit des cyclosportives des années 1980 ou 1990 où une majorité de participants prenaient le départ avec la sacoche au guidon, le K-Way dans la poche et un peu d'argent aussi, question de s'acheter une bière fraiche le long du parcours, le chrono étant secondaire. Les cyclosportives sont devenues, au fil du temps, de véritables compétitions où ça roule très vite puisque chaque participant a des ambitions au niveau de son "meilleur temps personnel". C'est un corollaire inévitable de la démocratisation des techniques d'entrainement, du matériel de pointe, des clubs et… des systèmes de chronométrage! 

Je demeure toutefois convaincu que le cyclosport peut contribuer très largement à l'essor du cyclisme voire peut représenter une forme de salut pour les fédérations en mal de coureurs licenciés. Et je demeure convaincu que l'esprit cyclosport demeure dans une certaine mesure, la majorité des participants luttant d'abord et avant tout contre eux-mêmes plutôt que contre les autres. Le développement de ce créneau au Québec est en ce sens une excellente nouvelle pour tous. Je suggère toutefois aux organisateurs de cyclosportives au Canada de ne pas hésiter de proposer de réels défis sportifs aux participants, par exemple en allongeant les distances. 110, 120 voire 130 kms apparaissant un minimum, l'idéal tournant selon moi sur des distances dépassant les 150 bornes.

11 Commentaires

  • sylvain
    Soumis le 13 décembre 2011 à 1:01 | Permalien

    L’essor du cyclisme sera en toute priorité porté par la présentation d’un cyclisme bien différent qu’il n’est colporté sur tout ces blogs qui ne cessent de s’enorguellir des affaires sombres et racoleuses, là ou des éducateurs se cassent la tête pour ramener nos jeunes et leurs parents au vélo, trop peu pour ne pas dire aucun « reportages » sur cette facette pourtant si extraordinaire et courageuse, un travail de fourmie lapidé en tout premier lieu par un monde cycliste pourri si bien médiatisé par vous même, vous passez tous en silence en piétinant cet essort pour vous gaver de sensation « journalistiques » alors les cyclosportives…ça me fait bien pleurer en rigolant si fort pour le regain de mon sport qui est bien différent de ce que vous en faites

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • richard
    Soumis le 13 décembre 2011 à 7:07 | Permalien

    bravo Sylvain,la base de ce sport merveilleux c’est ce que tu évoques,cela fait un bail que je n’ai pas lu un commentaire aussi sensé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Dan Simard
    Soumis le 13 décembre 2011 à 8:39 | Permalien

    Bon article Laurent. Ce sont tous ces cyclosportifs qui, indirectement via l’achat de leur équipement, paient les salaires des pros. Qui par leur abonnement à des cablodistributeurs, renflouent les coffres des chaînes télé. Qui par l’achat de magazines et livres, moussent l’industrie des publications.
    Ceux qui ne valorisent pas les blogues, sont libres de s’abstenir de commentaires et aller voir ailleurs.

    Je propose que tout commentaire atteignant un compte de, disons 20 désapprouvé, soit automatiquement retiré.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vincent C
    Soumis le 13 décembre 2011 à 8:57 | Permalien

    @Sylvain

    C’est justement par passion et amour du vélo qu’on se « bat » corps et âme contre le dopage ou du moins qu’on pointe du doigt ce qui cloche.

    À mon sens, le vélo n’est pas suffisamment publiciser, peu importe la sphère publique; cyclosportive, courses amateurs, courses pro, cyclotourisme, cyclosportif. Au contraire, au Québec, chaque foutu printemps, il y a le « cycling bashing ». Des gens sans scrupules dénigre ceux qui utilisent la grande reine comme moyen de transport ou comme moyen d’entrainement. Il y a juste VéloQuébec qui défend un peu nos intérêts auprès des instances gouvernementales, pas toujours avec justesse d’ailleurs.

    Je pourrais terminer en disant que je suis d’accord avec Dan. Ce sont les amateurs qui font « rouler » l’économie du vélo. Les dénigrer c’est comme cracher dans sa propre soupe.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Frank
    Soumis le 13 décembre 2011 à 9:32 | Permalien

    Il y a un article(4 pages) dans le dernier Top Vélo au sujet de la cyclosportive des Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal.Mr Gérard Mistler (créateur de l’Ardéchoise) est venu faire le parcours et agir comme conseiller technique.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 13 décembre 2011 à 12:56 | Permalien

    à Sylvain
    En ce qui me concerne, je n’ai pas besoin de nouvelles
    sombres, glauques, racôleuses , malsaines du vélo et de ses histoires de dopage et de corruption,çà ne m’excite vraiment pas,comme les affaires politiques, la presse people à scandales , bien au contraire, mais c’est un fait, le cyclisme professionnel devrait être le fer de lance de cette activité et quelque part, il devrait faire office de « booster », de porte parole,
    d’exemple; alors, nous débattons, échangeons nos idées
    mêmes si les mêmes domaines malsains et récurents nous
    minent et nous cassent le moral à longueur d’années;
    la presse est,en elle même devenue nauséabonde,vendeu- se et c’est à nous de la combattre car quoi qu’on en dise, elle est totalement complice de ces dérives.
    Le scandale, le politiquement incorrect, le scabreux,
    font vendre et vouloir me faire croire que nous nous
    délectons ensemble de ces crasses, je ne l’accepte pas
    j’ai toujours été clean, m’en vante même ,respecte les bénévoles de tous âges et toutes conditions qui oeuvrent à l’organisation des courses, qui s’occupent des jeunes mais les dérives actuelles et leurs fautifs ne doivent jamais passer sous silence .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • schwartz patrick
    Soumis le 13 décembre 2011 à 4:08 | Permalien

    @ sylvain

    Hey Sylvano, ou tu es un ado post pubère plein d’idéaux
    (ou plein d’idiots ?)révolutionnaire du vélo à la « CHE » ou tu as quelques années de plus (2ou 3,no
    more!)et tu ne connais rien au vélo dans sa version un peu plus « brutale », la course, la vraie et ses vices que nous combattons dans notre petit coin non sans malice…Moi je te conseille de rejoindre Fernand, Firmin, Francis et Sébastien rejoindre Paulette dans
    le paradis de « MONTAND » mais à Bicyclette …
    Et je te pardonne tes coups de gueules car tout jeune, j’ai du te ressembler quelque part, et çà, çà me fait beaucoup rire, sans rancune !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • polo
    Soumis le 13 décembre 2011 à 4:12 | Permalien

    Merci Laurent de nous rappeler que le cyclisme ne se limite pas aux Pros et aux Tours!!

    Mais j’en profite pour rappeler que le paracyclisme fait partie a part entiere du mouvement cycliste et que le Canada et le Quebec peuvent se targuer de posseder parmi les meilleurs athletes elites au monde!!

    Vive le velo sous toute ses formes … en esperant entendre parler des athletes Para sur la Flamme rouge 😛

    Belles fetes de fin d’annee a toutes et a tous.

    Polo

    NB: Le debouche bouteille Campa est vraiment Hot Laurent, bien d’accord avec toi!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Raymond M. SIGOUIN
    Soumis le 13 décembre 2011 à 6:40 | Permalien

    Bonjourno, A St-Donat, il y aura le dimanche 3 juin prochain, une cyclo, la ST-DONAT LE NORDET, un 80 km assez difficile et une 2ième cyclo, la 2ième fin de semaine de septembre, la LAURENTIDE LANAUDIÈRE, une 100km, St-Donat, la 329 Sud, Ste-Agathe, St-Faustin, Lac Supérieur, le Nordet, Route 125 sud et St-Donat, une mise en jambe avant le Parc de la Mauricie.

    Les détails de ces cyclos seront publicisés sous peu.

    Réservez ces dates.

    Raymond M. SIGOUIN pour le VÉLO CLUB SAN DONATO, organisateur de ces 2 événements.

    P.S.: Notre Saint était un italien

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Raymond M. SIGOUIN
    Soumis le 13 décembre 2011 à 6:43 | Permalien

    En 2013, la LAURENTIDE LANAUDIÈRE sera un 150 km en passant San Donato, Ste-Agathe, MONT TREMBLANT, la Montée Ryan, le Chemin Duplessis, Lac Supérieur, le Nordet, et San Donato

    RMS de VELO CLUB SAN DONATO

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Sonia
    Soumis le 14 décembre 2011 à 7:31 | Permalien

    Tu ne parles pas du Gran Fondo qui a lieu dans ta région? 😉

    http://www.grandprixcyclistegatineau.com/courses-et-activites/gran-fondo/.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Soumettre un commentaire

Pas d'accord? Une précision à ajouter? Une erreur à signaler?

Contribuez vous-aussi au succès de La Flamme Rouge en laissant un commentaire constructif: vos commentaires sont très importants pour moi! Depuis 2003, ils ont contribué significativement à enrichir et à dynamiser ce site.

Régulièrement dès avril 2013, La Flamme Rouge publiera sur sa page principale un commentaire s'étant distingué des autres soit par son originalité, son apport au débat, sa critique constructive, son humour ou encore sa pertinence.

Vos commentaires engagent cependant votre responsabilité. Ayez s'il vous plait la courtoisie de signer votre commentaire de votre nom (La Flamme Rouge s'engage par ailleurs à préserver la confidentialité de votre adresse courriel). En tout temps, soyez pertinent et concis par rapport au sujet traité par l'auteur de ce site, et usez toujours d'un langage décent, poli et respectueux d'autrui.

L'auteur de ce site se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, de mauvais goût, diffamatoires, irrespectueux envers autrui, portant atteinte à l'intégrité d'une personne ou encore haineux.

Les champs requis sont marqués par *

*
*

Fouillez nos archives!