Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Les chiffres de la Haute Route, avec Frédéric Portoleau

En complément de ma couverture de la Haute Route (village-départétape 1étape 2étape 3étape 4étape 5étape 6étape 7), Frédéric Portoleau nous propose aujourd’hui une analyse ô combien intéressante et pertinente des puissances développées sur les différents cols par Peter Pouly, le vainqueur de l’épreuve. Frédéric a été assez gentil pour établir quelques comparaisons avec moi, notamment sur l’étape de l’Alpe d’Huez chrono, ce qui vous permet de situer les niveaux. Merci à Frédéric de partager ainsi sur La Flamme Rouge ses analyses!

Et jeudi, La Flamme Rouge diffusera un autre très beau complément à cette rétrospective de la Haute Route 2012!

La Haute Route 2012, par Frédéric Portoleau

600 coureurs cyclosportifs avaient rendez-vous pour un véritable défi physique, celui de traverser à vélo les Alpes Françaises du Nord au Sud en 7 jours en franchissant les grands cols mythiques. La difficulté de l’épreuve m’a intrigué et je me suis alors demandé quel fut le niveau des participants de cette Haute Route 2012? Ayant l’habitude d’analyser le potentiel des coureurs professionnels, j’ai appliqué la même méthode d’évaluation des performances avec le calcul des puissances développées sur les ascensions.

La Haute Route ne fait pas partie de la grille de programme des chaînes de télévision, on ne peut donc visualiser le passage des coureurs devant des points de référence. Cependant, les résultats des ascensions chronométrées ainsi que les nombreuses données (positionnement GPS et puissance) disponibles sur le site Strava m’ont permis de réaliser cette analyse avec un excellent niveau de précision.

Au classement général, on peut dire qu’il y a eu moins de suspense qu’au Tour d’Espagne chez les pros! De plus, l’épreuve de la Haute Route est mixte, et une cinquantaine d’inscrites n’ont pas eu peur du parcours proposé, se présentant sur la ligne de départ à Genève. Emma Pooley et Peter Pouly ont pris la tête de l’épreuve dans leur catégorie respective dès la première étape pour ensuite creuser l’écart sur les autres concurrents jours après jours.

Il y avait donc eux et les autres sur cette Haute Route. Emma Pooley, 30 ans dans quelques semaines, est une cycliste Britannique de très haut niveau, championne du monde du contre la montre en 2010. Peter Pouly, 35 ans, ancien champion de France de VTT, a repris sérieusement le vélo fin 2010 après une interruption de 5 ans.

L’Alpe d’Huez, la plus célèbre montée cycliste des Alpes, avec ses 27 arrivées d’étape dans le Tour de France, était au programme le quatrième jour sous la forme d’un contre la montre. Une première comparaison chiffrée avec l’étape du Tour de France 2004, disputée elle-aussi sous la forme de l’effort solitaire, peut donc être réalisée.

Peter Pouly a réalisé le meilleur temps du chrono sur la Haute Route, franchissant les 21 lacets en 42min20s sur une distance de 13,9 km. Le parcours de référence du Tour de France de 13,8 km débute dès les premiers forts pourcentages. En 2004, Lance Armstrong avait grimpé ces 13,8 km en 37min36s, soit approximativement 4min30s de moins que Peter Pouly sur la Haute Route. Ce dernier aurait pu (en théorie) terminer autour de la quarantième place de l’étape du Tour de France. Le contexte apparaît différent car les coureurs professionnels escaladaient l’Alpe d’Huez en troisième semaine du Tour de France. En puissance étalon 78 kg avec vélo, Lance Armstrong avait fourni 465 watts (6,6 w/kg) en 2004 en tenant compte du vent de face présent dans les derniers kilomètres. David Moncoutié, récent jeune retraité du peloton, avait terminé 9iéme de l’étape avec un temps d’ascension de 39min56s, soit 425 watts en puissance étalon (6,05 w/kg) pour le Français.

Peter Pouly a développé 400 watts en puissance étalon (360 watts en puissance réelle et 5,9 w/kg) lors de la Haute Route, soit 14% de puissance moyenne en moins que Lance Armstrong et 6% de moins que David Moncoutié.  Il a tout de même établi un nouveau record amateur de la montée de l’Alpe d’Huez.

En comparaison, l’auteur de ce site aura développé, sur son temps de 1h00min09sec, une puissance que j’estime à 240 watts, soit 4 w/kg. Rappelons toutefois que les coureurs de la Haute Route abordaient le chrono de l’Alpe d’Huez avec déjà trois étapes dans les jambes, dont une très difficile la veille par delà les cols de la Madeleine et du Glandon, sans compter l’ascension finale vers l’Alpe d’Huez via Villars-Reculas. (note de l’auteur de ce site: la puissance estimée par Frédéric Portoleau est très proche de mes valeurs estimées depuis quelques années au moyen de différents tests. Ma PAM est estimée, sur 7 minutes, à environ 340 watts. Je pèse 60 kg (132 livres) au poids de forme. Mes pulsations cardiaques maximales sont, cette saison, de 175. J’ai gravi l’Alpe D’Huez à des pulsations assez stables autour de 160-162. Mes longues sorties tempo dans l’Outaouais sont réalisées à une puissance moyenne estimée de 220-225 watts, mais je rentre minable!).

Cela ne m’étonne guère de voir Peter Pouly briller sur une telle ascension. Son potentiel physique a été repéré assez jeune puisque sa consommation maximale d’oxygène atteignait déjà 78 ml/min/kg à l’âge de 16 ans. Au maximum de sa forme, quand il était coureur professionnel en VTT, elle est montée à 88 ml/min/kg.

Sa puissance réelle fut de 405 watts dans les deux premiers kilomètres de l’Alpe d’Huez, c’est à dire jusqu’au premier village de La Garde, puis de 355 watts jusqu’à l’entrée de l’Alpe d’Huez et enfin de 320 watts dans la station.

La meilleure marque mesurée sur l’Alpe d’Huez reste celle de Pantani de 1995 avec 36min50s. Ce dernier n’était pourtant pas dans sa meilleure forme cette année là et avait manqué un virage dans l’Alpe d’Huez. Pantani avait les moyens de descendre sous la barre des 36 minutes avec son potentiel du Tour de France 1998 ou du Tour d’Italie 1999.

Emma Pooley, pour sa part, a grimpé l’Alpe d’Huez dans un remarquable temps de 49min50s à 16,74 km/h. J’évalue sa puissance moyenne à 5 w/kg. Elle devance de 1min44s Laetitia Roux qui a monté l’Alpe d’Huez en 51min34s à la puissance moyenne de 4,75 w/kg. Laetita Roux était une invitée de marque sur la Haute Route, car elle est 5 fois championne du monde de ski alpinisme (http://laetitiaroux.blogspot.fr/). Elle n’est pas, comme Emma Pooley, une véritable spécialiste du cyclisme mais la « grimpe » constitue son royaume puisqu’elle détient le record du monde de vitesse ascensionnelle en course à pied de montagne avec un temps de 37min55s (1580m/h) sur le kilomètre vertical de Fully en Suisse. Son potentiel physique est élevé puisque sa consommation maximale d’oxygène serait de 72 ml/min/kg (http://www.raid-rando-trail.com/gros-plan-trail-interview-laetitia-roux-3-136.html).  Laetita Roux n’avait cependant pas participé aux trois premières étapes de la Haute Route ; elle a donc gravi l’Alpe d’Huez avec probablement plus de réserves que la grande majorité des concurrents.

Pour les autres concurrents masculin, l’échelle de performance en w/kg d’Andrew Coggan bien appropriée pour les contre la montre me permet d’évaluer le niveau général de la Haute Route (voir http://home.trainingpeaks.com/articles/cycling/power-profiling.aspx).

D’après l’auteur, la puissance développée sur un contre la montre d’une heure est bien corrélée avec la puissance indiquée dans la colonne FT (Functional Threshold power).

Sachant que les concurrents avaient dans les jambes les efforts des 3 premiers jours, le niveau réel des concurrents est probablement un peu supérieur à cette échelle de référence. Pour ceux qui ont grimpé l’Alpe d’Huez en moins de 50 minutes, soit les 6 premiers de l’étape, l’effort plus court fausse un peu le lien entre catégorie et le rapport w/kg. Le but reste une évaluation grossière du niveau de la Haute Route. Les catégories indiquées sont celles du cyclisme au Etats-Unis. Selon le tableau suivant, seuls les dix premiers de la récente Haute Route auraient le niveau « cat 1 » aux Etats Unis.

Position Alpe d’Huez

Puissance w/kg

Niveau/catégories

10

4,6

excellent cat 1

20

4,35

very good cat 2

30

4,25

very good cat 2

40

4,15

good cat 3

50

4,1

good cat 3

100

3,85

good cat 3

200

3,55

good cat 3

Revenons sur la performance d’ensemble du vainqueur de l’épreuve chez les hommes, Peter Pouly. D’une manière générale, Peter a géré ses étapes en  produisant généralement son effort lors de la dernière ascension du jour.

Voici donc le détail de ses performances sur la Haute Route 2012:

Etape 1

Cols en cours d’étape

Derniers cols
Genève-Megève Romme Colombière Aravis
315 w (5,1 w/kg) 315 w (5,1 w/kg) 320 w (5,3 w/kg)

 

Peter Pouly « Sur cette première étape, j’ai pu me rendre compte rapidement quels allaient être mes adversaires sur cette Haute Route. Je connaissais bien Benjamin (Blaugrund) mais pas trop Michel (Chocol). Sur le sommet de la Colombière, j’ai accéléré et poursuivi mon effort jusqu’à Megève. J’ai pris un maximum de temps d’avance pour pouvoir gérer sur l’étape du lendemain qui était plus piégeuse où j’aurais bien aimé faire gagner un équipier  ».

Etape 2

Cols en cours d’étape

Derniers cols
Megève-Courchevel Saisies Courchevel
280 w (4,55 w/kg) 330 w (5,4 w/kg)

 

Peter Pouly «Etape piégeuse car une longue vallée séparait les 2 cols du jours. Emma a fait un gros forcing dans les Saisies et de ce fait il n’y a pas vraiment eu de tactique. Dans la montée vers Courchevel, j’ai été surpris sur les premiers kilomètres par le gros tempo de Michel Chocol et par le coureur Kenyan qui s’est accroché sur la moitié du col. A 5 kms du sommet, j’ai produit mon effort pour distancer à nouveau Michel ».

Etape 3

Cols en cours d’étape

Derniers cols
Moutier-Alpe d’Huez Madeleine Glandon Villard Reculas Alpe d’Huez (fin)
275 w (4,5 w/kg) 315 w (5,1 w/kg) 285 w (4,65 w/kg) 290 w (4,75 w/kg)

 

Peter Pouly «  J’avais une revanche à prendre sur le Glandon. A l’Étape du tour, j’avais vécu un moment difficile».

Etape 4

Cols en cours d’étape

Derniers cols
Alpe d’Huez (CLM) Alpe d’Huez (CLM)
360 w (5,9 w/kg)

 

Peter Pouly « Je suis parti  vite, je voulais battre le record amateur de la montée de l’Alpe, mais après La Garde, j’ai eu peur de ne pas tenir le rythme, alors j’ai un peu ralenti. Plus haut, quand je me suis rendu compte que je pouvais encore accrocher le record, j’ai relancé  avant de finir à ma main après le passage devant l’Office de tourisme, dans la station ».

Etape 5

Cols en cours d’étape

Derniers cols
Alped’Huez-Risoul Lautaret Izoard Risoul
280 w (4,55 w/kg) 280 w (4,55 w/kg) 345 w (5,65 w/kg)

 

Peter Pouly «L’Izoard est toujours un moment magique sur la Haute Route. Les coureurs Kenyan étaient très forts ce jour là. Il y avait une bataille pour la 3ème place au classement général. J’ai pu produire mon effort comme je l’avais prévu dans la montée de Risoul. J’ai eu vraiment de bonnes sensations et je suis très satisfait de mon chrono du jour  ».

Etape 6

Cols en cours d’étape

Derniers cols
Risoul-Auron Vars Bonette Auron
275 w (4,5 w/kg) 290 w (4,75 w/kg) 335 w (5,5 w/kg)

 

Peter Pouly «Toujours la bataille pour la 3ème place entre Ben, Emma et le coureur Kenyan. J’ai essayé de ne pas influencer leur lutte et je me suis retrouvé rapidement seul dans la Bonette. C’était exceptionnel, nous avions des conditions parfaites ».

Etape 7

Cols en cours d’étape

Derniers cols
Auron-Nice Couillolle Saint Raphaël Vence
295 w (4,8 w/kg) 305 w (5 w/kg) 290 w (4,75 w/kg)

 

Peter Pouly «Durant cette Haute Route, les aléas de la course ne m’ont pas permis d’aider un équipier à remporter une étape. J’ai été impressionné toute la semaine par Emma, toujours à l’attaque, généreuse dans l’effort, tout ce que j’aime voir dans le cyclisme. J’avais vraiment envie de partager une victoire avec elle. Notre petite stratégie a fonctionné et nous avons pu arriver à Vence, arrêt du chrono avant la descente sur Nice, main dans la main pour un vrai moment de sport unique à vivre avec cette championne. »

Bilan des performances de Peter Pouly :

Cols en cours d’étape

Derniers cols
MOYENNESHaute Route 292 w (4,8 w/kg)330 watts étalon 78kg avec vélo 325 w (5,3 w/kg)365 watts étalon 78 kg avec vélo
MOYENNESTour de France 375 watts étalon 78kg avec vélo 420 étalon 78 kg avec vélo

 

La montée de l’Alpe d’Huez constitue la meilleure performance de Peter Pouly sur cette Haute Route 2012. Il ne faut également pas oublier sa montée rapide vers Risoul, à 5,65 w/kg en fin d’étape.

Peter a en moyenne développé 12 % de puissance en moins qu’un vainqueur d’un grand Tour chez les professionnels (niveau 2012), à la fois lors des cols en cours d’étape que lors des cols en fin d’étape.

Pour la suite, des projets trottent dans sa tête comme la course par étapes de VTT en duo en Afrique du Sud (la Cap Epic) ainsi que des triathlons ou des courses sur route en Asie (il réside en Thaïlande).

Partager

Précédent

The Secret Race: dur, mais nécessaire

Suivant

Entrevue avec Peter Pouly, récent vainqueur de la Haute Route 2012

11 Commentaires

  1. Passionnant. Merci Laurent d’avoir sollicité Frederic Portoleau.

    0
    0
  2. Vincent C

    Euh que de temps perdu a calculer tout ces chiffres!

    0
    0
  3. Alex

    Intéressant.
    En même temps, si on considère que le cyclisme pro est gangréné par le dopage, cela fait peu d’écart (14%) entre un amateur (très doué) et un pro super entrainé et qui serait super dopé. J’avais le sentiment que le dopage apportait plus que 14 % (sachant en plus qu’une partie de cet écart de 14% est dû, quand même, à l’entrainement professionnel).

    0
    0
  4. Super intéressant ! Ce serait également sympa de voir les watts développés par les pros en temps réel (pour ceux équipés d’un SRM) mais je crois que c’est interdit par l’UCI.

    0
    0
  5. Batrickp

    Laurent, il manque une information sur la carrière de Peter Pouly. Le tableau est incomplet. Sans bien entendu d’obligation d’en rajouter.
    Le « potentiel » de Marco Pantani de 1998 et 1999. Le mot est mal choisi; sont pénibles, les français, mais je ne crois pas qu’il s’agisse de chipotage.

    0
    0
  6. Batrickp, l’info a été donnée par Laurent le 18 août. Sinon, c’est trouvable sur g–gle avec la bonne requête.

    0
    0
  7. Marmotte

    Intéressant… je tiens à peu près les mêmes puissances que Pouly.

    Mais je pèse 80kg. Sans le vélo. Oups. 🙂

    0
    0
  8. Batrickp

    Nikko, et Laurent j’insiste, au vu de son contenu, elle manque dans CET article. Et bien sûr son omission ne peut être justifiée du fait qu’on peut la trouver en prenant l’initiative d’une « bonne requête sur google ».

    Mamotte. Mieux encore, je tiens une puissance (légèrement) supérieure à celle de Peter Pouly. Mais j’en pèse 100.

    Même puissance sans artifice promis-juré; moi aussi! J’insiste? Et bien oui, que les tricheurs triomphent toujours, qu’ils se nomment Armstrong, Hamilton, Currit, Ciprelli ou Pouly, soit, mais qu’au moins ce soit dit et redit.

    Mais oui, ils triomphent, tous les cinq et d’autres encore. Par le seul fait déjà qu’ils mènent une vie confortable sans travailler, du mot travail.

    0
    0
  9. touille

    Bon voila, c’est dit dans l’interview, pouly a la classe , celle que tu n’as pas 😉
    Laurent, pas une question sur le dopage a peter? Ca y est, tu fais ton thierry adam!!!
    Dur de poser des questions qui fachent à des gens qu’on admire!!

    0
    0
  10. touille

    Bravo en tout cas de tenir un tel site qui permette à beaucoup de monde de s’exprimer et d’une qualité certaine 😉

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.