Tous les jours, la passion du cyclisme

 

Les brèves du milieu de semaine

1 – Louis Garneau Sport. L’équipementier québécois sera le fournisseur officiel de la bonneterie, des casques et parfois même des chaussures utilisées au sein de la nouvelle équipe Europcar de Jean-René Bernaudeau. Rappelons qu’Europcar remplacera, en 2011, les sponsors BBox-Bouyghes de l’équipe française domiciliée en Vendée. Thomas Voeckler, auteur d’une très belle saison 2010, Anthony Charteau, meilleur grimpeur du Tour 2010, Cyril Gauthier et Pierre Rolland seront notamment les têtes d’affiche de cette équipe qui compte également en ses rangs Johann Tschopp et Nicolas Vogondy.

J’ai par ailleurs pu récemment découvrir les nouveautés 2011 de la société québécoise qui a fait de remarquables bonds de géant au cours des trois dernières années, à la fois en innovation comme en qualité de ses produits. Des reportages sur La Flamme Rouge sont en préparation, ce qui permettra de parler un peu plus de matos !

2 – Lance Armstrong. On tournera un film sur son retour au cyclisme en 2009. C’est l’acteur Matt Damon qui incarnera probablement le champion américain. Sortie du film prévue en 2011.

3 – Tordant. À ne pas manquer, les grandes phrases du cyclisme 2010, une compil de nos confrères de Cyclismag. Un grand classique, mais toujours aussi drôle, surtout après !

4 – Petit tour du jardin. Très brièvement, découvrez la ville natale de Contador, Pinto. Belle photo du revendeur de chorizo…

5 – Landis encore. Ses ennuis judiciaires ne semblent pas terminés: il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international, le tribunal correctionnel de Nanterre, en France, voulant l’entendre sur l’affaire de présumé piratage informatique des données du Laboratoire national de dépistage du dopage (LNDD). Une nouvelle fondation Floyd ?

6 – Tournant. Le nouveau président de l’AFLD, Bruno Genevois, qui remplace le controversé Pierre Bordry, a fait un pas pour réconcilier l’agence avec l’UCI. Une bonne chose ? Oui, je pense. Le but est de lutter efficacement contre le dopage, tout en traitant les cas rapidement. Si l’AFLD, une institution qui a prouvé son sérieux, peut aider voire conseiller l’UCI sur le sujet, pourquoi pas ?

7 – Mystère. On attend toujours le nom du mystérieux sponsor de la nouvelle équipe luxembourgeoise, pour l’instant appelée Luxembourg Pro Cycling Project. Espérons que ca passe à un autre stade que "project" rapidement, on arrive à la fin de l’année ! Misez un gros sponsor, du style Carrefour ou Auchan. 

Par ailleurs, voici un article intéressant permettant de faire le point actuel sur l’allure du peloton pro 2011. L’équipe canadienne SpiderTech est classée 38e dans un classement qui comptabilise les points UCI des 15 meilleurs coureurs de chaque équipe. 

Partager

Précédent

Les classements finaux du pool de cyclisme 2010

Suivant

Reprise de l’entrainement

  1. jmax

    Pourtant Auchan avait officiellement démenti pour les frères Schleck: http://www.cyclismag.com/article.php?sid=5925

    0
    0
  2. Dan Simard

    Tordant les grandes phrases du cyclisme 2010, tout autant que certains commentaires laissés ici au cours de la saison 🙂

    Pour les adeptes de Facebook, voici un beau montage photo des meilleures cyclistes 2010 http://www.facebook.com/home.php#!/album.php?aid=286851&id=320796333899&fbid=474076373899

    0
    0
  3. Dave

    Pour le sponsor, je parie sur Luxair ou… une banque luxembourgeoise. Ou les 2. De toute façon ce pays est plein de fric, ce sponsoring sera une goutte d’eau pour le mécène… amusant parallèle entre paradis fiscal et paradis du dopage… impunité quasi totale dans les 2 cas.

    0
    0
  4. schwartz patrick

    Bonsoir,
    je ne vois pas en quoi, Pierre Bordry devrait être
    controversé ! je crois qu’il est allé au fond des choses avec volonté et honnêteté; son travail a fait
    du bruit et si on a refusé de l’aider à avancer, il a
    fait passer des nuits de mauvais sommeil à certains…
    et pour moi, c’est très bien !

    0
    0
  5. francisponch

    Concernant le sponsor des schleck, dans radion tour une belle rumeur veut que ce soit la compagnie aérienne luxair !… a voir donc… en tout cas ils ont un budget de feu !… dans l’Equipe révèle ce matin que cancellara vient de signer chez eux… tres impressionnante équipe en tout cas !

    0
    0
  6. alain39

    L’interview de Riis se rapportant à son livre confirme que les dopés ne nourissent aucun sentiment de culpabilité et de honte.
    C’est normal et ils s’amnistient en pensant que tout le monde le fait.
    Simple un peu comme si un assassin se considerait comme normal au regard de ce qui est perpétré par d’autres assassins.
    Sacré Riis toujours le mot pour rire.
    Parallèlement il pense que Contador est clean et si il applique la même logique on comprend mieux ce qu’il veut dire. Par rapport aux autres dopés il est clean.
    Le vélo électrique procède de la même analyse à savoir qu’après avoir « préparé » les coureurs il est normal de préparer les vélos.
    Car on oublie cet épisode qui a tourné en eau de boudin en raison de l’absence de réaction de l’UCI.
    Les dopés partent du principe que le dopage est partie intégrante de leur préparation. Ne pas le faire est quelque part un manque de professionalisme.
    Toute une culture a reprendre tant la frontière entre dopage et suivi médical est ténue.
    Dans l’esprit des acteurs du cyclisme cette frontière s’est dissipée au fil du temps et ce en raison de l’évolution du dopage.
    La science a pris le pas sur la « sorcellerie » et les interlocuteurs ne sont plus des docteurs mabuse mais des professeurs et autres grands pontes de la médecine traditionnelle.
    Outre une meilleure sensibilisation il faut aussi mettre en place des sanctions qui permettent de faire la part des choses.
    Mais quand vous pensez que le sponsor du tour de californie est le principal laboratoire de EPO on voit que ce n’est pas gagné.
    Et puis il faut souligner la complaisance du public et des médias qui notamment en Espagne favorisent la survie de cette culture du dopage.
    Comment ne pas rire du steak de Contador surtout après l’histoire du whisky de Landis.
    Comme quoi dans ce cyclisme il y a vraiment à boire et à manger.

    0
    0
  7. francisponch

    ouaip, c’est reparti dans le glauque !!!
    …les premieres infos croustillantes de l’autobiographie » de « l’important » Riis sortent : les doses d’EPO jeté dans la poubelle… la somme colossale d’achat de produit dopant et la relation « normale » de son ex-femme avec le frigo remplit d’EPO !!!… pffuuuu… no comment !!!… les journalistes de l’Equipe tiennent leur bout de gras jusqu’a la fin des saison avec ça !!!

    0
    0

L’auteur de ce blog encourage tous les lecteurs à laisser un commentaire en réaction à l’article du jour, cela contribue à enrichir le propos. Vous pouvez contribuer à la qualité de ce site en utilisant un langage décent, poli et respectueux d’autrui, et en étant pertinent et concis envers le sujet traité. L’auteur peut modérer les commentaires, et se réserve le droit de censurer sans avertissement les commentaires considérés hors sujet, diffamatoires, irrespectueux d’autrui, portant atteinte à l’intégrité d’une personne ou encore haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.