Les brèves du début de semaine

1 – Retour sur Brouillard sur l’Angliru: ca s’est déchaîné sur La Flamme Rouge ces derniers 72h avec pas moins de 52 commentaires en ce dimanche soir ! Nul doute possible, Guillaume Prébois ne fait pas l’unanimité parmi les lecteurs de ce site.

Sans détour, je vous donne mon opinion: je demeure admiratif des aventures de Guillaume Prébois et je persiste et signe, son livre Brouillard sur l’Angliru est passionnant.

Sans détour non plus, je me range derrière le commentaire laissé par David Maltais.

Guillaume Prébois a lui-même réagi en laissant lui aussi un commentaire. C’est à découvrir, ayant été libéré de cette satanée "quarantaine" de certains messages, quarantaine hors de mon contrôle sinon de les libérer le plus rapidement possible.

Bref, j’ai trouvé plusieurs commentaires très durs avec M. Prébois. Intérêt commercial, performance sportive douteuse, usurpation de la lutte contre le dopage, toutes ces critiques lui ont été adressées. Je demeure un éternel surpris quant à la rapidité avec laquelle les gens mettent en doute la bonne foi des autres…

2 – Vélo d’Or mondial: pour la troisième année consécutive, c’est Alberto Contador qui l’a remporté, démontrant, à quelque part, le pouvoir du Tour d’occulter tout le reste de la saison.

Le Vélo d’Or français a quant à lui été décerné au pistard Gregory Baugé qui succède ainsi à Julien Absalon. Ca fait rudement plaisir de voir un pistard à cette place !

3 – Les funérailles de Frank Vandenbroucke se sont déroulées samedi à Ploegsteert, domicile de ses parents. C’est en pensant à lui que je me suis tapé 1h30 sous la flotte et par 5 degrés samedi après-midi sur les routes du Parc de la Gatineau, un vrai temps de flahute comme Frank en était un. Je n’y ai croisé aucun autre cycliste sur ces routes détrempées mais qu’à cela ne tienne, celle là était pour Frank. Le regard de ma conjointe à mon retour, me voyant dégoulinant, transi, bouffi et lessivé était aussi pour Frank. Salut l’artiste !

4 – L’équipe Astana n’a pas encore reçu sa licence ProTour. Si elle devait en recevoir une, ce serait le 20 novembre au plus tard. Du coup, un éventuel transfert d’Alberto Contador est de nouveau à l’ordre du jour. Le principal intéressé a récemment déclaré qu’il aimerait courir en 2010 pour une équipe espagnole et que la Caisse d’Épargne est une "possibilité incomparable". Attendons la suite !

5 – Giro 2010: le parcours a été dévoilé samedi dernier. Il partira le 8 mai prochain d’Amsterdam aux Pays-Bas pour se terminer par un clm le 30 mai à… Vérone (et non Milan). Au total, c’est un peu plus de 3400 kms que les coureurs auront à se farcir, en 21 étapes. Il y aura, lors de la 4e étape, un clm par équipe. Les étapes de montagne seront l’an prochain encore difficiles, avec notamment cette 20e étape de par le Gavia. Le redoutable Mortirolo sera aussi escaladé et constituera la "Cima Pantani" puisqu’il s’agit d’un col où "Il Pirata" a déjà brillé. Cinq arrivées en altitude sont au programme, dont une arrivée lors de la 8e étape au Terminillo et une autre, plus redoutable encore, lors de la 15e étape qui se terminera en haut du très difficile et spectaculaire Monte Zoncolan. Ouf ! 

6 – Pour le plaisir, ce petit photo-reportage d’un classique chez les Gessiens, le tour du Lac Leman. C’est qu’en préparation finale de la Marmotte 2010, j’essaie de convaincre quelques coureurs de mon équipe de venir avec moi passer en juin prochain une semaine dans le coin pour découvrir ces routes superbes. Hey, les Gessiens ! D’autres cousins (…) arrivent prochainement, avec l’intention de faire de belles parties de manivelles avec vous !

7 – C’était jeudi dernier près de la ville de Québec. La neige ! Ca skie déjà du côté du Centre National Pierre Harvey ! Et comment je fais, moi, après, pour suivre ces gus lors de la Gatineau Loppet en février prochain ?

22 Commentaires

  • Marmotte
    Soumis le 26 octobre 2009 à 12:01 | Permalien

    Puisque la discussion est déplacée ici, reprenons.

    Alain, merci pour ces belles paroles :

    « Je ne comprends pas la démarche de Prébois.
    Je ne vois pas en quoi faire le parcours des 3 grands tours permet de lutter contre le dopage.
    C’est comme si il avait couru un 100 mètres pour lutter contre le dopage dans l’athlétisme. »

    Je l’ai relu au moins trois fois tellement cet élan de sarcasme est rigolo et lucide à la fois.

    Ceci dit, je ne suis pas certain qu’il prétende l’avoir fait pour lutter contre le dopage… c’est l’interprétation que certains d’entre nous avons fait sans même avoir lu l’ouvrage. Cette interprétation est néanmoins censée puisque quiconque utilise les mots « à l’eau claire » veut indirectement dire « contrairement aux dopés du peloton… ».

    Quant à Laurent, il dit :

    « Je demeure un éternel surpris quant à la rapidité avec laquelle les gens mettent en doute la bonne foi des autres… »

    Et il a tellement raison. Aussi je n’essaie pas de deviner les intentions de M. Prébois, ou du moins je ne le ferai pas avant d’avoir lu son livre, si lecture il y a éventuellement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 26 octobre 2009 à 12:07 | Permalien

    Dans un tout autre ordre d’idées (donc dans un nouveau « post »), je crois qu’avec la combinaison des nouvelles du jour #6 et #7, tous s’entendent pour dire que la saison sur route est pas mal terminée au Québec. Il reste peut-être une poignée de belles sorties (comme aujourd’hui), mais ce sont les dernières avant que le sport d’endurance se transforme en sport extrême.

    Je suggère à Laurent de nous ouvrir un article pour discuter de nos plans d’hiver: sorties hivernales, vacances/stages cyclistes au chaud, entraînement intérieur.

    Je suis personnellement en train de planifier mes vacances hivernales, et celles-ci tendent de plus en plus à tourner autour du vélo. Je suis ouvert aux suggestions de destinations ou de mini-camps si quelqu’un envie d’en discuter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 26 octobre 2009 à 1:26 | Permalien

    “Je demeure un éternel surpris quant à la rapidité avec laquelle les gens mettent en doute la bonne foi des autres…”
    Là, Laurent, ce n’est pas juste. Il y a deux ans que nous suivons les articles de Guillaume Prébois qui font partie de l’actualité cycliste en France, qui ont longtemps paru dans le Monde et dont les ouvrages sont la suite, et nous avons déjà échangé sur le sujet sur le site même de la Flamme Rouge. Le Monde a une position très ancrée sur le cyclisme, qui a occupé la place malheureusement vacante d’un contre-pied souvent utile à la démission de L’Equipe, avec parfois une certaine mauvaise foi.
    Par ailleurs, je n’ai pas vu de méchanceté dans les critiques des écrits de monsieur Prébois, émanant de Roger13, Plasthmatic, Alain et moi-même; si monsieur Prébois en a vu dans les miens, je lui présente mes excuses. Encore bravo pour sa pratique, encore bravo pour sa capacité à la mettre en oeuvre, et je persiste dans mes critiques non ad hominem sur ses écrits (et non sur ses intentions dont je ne me préoccupe pas).
    J’en ai vu dans la dénonciation de ces critiques, jusqu’à un déferlement de haine violente, par Damien Rault, Colt Seevers et Guillaume Prébois lui-même. Dérive tendant à valider les critiques en tentant de les censurer par des attaques outrageusement ad hominem, à mon sens hors des limites des convenances de ce site. Ce ne sont pas ces commentaires que tu as relevés, Laurent.

    Point 5. Je suis enthousiasmé par le dessin du prochain Giro, dont le défi va consister à ne pas laisser les poussettes le fausser (auquel Valverde doit une fière chandelle lors de la dernière Vuelta).

    Marmotte, je te conseillerai volontiers quelques endroits en Provence pour rouler cet hiver, mais je crois que ça va faire un peu loin! Alors, bon home-trainer et bon ski de fond!

    Chris-Anker Sörensen, quelle saison comme équipier de luxe! Lui et Fuglsang, deux pépites à la Saxo Bank.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 26 octobre 2009 à 2:11 | Permalien

    Il y a erreur.
    Je ne mets pas en doute le bonne foi de Prébois mais m’interroge sur sa motivation.
    Comme le fait Roger13 il faut se rappeler que son initiative largement relayée par le Monde avait pour but de démontrer que l’on pouvait faire le tdf à l’eau claire.
    Personnellement je trouve cette initiative sans intérêts puisque le dopage sert à améliorer les performances et non tenir la distance kilométrique.
    Les coureurs se dopent pour aller plus vite. Sinon comment expliquer le dopage sur le 100m.
    Constater que l’année suivante il a renouvellé l’expérience et cette fois ci en alignant 3 grands tous n’ajoute rien à la démonstration.
    Je suis donc surpris par cette « croisade » compte tenu du fait qu’elle ne démontre rien.
    Son livre est seulement un carnet de voyages qui a été marketé (par les médias et Prébois) comme un pamphlet contre le dopage et c’est là qu’il y a quelque part erreur sur la marchandise.
    La susceptibilité de Prébois sur le sujet et significative. On sent que les posts qui ont soulevé cette incohérence sont mal perçus par l’auteur qui alors nous la joue grande vierge effarouchée et se vautre dans une méchanceté gratuite.
    C’est pathétique et surtout atteste d’un manque d’ouverture d’esprit.
    Je répète que ce site aurait dû être une formidable chance de s’expliquer et de nous convaincre. Au contraire il m’a dégoûté et découragé de lire sa prose.
    Sans lutte contre le dopage son livre perd de sa pertinence et se limite à un simple recueil de voyages que n’importe quel quidam doté d’une belle plûme aurait pu écrire.
    Car en fait nous connaissons tous des gars qui alignent plus de 30.000km par an.
    j’ai personnellement connu un gars de haute saône (membre du club des 100 cols et il en comptait plus de 900 à son actif) qui dans les années 80 alignaient au minimum 35.000 km/an. Faute de moyens il dormait dans les granges ou chez l’habitant.
    Mon père dans les années 50 partaient dans les alpes pour 3 semaines avec pour seul bagages une tente ridicule et quelques francs en poches le tout juché sur un vieux cycle. Il alignait des étapes de 100 par jour avec au menu les plus hauts cols des Alpes.
    Donc ce que fait Prébois pleins d’autres anonymes l’ont fait et il n’y a pas de quoi crier à l’exploit.
    Assez parlé de lui car il nous embrouille et nous fait perdre le fil de l’actualité qui avec Astana, VDB, Contador, le parcours du giro mérite plus d’égards.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Thierry Lemaire
    Soumis le 26 octobre 2009 à 6:25 | Permalien

    @alain39 « le dopage sert à améliorer les performances et non tenir la distance kilométrique.Les coureurs se dopent pour aller plus vite. Sinon comment expliquer le dopage sur le 100m »

    C’est une évidence que les sportifs et autres habitués du cyclisme comprennent. Mais chez les non-initiés, soit la plupart des gens, combien de fois entend-on « c’est impossible de monter cinq cols dans la journée sans se doper »
    Pour eux, le message de Prébois est sans doute salutaire

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • toutouille26
    Soumis le 26 octobre 2009 à 6:47 | Permalien

    « Comme le fait Roger13 il faut se rappeler que son initiative largement relayée par le Monde avait pour but de démontrer que l’on pouvait faire le tdf à l’eau claire.
    Personnellement je trouve cette initiative sans intérêts puisque le dopage sert à améliorer les performances et non tenir la distance kilométrique.
    Les coureurs se dopent pour aller plus vite. Sinon comment expliquer le dopage sur le 100m. »
    vous avez rien compris les gars; demontrer que l’on peut faire le tdf à l’eau claire est utile, et c’est pas parce que vous le savez que le français moyen le sait; au contraire, les gens n’en savent rien, ils sont persuades qu’il faut se doper
    en plus, si laurent dit que le bouquin est passionnant, achetez le et passez un bon moment; c’est pas « ma vérité »!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • francisponch
    Soumis le 26 octobre 2009 à 7:21 | Permalien

    sans interet ? 🙂
    a mon humble avis de petit citoyen moyen, si c’etait sans interet il n’y aurait pas autant de divergences et d’echanges de point de vues je penses !!!!
    Oui en effet sa casse pas des briques ce genres de projet…sa reste qu’un bouquin !!!… mais alors que dire des types qui font le tour du monde avec des t-shirt « free tibet » ?…ou de l’unijambiste qui fait du vélo ?…ou des pubs sur la capote, alors que depuis 20 ans et qu’il est evident qu’on ne peut s’en passer !!!..que dire de la psychose a 2 balle sur la grippe A, « ultra mortelle c’est la fin du monde » alors que ce n’est qu’une grippe !!!!….est ce que john lennon a changé le monde quant il a chanté « imagine » ou fait ses « beds-in » avec la terrible yoko ???
    Doivent ils etre condamnés ou juger sur la place publique pour autant d’heresie ?..
    je crois qu’en fait il y’a des gens qui ont des valeurs ethyques, morales et qui souhaitent les partager pour echanger et debattre…la critque est facile, l’art est difficile comme on dis et le principal est que les esprits ou les moeurs evoluent !!!
    et finalement tant que ce n’est pas constructif tout sa reste du bla bla !!!!
    …Il y’a toujopurs des debats sur la peine de mort ou sur l’IVG..alors pourquoi pas sur un sport propre ?..sa peut pas faire de mal je pense :-p

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • francisponch
    Soumis le 26 octobre 2009 à 7:22 | Permalien

    putain, me suis fait mal au crane…quelqu’un a de l’aspirine ??? lol

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • alain39
    Soumis le 26 octobre 2009 à 7:39 | Permalien

    Avant l’avènement des corticoïdes et de l’EPO le tdf existait.
    La conscience collective n’est pas sans l’ignorer où alors c’est lui faire un mauvais procès.
    Les non-initiés ne sont tout de même pas des ignares.
    Par ailleurs, ce livre compte-tenu de son sujet ne me semble pas destiné aux non-initiés.
    La frange de la population qui peut se passionner pour des carnets de route me semble assez limitée.
    Raison pour laquelle l’auteur avait en son temps marketé ses articles dans le monde et par ricochet cet ouvrage sur le terrain du dopage lequel est bien plus porteur.
    Par ailleurs, son auteur ne dispose que d’une popularité toute relative qui plus est, limitée au seul monde du cyclisme. Ca se vend moins qu’un livre de n’importe quel people parlant de sa vie intime.
    Ses interventions dans le Monde étaient dans la rubrique sport et non dans la rubrique littérature.
    Alors penser qu’il s’agit d’un ouvrage de vulgarisation du monde du cyclisme me semble un doux rêve.
    Ce qui me choque c’est son intervention incendiaire sur le site.
    Je suis étonné que Laurent n’ait pas réagi tellement le ton était outrancier et purement polémique.
    Que Prébois, dont on peut toutefois souligner le bon goût en intervenant sur ce site (un point à mettre à son crédit), se fende d’un droit de réponse me semble légitime et d’ailleurs très enrichissant.
    Mais utiliser cette tribune pour offenser ses contradicteurs me semble inopportun et déplacé.
    Dans un climat aussi délétère acheter son livre me semble incongru et donner trop de crédit à son auteur.
    C’est un avis personnel qui n’engage que moi et loin de moi l’idée de juger les internautes qui achèteront ce livre qui au demeurant ne doit pas être dénué d’intérêts pour tous les aficionados du cyclisme.

    Il me semble qu’il est temps de passer à d’autres sujets bien plus palpitants comme le devenir d’Astana, de Contador et autres faits de l’actualité qui ne sont pas vide d’intérêts.
    Bonne lecture à tous et ce quel que soit l’ouvrage de votre choix.
    La richesse n’est elle pas dans la diversité???

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Roger13
    Soumis le 26 octobre 2009 à 10:05 | Permalien

    Les conflits d’opinions ou d’orgueil engendrent souvent des paroles injurieuses qui rendent ensuite l’entente improbable. Au contraire, dans les disputes mettant en jeux de simples intérêts matériels, les manques de tact sont plus facilement pardonnables et dès lors que chacun pense avoir récupéré son dû, les méchants mots, simples ombres derrière la sonnante et trébuchante monnaie, sont bien vites oubliés. Les échanges de mortier ici à l’œuvre concernent plutôt la première catégorie. C’est dommage, car de chaque côté des barricades on trouvera des gens respectables et de bonne foi.

    Pour ma part, dans le domaine du cyclisme, les questions ne sont pas assez « importantes » pour que je sois prêt, sauf en de rares exceptions qui ne concernent pas le sujet présent, à débourser de la haine à l’encontre de quelqu’un.

    Je ne peux cependant pas subir sans réagir à ce flot d’insultes en direction de Patrick B et de ceux (comme moi) qui partagent son avis. Patrick B est certes aussi poli envers Prébois qu’il le serait avec n’importe quel Pape mais ses reproches (relisez son premier post) étaient basés sur des faits. C’est vrai que le terme nombriliste qu’il emploie n’est pas très valorisant. Il convient de « faire amende honorable » sur ce point et Patrick a déjà demandé qu’on veuille bien l’excuser. J’en fais autant. Je constate que pour son intervention, Guillaume Prébois, lui, est obligé de fabriquer un adversaire imaginaire affublé de tous les défauts pratiques pour se faire battre facilement. Oui, le monde regorge effectivement de gens jaloux, aigris qui ne savent rien faire et que serions nous chanceux si tous nos contradicteurs étaient de cette veine là.

    Patrick B est un authentique passionné et pratiquant de cyclisme. Le nombre de personnes aussi « calées » que lui sur le sujet, autant du point de vue historique, géographique, physique que physiologique est très restreint. LES PARIS SONT OUVERTS !
    Quant à ses performances physiques sur le vélo, elles m’impressionnent beaucoup plus que celles de Prébois. Je n’ai jamais vu un autre coureur non professionnel peser 95 Kg et gravir l’Alpes d’Huez en 45 minutes ou faire deuxième de l’Ardéchoise marathon. Je me suis toujours abstenu de ce genre de compliments car je ne souhaite pas que la FR (à l’instar de certains sites) se transforme en un lieu où une bande de copains viennent pratiquer l’autocongratulation. Les conditions polémiques d’aujourd’hui et le manque de scrupules de certains de nos opposants me conduisent à déroger à ma règle de conduite. Non je n’irais pas jusqu’à soutenir que Patrick est aussi fort qu’un coureur pro de milieu de classement du Tour et je pense que Monsieur Prébois qui a sans doutes le sens des réalités, doit se sentir un peu gêné d’avoir un « supporter » qui se discrédite autant que Colt. Enfin, contrairement à bon nombre, Patrick B a souvent souligné les limites de ses connaissances et a presque toujours été d’une prudence indispensable vis-à-vis de la probité de tel cycliste professionnel en particulier concernant le dopage.

    Personne et non plus Patrick B ne remet réellement en question la véracité des chiffres annoncés concernant la performance de Prébois. Et cela d’autant plus qu’ils apparaissent comme parfaitement normaux pour un bon cycliste assez jeune et très bien entraîné. Mais du point de vue strictement scientifique ils n’offrent effectivement pas la garantie qu’ils prétendent avoir.

    Ce genre d’évidence malgré son apparente mesquinerie n’est pas inutile à rappeler. En maintes occasions, il s’est avéré que la remise en cause de certaines données « allant de soi » a permis des avancées significatives. Un échafaudage basé sur la confiance en la confiance de la confiance d’un tel ne saurait être très solide. L‘antipathie du sceptique rend parfois service à tout le monde. Quant aux contrôles anti-dopage, si ils sont fréquemment impuissants à détecter la triche chez les coureurs pro, je ne vois pas, en toute objectivité, pourquoi il en serait autrement dans le cas de Prébois.

    Cependant j’admets et concède volontiers que même si cela est sûrement plus facile qu’il n’y paraît, les données enregistrées par le SRM n’ont, en toute probabilité, pas été manipulées ni par monsieur Prébois ni par aucun complice chez SRM. J’ai également la conviction que Monsieur Prébois n’a pas investi les sommes conséquentes exigées pour un dopage sophistiqué efficace. Mais la science n’a rien à faire de nos convictions.

    Le reproche initial qui a été fait à Monsieur Prébois et qui regroupe les suffrages de certains d’entre nous, Alain 39 a très bien résumé la position, concerne la motivation de Prébois ou tout du moins telle qu’elle a été présentée : Prouver que l’on peut faire le Tour à l’eau claire.

    Du temps où les amphétamines ainsi que les anabolisants et encore plus l’EPO n’existaient pas encore, les forçats de la route à qui je rend hommage, nous ont déjà démontrés les limites inhumaines atteintes par certains hommes. Je crois qu’à leur manière ils ont déjà prouvé que le Tour pouvait se faire sans dopage (efficace).( Je viens de constater à l’instant qu’Alain39 m’a précédé dans cette remarque).

    Oui, sincèrement, la démarche de Prébois m’est apparue comme contre-productive vis-à-vis de la perception du dopage par l’opinion publique et aussi comme un artifice destiné à faire vendre une histoire. Est-ce un malentendu ?

    Je ne fais qu’exprimer une opinion sur un point précis mais je n’y renoncerai pas aussi facilement. Par contre, je ne crois pas aux individus à une seule facette. Je pense aussi que Guillaume Prébois le cycliste passionné existe aussi pour de vrai et que ce dernier aurait pu plaire à tout le monde.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Zenou
    Soumis le 26 octobre 2009 à 10:15 | Permalien

    « Le Vélo d’Or français a quant à lui été décerné au pistard Gregory Baugé qui succède ainsi à Julien Absalon. Ca fait rudement plaisir de voir un pistard à cette place ! »

    Sur les 18 vélos d’or français décernés 8 ont été donnés à des pistards (Rousseau x3, Gané x2, Ballanger, Tournant et donc Baugé)alors que seulement 6 ont été donnés à des routiers (Jalabert x3, Leblanc, Brochard, Chavanel).
    Il ne faut pas oublier non plus les 4 victoires de Absalon.

    Cela montre assez bien le faible niveau des cyclistes sur routes français (quelque soit la raison)par rapport à leur talent sur piste ou en VTT

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 26 octobre 2009 à 12:59 | Permalien

    Salut Laurent !
    Vous êtes les bienvenus .
    On vous attends de roues fermes !
    N’hésitez pas à nous contacter pour l’intendance !
    Pour la marmotte, on y sera aussi ! c’est sûr.
    Bonne journée et bon hivers à tous !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 26 octobre 2009 à 12:59 | Permalien

    Laurent.

    Par le passé, tu es parfois intervenu, jusqu’à même la censure, pour ne pas laisser ton site être pollué par des indécences et autres injures.

    En marquant une certaine désapprobation pour un « camp » et une certaine approbation pour un autre, dans un « échange » qui dépasse de loin le sujet traité, je constate que tu as fait un choix très institutionnel. Je te demande s’il te plait de relire (entre autres, il y a aussi le 23) le commentaire n°8 de l’article « Brouillard sur l’Angliru ». Ceci fait, je te demande: y vois-tu des attaques ad hominem digne de ton site, y vois-tu des demandes de renseignement sur ma personne à des fins scélérates? Merci de me répondre.
    Si non, dois-je en déduire qu’il soit une bonne chose pour ton site que j’y réponde au même niveau?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Soumis le 26 octobre 2009 à 1:21 | Permalien

    doit-on en déduire qu’il n’ a pas fallu longtemps pour que cela se gâte?
    et cela tombe sur le bouquin de prébois. on se demande. et son tour du monde, on va aussi le lui reprocher ? il a trahi jules verne ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • p'ti lucien
    Soumis le 26 octobre 2009 à 2:01 | Permalien

    En dehors de la polémique décidément obstinée sur le bienfondé ou non de la performance de Guillaume Prébois, je voudrais dire ceci: même si je n’ai aucun lien particulier avec Frank Vandenbroucke ni ne suis particulièrement fan de lui, j’ai beaucoup aimé ton attitude dans ton point nº3, cher Flamme-Rouge. En dépit de tout ce qu’on puisse dire ou penser de VDB, de ce qui soit vrai ou pas vrai, louable ou reprochable.
    Bravo, moi ça m’a fait chaud au coeur. C’est ce qui donne à ton site le plaisir de le fréquenter et qui me donne le plaisir de faire du vélo.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Anthony
    Soumis le 26 octobre 2009 à 4:48 | Permalien

    Encore merci Laurent pour tous tes intéressants articles. J’espère que toute cette polémique n’entamera pas ton enthousiasme à nous faire partager ta passion.
    Bonne continuation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • bikelarue
    Soumis le 26 octobre 2009 à 6:06 | Permalien

    J’aime le matos et j’ai testé le E-motion de la cie Inside ride. Je trouve cela magique!

    La sensation sur ce type de rouleau est pour moi inégalable. Mon ancien appareil était un Tacx Flow.

    Sur un home trainer les muscles stabilisateurs sont beaucoup moins sollicités et ceux ci sont un plus en cyclisme.

    Bikelarue

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 26 octobre 2009 à 6:11 | Permalien

    @ Patrick B :

    En effet, probablement pas pour cet hiver, mais peut-être pour l’an prochain. Je n’ai jamais été en Provence. J’imagine que ce ne doit pas être si dispendieux que ça hors saison et hors grands centres touristiques.

    Quel est le meilleur temps pour y aller pour préparer la saison ? J’imagine que c’est assez confortable début printemps. Chez moi, je roule à moins de 10 degrés, mais évidemment, on ne traverse pas l’océan pour geler en sur le vélo 😉 !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Patrick B
    Soumis le 26 octobre 2009 à 11:28 | Permalien

    Bikelarue
    Dès sa découverte sur internet, le E-motion a attiré mon attention. Ce que tu dis attise mon intérêt. Es-ce que tu peux faire de l’intensité haute comme du fractionné?
    J’imagine que tu es québécois. Qui sait si et comment ce produit est distribué en France?

    Marmotte
    Tu es donc québécois. La Provence pour y faire du vélo, ça ne te coutera pas cher en dehors du voyage. En janvier, il n’y fait effectivement pas très chaud, même si on peut rouler et profiter de paysages splendides avec du dénivelée. A partir de mi-février, ça commence à être bon. Mais on peut ne pas avoir de chance, et pour réduire les risques par rapport à un voyage transcontinental, il vaut certainement mieux s’orienter vers l’Andalousie et la Costa del Sol.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Louis Leclerc
    Soumis le 27 octobre 2009 à 5:41 | Permalien

    Le gagnant du vélo d’or français l’année dernière, était Sylvain Chavanel et non Julien Absalon. Absalon l’a remporté en 2007, 2006, 2005 et 2004.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Pierre
    Soumis le 27 octobre 2009 à 2:08 | Permalien

    Comment suivre ces gus en février au loppet, Laurent?
    Tu n’as qu’a te dire qu’ils sont enneigées jusqu’à la fin avril et que toi, tu rouleras avant eux l’an prochain…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marmotte
    Soumis le 29 octobre 2009 à 12:18 | Permalien

    Merci pour les conseils !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Fouillez nos archives!